AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2277119962
Éditeur : J'ai Lu (17/10/1979)

Note moyenne : 4/5 (sur 9 notes)
Résumé :
2120. L'Eglise de l'Expansion, maîtresse de la Transmission instantanée, redécouvre les chemins de l'Enfer.
2135. La Terre, assiégée par les forces de Mars, n'est plus qu'un champ de bataille. Dans les labyrinthes de Castelgéa, les derniers partisans résistent...
2170. Sur un monde appelé Miage, les hommes affrontent le redoutable, le grotesque Oiseau Boum-Boum.
2180. Aux confins de l'univers, dans le ciel d'Alpharel de la Croix ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
finitysend
  06 juillet 2016
C'était initialement un projet d'envergure ( en deux tomes ( épuisés ) chez J'ai Lu ).
Des textes solidaires dans leurs dynamiques historiques , cherchant à projeter dans le futur et dans l'espace , des problématiques historiques et de la géopolitique …
Ce faisant , mobilisant plusieurs sous genres de la SF , du space opera au courant post apocalyptique ... avec un rien de fantasque ou de fantaisiste .
je vous laisse le choix des mots et des subtilités.
Ce second recueil possède pour partie de ses textes un arome post-apocalyptique du tonnerre .
Les différents personnages de cette suite de nouvelles ( bien écrites ) parviennent incontestablement à une sorte de crédibilité assez solide .
Il y a de véritablement bonnes descriptions des « instantanés « assez vifs , avec des dialogues par contre qui sont trop souvent assez «torchés« et qui viennent ainsi entacher , à mon humble avis , la solidité fondamentale de cette suite de nouvelles pour ce qui est de l'élan narratif.
Ces deux tomes sont aujourd'hui assez atypiques du point de vue des univers , du fait des idées en vogues dans certaines parties des textes , un royalisme vague , l'église et autel , le matriarcat , le vocabulaire qui vieillit bien …
Bref : on est dans les années 70 et le texte doit à l'époque qui est celle de sa rédaction , une patine qui n'est pas désagréable et qui affiche de nos jours une nette originalité ...
Malgré un long espacement chronologique et une courageuse répartition dans un futur assez lointain , l'univers conserve incontestablement une cohérence globale qui est séduisante , avec son aspect de millefeuilles historique qui est plaisant. .
Sauf exception , ce n'est pas un récit de SF militaire stricto sensu , c'est par contre une geste géopolitique presque épique . C'est une joute continuelle entre différentes logiques de dominations assez totalitaires et normatives .
Chaque nouvelle se pose quelque part et donne des nouvelles de l'humanité , avec globalement : une unité de temps , une unité de lieux et des intervenants spécifique à l'époque envisagée.
Chaque nouvelle est aussi un récit autonome et chaque fois , se pose le risque que le lecteur aime ou pas , tel ou tel texte au grès de la lecture , mais c'est le soucis avec les recueils de nouvelles .
Des textes assez courts qui manquent fréquemment de développements suffisants , de solidité globale .
Mais au final une somme de textes ( ce tome deux en particulier ) agréable à parcourir malgré , une relative de précipitation , qui accentue la visibilité de ce qui manque et de ce qui aurait pu être .
C'est très regrettable car c'est suffisamment bon , pour que l'on regrette vivement ces manquements souvent incontournables et trop visibles : Frustrant donc .
Cependant , ce deuxième tome est parfaitement avenant et il a du sel et un certain cachet.
L'univers est structurellement grandiose . C'est un chaos grandiloquent et évocateur , aux accents désespérés .
Il peut se lire de façon autonome par rapport premier tome … oui pourquoi pas : soyons fous !! …
Au risque de pousser mémère dans les orties j'oserais dire que cela m'a fait un peu penser à du Julia Verlanger , de l'excellente marchandise donc …
Le quatrièmement de couverture :
2120. L'Eglise de l'Expansion, maîtresse de la Transmission instantanée, redécouvre les chemins de l'Enfer.
2135. La Terre, assiégée par les forces de Mars, n'est plus qu'un champ de bataille. Dans les labyrinthes de Castelgéa, les derniers partisans résistent...
2170. Sur un monde appelé Miage, les hommes affrontent le redoutable, le grotesque Oiseau Boum-Boum.
2180. Aux confins de l'univers, dans le ciel d'Alpharel de la Croix du Sud, la civilisation des Iles aériennes est à son apogée de bonheur et de liberté.
2185. Après la terrible Maladie d'Adam, il ne reste que quelques milliers d'hommes sur la Terre ravagée par la famine. Les femmes règnent ; dans la haine du passé et le souvenir amer de l'abondance.
Voici le deuxième tome de l'histoire du futur, la traversée sombre et folle du XXIIe siècle...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          340
jaiuneheurealire
  17 décembre 2016
Je termine "Les Galaxiales: la Terre en ruine".
Une recueil inégal, aussi distant des nouvelles du tome 1.
Comme s'il avait manqué à Michel Demuth cet élan qui avait engendré le premier volume de nouvelles.
On est loin de la géopolitique et de l'expansion de l'humanité dans les étoiles. le flou persiste dans les histoires et j'avoue que je suis revenu de ma lecture avec un sentiment d'inachevé. Et pour tout dire, à relire ces nouvelles, aucune reminiscence de la première lecture n'est venu me soutenir.
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Michel Demuth (1) Voir plusAjouter une vidéo

La science fiction : le monde demain et après
Emission consacrée à la vision du futur imaginée par les auteurs de sciences fiction.
- Michel DEMUTH, directeur littéraire aux éditions "OPTA" ; Jacques GOIMARD, professeur de science fiction ; Jacques SADOUL, directeur littéraire aux Editions "J'ai lu" ; Jacques VAN HERP, critique : les thèmes de la surpopulation et du pouvoir ; les structures des villes et des sociétés ; la lutte...
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2807 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre