AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782800157160
52 pages
Éditeur : Dupuis (04/10/2013)

Note moyenne : 4.2/5 (sur 238 notes)
Résumé :
Pour Vicky, l'été s'annonce plutôt bien: vacances, soleil et plage. Mais surtout, surtout, elle a un nouveau voisin hyper-canon. Et pour une fois, elle sent qu'elle a sa chance. Elle en oublierait presque que Jenny lui fait toujours autant d'ombre quand il s'agit de draguer des surfeurs musclés ou que Karine est bien trop occupée à répéter avec le groupe de musique d'Albin pour passer du temps avec elle... Et puis, catastrophe: dénoncée pour tricherie par un camarad... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (40) Voir plus Ajouter une critique
sandrine57
  29 novembre 2013
Pendant que Jenny file le parfait amour avec Jean-Franky, un maître-nageur au physique plus qu'avantageux, que Karine enchaîne les répétitions avec Albin et son groupe, Vicky passe un été bien en deçà de ses espérances. Elle qui rêvait de soleil, de plage et de drague, se voit obligée de rejoindre le camp d'anglais qui est son cauchemar depuis la lointaine époque on où la surnommait "Bouboule". Pour couronner le tout, sa soeur, la belle, la talentueuse, la préférée, Rebecca, a décidé de mettre le grappin sur James, le nouveau voisin qu'elle convoite elle aussi. Mais c'est la soeur rebelle de James, Mégane la petite peste, qu'elle devra subir puisqu'elle est également inscrite au camp d'anglais. Vicky pourra-t-elle sauver cet été qui s'annonce si mal ?

Voilà Karine, Jenny et Vicky de retour pour un été très mouvementé avec des sentiments, des mesquineries, de nouveaux personnages, et même, l'arrestation d'un tueur en série ! Depuis le premier tome, on suit avec beaucoup de plaisir, les aventures de ces trois copines pas toujours tendres entre elles mais tellement drôles. le tour de force des auteurs est d'avoir réussi à les faire évoluer sans leur faire perdre leurs personnalités premières.
Karine continue à x sur le chemin de l'émancipation. Toujours très proche d'Albin, elle s'investit dans le groupe dont elle est devenue un membre à part entière. Son été est très studieux entre les répétitions et les rencontres avec un producteur potentiel. Mais si elle a enfin pris suffisamment de recul pour comprendre les intentions pas toujours amicales de Vicky et Jenny, elle reste la grande fille au coeur tendre qui accepte et pardonne tout.
Jenny, toujours aussi superficielle, a trouvé en la personne de Jean-Franky, son alter ego masculin. Mais la bimbo commence à s'interroger...Malgré un physique peu avenant, le gentil et compréhensif Hugo peut-il être autre chose pour elle qu'une épaule sur laquelle s'épancher ?
Mais la véritable héroïne de cet album est bel et bien Vicky. On la connaissait mesquine, égocentrique, reine des pestes. On la découvre fragile, vulnérable et même amoureuse. Entre son coup de foudre pour le beau James et la naissance de son amitié avec Mégane, Vicky est bien occupée mais cela ne l'empêche pas d'aller titiller Karine et Albin qu'elle cherche toujours à séparer. Pourtant, ses déboires familiaux expliquent, à défaut d'excuser, son comportement parfois odieux.
Un été trop mortel ! est donc l'album de la maturité pour nos trois adolescentes qu'on découvre sous un jour nouveau. L'humour, s'il reste très présent, cède la place à plus d'introspections des personnages qui gagnent en profondeur (sauf peut-être Karine, un peu mise de côté dans cet album). En tout cas, c'est un vrai bonheur de lecture et qui ouvre de belles perspectives pour la suite : le couple Karine / Albin sera-t-il assez fort pour résister aux sentiments que la jeune fille ressent encore pour Dan, son premier amour ? Jenny fera-t-elle le bon choix entre Jean-Franky aussi beau que stupide et Hugo sincère et généreux ? Et Vicky ? Comment va-t-elle concilier le couple idéal qu'elle forme avec James avec ses pensées qui s'envolent vers une autre personne et le souvenir d'un baiser volé ? Gageons que le tome 7 sera plein de surprises et d'audaces...Il ne reste plus qu'à patienter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
trust_me
  09 octobre 2013
Drôle d'été pour les nombrils. Les trois inséparables amies suivent désormais leur propre route. Karine ne quitte plus Albin et son groupe de musique, Jenny passe son temps à draguer sur la plage et Vicky est envoyée par ses parents dans un camp de remise à niveau pour les élèves nuls en anglais. de nouvelles rencontres en événements inattendus, de petits drames en belles surprises, chacune va vivre des moments très particuliers. Leurs trajectoires vont évidemment à nouveau se croiser pour un final à rebondissement qui clôt un cycle important de la série.
