AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2879297273
Éditeur : Editions de l'Olivier (06/01/2011)

Note moyenne : 3.22/5 (sur 18 notes)
Résumé :

Un jeune garçon est brutalement livré à l’angoisse et à l’impuissance depuis que sa mère a sombré dans la dépression ; un père divorcé, traité en paria par sa belle-famille, passe une dernière journée avec ses deux fillettes avant que la garde ne lui soit retirée ; une femme aime de façon dévorante sa petite fille sur laquelle elle reporte tous ses rêves contrari... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Seraphita
  22 janvier 2012
« Les petits » : sont réunies ici 8 histoires d'enfances, d'enfants – de parents qui ont été enfants, de leurs enfants. de toutes ces nouvelles, celle qui m'a le plus frappée est peut-être « La guerre ».
« La guerre », c'est l'histoire d'un élève qui, en classe, multiplie les bêtises et ne se montre guère présent aux propos du professeur de français. Son attention papillonne tantôt vers la cour où gambade Rufus, le chien du gardien, tantôt vers l'intérieur de la classe, se fixant vers ce qui l'horripile depuis bien longtemps déjà : Camille, la bonne élève, sage, concentrée, qui sait enjôler les profs par ses réponses pertinentes ; Ludovic « et son beau cartable, ses chaussures bien cirées, ses affaires impeccables », Ludovic qui lit à merveille les textes les plus difficiles et auquel le professeur de français donne toujours la parole. L'enfant sent l'exaspération s'emparer de lui. Alors minutieusement, insidieusement, il prépare sa revanche, un compas dans la main. La guerre est déclarée.
Cette nouvelle, à l'image des autres, semble contenir, dans sa brièveté, tout le potentiel incisif de Frédérique Clémençon. En peu de pages, l'essentiel est dit : l'estime de soi d'un enfant, d'un élève, mise à mal, et tout le mal être qui en découle. L'auteure en nous faisant entrer dans sa tête, lui redonne une parole, une place (bien particulière il est vrai) dans cette classe, parmi ces élèves qui ne semblent pas lui en laisser. Il parle, se parle, se dit sa souffrance jusqu'à ce qu'elle explose de manière aussi brutale que cruelle.
Dans chacune de ces histoires, sauf peut-être « La guerre », le style de l'auteure semble très recherché et travaillé, mais peut-être à l'excès : certaines phrases sont trop longues, ce qui compromet, à mon goût, la compréhension: j'ai souvent dû revenir en arrière pour relire un passage, ne parvenant pas à accéder au sens.
Histoires d'enfants – de leurs parents qui, souvent, se sont séparés, ou qui demandent à leurs petits d'accomplir un destin qu'eux-mêmes auraient souhaité. Des « petits » bien universels, au fond…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Mia
  28 mars 2011
8 nouvelles autour des petits, ce qu'ils vivent dans leur microcosme, relations entre pairs, jeu de pouvoir dans les arrières cours et toutes les attentes et projections du monde des adultes sur leurs frêles épaules. Comme tout recueil de nouvelles, certaines se démarquent du lot par la force de leur narration et l'émotion qui s'en dégage : "Les pianistes", "Deux tu l'auras", "Les petits". Au final, des nouvelles sombres et désabusées...
Commenter  J’apprécie          30
beatriceferon
  19 janvier 2015
Un homme qu'on veut priver de ses filles, un petit garçon qui invente mille morts pour son père, une pianiste qu'on frustre de sa passion, des petits qui préfèrent leur grand-mère à leur mère, ce sont quelques uns des sujets des nouvelles de Frédérique Clémençon.
Les thèmes sont intéressants et le point de vue de l'auteur original et pas politiquement correct.
Pourtant, j'ai dû m'accrocher pour terminer ce livre. le style m'a paru rébarbatif et ampoulé avec des phrases kilométriques couvrant parfois plus d'une page.
En bref, mon avis est plus que mitigé.
Commenter  J’apprécie          00
vdujardin
  24 février 2013
Des histoires plutôt sombres et pas très optimistes sur les enfants et leur famille… pas désagréable à lire, même si parfois les phrases sont interminables… jusqu'à plus d'une page pour ds nouvelles de 10 à 20 pages, est-ce bien raisonnable, même si ces phrases sont rythmées par des incises? le contraste est fort avec d'autres phrases beaucoup plus courtes, ce qui donne des changements de rythme. Les lexiques et les registres de langage varient également sans cesse, passant du soutenu au très familier dans certains dialogues. La plupart des nouvelles ne sont pas linéaires, avec de nombreux retours dans le passé ou le futur par rapport au présent des histoires. Tout cela pour un tableau d'un monde violent… parfois jusqu'à l'insoutenable, comme dans Deux tu l'auras. Les chutes laissent généralement le lecteur sur sa fin, ou sur un libre interprétation de la suite de l'histoire.
Lien : http://vdujardin.com/blog/le..
Commenter  J’apprécie          00
claraetlesmots
  04 mai 2011
Les petits, c'est mignon. Tout le monde le dit. Oh, ces enfants adorables avec leurs airs innocents, leurs grands yeux empreints de naïveté. Tiens, il a bousculé son petit copain ? Oh, ce n'est pas grave. Il ne l'a pas fait exprès. Forcément. C'est un enfant. Il ne peut pas penser à mal. Qui irait oser imaginer l'inverse ? Non, impensable. Vraiment. Vous en êtes certains? Détrompez-vous...
Frédérique Clémençon nous envoie une gifle en pleine figure. Les petits ne sont pas tous des anges. Ni les adultes d'ailleurs.
La suite sur :
http://fibromaman.blogspot.com/2011/05/frederique-clemencon-les-petits.html
Lien : http://fibromaman.blogspot.c..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MiaMia   28 mars 2011
Je ne dis pas que ton appartement n'est pas bien, pas du tout, ni qu'ils y sont malheureux, je sais bien que ces enfants ne manquent pas d'affection, mais on peut comprendre qu'ici, ce soit l'endroit rêvé pour se défouler.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Frédérique Clémençon (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédérique Clémençon
Frédérique Clémençon - Les petits .Dans la cadre de l'Escale du livre qui s'est tenue à Bordeaux les 1er, 2 et 3 avril 2011, Frédérique Clémençon vous présente son ouvrage "Les petits" paru aux éditions de l'Olivier.http://www.mollat.com/livres/frederique-clemencon-les-Petits-9782879297279.html
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
1932 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre