AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782290221532
512 pages
Éditeur : J'ai Lu (13/05/2020)

Note moyenne : 4.53/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Rozenn Kaplang est une rebelle.
La voilà à prendre les armes auprès des siens contre le sultan. Seulement, si elle veut parvenir à ses fins, elle n'a pas d'autres choix que de s'allier aux princes.
Mais à qui choisiront-ils d'accorder leur allégeance ? A la liberté tant convoitée par les djinns ou à leur père ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Clem_YCR
  18 janvier 2019
J'avais adoré le premier tome de Rozenn et j'ai tout autant apprécié celui-ci, que j'ai eu la chance de lire avant sa sortie officielle.
J'ai vraiment un coup de coeur pour l'univers et les personnages de Laëtitia Danae. Ses descriptions sont telles qu'on a l'impression d'évoluer nous même dans le palais de Pretamia ou en Amadée. Tout comme dans le Livre I, j'ai été happée par le monde imaginé par Laëtitia dont tout a été pensé avec justesse. On sent bien que celui-ci va au-delà de ce que nous laisse voir l'histoire de Rozenn, l'auteure a mis un place tout un passé commun aux deux peuple, des légendes, des croyances... On retrouve à chaque début de chapitre des extraits d'ouvrages, des témoignages… qui nous dévoilent des morceaux de passé ou du présent des djinns et des dagnirs. Un vrai mode de vie a été mis en place ici, avec des us et coutumes ancestrales que nous découvrons notamment par le biais des traditions prénuptiales ! A la manière de J. K Rowling, c'est même un nouveau jeu collectif avec de nombreuses règles qui voit le jour ! (toutefois, vu la violence de celui-ci, pas sûre qu'on s'y essaie pour de vrai). Cet univers si complet fait vraiment la force des romans, à tel point qu'on le penserait presque « réel » ; mais personnages et intrigues ne sont pas en reste !
Pourtant, j'ai eu un peu de mal à me remettre dedans. Coupure brutale et changement de décor par rapport au Livre I, le début de ce Livre II est plutôt « calme » ; je mets des guillemets car il y a tout de même beaucoup de révélations, des masques tombent, de nouveaux personnages font leur apparition et nos héros sont contraints de défendre leurs vies, c'est donc un calme relatif. Rozenn, Callum, Cayden, Perle et Rakhshan se mettent en route vers Amadée. Au fil des rencontres qu'ils vont faire, nous en apprendrons un peu plus sur la situation des djinns et des dagnirs sous le règne de Callahan, ainsi que sur les Sans Visage.
Lorsque le petit groupe arrive à rejoindre la ville des Rebelles, le récit prend de l'ampleur et nous nous trouvons embarqué dans une spirale qui ne nous permettra pas de reprendre notre souffle. J'ai tourné les pages, fébrile, jusqu'à en arriver, proche de la fin, à stopper ma lecture. Car ça ne pouvait pas déjà finir. Il ne restait pas assez de pages pour tout clore, et je n'étais pas prête à dire au revoir. J'ai donc terminé ce dernier livre très lentement, en savourant, et la fin que nous propose l'auteure est magistrale, à la hauteur de toute cette histoire. Cela ne m'a pas empêché, pourtant, de ressentir un petit pincement au coeur en tournant la dernière page ; parce que Rozenn m'a tellement malmenée émotionnellement parlant qu'il est dur de s'en séparer.
Si vous avez aimé le premier tome, je pense que vous ne pourrez qu'aimer celui-ci. Les personnages sont à la fois semblables et différents car ils ont tous évolué et grandi, les évènements les y ont poussé. Daire, qui m'avait insupporté dans le Livre II a su trouvé grâce à mes yeux ; au contraire, j'ai été un peu agacée par Rozenn par moment, qui met son idéal au premier plan, sans prendre les autres en considération. Pas grand-chose de plus à dire sur les autres personnages, si ce n'est que certains pourraient vous surprendre et que Laëtitia Danae n'est pas tendre avec eux. Callum reste mon chouchou et je crois que je l'ai encore plus aimé dans ce tome-ci, alors qu'il ouvre lentement les yeux sur la réalité des choses. L'auteure a su faire battre mon coeur en glissant çà et là des moments partagés Rozenn/Callum ; même si la romance n'est clairement pas le sujet central du roman, les regards, les postures, les mouvements, tout dans les échanges entre les deux personnages est fluide, évident, grisant. Et en même temps, il y a plus important que ça, l'avenir d'un peuple est en jeu et il faut passer certaines choses au second plan.
