AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Harry Bosch tome 10 sur 26

Robert Pépin (Traducteur)
EAN : 9782020813501
395 pages
Seuil (03/06/2005)
  Existe en édition audio
3.82/5   957 notes
Résumé :
Sur la demande d'une vieille amie dont le mari vient de mourir, l'ex-inspecteur du LAPD Harry Bosch accepte de remettre de l'ordre dans les papiers du disparu. Rendu méfiant par les révélations d'un associé du défunt, il enquête et comprend qu'il y a eu meurtre. Encore faut-il le prouver et retrouver un assassin qui a laissé des traces un peu trop évidentes de ses intentions. C'en serait à croire qu'il a envie de se faire prendre, mais seulement au terme d'un péripl... >Voir plus
Que lire après Los Angeles RiverVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (46) Voir plus Ajouter une critique
3,82

sur 957 notes
5
12 avis
4
14 avis
3
13 avis
2
4 avis
1
0 avis
« On a besoin de toi, Harry. »
« - Voilà qui fait plaisir à entendre, surtout venant de toi, Kiz. Et moi qui croyais être PNG avec toi !
- Ce qui veut dire ?
- Persona non grata. »
C'est moi qui suis PNG avec Michael Connelly.
Il n'y a rien à faire, c'est le second roman que je lis de cet auteur et je n'arrive pas à accrocher plus que le temps de la lecture. Tant que je suis dans l'histoire, je trouve cela sympathique, je m'intéresse aux rebondissements, je le lis même très vite car j'ai envie de connaitre la suite. Mais une fois refermé, je reste avec une sensation de vide. le protagoniste n'arrive pas à m'émouvoir et j'oublie quasiment tout ce que je viens de lire et ce malgré les centaines de pages. Je ne vais peut-être pas abuser avec un troisième opus…
Commenter  J’apprécie          364
Cela faisait très longtemps que je ne m'étais pas plongée dans un polar. Très, très longtemps. Michael Connely fait partie des grands noms du genre, quoi de mieux pour renouer avec ?

Premier constat : j'aime les polars. J'avais oublié que je les aimais, mais je les aime.

Deuxième constat : je n'aime pas Robert Backus, mais pas du tout. Enfin si, je l'aime parce que c'est un sacré personnage de méchant, mais je n'aimerais pas le croiser dans une rue tard le soir. Ni même dans un aéroport. Je n'aimerais pas le croiser tout court en fait.

Différents personnages de ses romans précédents se croisent dans ce récit. L'on y retrouve Harry Bosch, Rachel Welling, le grand méchant loup nommé précédemment et Terry et ses problèmes cardiaques, même si Robert Backus s'est assuré qu'ils ne soient plus un problème.

L'enquête évolue doucement, avec en parallèle Harry et Rachel que tout va ramener vers la route Zzyzx (malgré un nom... farfelu, cette route existe, si, si, je vous assure. Par contre, je me demande comment on fait pour prononcer son nom. Je me suis exercée à voix haute, mais le résultat ne fut guère convaincant). Harry est l'enquêteur idéal, presque trop idéal dans ce roman, et Rachel n'est pas suffisamment présente à mon goût. Les dernières pages défilent un peu trop vite, mais cela reste malgré tout un roman très, très efficace. On réfléchit, on agence les pièces du puzzle, on tremble, on s'émeut aussi... (et on a envie de vomir devant Robert Backus, mais ça, vous n'aviez peut-être pas besoin de le savoir...)

Conclusion : Je vais faire des cauchemars à cause du grand méchant loup, mais quel personnage!

