AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782130592334
128 pages
Presses Universitaires de France (02/01/2013)
3.65/5   10 notes
Résumé :
Faire l’histoire des États-Unis. Le projet permet de lever un premier préjugé, celui d’un pays si « jeune » qu’il n’aurait pas d’histoire. Du jour de l’indépendance à la guerre de Sécession, de la conquête de l’Ouest à celle de la Lune, de la crise de 1929 aux attentats du 11 septembre 2001, cet ouvrage raconte le roman vrai de l’Amérique. Au-delà d’un simple récit chronologique, François Durpaire montre combien les États-Unis résistent à la compréhension simpliste.... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
gigi55
  16 février 2013
Un Sue sais-je sur l'histoire des Etats-Unis écrit du'n point de vue trop strictement socio-politique qui donne peu d'épaisseur à l'histoire de ce pays.
So intérêt réside plutôt dans sa date récente (janvier 2013) qui donne une large place à l'histoire contemporaine (20 pages sur 120 portent sur l'histoire depuis 2008.
Commenter  J’apprécie          30
CharlesEdouard
  09 décembre 2019
Comme la plupart des "Que sais-je" j'aime lire cette collection pour son honnêteté intellectuel, son sérieux.
L' histoire des Etats Unis est bien écrit peut-être orienté politique ? facile à lire, apporte meilleur compréhension sur les USA, un pays pas si vieux que cela finalement..
Je conseille.
Commenter  J’apprécie          30
AMaldonado
  16 janvier 2017
Bon livre pour découvrir l'histoire globale des Etats-Unis d'Amérique ainsi que les enjeux et les valeurs qu'ils l'ont animé durant plus de trois siècles.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Jean-DanielJean-Daniel   23 décembre 2020
L’Amérique du Nord avait une vie avant la naissance des États-Unis. Cette « préhistoire » est une période importante pour qui veut comprendre ce qui suit. L’historien René Rémond rappelait qu’il y avait autant d’années entre la fondation de Jamestown – le plus ancien établissement anglais au Nouveau Monde (1607) – à la création des États-Unis (1776) qu’entre cette création et la fin de la Seconde Guerre mondiale (1945) .
Cette longue période est faite de diversité. Diversité des peuples amérindiens : il n’y a pas une nation indienne, mais une pluralité de langues, de cultures et de modes de vie. Diversité également des colonies installées en Amérique du Nord : il y a plusieurs nationalités d’origine, plusieurs institutions, etc. L’autonomie de chaque colonie est d’ailleurs entière. En dépit de cette diversité, c’est au cours de cette période que l’idée d’unité a germé. Les 13 colonies ont entre elles des points communs qui préfigurent une identité de destin.
1 . Les Indiens « découvrent » Christophe Colomb. Depuis 1937, les Américains célèbrent chaque année le Colombus Day. Tous les deuxièmes lundis d’octobre, il s’agit de commémorer la découverte de Christophe Colomb (1451-1506). Mais cette « découverte » relève plus du mythe que de la véritable histoire. D’abord, parce que l’Amérique était peuplée avant l’arrivée des Européens. En anglais, on utilise même le terme de Native Americans (Américains d’origine) pour désigner les premiers occupants du territoire. Ensuite, parce que Christophe Colomb n’a pas « découvert » le territoire correspondant aux États-Unis d’aujourd’hui…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Jean-DanielJean-Daniel   24 décembre 2020
« Nous, le peuple des États-Unis, en vue de former une Union plus parfaite… » : les premiers mots de la Constitution rappellent qu’il y a un « Nous » qui transcende les différences. La question de l’unité est d’abord une question institutionnelle. Comment constituer un seul pays à partir de plusieurs territoires ? Après la question du « pourquoi », c’est donc bien la question du « comment » faire l’unité qui se pose aux Pères fondateurs. Les intérêts des ex-colonies divergent, en particulier sur la question de la représentation démocratique. Les gros États souhaitent pouvoir compter en proportion de ce qu’ils représentent démographiquement. Les petits États, par peur de ne pas exister au sein de l’Union, souhaitent au contraire l’égalité stricte de traitement. La Constitution américaine doit donc résoudre un paradoxe : ce n’est qu’en assurant le respect de la pluralité qu’elle peut prétendre construire l’unité. La démocratie américaine est en perpétuelle tension entre ces deux forces. La première, centripète, tend à faire du gouvernement fédéral un État fort ; l’autre, centrifuge, vise au contraire à garantir les droits de chaque État et la liberté des individus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Jean-DanielJean-Daniel   02 janvier 2021
« America Is Back ». – « L’Amérique est de retour, et c’est à Ronald Reagan qu’elle le doit » : comme le précise le slogan de la campagne de 1984, le président s’est attelé à redonner confiance au peuple américain. Au début des années 1980, celui-ci vivait dans la crainte du déclin, résultant d’une double concurrence : celle de l’Union soviétique sur le plan géostratégique et celle du Japon sur le plan économique. Pour Reagan, la principale faiblesse de l’Amérique tient à son organisation interne : « L’État n’est pas la solution à notre problème ; l’État est le problème".
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Jean-DanielJean-Daniel   28 décembre 2020
Sur le plan politique, la présidence Obama incarne la réaffirmation de la place de l’État fédéral en pleine période de crise, notamment par le vote d’une loi sur l’extension de l’assurance santé publique. En 2016, avec l’élection de Donald Trump, c’est le retour d’une politique extérieure plus agressive, incarnée par le slogan « Make America Great Again » (« Rendons sa grandeur à l’Amérique ») et concrétisée par une guerre commerciale contre la Chine. Sur le plan intérieur, Donald Trump s’appuie sur une base électorale nostalgique d’une Amérique anglo-saxonne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de François Durpaire (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Durpaire
C à vous https://bit.ly/CaVousReplay C à vous la suite https://bit.ly/ReplayCaVousLaSuite
— Abonnez-vous à la chaîne YouTube de #CàVous ! https://bit.ly/2wPCDDa —
Et retrouvez-nous sur : | Notre site : https://www.france.tv/france-5/c-a-vous/ | Facebook : https://www.facebook.com/cavousf5/ | Twitter : https://twitter.com/CavousF5  | Instagram : https://www.instagram.com/c_a_vous/
Au programme : Invité : François Durpaire, historien spécialiste des Etats-Unis, et Yves Jaeglé, journaliste au service culture “Le Parisien” • Amber Heard condamnée pour avoir diffamé Johnny Depp • Johnny Depp / Amber Heard : le grand déballage
+ Lire la suite
autres livres classés : essaiVoir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
700 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre