AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253127795
Éditeur : Le Livre de Poche (01/04/2008)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Depuis la parution de son dernier recueil de sketches (Matière à rire, Plon, 1991), Raymond Devos a
écrit plus d'une centaine de sketches et de textes jamais publiés jusqu'à aujourd'hui, certains joués sur
scène, d'autres non.
C'est cette somme que nous vous offrons ici, le résultat de quinze années d'écriture, au cours desquelles
Raymond Devos, en pleine maîtrise de son art, a exploré de nouvelles pistes, poussant plus loin que
ja... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Prudence
  09 août 2015
A mourir de rire, comme toujours avec Raymond Devos.
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PrudencePrudence   09 août 2015
Les fous ne sont plus ce qu'ils étaient

Les fous ne sont plus ce qu'ils étaient! Quand on a connu comme moi les grands fous, les fous d'envergure et qu'on voit les petits fous d'aujourd'hui, on devient dingue!
Nous, nous étions d'authentiques fous, naturellement fous, notablement fous. Dès l'âge de raison, on commençait à délirer en connaissance de cause et l'on mourrait fou en pleine possession de nos moyens -j'allais dire: en toute lucidité!
Des fous à part entière, des fous disponibles... On ne regardait pas la pendule. On était des fous à plein temps. On ne réclamait pas les trente-cinq heures!
Jadis, les fous se transmettaient le flambeau, la marotte...
Que fera plus tard votre fils?
Il sera fou, comme moi!
Mes compliments!
On était fous de père en fils!
On faisait une carrière comme fou. On était le fou du roi. Encore que souvent, le fou du roi ne l'était pas! C'était le roi qui était fou! Être le fou d'un roi, c'était le couronnement d'une carrière!
Ce n'est pas qu'il n'y ait plus de fous, mais les fous d'aujourd'hui, ils font les fous; ils ne le sont pas sérieusement! Ils font les fous devant vous, pour donner le change mais dès que vous avez le dos tourné, ils redeviennent sages comme des images, sérieux comme des papes! La folie, ils ne l'ont pas dans le sang! Le sang fou! Un pur-sang fou!
Le fou de jadis, c'était un monsieur! C'était quelqu'un! Il poussait même l'élégance jusqu'à être quelqu'un d'autre! Il s'oubliait. Il n'était vraiment lui-même que lorsqu'il était quelqu'un d'autre!
Lorsqu'un fou d'aujourd'hui nous dit:
Je suis César!
Et que vous lui dites:
Vous êtes fou!
Il vous répond:
Ce n'est pas lui... c'est moi!
Il prend à son compte.
Dites à un premier ministre:
Vous êtes le fou du président!
Il vous répond en bon français:
Lui, c'est lui! Moi, c'est moi!
Il n'est pas fou, lui! Il se dissocie.
Moi je connaissais un fou qui avait perdu l'esprit. Il se prenait pour Dieu. On avait beau lui faire observer qu'il n'avait pas de fils ni de Saint-Esprit, il s'entêtait! Heureusement, il jouait le jeu. On ne le voyait jamais. Il restait invisible. Il passait son temps à se faire prier. A l'inverse, le fou d'aujourd'hui qui se prend pour Dieu, il fait de fréquentes apparitions à la télé.
Un fou qui ne l'est pas, cela se voit tout de suite! Cela se décèle dans ses propos. Il déconne... Il dit ce que tout le monde sait déjà. Il ne vous apprend rien!
Exemple: il dit que le monde est fou et qu'il faudrait le refaire! Un vrai fou ne dira jamais cela. Il sait que le monde est fou et cela lui convient très bien! Il s'y sent chez lui, il n'a pas d'intérêt à le refaire!
Jadis, un fou, on l'encourageait. Aujourd'hui, on le soigne!
Les fous ne sont plus ce qu'ils étaient!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Nico8Nico8   28 mai 2017
Monumental !
Le Penseur de Rodin, sur son piédestal [...]
Et là il s'est passé quelque chose... Nos regards se sont croisés...
Tout de suite, ça a été l'épreuve de force, le bras de fer entre deux éminents penseurs.
C'était à celui qui ferait baisser les yeux de l'autre. Et tout à coup, j'ai vu son petit doigt remuer. Manifestement, il me faisait un appel du pied. Je m'approche... Il me dit :
- Pouvez-vous me remplacer un moment ? Je dois me rendre au musée de l'Homme ; j'ai une déclaration importante à y faire...
Je lui dis :
- Quel genre de déclaration ?
Il me dit :
- La déclaration des droits de la statue ! Je veux que chaque statue puisse finir ses jours allongée sur une dalle, les mains jointes, dans la position d'un gisant. Je veux pour chaque statue une dalle, comprenez-vous ?
- Une dalle, dalle, dalle, réclamait comme un écho le chœur des statues.
- Vous l'aurez, votre dalle, a dit le penseur. Faites confiance à votre délégué syndical !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Videos de Raymond Devos (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Raymond Devos
Oui dire.
autres livres classés : poèteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Complétez les titres de Raymond Devos

Ça n’a pas de ... (1968)

sens
limite
prix
raison d'être

10 questions
37 lecteurs ont répondu
Thème : Raymond DevosCréer un quiz sur ce livre