L'intrigue imaginée par Laëtitia Danae se complexifie alors que l'on découvre les dessous du règne de Callahan Maddy. Un personnage détestable mais tellement intéressant ! Tout est manipulation et faux-semblant, nous avons l'impression d'assister à une véritable partie d'échec où chaque camp a un coup d'avance et essaie d'imaginer ce qu'a pu prévoir l'autre. le plan du sultan va bien au delà de ce qu'on aurait pu imaginer et il a tout (ou presque) prévu.
En bref, Rozenn est une série à lire ! Personnages, univers, intrigue, interactions, sentiments, dialogues, le tout portée par une plume très agréable et addictive. Et l'objet livre est, comme toujours, très soigné.
Lien : https://sawisa.wixsite.com/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
CassandreBooks
  29 mai 2020
Si vous avez lu la chronique du tome 1, vous savez que j'ai lu ce tome 2 juste à la suite. Je n'ai pas pu m'en empêcher, tant la fin du tome 1 était pleine de suspense.
Et dans la continuité du tome 1, le tome 2 commence sur les chapeaux de roue.
Ce tome est rempli d'action, ce qui contraste avec le tome 1. Je l'ai donc trouvé plus intéressant, car les intrigues du château auraient sûrement tourné en rond à un moment.
Les personnages évoluent beaucoup dans ce tome, Rozeen et Callum surtout, mais aussi la petite soeur de Rozeen.
On en découvre un peu plus sur cet univers très complexe et intéressant. J'aimerais tellement que l'autrice fasse une nouvelle saga dans cet univers, j'ai vraiment envie d'en savoir plus !
Comme le tome 1, ce tome est plein de mystère. Il y a toujours le problème de la narration, et des événements qui sont décrits au lieu d'être montrés. Mais bon, ce n'est pas vraiment un problème pour apprécier l'histoire.
Le climax est extrêmement palpitant. Il se passe énormément de choses, tout va très vite et on ne peut clairement tous lâcher le livre.
J'avoue être un peu septique sur la fin. Si vous n'avez pas lu ce tome, n'allez pas plus loin, je vais spoiler !
Tous les dagnir sont vraiment habitués à boire du fluide et prend les djinns pour des esclaves, et ça me paraît étrange qu'ils acceptent d'être dirigés par Rozeen. Et puis, les djinns ne veulent pas se venger, les dagnir ne profitent pas du bazar ambiant pour faire un coup d'État? Vraiment j'suis ravie que Rozeen soit sur le trône et stop l'esclavage des djinns, mais ça me paraît un peu trop bizounours.
Bon, cela ne concerne que quelques pages à la fin.
En conclusion, j'ai énormément apprécié cette saga. L'univers m'a transporté, et je vais essayer de trouver de nouvelles histoires de fantasy orientale, car je trouve ça super !
Lien : https://www.instagram.com/ca..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesReveriesdIsis
  12 juillet 2019
Un an après ma lecture du premier volet des aventures de Rozenn, je me suis lancée dans le tome 2. Et autant vous dire que j'avais franchement hâte de découvrir ce que l'autrice réservait à ses personnages ! J'ai donc longuement rongé mon frein… avant de dévorer la suite en deux jours.
Dans ce deuxième tome, Rozenn est toujours aussi indomptable et elle se laisse entraîner à la suite des insurgés, pour tenter de libérer les djinns et pour renverser le pouvoir du sultan Maddy dont les exactions ne cessent de nous faire frémir. de découvertes époustouflantes en secrets abominables, Rozenn apprend aussi à se connaître et grandit, comme ses soeurs.
Tout d'abord, m'immerger de nouveau dans l'univers du livre a été très facile. J'ai hésité sur un prénom, il m'a fallu deux minutes de réflexion, puis tout est revenu en cascade. du coup, la lecture a été très fluide, et je n'ai absolument pas eu besoin de ressortir mon tome 1 pour le feuilleter. En quelques pages, j'ai été embarquée dans les aventures trépidantes de nos personnages et je me suis retrouvée hors du temps, pour mon plus grand bonheur. A moi le désert, le sable, la magie ancestrale et les luttes de pouvoir… aux côtés de personnages que rien ni personne n'épargnent!
