AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Françoise Casaril (Traducteur)Guy Casaril (Traducteur)
EAN : 9782258032873
624 pages
Presses de la Cité (12/02/1993)
3.69/5   42 notes
Résumé :
Ce livre des âges farouches conte l’histoire tumultueuse d’Harald, prince viking, contraint de quitter son pays, la Norvège. Après quatre années passées à Kiev où il s’est réfugié, il doit s’enfuir pour avoir séduit la fille de son protecteur, et convoie par le Dniepr une immense flotte de navires marchands chargés de fourrures. Sa destination : Byzance, la fabuleuse, alors à l’apogée de sa puissance.
Harald le barbare y découvrira la société la plus évoluée,... >Voir plus
Que lire après ByzanceVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Ennis Michael
Byzance
Comme l'a écrit « Chak « dont j'apprécie fortement son résumé, il faut l'attaquer cette énorme brique tout au long de cette lecture j'ai eu du mal, et voulu abandonner, avec tous ces titres vikings, romains, grecs et ainsi que pour m'imprégner des personnages, des statuts de ces derniers et des situations, beaucoup de choses que pour bien tout comprendre j'ai été obligée de chercher au dictionnaire sans quoi j'aurais abandonner ne m'y retrouvant plus, car un livre pour moi c'est ce plongr dedans, le vive et le voir.
Cependant les descriptions tant des vaisseau, des palais, de vêtements, des endroits, sont impeccables et magnifiques.
Par contre, tout au long de la lecture je me suis demandée, quelle part est historique et quelle part fait partie du roman.
C'est un livre à lire et surtout s'y accrocher
Petit 4ème de couverture :
Ce livre des âges farouches conte l'histoire tumultueuse de Haraldr, prince viking, contraint de quitter son pays, la Norvège. Après 4 années passées à Kiev où il s'est réfugié, il doit s'enfuir pour avoir séduit la fille de son protecteur, et convoie par le Dniepr une immense flotte de navires marchands chargés de fourrures. Sa destination Byzance, la fabuleuse, alors à l'apogée de sa puissance. Haraldr le barbare y découvrira la société la plus évoluée, la plus opulente qui soit. Il y trouvera Maria, la nièce de l'Empereur tout-puissant à qui le liera l'amour le plus pur, le plus idéal, capable d'illuminer deux vies et même de survivre à la mort. Une saga foisonnante, narrant deux destinées exemplaires et mettant en évidence es contrastes des deux civilisations que tout sépare avec des rebondissements ininterrompus et étonnements divers : intrigues de cour sordides, voyages à travers des continents entiers, combats navals ou terrestres

Commenter  J’apprécie          10
Ce livre fait voyager, de la Scandinavie jusqu'à l'Empire byzantin. Lorsqu'on l'a commencé, il est difficile de s'arrêter. Et lorsqu'on l'a terminé, on est déjà nostalgique.
Commenter  J’apprécie          50
Ce roman déjà ancien n'a rien à envier à une série Netflix d'aujourd'hui : sur la forme, les décors, les paysages et les personnages sont magnifiquement décrits. Sur le fond, l'histoire est palpitante et nous fait revivre les raffinements de la civilisation byzantine de la grande époque et les liens existants entre vikings et byzantins. En définitive, un grand roman qui se lit rapidement, ou plutôt qui se dévore. On apprend beaucoup et toujours avec le sentiment d'assister à un spectacle cinématographique.
Commenter  J’apprécie          10
l'action se passe en l'a 1000. deux cultures deux climats le visiteur un viking Le site Byzance à la porte du Bosphore. Gros travail de lecture pré de mille pages mais cela ce lit avec plaisir.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Emmène-le dans les sous-sols de la prison de la Numéra et crève-lui les yeux au fer rouge. Ensuite, tu le feras porter à l’Augustaïon, tu l’enchaîneras la tête en bas entre deux colonnes et tu laisseras le bas peuple de la Grande Ville lui témoigner sa charité.
Commenter  J’apprécie          210
Le visage du Petchenègue explosa de sang et haraldr tira son corps inerte à l'intérieur, ôta l'épée de sa ceinture, repoussa les portes et affronta les quatre hommes qui restaient. La tête balayée par les vents hurlants du monde de l'esprit, il ne fut même pas conscient de la façon dont il les abattit.
Commenter  J’apprécie          50

autres livres classés : empire byzantinVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus

Autres livres de Michael Ennis (2) Voir plus

Lecteurs (134) Voir plus



Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
3163 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..