Lien : http://lelivrevie.blogspot.f..
Commenter  J’apprécie          350
Il m'a semblé dans une de mes sombres pensées avoir lu un livre de Michael Connelly et en avoir eu un mauvais souvenir.
Mais je ne me rappelle pas du titre, de l'histoire plus ou moins, mais je me souviens surtout de la fin… mais je ne l'ai pas retrouvé en lisant les quatrièmes de couverture.
Enfin bref… tout cela pour vous dire qu'au final, j'ai adoré…

De plus, j'avais le tome 10 qui traînait dans ma pal (mon héritage) de l'inspecteur Harry Bosch.
Et je fus donc étonné de suivre ses péripéties sans me rendre conte d'avoir sauté autant de roman avant celui-là. Je n'aurais donc aucun scrupule de lire dans n'importe quel sens les livres de cet auteur…

Parce qu'une chose est sur notre aventure littéraire, Mr Connelly ne fait que commencer…

Bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          302
Une relecture, quelques années plus tard, qui m'a fait l'effet de retrouver un environnement sans surprise mais pas déplaisant. La première lecture était plus dépaysante, mais des nuées de profileurs sont passées par là depuis…
On retrouve dans Los Angeles River Harry Bosch, l'un des héros récurrents de l'auteur. Maintenant retraité du LAPD, il est sollicité par la femme de l'un de ses anciens collègues qui vient de décéder, car elle est persuadée que sa mort est suspecte. En parallèle, Rachel Walling, croisée elle aussi dans d'autres ouvrages de l'auteur, est relevée de sa mise à l'écart du FBI par une découverte macabre. Leurs enquêtes vont rapidement se croiser, faisant avancer l'enquête tandis que le FBI cherche à les mettre à l'écart. Comme souvent, la hiérarchie n'a pas le beau rôle : politiciens et manipulateurs qui ne cherchent guère qu'à nuire aux opérationnels. Ce qui n'est sans doute pas totalement faux et donne du piment à une intrigue qui serait trop facile si les seuls « méchants » se trouvaient être assassins.
Le cadre est exploité à son maximum – Los Angeles, l'île de Santa Catalina, Las Vegas sont parties intégrantes de la réussite du livre, et la Los Angeles River qui draine sur son passage les humeurs de la ville. Efficace, bien construit avec une pirouette finale plutôt originale, voilà un roman que je ne regrette pas d'avoir ressorti de mes étagères.
Commenter  J’apprécie          250
Ce dixième Harry Bosch est l'occasion pour Connelly de réintroduire dans une double enquête des personnages apparus précédemment : Rachel Welling du FBI et le tueur qui l'a obsédée, le Poète.
Autant dire, pour les fans de Connelly dont je suis, une lecture fébrile. Harry n'est plus dans la police, mais il demeure aussi efficace que quand il avait son badge. le rythme de l'enquête, les détails et les rebondissements sont une réussite, mais le plaisir de lecture est évidemment décuplé lorsqu'on connaît déjà les intervenants et leurs relations croisées.
Commenter  J’apprécie          190

