AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 281123182X
Éditeur : Milady (11/01/2017)

Note moyenne : 4.49/5 (sur 42 notes)
Résumé :
« Il sourit, son regard se posa sur mes lèvres. Il les dévorait des yeux. Oh, non... seigneur, non ! Pas ça. Les baisers, jamais. Surtout pas après un tel rêve, surtout pas après avoir revu ça ce soir... ? Ne m'embrasse pas, murmurai-je. Ne cherche pas à m'embrasser, Nate. Jamais. » Dylan a vécu un grave traumatisme dans son adolescence, depuis lors, elle fait ce qu'elle peut pour se reconstruire. En débarquant à San Francisco, elle compte bien reprendre sa vie en m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
Beli_LivreSaVie
  21 novembre 2018
J'ai déjà lu ce tome-ci de cette série, je l'avais commencé sans avoir su garder le rythme de lecture sur les autres tomes. Quand j'ai vu qu'ils sortaient en poche, j'ai été plus que ravie, j'allais enfin pouvoir me faire ma petite collection de cette série. C'est donc une relecture que j'ai faite, et si je me rappelais bien de l'histoire, j'ai pris tout autant de plaisir à le relire, les émotions restent intactes et je l'ai tout autant adoré. Je reprends ma précédente chronique que j'ai retravaillé.
Nous débutons cette histoire avec Dylan, qui s'installe à San Francisco pour commencer ses études à Stanford. Elle a suivi son amie qui s'est installée avec son petit ami. Ce déménagement c'est pour elle un recommencement, une façon d'avancer et d'essayer de concrétiser son rêve : ouvrir une boutique de fleurs. Rêve peu ambitieux, voir même un peu ridicule selon ses propos mais c'est ainsi qu'elle s'imagine pouvoir s'épanouir, auprès des fleurs, un amour qui est né en elle grâce aux jardins de sa grand-mère. Dylan est une jeune femme assez douce, gentille mais elle est aussi très combative dans sa vie de tous les jours. de combat, déjà elle aime pratiquer les sports, l'auto-défense est pour elle une part importante de son quotidien. C'est la forme qu'elle a trouvé comme exutoire à ce qu'elle ressent quand le passé semble vouloir la rattraper.
Elle va faire la connaissance du personnage masculin de l'histoire, Nate à de multiples reprises et de bien différentes façons, sans que cela soit programmé mais autant se dire ainsi qu'ils étaient destinés à se rencontrer ces deux-là. Mais ce à quoi elle ne s'attendait pas, c'est d'éprouver de l'attirance pour lui, pour un homme, c'est bien la première fois que ça lui arrive et cela la déstabilise complètement. Alors le fruit du hasard ou du destin les a réuni. Nous comprenons très rapidement que Dylan a vécu un épisode profondément marquant dans le passé qui l'a marqué profondément et qui a laissé des traces indélébiles qu'elle ne pense pas pouvoir un jour effacer. Nous découvrons ce passé et ce vécu au fur et à mesure de notre lecture par le biais de cauchemars qu'elle fait la nuit, la réveillant en sueur, complètement anéantie. Et plus le temps passe, plus ce que nous apprenons nous porte à comprendre tout ce qu'elle a vécu.
Nous découvrons Nate à travers ces différentes rencontres qui ont lieu avec Dylan. Ces rencontres nous le présentent ainsi sous différents aspects : d'abord c'est son physique qui interpelle, il est impressionnant, bien bâtit et tatoué, il est difficile d'y résister. Son regard reste aussi gravé dans l'esprit de Dylan. Ensuite c'est son côté sportif que nous sommes amenés à connaitre. Là Dylan se dit que vraiment, elle qui souhaite le fuir, n'a pas de chance car il est coach dans le club où elle veut s'inscrire. Et ensuite, alors qu'elle fait la connaissance d'un jeune enfant de son immeuble qui se nomme Kyle, tout à fait adorable et craquant, elle se rend compte que son père n'est autre que Nate, son voisin. Autant dire que l'éviter va s'avérer bien compliqué, voir impossible.