J'ai aimé les rebondissements et les renversements de situation qui peuplent cette suite. Il n'y a ici aucune redite, aucun effet de lourdeur. le récit avance, les points laissés en suspens sont résolus, les personnages dévoilent leur nature profonde, pour notre plus grande surprise. Ce deuxième tome est d'ailleurs plus axé sur les aventures que le premier, qui offrait déjà un bel équilibre! La romance reste en filigrane, mais prend moins le pas. J'ai particulièrement aimé l'évolution des trois princes Maddy, celle de la reine aussi, à la fois fidèle à elle-même et surprenante. J'ai préféré Daire dans ce volet car elle gagne en maturité, sa naïveté sans borne se tempère au gré de ses désillusions, ce qui nous offre à la fois le spectacle douloureux d'un être blessé et un reflet crédible de la vie. Odeleen est toujours aussi touchante, avec ses airs d'Elisabeth Bennet, elle est pour moi l'incarnation de la raison sage (parfois résignée!). Elle me touche beaucoup. Pourtant, Rozenn reste le personnage emblématique par sa détermination, son courage, son audace et elle s'affirme ici encore comme la femme forte et aussi excessive parfois. Je trouve que les trois soeurs forment un très joli trio d'héroïnes, elles se complètent à la perfection : fortes et fragiles, humaines et pourtant parfois sans pitié. Elles sont complexes et intéressantes. le personnage de Callum gagne aussi en épaisseur, il perd sa dimension un peu caricaturale de bel homme ténébreux et lunatique pour devenir plus humain. Je l'ai également préféré dans ce tome.
de plus, la mythologie développée dans cette suite étoffe un univers déjà fabuleux. L'oiseau Rukh, les Éthérés, les pouvoirs des djinns désentravés, les jeux à Prétamia, les rituels précédant un mariage, l'historicité du conflit djinn – prétamiens… Ce sont autant de choses qui permettent de donner corps au monde imaginé et de le rendre consistant à nos yeux de lecteur. J'ai pu me représenter chaque parcelle d'Amadée, chaque détail du palais évoqué. Pour autant, la lecture ne pâtit pas de longues descriptions indigestes. Les éléments importants sont distillés au moment où nous en avons besoin. La plume de l'autrice est donc à saluer car elle fait cristalliser tout un monde sans alourdir le phrasé et la rythmique du récit.
Enfin, j'ai aimé les révélations concernant le sultan Callahan Maddy. Ce personnage est savamment construit. Chacun de ses gestes, chacune de ses décisions est le fruit d'une stratégie et sert son grand projet. Il incarne parfaitement le serpent sournois qui ondule dans les herbes, faisant passer sa progression pour une douce brise… avant d'attaquer brutalement et de frapper à mort. Sa sauvagerie n'a d'égal que son absence de scrupule, et son intelligence reste au service de ses sombres desseins. Voici une très belle figure de méchant, qui ne tombe jamais dans la caricature ! Nous sommes effarés lorsque les masques tombent, tant il est habile manipulateur. J'adore cet adversaire.
Ainsi, le tome 2 de Rozenn est tout aussi délectable que le premier, sinon plus. le lecteur est emporté dans un tourbillon d'aventures, de mythes et de rites qui nous ensorcellent et nous laissent à la fois repus de notre lecture et désolés de quitter si tôt ce monde merveilleux.
Lien : https://lesreveriesdisis.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bookooning
  12 mars 2019
L'histoire reprend à la suite directe des événements survenus à la fin du précédent livre. Nous continuons à suivre Rozenn dans ses aventures, vers une traversée des Terres Libres de Pretamia, jusqu'en Amadée avec les Rebelles. Fidèle à elle-même et à ses convictions, la jeune femme est déterminée de mettre fin au règne du Sultan Callahan Maddy avec l'aide des Rebelles. Encore une fois, tout va changer autour d'elle, entre conspirations et révélations, plus rien ne sera facile et Rozenn va devoir endosser un nouveau rôle pour mener à bien ses objectifs. Heureusement, elle pourra également compter sur des alliés aussi inattendues et inespérées.
La psychologie des personnages qui est plus affinée. On suit leur évolution avec plaisir, au fur et à mesure de leurs découvertes et des révélations qui leurs sont dévoilés. Ils vont mûrir, et nouveaux liens vont se développer les uns avec les autres, entres secrets, doutes et peurs. Ce sont des personnages recherchés authentiques, très bien construits, avec des sentiments complexes et qui m'ont fait passer par tous les émotions. J'ai adoré retrouver les personnages hauts en couleurs, qui m'ont tant marqué dans le premier livre. J'aime toujours autant Rozenn, une héroïne aussi douce que forte, ses soeurs toutes aussi attachantes, et encore plus les frères Maddy qui sont de plus en plus surprenants et intéressants. de nouveaux personnages font leur apparition et avec eux de nouveaux aveux chocs. D'autres personnages imprévisibles m'ont énormément surpris dans ce volet, dans le bon comme dans le mauvais sens.
Le point fort de cette duologie, c'est son univers de fantasy oriental très riche qui s'étoffe de plus en plus, avec de la magie, des créatures hautes en couleurs, des aventures remplies de dangers et tout cela rend le récit très addictif. A aucun moment, je ne me suis lassée des descriptions de ce monde exotique, où rien n'est laissé au hasard, et avec ses paysages tellement fabuleux qu'on s'y croirait nous aussi à dans le désert de Pretamia. Tout au long de ma lecture, j'étais complètement transportée dans un paysage à l'image des contes orientaux et je ne voulais surtout pas en ressortir. A cela s'ajoute, des êtres aux dons particuliers, des animaux fabuleux et d'autres qui nous font froid dans le dos. Laetitia Danae n'a plus rien à prouver, elle a un talent incroyable et arrive a créé des univers totalement dépaysant et immersif.
L'auteure a su mener l'intrigue de son histoire de manière judicieuse, efficace en plaçant tous ses pions de sorte qu'au fil des chapitres, et des révélations, les pièces du puzzle se mettent doucement place. Après avoir découvert le monde impitoyable de la Cour avec ses machinations, ses jeux de pouvoirs, Rozenn va désormais faire face à la dure réalité de son monde, les dessous sous le règne du Sultan Callahan Maddy et sur la véritable situation actuelle de son peuple. J'ai beaucoup aimé en apprendre plus sur les djins et leur histoire avec les dagnirs. Laetitia Danae joue avec nos émotions, entre les scènes d'actions, les secrets et les trahisons, les découvertes et les vérités aussi surprenantes que choquantes. Au fil des pages, je passais d'un sentiment à un autre, mais en même temps j'appréhendais, je me posais mille et une questions sur ce qui allait se passer et surtout j'avais peur pour les personnages. le rythme ne s'épuise pas une seule seconde, j'étais complètement captivée par les intrigues qui se jouaient et se déjouaient. J'ai bien aimé la petite touche de romance qui apporte un petit plus au récit, la complète sans empiéter sur l'intrigue principale.
Ce dernier tome a été à la hauteur de mes attentes, pleins de surprises, et j'étais complétement captivée, tout au long de ma lecture, au point de ressentir un réel manque quand j'ai refermé le roman. Rozenn est une magnifique duologie, très bien équilibré entre un univers oriental foisonnant et digne des Milles et Une Nuit, des personnages haut en couleurs et une intrigue bien construite, menée d'une main de maitre du début à la fin et qui nous accapare, nous pousse à la spéculation jusqu'à la dernière page. Je suis complétement fan de la plume de Laetitia Danae et désormais j'achèterais ses romans les yeux fermés.
Un véritable coup de coeur !

Lien : https://bookooning.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesFantasydAmanda
  07 février 2019
--- Quand une histoire vous prend aux tripes ---
Après avoir lu – dévoré, plutôt ! – le premier volet de Rozenn, je n'avais qu'une envie : enchaîner avec le second numéro, ce qui est plutôt rare. En effet, j'ai pris l'habitude de faire des pauses régulières dans mes sagas, d'alterner les genres. Et pourtant, impossible d'attendre !
Heureusement, ayant un bon pressentiment concernant ce diptyque, j'avais déjà acheté la suite en avant-première à Mon's Livre. Et, je vous le dis sans détour, cette lecture fut un véritable coup de coeur !
--- La révolte, c'est pour maintenant ---
Voilà la thématique de ce deuxième tome. Autant vous dire que l'intrigue prend un nouveau tournant, et quel tournant ! Désormais à la tête de la rébellion djinn, Rozenn a enfin la possibilité d'aider son peuple. Des plans sont élaborés avec ingéniosité, des ruses se construisent dans l'ombre, bien loin du palais du sultan.