Chaque nouvel album des nombrils se fait attendre mais au regard de la qualité de l'ensemble, on ne pourra jamais reprocher aux auteurs de prendre leur temps. Loin de la série à gags classique, ils font évoluer constamment leurs héroïnes et leur environnement. Rien n'est laissé au hasard, l'introduction de chaque nouveau personnage est travaillée à l'extrême et prend son sens sur la durée. Ici, parmi les nouveaux venus, mention spéciale au maître nageur craquounet au QI d'huitre Jean-Franky et à la gothique Mégane dont on se doute qu'elle va prendre à l'avenir une place de plus en plus conséquente.
La construction du récit se révèle imparable. Par exemple un épisode à priori anodin de la page 31 revient comme un boomerang de façon inattendue à la toute dernière planche. Et puis il y a toujours ce ton un peu vachard, les répliques nunuches de Jenny, l'égocentrisme de Vicky, le cynisme de ses parents, bref une marque de fabrique qui fait des nombrils LA série jeunesse du moment. Si j'avais un seul petit bémol à émettre je dirais que Karine devient de plus en plus transparente, tenant au mieux le rôle de faire-valoir. En fait, on sent les auteurs beaucoup plus à l'aise pour mettre en scène ses deux acolytes.
A la lecture de ce nouvel album, difficile de ne pas reconnaître que le succès de la série est amplement justifié. D'ailleurs j'ai une fan à la maison qui attendait ce sixième volume avec la plus grande impatience et qui l'a dévoré en deux temps trois mouvements.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
c.brijs
  20 octobre 2013
Après près de deux ans d'attente, voici enfin arrivé le moment de découvrir qui se cache derrière le meurtrier au slogan très Peace and Love : "Pour un monde meilleur" ! A l'issue du tome 5, toutes les suspicions pesaient sur Albin, trop blanc pour être honnête ! Il faut dire que pour les proches de Karine, les pestes Vicky et Jenny et l'amoureux infidèle Dan, Albin l'albinos a la figure du grand méchant loup, celui qui leur a changé leur Karine !
Si Dan est hors circuit pour le moment, Vicky, elle, n'est pas prête à lâcher le morceau. Qu'aurait-elle d'autre à faire ? Les vacances sont là, Jenny attire tous les regards des mâles sur la plage et la brunette de la série se retrouve seule à draguer, sans aucun faire-valoir. Pour couronner le tout, la voilà embarquée contre son gré dans ce camp de langue honni depuis l'enfance, lorsqu'on l'appelait Bouboule ! L'occasion pourtant pour elle d'apprendre à connaitre sa nouvelle voisine au look rebelle... Une rencontre qui sonne comme un véritable cataclysme dans sa vie !
Quant à Jenny, elle reste fidèle à sa réputation de gaffeuse professionnelle. de bourdes en quiproquos, elle excelle une fois de plus dans la bêtise. Côté "amours", elle pense avoir trouvé l'homme de sa vie en la personne du maitre-nageur bodybuildé... Il faut dire qu'il sait parler aux filles !
"Si t'existerais pas, je sortirais sûrement avec une autre bombasse dans ton style, mais ce serait pas pareil."
(Surtout, ne lui dites pas que les ""SI" mangent les "RAIS", il vous raconterait une histoire plutôt flippante de "scie" et de "raie" !!!!)
Pour en revenir à nos deux tourtereaux, ils semblent s'accorder tant physiquement qu'intellectuellement ! Et si Jenny avait besoin d'autre chose, d'une épaule solide sur laquelle s'appuyer... et bien plus si affinités ? Un gars - même un moche - qui la fasse rire, avec lequel elle puisse être elle-même, sans far ni poudre aux yeux ?
Et Karine ? Quoique moins présente dans cet album, elle prend de plus en plus d'assurance ! le vilain petit canard est devenu un magnifique cygne blanc, pièce maitresse du groupe Les Albinos. Pourtant, au fond de son coeur, elle n'a toujours pas fait une croix sur Dan... au grand désarroi d'Albin.