Nate et Dylan ont été attirés l'un par l'autre dès le début. Seulement voilà, si Nate tente quelques approches tout en restant cohérent avec son rôle de père et respectueux de la personne de Dylan, elle tente par tous les moyens de ne pas être en contact avec lui. Cette attirance qu'elle éprouve l'effraie, elle s'interdit d'en avoir une pour qui que se soit. Nate va réussir à s'introduire petit à petit dans son quotidien, tout comme Kyle qui s'avère très rapidement s'attacher à Dylan. le temps passe et Dylan se laisse approcher, séduire et l'attitude de Nate, très patient et très ouvert d'esprit aide à ce que tout se fasse en douceur. Nate est un personnage très contrasté, l'image que nous avons de lui physiquement : impressionnant, un peu bad boy est en totale opposition avec l'homme responsable et raisonnable qu'il est devenu en devenant père. Nous sentons bien qu'il assume parfaitement son rôle et il mène une vie équilibrée. Il ambitionne de devenir avocat en dehors des cours de sport qu'il donne pour apporter plus de stabilité et un avenir correct à son fils.
Cette personnalité le rend encore plus attirant, Dylan va se laisser aller à tenter de vivre quelque chose avec lui. Mais son passé a laissé des traces, de celles que même l'amour n'arrive pas à gommer, elle lui interdit une chose, de celle qui constitue la base même de l'échange amoureux. Si Nate a toujours été patient, le fait qu'elle ne souhaite pas se confier à lui finit par le dépasser et quand son propre passé refait surface, c'est encore en tant que père qu'il prendra des décisions sur l'avenir de sa famille. Cela aux dépends d'une relation qui commençait à s'installer avec Dylan et cela va lui briser le coeur.
J'ai été touchée par les personnages, que se soit Dylan, tout autant que Nate et bien sur son fils Kyle. C'est un des points importants dans cette histoire, c'est la façon dont nous avons pu découvrir leur personnalité et leurs histoires. Aucun d'eux n'est excentrique ou dans des extrêmes incontrôlables. le vécu de Dylan détermine beaucoup les décisions qu'elle prend, cette nouvelle vie marque un tournant important pour elle. Elle peut être fière de ce qu'elle est devenue mais il lui faut encore réussir à faire confiance en ce que son coeur lui dicte. Dylan est l'homme qu'il lui faut avec cet équilibre qu'il a dans sa vie en tant que père, elle ne pouvait pas tomber mieux.
Un roman que j'ai adoré lire, la trame narrative est assez commune mais l'intensité des émotions et les personnages auxquels on s'attache indéniablement rendent la lecture de ce roman très agréable. Alfreda Enwy a su retranscrire les émotions de ses personnages avec beaucoup de justesse, jouant avec la passion qu'ils éprouvent l'un pour l'autre mais aussi cette conscience qui fait que ses personnages sont très encrés dans la réalité des choses de la vie. Toutes leurs décisions vont être prises au mieux pour que chacun puisse évoluer, mais les secrets de Dylan sont lourds à porter et pour Nate, la confiance est un point essentiel pour construire quelque chose. C'est assez éprouvant de constater les répercutions que le passé ont eu sur Dylan, elle en souffre énormément.
J'ai vraiment passé un très bon moment de lecture avec ce premier tome. La plume de l'auteure accompagne les personnages dans leur histoire, les émotions y sont évoquées de bien belles façons. C'est une lecture pleine d'émotions et la façon dont elle a d'imbriquer tous ses personnages dans un ensemble très cohérent ne peut que nous aider à nous fidéliser à eux, ce sera un plaisir de les retrouver dans les suites. Un New-Adult qui répond à mes attentes de lecture, nous y retrouvons les ingrédients de ce genre de romance avec ce petit plus qui rend les personnages plus qu'attachants.
Bonus
Nos infinis moments – Nos infinis plus loin
Des bonus, nous n'avons jamais envie de laisser des personnages quand on les a beaucoup aimé. Ce fut le cas de Nate et Dylan, leur histoire est belle et attrayante, même elle n'a pas été vraiment facile à s'installer. Ce fut un plaisir de les retrouver le temps de deux nouvelles, qui nous content deux moments importants dans leur vie de couple.
Nous allons le temps de quelques pages partager deux moments importants, d'abord le premier noël en famille que passeront Dylan, Nate et Kyle. Un doux moment plein de magie et qui marque un moment important dans leur vie, car beaucoup de choses prennent leur sens. Kyle est un enfant qui comme tous, a des voeux pour Noël et le Père Noël réalise toujours les souhaits des enfants. N'oublions pas de noter la vision de Nate en un Père Noël tout a fait craquant et sexy. Et que serait une romance si la famille ne prenait pas des formes plus officielles avec un mariage par exemple, beaucoup d'émotions dans cette page où tous deux marquent un bel engagement.