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
Je savais que la mission de ma vie toujours me conduirait dans des endroits où le mal se tapit et attend, dans des endroits où la vérité que je risquais de découvrir serait laide et horrible. C'est pourtant sans hésiter que je partis. Que je partis, oui, sans m'être préparé à l'instant où le mal sortirait de la tanière où il attendait. A l'instant où il se jetterait sur moi telle une bête et m'entraînerait au fond des eaux noires.
Commenter  J’apprécie          160
On peut perdre les pédales et couper les ponts avec le monde. On peut même se prendre pour un outsider permanent. Mais l'innocence d'un enfant toujours vous ramènera sur terre et vous donnera le bouclier de bonheur et de joie avec lequel vous protéger. Je l'ai appris sur le tard, mais pas trop. En fait, il n'est jamais trop tard.
Commenter  J’apprécie          140
Encore des livres. Partout des rayonnages et tous disparaissaient sous les volumes. Des livres, il y en avait jusque sur les tables basses et sur toutes les surfaces horizontales. La maison en avait l'air hantée. Ce n'était plus un lieu de vie, mais un endroit de malheur et de désespoir où les vers grignotaient les mots de tous les auteurs de ces livres.
Commenter  J’apprécie          120
En tant qu'institution, le FBI tient trop à sa réputation et pèse trop lourd en politique et ce, depuis J. Edgar Hoover en personne.Eleanor Wish avait jadis fait la connaissance d'un agent qu'on avait nommé au Q.G. de Washington à l'époque où J. Edgar était le grand patron des lieux.
A l'en croire, tout agent se trouvant dans un ascenseur où montait le directeur n'avait pas le droit de parler à ce dernier, même pour lui dire bonjour, et devait aussitôt descendre de la cabine, de façon que le gros homme puisse être seul pour réfléchir à ses énormes responsabilités.
Dieu sait pourquoi, cette histoire m'était restée en mémoire. Sans doute parce qu'elle disait bien l’incroyable arrogance du FBI.
Commenter  J’apprécie          50
Ma fille, je la reverrais, bien sûr, mais ne pourrais plus passer autant de temps que je voudrais avec elle. Je m'en allais et c'était pour rejoindre les légions déprimantes des pères du week-end, ceux qui doivent comprimer tout leur amour et tous leurs devoirs dans des tranches de vingt-quatre heures avec leurs enfants. Rien que d'y penser, j'en avais les idées si noires que des millions de kilowatts de lumière n'auraient pu les transpercer.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Michael Connelly (55) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Connelly
Attention !!! Nouvel horaire pour l'émission "Le coup de coeur des libraires" sur les Ondes de Sud Radio. Valérie Expert et Gérard Collard vous donne rendez-vous chaque samedi à 13h30 pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • • Salon du livre « NOIR SUR ORMESSON » https://noirsurormesson.gpsea.fr/ • Veiller sur elle - Prix Goncourt 2023 de Jean-Baptiste Andrea aux éditions Iconoclaste https://www.lagriffenoire.com/veiller-sur-elle.html • Ce que je sais de toi de Eric Chacour aux éditions Philippe Rey https://www.lagriffenoire.com/ce-que-je-sais-de-toi.html • ndigne de Cécile Chabaud aux éditions Écriture https://www.lagriffenoire.com/indigne.html • Que notre joie demeure (Prix Décembre) de Kevin Lambert aux éditions Nouvel Attila https://www.lagriffenoire.com/que-notre-joie-demeure-1.html • Connemara de Nicolas Mathieu aux éditions Babel https://www.lagriffenoire.com/connemara-1.html • le Journal d'Anne Frank (Nouvelle édition) de Anne Frank aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/le-journal-d-anne-frank-nouvelle-edition.html • Les vies secrètes de Vladimir de Yoann Iacono aux éditions Slatkine et Cie https://www.lagriffenoire.com/les-vies-secretes-de-vladimir.html • le Stradivarius de Goebbels de Yoann Iacono aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/le-stradivarius-de-goebbels-1.html • Ne me remerciez pas !: Prix du Quai des Orfèvres 2024 de Martial Caroff aux éditions Fayard https://www.lagriffenoire.com/prix-du-quai-des-orfevres-2024.html • le Veilleur du lac de Nicolas Leclerc aux éditions Seuil https://www.lagriffenoire.com/le-veilleur-du-lac.html • L'Étoile du désert de Michael Connelly aux éditions Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/harry-bosch-t24-l-etoile-du-desert.html • le Grand Test de Jacques Expert aux éditions Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/le-grand-test.html • Devant Dieu et les hommes de Paul Colize aux éditions Hervé Chopin https://www.lagriffenoire.com/devant-dieu-et-les-hommes.html • Back up de Paul Colize aux éditions Folio Policier https://www.lagriffenoire.com/back-up.html • Sambre: Radioscopie d'un fait divers de Alice Géraud aux éditions JC Lattès https://www.lagriffenoire.com/sambre-radioscopie-d-un-fait-divers.html • Les
+ Lire la suite
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (4058) Voir plus



Quiz Voir plus

Michael CONNELLY : les titres avec Harry Bosch

Quand Harry se souvient des tunnels du Vietnam...

LE DEGOUT DE L'OEUF EN GELEE
LES EGOUTS DE SAÏGON
LES EGOUTS DE LOS ANGELES
LOS ANGELES ECHO

11 questions
316 lecteurs ont répondu
Thème : Michael ConnellyCréer un quiz sur ce livre

{* *}