Si le suspense concernant l'identité de celui qui a poussé du pont Mélanie, la rivale de Karine, est au centre de ce 6e opus, je dois avouer que cette intrigue "policière" m'a moins emballée que prévu. Et le dénouement était à mon sens prévisible. Cependant, je me méfie des apparences et une petite voix me dit qu'on n'est peut-être pas encore au bout de nos surprises concernant cette affaire. Qui lira verra...
Par contre, j'ai été davantage intéressée par l'évolution, plus inattendue elle, du duo de choc Vicky et Jenny. Cette évolution de leur personnalité promet de nouveaux et riches rebondissements dans les tomes à venir. Après la métamorphose stupéfiante de Karine - raison principale du succès retentissant du tome 5 -, on pourrait bien assister à celles de ses deux "amies"... l'une et l'autre remettant en question leurs diktats de beauté pour découvrir l'amour, le vrai...
En cela, les auteurs font une nouvelle fois mouche puisqu'ils arrivent, une fois de plus, à relancer l'intérêt du lecteur. Il faut dire qu'on est bien loin des premiers tomes qui se résumaient à une suite de gags humoristiques. Depuis le 3e tome, on a droit à une histoire suivie qui, de tome en tome, s'étoffe à foison et trouve son apogée dans l'excellentissime tome 5. Avec ce 6e tome-ci, se clôt une étape de la vie adolescente de nos trois héroïnes. le 7e sera celui des choix. Il me tarde de savoir lesquels ?
"Faire un choix, c'est renoncer à un autre. Ça demande du courage."
Lien : http://lacoupeetleslevres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
bdelhausse
  17 juillet 2018
Je pensais avoir choisi un teen-comic superficiel, rapidement lu et digéré (car prédigéré et prémâché), insipide et fadasse. J'en suis pour mes frais, comme on dit, car on est assez loin du compte.
Tout d'abord, j'ai découvert que j'aurais dû lire les 5 premiers tomes... En effet, les auteurs réalisent le tour de force (que je salue, peu importe la qualité du récit) de construire un récit sur base de gags en une page. Qui plus est, ils créent un récit qui s'étale sur plus de 6 tomes. Je trouve toujours incroyable d'arriver à raconter une histoire tout en la segmentant en gags d'une page.
On suit les états d'âme d'adolescentes qui découvrent l'amour, la jalousie, l'envie, etc. Bref, cela parle de la vie. OK, on n'écrit pas de thèse sur les chevaliers-paysans du lac Machin. On ne veut pas révolutionner le monde. Les filles s'intéressent à leurs fringues, leur maquillage, la couleur de leurs chaussures... Mais il y a du second degré, voire du degré Z... la plupart du temps. Même si je n'adhère pas aux physiques filiformes anorexiques (second degré... quand tu nous tient), on peut admettre une certaine cohérence dans le propos.
Rayon intrigue, il y a du thriller, mais aussi quelques effleurements sur l'homosexualité, le suicide, la mort, l'autorité, le sens civique... le tout émaillé de réflexions "blondes"... mais émises par une rousse, afin de faire passer le tout en douceur.
Rien qui révolutionne quoi que ce soit, mais cela se tient et on est bien loin d'une chick-lit ou d'un teen-comic.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
beatriceferon
  04 mai 2015
C'est l'été. Jenny et Vicky sont sur la plage, en train de draguer. Malheureusement pour Vicky, tous les garçons semblent scotchés à Jenny. Que faire ? Appeler Karine, bien sûr ! Hélas, elle est très prise. le groupe d'Albin va signer un gros contrat avec un producteur.
Vicky ne peut accepter l'échec. Elle va tout mettre en oeuvre pour faire rater l'entrevue et récupérer son souffre-douleur.
J'ai ri (jaune, parfois, je vous l'accorde) avec les cinq albums précédents. Mais celui-ci m'a surprise et laissée perplexe. Karine affirme sa personnalité. Elle ne se laisse plus manipuler par sa tortionnaire. Quant à celle-ci, de bourreau, elle devient victime.
On pourrait croire que ses déboires, échecs, revers de tous ordres vont satisfaire le lecteur. Une juste revanche, en somme. Eh bien non. La BD prend des accents graves. Pas mal de situations mettent mal à l'aise.