Et pour finir, j'ai adoré lire l'épilogue qui clos ce tome. Il était judicieux et parfaitement adéquat de nous proposer de lire cet épisode qui évoque Kyle et croyez-moi cet enfant est vraiment craquant du début à la fin !
Il n'y a plus qu'à continuer à découvrir les autres tomes de cette série qui sortent en poche pour continuer de les suivre et découvrir tous les autres personnages.
Lien : http://www.livresavie.com/in..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
llyza
  16 janvier 2017
Première rencontre avec Alfreda Enwy, je n'avais jamais sauté le pas avec ses écrits chez Valentina alors c'était l'occasion de voir ce que valait sa plume. C'est indéniablement un talent à découvrir, c'est un joli diamant brut qui ne demande qu'à être tailler.
J'ai au départ et une bonne partie du roman roulé des yeux, soufflé parce qu'avec 2 chapitres, j'étais déjà agacée avec tous mes "bah voyons". En 3 pages, le personnage féminin passe de "je ne veux plus jamais aucun mec" à "waaaaooo je me ferais bien sauter sur une machine à laver dans le lavomatique devant tous les passants parce que ce type là est vraiment trop beau, trop sexy et que je suis sexuellement active". Oh wait ! mais juste avant je croyais qu'un évènement tragique la hantait, et il n'y a pas besoin de sortir de St Cyr pour savoir ce que ça implique. Donc ça, c'est non pour moi.
Au fur et à mesure, quelques flash back apporte des compléments à cette histoire, au passé de Dylan et sa reconstruction dans sa nouvelle vie. J'attendais un meilleur développement de ce côté-là et moins de superficialité dans l'instant T, je regrette que ce soit dans les flash back qu'on voit le désespoir, la tristesse, la douleur... après, j'ai apprécié que l'auteur en fasse un personnage qui avance avec sa rage certes, mais qui va de l'avant et qui ne se démonte pas. Certains passages sont forts et on su m'émouvoir.
On la voit évoluer alors qu'elle vient d'arriver à San Francisco pour reprendre ses études et ouvrir enfin sa boutique de fleurs. On la découvre donc dans son installation, son petit voisinage et son besoin de faire de la boxe afin d'évacuer ce qui la ronge. Ce que l'on peut dire c'est que le monde est petit, elle ne fait que tomber sur ce fameux apollon. Bon il faut arrêter de prendre l'héroïne pour une idiote quand même, c'est vraiment pas cool de la faire passer pour une bécasse. Sérieux, à chaque fois qu'il était de dos, je me serais bien taper le front contre un mur. GENRE "oh mais qui ça peut bien être didonc". *gros yeux* Une fois ça marche, deux-trois... please !
Je regrette le fait de mettre la boxe une partie intégrante dans sa vie, sans pour autant lui donner une vraie place. Ça faisait beaucoup plus office de décor qu'autre chose, j'espère que les tomes suivants en feront plus et mieux usage. Quelques incohérences, répétitions et fautes auraient pu être évitée : on ne parle pas de CP aux USA, l'école publique c'est à partir de 5 ans, il n'y a pas d'école l'après-midi mais la garderie ; je me suis également demandé comment elle avait fait pour attacher un sac de frappe dans sa piaule alors qu'elle est en location *tousse* ; 69 fois le mot "chaos"...
Ce premier tome donne l'occasion de rencontrer les personnages secondaires qui deviendront à leur tour les héros des prochains tomes. J'ai eu un coup de coeur pour le petit garçon, et dieu que je n'aime pas ce genre de subterfuge pour la touche mignon. Ça dégouline, c'est niais... mais alors là, moi j'ai littéralement craqué et quand on sait comme j'adoooore les mioches (oui c'est de l'ironie si jamais ça ne se voyait pas). Là, j'ai trouvé ces moments authentiques et sans mièvreries, c'était plein de douceurs et ça faisait du bien. Je l'ai lu d'une traite, commencé en soirée je n'ai pas voulu le lâcher malgré ces petits trucs dit plus haut, j'ai passé un joli moment grâce à cette jolie plume.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
MissCroqBook
  12 novembre 2017
