AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782290006771
532 pages
J'ai Lu (26/03/2008)
3.32/5   45 notes
Résumé :
Luc Vernon est avocat d'affaires dans le prestigieux cabinet fondé par son père, Charles, auquel il rêve de faire payer le mépris dont il l'accable depuis l'enfance. Mais Charles sombre brutalement dans un coma inexplicable, son majordome est victime d'un crime rituel, et le jeune avocat se fait lacérer le torse au scalpel au cours d'une nuit d'amour dont il ne se souvient pas. Quels liens unissent ces faits ? Du monde des marchands d'art à celui des banquiers inter... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Derfuchs
  10 avril 2019
Indiana Jones !
Déçu, oui, un peu. Depuis le temps que je voulais lire ce livre, j'ai
sûrement trop attendu, est-ce ma faute ? Peut-être. Il faut dire que Miroir sanglant du même auteur m'avait comblé.
On tombe, ici, dans le récurrent, quand ce n'est pas la Sainte Famille, ce
sont les nazis, les illuminati, les roses croix et ou trouve-t-on ces
braves gens ? En Amérique du sud. Donc voyage là-bas.
Pour voyager le lecteur voyage, Paris, Manhattan, Zürich,
Davos, Amsterdam et l'Amazonie. Encore, ce n'est pas là que le bât
blesse, après tout les voyages forment la jeunesse, non, on s'y perd.
Entre les kabbalistes et les nazis (l'ordre noir), le trésor de Cortès
(le fameux Eldorado), les commissaires priseurs, les experts en art et
une Rambo en jupon, cela fait beaucoup.
Descosse essaie de nous intéresser avec sa description, rabattue, du Brésil. Il tente de nous faire toucher du doigt la façon dont les indiens sont
traités par les défricheurs de forêt, de nous expliquer la nuit
amazonienne, la faune et la flore, ce que peut ressentir un rapporté
dont le métier n'est pas l'aventure. Ce n'est pas mal ! Cela manque un
peu de conviction. Disons, surtout que, vu de mon fauteuil, j'ai eu du
mal à suivre et j'ai eu des doutes sur ce couple hétéroclite qui s'ouvre
toutes les portes sur sa bonne mine pour arriver à ses fins. C'est vrai
qu'avec une compagne "canon", ça aide.
Le périple et ce qui amène au périple est bien rendu, bien écrit, mais je savais que Descosse savait écrire. Ecriture puissante, directe, façon uppercut. On aime ou on aime pas, moi j'aime, bien ! Alors où est le problème ? A vrai dire je n'ai pas été subjugué et je me suis douté, un peu vite, de l'identité du faux cul, du méchant trop poli pour être honnête. Et bing, dans le mille. Bon, là, je n'aime pas ! C'est vrai, chacun son boulot, le
lecteur lit et ne détective pas, ne cherche pas, c'est à l'auteur de
démontrer, s'pas ?
Vous dites frustration ou réaction de midinette, les deux mon colonel, peut-être !
Sinon les bons, sont aimables. le principal protagoniste est un peu trop
surentraîné à mon goût pour un type habitué aux prétoires, enfin
pourquoi pas. Les méchants, sont très méchants, champions du scalpel et
peu respectueux de la vie humaine, c'est leur rôle. L'intrigue est bien
ficelée, l'histoire romanesque et l'écriture valable.
Je suppose que l'histoire une fois dénouée, Luc a fait de la pirogue-stop pour rentrer à Paris ? Bon, j'exagère et n'en veux pas à Descosse, sinon il lui aurait fallu 400 pages de plus pour le retour.
J'ai ouvert ces colonnes avec Indiana Jones et c'est mon sentiment sur ce
que je viens de lire : une aventure d'un Jones parisien. Ce qui n'est
pas forcément désagréable, quand on aime.
Lien : https://www.babelio.com/livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
vincent34380
  28 mai 2014
Luc Vernon est avocat d'affaires dans le prestigieux cabinet fondé par son père, Charles, auquel il rêve de faire payer le mépris dont il l'accable depuis l'enfance.
Mais Charles sombre brutalement dans un coma inexpli¬cable, son majordome est victime d'un crime rituel, et le jeune avocat se fait lacérer le torse au scalpel au cours d'une nuit d'amour dont il ne se souvient pas.
Quels liens unissent ces faits ?
Du monde des marchands d'art à celui des banquiers inter¬nationaux, de Paris à New York et de Berlin jusqu'au coeur de l'Amazonie, Luc va remonter la piste d'une mystérieuse esquisse réalisée au XVIIe siècle et tenter de rester en vie.
Son père ne lui avait pas tout dit. Maintenant, il est la cible.
Je découvre l'auteur avec ce roman, et ma foi, j'aime beaucoup. le personnage de Luc, dans sa quête pour retrouver l'esquisse que son père devait acquérir, en tant qu'intermédiaire va rencontrer une galerie de « méchants » assez réjouissante. Même si le récit n'échappe pas à certains clichés, l'écriture est agréable, et on suit avec plaisir les aventures du héros, de New-York à Berlin et jusque dans la jungle amazonienne.
Le suspense est habilement maintenu, l'auteur nous distille des indices et des rebondissements, comme autant de petits cailloux, pour ne pas nous perdre en route. A certains moments, il ne manque à Luc que le chapeau et le fouet pour être un parfait Indiana Jones. le personnage de Maude est très intéressant, tiraillé entre la modernité et son attachement à ses racines indiennes. Et tout au long du roman, cette lutte à distance avec le personnage du père dont il a essayé de se libérer toute sa vie durant. Même si on peut déplorer çà et là quelques invraisemblances, le reste du roman, entre thriller et roman d'aventures reste un très bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Boogers
  04 avril 2017
Le livre m'a emballé jusqu'au dernier épisode, celui qui se déroule au Brésil. A partir de là, l'amoncellement d'invraisemblances et de deus ex machina m'a fait hausser les épaules. Disons que la première partie, celle qui relève du thriller ou du polar, est bien ficelée, et que la fin, qui appartient plutôt au roman d'aventures, n'est pas du tout convaincante.
Commenter  J’apprécie          20
Lemon19
  12 août 2020
Difficile de mettre une étiquette...
Ce livre démarre sur fond de thriller juridique - avec une élite qui se croit tout permis, ambitieuse, arrogante, prétentieuse... - devient roman d'espionnage, passe par un récit d'aventure, et termine en horreur, « au plus près des tréfonds de la barbarie » (p. 562).
Commenter  J’apprécie          10
MARUP
  20 mars 2022
Concernant l'histoire rien à dire, il manque pas de suspense ni même d'intrigues, de l'art, des comptes et des avocats véreux rien de mieux.
Cela la partie dans l'Amazonie est pas indispensable, il aurait juste fallut la raccourcir pour que cela soit au top.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
Mama992Mama992   12 février 2021
Une pluie violente fit crépiter le pare-brise. Elle unifiait le paysage, gommait les perspectives, réduisait les volumes. L'avocat songea à un chagrin de fées. Leurs larmes dissimulaient la tristesse des banlieues sous un voile de pudeur. Un ciel bleu roi, presque oppressant à force de pureté. Une plage aux reflets soyeux, vaste étendue de miel fuyant vers l'horizon.
Commenter  J’apprécie          20
ArnoldyPhArnoldyPh   05 septembre 2019
...La radio s'enclenchait, réglée sur France Inter.
Une courte minute, Luc se laissa envahir par la rumeur du monde. Débitées sur un ton exalté, les informations donnaient l'image d'une planète improbable. Une sorte de jeu de l'oie, dont les cases sanglantes se tortillaient en serpentin d'effroi.
Mais le discours tombait à plat. Malgré la surenchère, la litanie des horreurs quotidiennes ne concernait plus personne. Elle berçait seulement l'auditeur, le maintenait inconsciemment dans un rêve éveillé: celui d'avoir de la chance. Objectivement, le véritable enfer se situait ailleurs, dans des pays lointains; où des populations désincarnées crevaient en masse pour des raisons obscures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MARUPMARUP   16 mars 2022
Les conservateurs ne valent pas mieux que la masse. Ils s'imaginent que l'art est une denrée de consommation. Une propriété collective. Et ils ont tort. Il n'y a que quelques esprits éclairés qui peuvent en apprécier l'essence.
Commenter  J’apprécie          20
line70line70   19 mars 2011
Les mots, parfois, soulignent lorsqu'ils sont dits des vérités troublantes. Ils obligent à regarder certains sentiments en face, à les sortir du sac qu'on transporte sur son dos.
Commenter  J’apprécie          20
Lemon19Lemon19   08 août 2020
Un géant de papier dont la vie ne tenait plus qu’à un fil.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Olivier Descosse (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Olivier Descosse
Olivier Descosse a répondu à toutes nos questions sur son nouveau polar. "Peurs en eau profonde" est disponible en librairie. En savoir plus https://bit.ly/peurs-en-eau-profonde
autres livres classés : thrillerVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2420 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre