AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Hélène Collon (Traducteur)
EAN : 9782226208583
358 pages
Éditeur : Albin Michel (02/02/2011)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 58 notes)
Résumé :
Hal se sent étrangement connecté à sa soeur plongée dans le coma. Le jeune homme croit même que Charley essaie de communiquer avec lui. En effet, c’est Hal qui a découvert la jeune fille inanimée sur la plage de Cornouailles où ils passaient les vacances en famille. Maintenant qu’il est de retour sur les lieux de la tragédie, Hal se demande pourquoi il ne parvient pas à chasser sa présence de son esprit. Devant la plage, au son des vagues qui vont et viennent, Hal s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Mei-Amadis
  16 février 2011
Charley. Ce prénom hante l'esprit de Hal. Charley, c'est sa soeur ainée, plongée dans le coma depuis un an déjà. Un matin, Hal l'a retrouvée inconsciente sur la rive d'une plage en Cornouailles. Depuis, sa famille a comme arrêté de vivre : l'espoir de voir Charley s'éveiller se mêle au désespoir de l'impuissance. A cela s'ajoute les circonstances mystérieuses de l'"accident" de Charley : pour quelles raisons est-elle partie seule sur la plage de si beau matin ? s'est-elle véritablement cogné la tête contre les rochers, comme le supposent les médecins, ou bien est-ce autre chose encore ?
Alors qu'ils repartent en vacances en Cornouailles, laissant Charley seule à l'hôpital, Hal ne peut croire que l'accident de sa soeur soit le fruit du hasard. de retour sur les lieux, après un an d'absence, Hal est donc bien décidé à reconstituer le dernier été qu'a passé sa soeur, et d'un coup, c'est comme s'il entendait Charley l'appeler, le guider dans sa quête de vérité...
"Souviens-toi, Hal"... mais de quoi exactement ?
L'histoire avait du potentiel, il y avait dans ce livre tout pour me plaire : un style poétique qui vous transporte jusqu'aux plages de Cornouailles, une vraie réflexion sur la vie et la mort, l'amour, le deuil, avec un zeste de fantastique, mais la magie n'a hélas pas opérée et un mot me vient à l'esprit quand j'évoque ce livre : frustration. Malgré toutes ces belles promesses, je suis restée relativement hermétique aux sentiments que dégage Si tu m'entends.
Pourtant, les éléments positifs ne manquent pas : le style est maîtrisé du début à la fin (n'est pas élève de Philip Pullman qui veut !), et Dogar réussit à insuffler une magie toute particulière aux lieux qu'elle dépeint, mélanges de vie quotidienne et de paysages sublimés par les mots. de plus, les relations familiales sont traitées avec justesse : la perte de l'être aimé, la souffrance d'une famille en deuil qui tente de se reconstruire malgré l'absence... mais toutes ces qualités n'ont hélas pas réussis à contrebalancer le goût amer qui m'est resté dans la bouche, une fois les dernières pages tournées.
Parfois, il y a de ces livres que vous lisez qui vous frustre à un tel point qu'il faut évacuer ce sentiment par la critique...
Les personnages n'ont pas attiré ma sympathie : tous plus égoïstes les uns que les autres (les adolescents, tout particulièrement, moins les adultes), je ne garderais en mémoire que la rêveuse Charley, et la très perturbée Am'. Elles seules ont réussi à me faire vibrer. Peut être le problème vient-il alors du fait que je n'ai pas réussi à m'attacher au héros ? Hal est lunatique, indécis, Hal subit en continu. En un mot, Hal est insipide : il n'existe qu'à travers sa soeur et le lien qui les unis, ce que j'ai vraiment trouvé dommage, parce que j'attendais beaucoup plus de lui, par rapport au début du roman où il était si vindicatif.
Ne parlons même pas des incessantes litanies : "- Hal ! - Charley ! - Hal ! Hal ! Hal, au secours ! J'ai peur !!!" qui rythment le récit. Ces cris ont eu raison de ma patience. Je tournais les pages mécaniquement en me demandant où tout cela allait finir par nous mener, car la confusion règne, entre les points de vue de Charley et de Hal, à tel point qu'on a parfois du mal à savoir lequel des deux parle, à distinguer le présent du passé.
On suit néanmoins l'intrigue avec intérêt, le mystère est maintenu, du début à la fin. Comme Hal, on veut savoir ce qui est arrivé à Charley sur la plage, alors on élabore toutes sortes d'hypothèses plus ou moins rocambolesques. Pour connaître la vérité, il faudra attendre les toutes dernières pages. Les révélations fusent de partout et surprennent. Je n'en dis pas plus, vous verrez par vous-même si vous décidez de tenter l'aventure. Même si la fin me parait belle et intéressante, philosophiquement parlant, elle m'a tout de même laissé une impression d'inachevé.