Whaou !!! Je viens de finir ce roman et je n'ai pas d'autres mots plus parlants pour le décrire. Je suis scotchée ! Je ne m'attendais pas à ça. Encore une fois, j'ai un méga gros coup de coeur pour un livre écrit par Alfreda Enwy. C'est le troisième que je lis et le troisième coup de coeur que j'ai.
A l'adolescence, Dylan a vécu un grave traumatisme. Depuis lors, elle essaie de se reconstruire. Et quoi de mieux pour ça que de prendre un nouveau départ. Nouvellement installée à San Francisco, elle compte bien reprendre sa vie en main. Pour cela, elle choisit de non seulement passer un diplôme en management pour réaliser son rêve d'ouvrir une fleuristerie mais aussi et surtout de rester éloigner le plus possible de la gent masculine. Son coeur a trop souffert ces dernières années et il est hors de question de prendre le risque qu'un homme le brise à nouveau.
Mais parfois les bonnes résolutions sont difficiles à tenir, surtout lorsque le destin s'en mêle et qu'il dépose sur votre route un homme irrésistible au passé sombre et son adorable de fils de 4 ans. Malgré toute sa volonté à vouloir éviter les hommes, Dylan ne résiste pas longtemps. Son coeur et son corps vont progressivement, et bien malgré elle, guérir à leur contact et mettre sa volonté à rude épreuve.
La plume d'Alfreda Enwy a une nouvelle fois fait mouche. Elle est addictive et fluide mais pas que. Elle est surtout intense tout en conservant une pointe d'humour et de légèreté. L'équilibre entre la noirceur du passé de Dylan et les moments de bonheur présents est juste parfait. Elle sait nous faire passer du rire aux larmes en un clin d'oeil. Les émotions qu'elle fait passer à travers son texte sont simplement époustouflantes. On les ressent autant que les personnages. Je ne vous cache pas que ma vue s'est brouillée de larmes à de nombreuses reprises. Mais l'épilogue lui m'a complètement fait fondre. Pour une fois, le fait que ce roman ne soit narré que du point de vue de Dylan ne m'a pas dérangé. Il est vrai qu'avoir le point de vue de chacun des héros apporte toujours un plus au scénario. Mais l'écriture de l'auteure et l'histoire sont telles que le seul point de vue de Dylan suffit à créer un livre riche et bouleversant.
Je suis aussi complètement tombée amoureuse de Nate et de Kyle. Impossible de résister à ce duo de charme. Dès leur apparition, j'ai craqué. Pour le gamin si adorable et attachant. Mais aussi pour le père. Un père sexy, tatoué, protecteur, complètement gaga de son fils. Quoi de plus craquant qu'un duo père/fils qui transpire l'amour, la tendresse, le bonheur. Moi en tout cas je n'ai pas su résister. Mais Dylan n'est pas en peine. Elle aussi est intense. Malgré un horrible passé, elle a su rebondir. Même si parfois les failles qu'elle s'efforce de masquer sont visibles, elle est avant tout une femme forte, courageuse, digne. Chaque bribe de son passé racontée à travers ses cauchemars m'a retourné l'estomac ou serré le coeur.
J'ai vraiment eu un gros coup de coeur pour ce roman. J'étais déjà convaincue du talent de l'auteure mais là, tout se concrétise. J'ai hâte de me plonger dans les tomes suivants de cette série. J'espère avoir le plaisir de lire d'autres histoires aussi magnifiques que celle-là. Mais j'ai peu de doutes.
Alfreda Enwy figure parmi mon top trois des auteures de romances préférées, bien en place entre Brittainy C.Cherry et Vi Keeland.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Carole94p
  21 décembre 2018
Je l'avoue c'est de façon totalement superficielle que j'ai eu envie de découvrir Infinite ∞ Love de Alfreda Enwy. A vrai dire c'est en suivant son compte Instagram et en découvrant les couvertures que j'ai d'abord eu envie d'en savoir plus. Comme quoi, une couverture peut vraiment changer la donne. Après avoir eu cet aperçu, j'ai donc, comme à mon habitude été sur les sites de communautés de lecteurs pour découvrir le résumé et les premiers avis, qui n'ont fait que confirmer mon envie de découvrir à mon tour Infinite ∞ Love. Alors forcément, quand cette série est sortie en poche, c'était l'occasion rêvé. J'ai finalement mis quelques temps à me lancer dedans, non pas par envie mais pas manque de temps suite à ma panne de lecture. Hier, j'ai finalement sauté le pas et pris le premier tome. Et je ne suis pas déçue d'avoir craqué sur la couverture, car j'ai beaucoup aimé ma lecture.

Nos infinis chaos, c'est l'histoire de Dylan dont le passé n'a pas été tendre avec elle. En emménageant à San Francisco, elle espère démarrer une nouvelle vie, loin des fantômes de son passé et surtout commencer la boxe et extérioriser cette colère en elle. A peine arrivée, elle va faire la rencontre de Nate et de son petit garçon de 4 ans. Entre eux quelque chose de fort va se créer et pourrait bien briser la carapace de Dylan.

Lorsque j'ai commencé ma lecture, j'ai d'abord apprécier la plume de l'auteure, Alfreda Enwy. C'est fluide, entraînant et avec un côté très addictif. Car malgré son format, c'est tout de même plus de 470 pages (avec les deux nouvelles) que nous offre ce premier tome. Je me suis rapidement laissée embarquée par l'histoire curieuse de voir où ça allait nous mener.

Je dois dire que j'ai été assez surprise par l'histoire. Je m'attendais à quelque chose de très léger mais finalement, j'ai découvert quelque chose de bien plus développé, profond et surtout sombre. le passé de Dylan nous apparaîtra au fil des pages par le biais de flash-backs qui bouleverseront l'héroïne comme nous, lecteurs. Nous ne sommes pas épargnés et l'histoire révèle son lot de drame pour une héroine bien jeune au final. J'ai apprécié ces passages, non pas parce que j'ai pris du plaisir à découvrir ce qui lui était arrivé mais parce que ces moments douloureux ont fait d'elle cette personne qu'elle est aujourd'hui. Ainsi, on comprend son comportement et sa réticence.

Côté personnages, j'avoue avoir totalement craqué pour... Kyle, le petit bout de 4 ans déjà hyper craquant et tellement adorable qu'on a envie de le serrer contre nous du début à la fin. D'ailleurs, je dois dire que la relation père/fils est adorable à suivre et vraiment, vraiment touchante. Nate est un personnage fort et indépendant qui a fait ce qu'il fallait pour le bien être de son garçon. Un personnage admirable.

Finalement, c'est assez marrant car ce n'est pas spécialement la romance qui m'a plu. A vrai dire, j'ai préféré la relation entre nos deux hommes et Dylan, cette dynamique de famille qui s'installe rapidement. Ce lien privilégié qu'ils développent et cet attachement non négligeable qui se crée. La complicités est là et les moments de tendresse et d'humour s'équilibre comme il faut. A mes yeux, cet aspect de l'histoire m'a davantage plu et ému que la relation Dylan/Nate. Enfin, j'ai adoré la petite bande autour de Nate et j'ai hâte de les découvrir plus en détails dans les autres tomes.

Pourquoi ? Eh bien je ne saurais pas vraiment l'expliquer. C'est bizarre car chacun de leur côté, ils m'ont plu et je me suis attachée à eux mais ensemble j'ai trouvé ça mois... "wouahou". Finalement, tout se passe assez vite et je dois dire qu'au vu du passé de Dylan, je m'attendais à plus de résistance de sa part pour autre chose que les baisers sur la bouche. Je m'attendais à plus de difficulté à passer le cap d'une relation intime entre eux.

Malgré tout, j'ai passé un très bon moment de lecture. Je retiendrais l'essentiel en vous disant que si vous aimez les romans dans lesquels les pères célibataires élèvent seuls leur(s) enfant(s) et prouvent ce lien fort qui les unis alors Nos infinis chaos est fait pour vous.