Et les décors imaginés par Laëtitia Danae m'ont une fois de plus fait rêver. J'y ai découvert des endroits magiques, féeriques même. Toutefois, cette escapade au coeur du désert ne pouvait pas durer ; il fallait abattre l'ennemi. Définitivement.
Ainsi, si les jeux de pouvoir à la cour se poursuivent, ils s'accompagnent désormais de plans ambitieux. Résultat : le récit se révèle plus sombre, l'atmosphère plus menaçante. Et c'est une vraie réussite !
--- Un défaut ? Où ça ? ---
Souvenez-vous : dans ma chronique précédente, j'avais précisé que la romance ne me convenait pas entièrement. Même si elle n'était pas prévisible, je l'avais trouvée trop rapide et un brin cliché. Mais c'est loin d'être le cas ici.
Avec une plume toujours aussi efficace, Laëtitia Danae offre davantage de profondeur à cette histoire d'amour qui, il faut l'avouer, passe au second plan. Et quoi de plus normal ? La rébellion est la priorité de tous. En résumé, c'est bien dosé et bien tourné !
--- Des personnages qui se dévoilent ---
Si Rozenn a déjà fait ses preuves dans le premier numéro, ce n'était pas le cas de tous. Certains personnages ne m'avaient pas encore convaincue, et j'ai donc été ravie d'assister à leur révélation.
Je me suis enfin attachée à Callum qui laisse peu à peu tomber le masque du prince indifférent et montre avec fierté sa fragilité intérieure. Quant à Odeleen, elle se décide finalement à agir, à prendre des risques, et c'est appréciable de se découvrir une nouvelle alliée au sein du palais.
--- Ce final, cette apothéose ---
Rozenn, c'est avant tout une lente montée en puissance. C'est une intrigue dont on découvre l'apogée lors du dénouement, dénouement qui explose littéralement le coeur du lecteur. Même si l'un des éléments de cette fin m'a semblé invraisemblable – promis, je n'en dirai pas davantage ! -, je dois dire que je ressors conquise de cette lecture incroyable.
Du coup, j'ai très envie de me lancer dans la saga Initiée, également écrite par Laëtitia Danae. Qu'en pensez-vous ?
Lien : https://lesfantasydamanda.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Clem_YCRClem_YCR   17 janvier 2019
Au début, nous leur accordions nos faveurs en les mettant à l'épreuve.
Nous n'étions pas obligés, mais ils se montraient si polis et désireux d'en s'avoir plus à notre sujet que nous n'avons pas pu refuser.
Il n'y avait qu'à cette unique condition que nous nous proposions de répondre à un de leurs vœux. Puis ils sont devenus de plus en plus gourmands, de moins en moins patients. Plutôt que de se plier aux règles, ils ont cherché à les contourner. Ils nous ont dupés, floués et menti.
Ils nous ont mis les fers aux pieds, nous ont percé la peau et se son emparés de nos secrets pour s'offrir une vie oisive et facile.
Il y a une chose qu'ils oublient: notre corps leur appartient, mais notre cœur brûle de la flamme vengeresse la plus ardente.
Confessions anonymes d'un djinn
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Clem_YCRClem_YCR   17 janvier 2019
Ils disent que des contrées lointaines, bordées de paysages inconnus, n'attendent que d'être découvertes. J'imagine que, comme nous, ils cherchent une raison d'être heureux, une raison d'oublier.
Commenter  J’apprécie          10
BookooningBookooning   12 mars 2019
" Je suis une djinn, oui, mais une djinn qui a décidé de s'affranchir des compromis. Et je compte bien le faire savoir au sultan Callahan. "
Commenter  J’apprécie          10
BookooningBookooning   12 mars 2019
" Ce monde n'est pas le mien, il est à l'opposé de mes principes, de mes valeurs et de ce que je suis capable de supporter. "
Commenter  J’apprécie          10
Clem_YCRClem_YCR   17 janvier 2019
Le djinn est une créature que je n'ai jamais pu comprendre.
Et ce que je ne peux pas comprendre, moi, je l'élimine.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : esclavageVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Initiée le premier tome de Laëtitia Danae

Quel est le nouveau nom de Lilith arrivés chez les abels

Para
Milla
Julia
Moira

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Lune pourpre, tome 1 : Initiée de Laëtitia DanaeCréer un quiz sur ce livre
.. ..