Pour conclure, Si tu m'entends est un premier roman prometteur : l'auteur possède déjà un style fort intéressant, poétique et maîtrisé, bien que certains éléments au niveau de l'histoire n'ait pas réussi à combler mes attentes, car Sharon Dogar déboussole ses lecteurs, joue avec leurs attentes pour finalement leur donner une leçon. Même si Si tu m'entends est le premier livre de l'auteur publié en France, depuis, Sharon Dogar en a publié deux autres, en Angleterre. Peut être les lirais-je d'ailleurs, pour me faire une opinion définitive au sujet de cette auteur.
Lien : http://antrelouve.canalblog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Femmoon
  15 mars 2013
Charley est une jeune fille qui n'est plus et qui cause pourtant bien le malheur de sa famille. En effet elle est dans le coma et toute la famille essaie de vivre avec CA.
Cet été, ils aimeraient retourner là bas, en Cornouailles , là ou ça s'est passé mais cela signifierait de laisser Charley seule....Une éprouve assez compliquée, principalement pour la mère de Charley.
Mais ce qu'il ne faut pas oublier c'est que Charley n'était pas l'unique enfant, non il y a aussi Hal, ce jeune adolescent autour duquel tout tournera.
Une touche de fantastique dans ce roman si sombre, une touche de flashback pour découvrir la vie de Charley, une touche d'angoisse et de la poésie. Ce roman est un roman jeunesse assez mystique et étrange.
J'avoue, oui je l'avoue j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire et à m'imprégner de cette histoire qui prend pourtant aux tripes. Mais les 100 premières pages furent assez douloureuses pour moi donc je reste encore mitigée car j'ai du reprendre la lecture à 2 reprises. Ais je aimé? non - oui...Mais je n'ai pour autant pas détesté ma lecture.
Mais j'ai un sentiment de déception à la fermeture de ce livre...
Les personnages sont terriblement profonds et ils ont chacun une psychologie propre, le style de l'auteur est fluide et agréable à lire. Les thèmes abordés sont recherchés et forts; ce livre nous parle de la mort, le deuil, la fratrie, la mer, les plages,...mais personnellement il m'a manqué quelque chose....
Ce livre m'a tellement peu inspiré que j'ai beaucoup de mal à écrire cette chronique et à vous dire clairement ce que j'en ai pensé... J'ai été déçue par divers éléments et le coté positif n'a pas réussi à remonter le niveau. De plus ayant lu ce livre par étapes, sans vraiment m'en imprégner a je pense jouer énormément dans l'avis que je m'en fais aujourd'hui. Ce n'est pas un roman que j'ai vécu, je l'ai lu et j'en ai aujourd'hui un avis extérieur....pas très bon je l'entends bien.
Malgré la poésie qu'a dégagée ce roman, je n'a
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Une_passion_des_mots
  24 mars 2018
Je n'avais jamais entendu parler de ce livre qui avait l'air très émouvant de par son résumé. J'ai décidé de l'essayer et je sors très déçue de cette lecture dont j'espérais plus.
Hal est bouleversé car sa soeur, Charley, est dans un état végétatif, dans le coma. Elle est s'est cognée contre des rochers sans que sa famille ne sache comment, ni pourquoi. Et des questions, tant de questions envahissent sa situation, des questions auxquelles elle ne peut pas répondre. Hal possède un profond lien avec sa soeur, lien qui va lui permettre et même lui ordonner d'enquêter sur les mystérieuses circonstances de son coma, sur tout ce mystère du dernier été de Charley.
Tout d'abord, la situation initiale est assez spéciale. En effet, Hal semble haïr au plus haut point sa soeur dans le coma, sans que l'on ne sache les raisons. Puis, au fur et à mesure, son opinion va changer, sûrement en en apprenant plus sur cet été où sa vie et où la vie de sa soeur ont basculé. Mais j'ai été directement assez déroutée par cette haine.
Hal se rend compte qu'il ne connaissait pas sa soeur durant cet été. Il va apprendre qu'elle avait un petit copain, Pete, qu'elle adorait.
Il y a différents points de vue dans ce livre ce que j'ai bien aimé car cela nous offre plusieurs versions. D'une part, il y a Charley dans le coma, son espace est noir, elle se sent enfermée, elle appelle à l'aide mais elle ressent les contacts extérieurs sur son corps et il y a aussi la Charley du passé qui nous en apprend plus sur les événements. D'autre part, nous suivons son frère, Hal qui a un lien étrange avec sa soeur, même trop étrange et qui m'a vraiment perturbé au fil du livre. Ce lien part trop loin à mon goût et le roman perd de son émotion pour devenir louche.