Seul bémol, en terminant ma chronique je me suis souvenue de ce minuscule détail, alors autant en parler en deux lignes. Je n'aime pas le terme "chaos", c'est le genre de mot avec lequel j'ai du mal et j'avoue qu'il est souvent utilisé dans ce premier tome, surement pour faire un rappel avec le titre mais... ça m'a faite tiqué à chacune de ses apparitions.
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2018..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ptitelily01
  31 juillet 2017
C'est un vrai coup de coeur pour cette histoire, j'avais beaucoup d'appréhension à le lire avec toute la pub que j'ai vu autour, c'est d'ailleurs la raison qui a fait qu'il est resté un moment dans ma PAL. J'ai vraiment eu peur pour rien. Par contre je sens que je vais vraiment avoir du mal à faire mon avis et à faire passer le ressentis que j'ai eu lors de ma lecture. Malgré qu'il ait beaucoup de choses assez prévisibles, l'histoire est tout simplement envoûtante et palpitante. On suit essentiellement le point de vue de Dylan, ça aide beaucoup à s'ancrer dans le livre. Elle va rencontrer Nate et je vous laisse imaginer les grandes lignes, vu que cela est proche de ce que l'on attend sans vraiment trop de surprise, après j'ai été surprise, mais plus par le fait que je me retrouvais tellement ancrer dans l'histoire que je ne voyais pas plus loin que mon bout du nez. Et il faut dire, que l'auteur a un don pour vous faire tomber amoureuse de son personnage masculin, comme de ses personnages secondaires. Je me suis rapidement accroché à son univers et ses personnages, du coup j'ai toujours eu envie d'en découvrir plus et d'en savoir plus, d'autant plus que chaque personnage apporte un petit quelque chose à l'histoire. Dylan a un lourd passé, comme souvent dans ce genre littéraire, on l'apprend un peu trop rapidement, ce qui est dommage pour ma part, mais il est révélé à Nate vraiment tardivement dans le livre et c'est ce qui fait toute la magie. Notre séduisant Nate a aussi ses casseroles, dont un garçon pour lequel on tombe amoureuse rapidement. J'ai quand même beaucoup rigolé pas forcément parce que c'est risible, mais si comme moi vous suivez la page de l'auteur, vous avez forcément entendu parler de la culotte Dino et j'avoue que dans le livre c'est vraiment l'élément en plus qui participe à la magie du livre. Et du coup, dès que je la croisais dans ma lecture, je rigolais ou souriais. Comme je le disais plus haut, j'ai vraiment du mal à exprimer mes sentiments sur ce livre, j'ai été harponné dedans avec beaucoup d'intensité, j'ai vécu durant ma lecture les mêmes sentiments que notre personnage principal, les premiers contacts, les moments de joie, d'angoisse, les disputes, les incompréhensions et j'en passe. Et de ce fait, j'ai du mal à l'expliquer, mais le mieux c'est de le vivre soi-même. Je suis vraiment ravie de la fin, avec un coeur de midinette en joie, certes elle reste prévisible, mais l'épilogue du point de vue de Nate fait toute la magie du final. Et pour une fois, je ne râle pas sur le fait de ne pas avoir eu le point de vue masculin, je pense que cela aurait enlevé beaucoup de magie.

En conclusion, c'est un coup de coeur avec un avis hyper long. Ce qu'il faut retenir, c'est que si vous connaissez ce genre littéraire, vous n'aurez pas forcément de surprise sur le déroulement, mais l'auteur à cette magie par son écriture, par ses personnages, par sa culotte Dino et j'en passe, de vous harponner rapidement dans son univers et de vous entraîner sur les montagnes russes de son histoire d'amour. C'est vraiment un livre à lire si vous aimez ce genre littéraire, il a tous les ingrédients que l'on attend avec une pointe de magie qui nous fait vibrer durant toute notre lecture. Personnellement, j'ai vraiment hâte de vivre la suite des aventures.

Lien : http://plaisirdelire69.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
youte59youte59   21 janvier 2017
Vivre, c’est affronter ses peurs, ses douleurs, faire face au monde. Être vivant c’est avancer malgré les épreuves. Je n’ai jamais aimé les choses compliquées. J’aurais préféré que tout reste facile.
Commenter  J’apprécie          20
youte59youte59   21 janvier 2017
— T’as prévu quelque chose après ?

— Oui, j’ai rendez-vous avec un type sympa. Grand, plutôt carré, assez silencieux, et très tendre. Il s’appelle Mon Lit. Tu connais ?
Commenter  J’apprécie          20
ArcaaleaArcaalea   14 août 2017
- T'es belle, en tout cas.
C'était officiel. ce mini-beau-gosse me faisait craquer.
- Toi aussi, tu es très beau.
- Je sais, approuva-t-il fièrement. C'est grâce à papa, c'est qu'est-ce qu'il dit toujours.
Commenter  J’apprécie          10
ArcaaleaArcaalea   14 août 2017
Je dirais "oui" à tout ce que tu voudras entreprendre, Dylan. Absolument tout. J'aimerai comme mon fils l'homme qui te rendra heureuse, je serai fier du métier que tu choisiras, j'approuverai chaque chose si ça te rend heureuse. Et j'affronterai chaque personne qui se mettra en travers de ta route, je te tiendrai la main pour t'aider à avancer comme la première fois que tu t'es redressée de toi-même pour marcher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KateLineKateLine   25 avril 2017
Il sortit alors des lingettes de sa poche ce qui fit grimacer Kyle. C’était pourtant bien mieux qu’à l’époque. Moi, ma mère crachait dans un mouchoir pour m’essuyer les joues. 
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Alfreda Enwy (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alfreda Enwy
Book-Trailer de Nos infinis chaos
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3099 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..