On pouvait s'en douter en regardant la couverture. Vicky se tourne vers nous, la sueur au front et les yeux exorbités. Méritait-elle vraiment que les choses aillent jusque là ? Que la poisse s'acharne sur elle au point, qui sait, de la détruire ?
J'ai aimé, mais la lecture m'a laissé un goût amer : les auteurs ont flirté très souvent avec la violence, la cruauté, le mal. L'histoire est beaucoup plus dure que les chapitres précédents. Tous les personnages en prennent pour leur grade.
Que nous réservera le prochain tome ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


critiques presse (3)
Auracan   23 octobre 2013
Ce nouvel opus fait faire un bond impressionnant à l'univers développé par Maryse Dubuc et Marc Delafontaine, alias Delaf. Les auteurs élargissent leur propos. Ils creusent les personnalités de leurs héroïnes. Ils accordent une place beaucoup plus importante à leurs familles, leur passé.
Lire la critique sur le site : Auracan
BulledEncre   14 octobre 2013
Une brillante réussite. À la manière d’un grand vin, Les Nombrils est une série qui vieillit très bien.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Sceneario   14 octobre 2013
Un été trop mortel est un grand moment d'humour, un très bon suspense qui met la barre très haute pour les prochaines aventures des Nombrils. On est très loin du teen-comic auquel la série peut faire penser. Bref, un numéro à ne manquer sous aucun prétexte.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
EffyMathersEffyMathers   09 octobre 2013
- Pourquoi on reste pas avec ton frère ? Il est sympa...
- Mouais... C'est un gros nu , avec des goûts de chiotte. A part ça, il est sympa.
- Des goûts de chiotte ? T'es plutôt sévère pour une fille qui s'habille au rayon des épouvantails !
- J'aurais bien voulu m'habiller rayon des grosses pouffes, mais t'avais tout dévalisé !
Commenter  J’apprécie          142
PonielPoniel   21 décembre 2014
- Se marier ?! Attends, tu me demandes de renoncer à toutes les autres filles ?
- Bah, ouais ! Et moi je renonce aux autres gars.
- Mais... C'est super injuste ! Je t'offre six abdos à aimer alors que toi tu as que deux nénés. Mathématiquement ça me donne le droit de sortir avec... 4 filles en même temps !
Commenter  J’apprécie          60
AnatemneinAnatemnein   30 juin 2016
-A taaable!
-Oooh! De la nourriture chaude comme au resto! c'est original!
-Ta maman ne fait pas cuire les aliments?
-Non. De toute façon, on ne mange que de la pizza surgelée.
-Mais...il faut la faire cuire! Vous ne mangez pas de la pizza glacée, quand même?
-Juste quand on a trop faim. Sinon on attend qu'elle dégèle.
Commenter  J’apprécie          50
asthaaaaasthaaaa   10 décembre 2014
Père de Mégane - Il parait qu'il est très bien, ce camp. Même la fille des voisins le fréquente.
Mégane - Et tu crois que j'en ai quelque chose à secouer moi de la barbie d'en face?!
Père de Mégane - Allez sois sage, je repasse te prendre vendredi.
Mégane - Vas y, retourne chez ton maitre, Fido! (elle s'en va)
Vicky - Tu sais ce qu'elle te dit la voisine d'en face? Eh ben elle préfère avoir l'air d'une barbie que d'un livre à colorier!!
Mégane - Wow! T'es plus wild que t'en a l'air.
Vicky - Va te fair voir!
Vicky ( dans sa tête) - Cool! Je crios que je viens de me faire une nouvelle copine! Alors...nouveau contact: Mégane...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
FanDeLivres11FanDeLivres11   30 septembre 2014
Il y a trop de gros mots, c'est un peu vulgaire niveau habillage et pourtant J'AIME!!!!!!!! En plus c'est pas du tout mon genre les garçons et tout... comme quoi certaines choses sont étranges!
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Maryse Dubuc (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maryse Dubuc
Les vacheries des Nombrils, tome 2
autres livres classés : fillesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les nombrils; Un été trop mortel!

Comment se nomme le petit ami de Karine?

Josh
Alain
Albin
Dan

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thème : Les Nombrils, tome 6 : Un été trop mortel ! de Maryse DubucCréer un quiz sur ce livre