Quand Hal va revenir sur les lieux de l'été, il va rencontrer la soeur de Pete, Jackie, et éprouver un amour pour elle, amour perturbé par le lien entre Charley et Pete qui ne cesse de tourmenter Hal. Les passages de cet amour m'ont semblé vraiment longs et inintéressants. Ils étaient même un peu trop répétitifs à mon goût. Je m'ennuyais en lisant ces longues scènes à l'eau de rose qui n'apportaient rien à la véritable trame de l'histoire.
Voilà quand même un point positif de ce livre : sa trame. Même si le début est plutôt long, après se déclenche l'histoire accompagnée de notre envie de savoir ce qui est arrivé à Charley, comment s'est-elle retrouvée dans cette état. Comme un meurtre avec des suspects et l'enquête.
Malheureusement, au bout de cette trame, j'ai été très déçue par la fin. Trop simple, je m'attendais à plus de rebondissements, d'événements et de révélations… peut-être ai-je placé trop d'espoir tout au long de ma lecture.
Lien : https://unepassiondesmots.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BlackHaru
  12 mars 2016
Un livre qui ne m'a laissé aucun souvenir, ni bon, ni mauvais. Ca fait trois fois que je le recommence en me disant : ce livre, ca fait un moment que je dois le lire... Et ensuite, je me souviens que je l'ai lu.
Pas transcendent, pas exceptionnel, pas marquant...
Le problème c'est qu'il est aseptisé, trop neutre : il n'est pas mal écrit, mais pas à tomber par terre. L'intrigue est assez bien mais pas exceptionnelle. La fin... Je ne m'en souviens pas. Un livre que je vais revendre à peine relu xD
Commenter  J’apprécie          20
Sosoominouxxx
  05 juillet 2019
Je ne peux pas dire que je l'ai aimé, toutefois, je ne peux pas dire que je l'ai détesté. Ce livre n'a pas beaucoup de pages, mais moi, je l'ai trouvé long à lire dans tous les sens du terme. le fait qu'il n'a pas vraiment de chapitres m'a aussi agacé. Je tenais quand même à le lire au complet... et j'ai aimé la fin, une chance. :-)
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
wistiti95wistiti95   29 octobre 2012
Finalement, ma mère a peut-être raison : il arrive que les gens meurent, un point c'est tout. On meut pour toutes sortes de raisons - parce que quelqu'un s'est mis en colère ce matin-là, ou qu'on est entré dans l'eau au mauvais moment, ou qu'on a traversé sans regarder. Il n'y a pas de logique, rien à comprendre, inutile de se torturer. C'est comme ça. Les histoires ont une fin.
Commenter  J’apprécie          30
Claire-una-voltaClaire-una-volta   05 février 2013
Moi je sais ce qu’elle ferait, Charley, si elle se réveillait. Elle s’étirerait en bâillant et elle dirait… J’essaie d’imaginer quoi. « Pardon.» Ça, ça serait pas mal, à mon avis. Pardon d’être une garce égocentrique. Pardon de m’être cassé la figure dans la flotte sans réussir à me tuer proprement. Mais voilà,
« pardon », ce n’est pas trop le style de Charley.

Commenter  J’apprécie          30
Loulou27Loulou27   16 février 2012
L'obscurité se referme sur moi, m'étouffe, je ne peux plus bouger, je suis impuissante, immobile...
Bientôt je ne suis plus capable que de me raccrocher, dans le noir, à son prénom, comme on se raccroche au son d'un cœur qui bat, imperturbablement...
Commenter  J’apprécie          40
Loulou27Loulou27   16 février 2012
Avant, je ne savais pas ce que ça voulait dire, être brisé, taillé en pièces. Maintenant si. C'est comme être paralysé sans s'en rendre compte, comme si on attendait, espérait qu'un jour les morceaux se remettent en place et que la vie ait de nouveau un sens-tout en sachant que ça n'arrivera jamais.
Commenter  J’apprécie          30
BEBE   15 août 2011
‎[...] mon coeur défaille et tombe en chute libre.
C'est ...comment dire ? Viscéral ? Explosif ? Volcanique ?
Qui sait ?
Les mots me manquent.
Commenter  J’apprécie          60

Video de Sharon Dogar (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sharon Dogar
Interview de Sharon Dogar (en anglais)
autres livres classés : comaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère
Autres livres de Sharon Dogar (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
71 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre