AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

F'Murr (Illustrateur)
EAN : 9782205008920
48 pages
Éditeur : Dargaud (07/06/1996)
4.32/5   84 notes
Résumé :
Prenez un berger. Un chien. Des moutons. Un aigle. Des touristes. Un lion.
Secouez le tout et vous obtiendrez un curieux assemblage.
Curieux, oui. Mais qui correspondra bien à ce que l'on peut trouver dans le Génie des alpages, série humoristique au ton décalé.
Les gags se déroulent sur deux planches, toujours au milieu des alpages et du troupeau indiscipliné.
C'est l'oeuvre la plus célèbre de F'Murr.
Cet album est paru en 1976.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Nastasia-B
  30 juillet 2014
Comme Des Bêtes est le second tome de la BD humoristique le Génie Des Alpages. Au même titre qu'à l'album précédent, l'auteur utilise un humour assez particulier, qui ne peut pas convenir à tout le monde. C'est totalement déjanté, décalé (mais avec un gros décalage !) et basé sur de l'absurde au sens fort du terme.
Qu'est-ce que j'appelle décalé et basé sur l'absurde ? Je vous donne un exemple : le berger s'en va conter fleurette à une belle touriste de passage et laisse la responsabilité du troupeau à son chien. Celui-ci enfile les vêtements du berger et fume sa pipe lorsqu'un aviateur vient demander si l'on n'a pas vu dans le coin son vieux copain St-Ex. En voyant le chien il se dit à lui-même : Drôle de berger... méfions-nous ! L'une des brebis qui se prend pour un chien commence à s'attaquer aux bottines de l'aviateur à coups de dents. Puis, au terme d'une petite altercation, l'aviateur repart et rencontre quatre brebis montées sur le dos d'un aigle avec une grande lance à la Don Quichotte qui essaient de dégommer son aéroplane. Voilà, un exemple parmi tant d'autres.
Comme dans l'album précédent, le berger est un vieil homme un peu ronchon mais très cultivé, aux allures de Georges Clémenceau avec une once de touche anglaise, qui parle philosophie avec son chien de berger pendant que se dernier met au point des petits robots mécaniques. Et les deux, bien évidemment, se fichent comme d'un guigne de la vie véritable du troupeau.
Le troupeau, parlons-en. C'est un ramassis de moutons barjots, certains se prenant pour des chiens, d'autres pour des scientifiques ou encore des aviateurs. le tout fonctionne en auto-gestion sous la houlette notable (mais nullement indiscutable) du bélier noir nommé Romuald.
Personnellement, en plus de toutes les limitations que j'avais formulées pour le premier tome, j'ai pris moins de plaisir à la lecture de celui-ci. Il me faut cependant signaler une nouvelle fois la très grande originalité, liberté de ton et utilisation intelligente des cases du format bande dessinée que s'autorise F'murr.
Les doubles pages sont assez indépendantes les unes des autres bien que certains gags récurrents courent sur plusieurs pages. On peut parfaitement commencer par la fin ou le milieu sans en être aucunement dérangé puisqu'il n'y a rien à comprendre. de même, on n'est pas obligé d'avoir lu le premier tome pour s'attaquer au second.
En conclusion, un auteur et une série toujours aussi originale et décalée, parfois un peu difficile à suivre et un album qui m'a moins séduit que le premier. Ceci dit, cela n'est que mon piètre et misérable avis ovin, c'est-à-dire, bien peu de chose sur les versants de l'adret et presque rien sur l'ubac.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          620
gill
  04 juin 2018
Oui, ben, voilà !
Quand on n'est pas fichu de faire une BD, on laisse ça aux professionnels !
Moi, quand je lis des trucs pareils, ça me fiche mal au turban ...
Car, enfin, même si en ouvrant cet album, on y entend la mer et le cri des oursins sur Ys la belle engloutie, peut-on raisonnablement envisager d'en sortir aussi sain d'esprit qu'avant d'y entrer ?
Car, enfin, tout de même, c'est un beau bordel !
Cependant je n'aurai pas dû mettre de mâche dans ma pipe !
J'ai eu comme des hallucinations.
J'ai vu des brebis galeuses, un mouton noir, un chien de berger qui se prend pour Dieu et veut surpasser Frankenstein, un aviateur barbu à la recherche de Saintex, le père Balard qui vient acheter les derniers nés du troupeau, Naphtalène et Marconi, une 'spèce de phoque décadent ...
Cet album est le deuxième de la série "Le génie des alpages".
Paru en 1976, il reprend des planches parues dans le journal "Pilote", qui alors s'amusait à être devenu mensuel.
L'on pourrait dire du genre de l'exercice auquel s'y livre F'Murr que, sortant d'un cerveau apparemment malade, il se rattache finalement au fameux humour absurde bousculé.
Prends ça, rascal* !
Moi, j'ai eu des ancêtres qui peignaient des miniatures et tissaient de magnifiques tapis.
Et ce n'est pas un petit album de rien du tout, même si on s'y est marré "Comme des bêtes" qui peut m'impressionner !
Pourtant ...
* mille pardons, Mr F'murr
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          471
domisylzen
  10 février 2016
Au sommet des montagnes un berger, son chien et un troupeau de moutons … et quelques figurants (renards, lions, touristes etc.). J'sais pas ce qu'il fumait à l'époque mais ça devait être puissant. La lecture de cette bande dessinée peut être agréable, dérangeante ou affligeante, c'est selon. le berger ne garde rien. le chien guère plus et se prend parfois pour le berger, ou alors fabrique des automates, quant aux moutons ... nous sommes dans le plus grand des délires.
La première double pages :
Les cases s'effondrent les unes sur les autres et le dessinateur nous livre les réflexions du berger, du chien et du troupeau à ce sujet. Ah oui tout le monde parle ... c'est peut-être le moins surprenant.
Dans une autres des planches vous avez un morse qui vient demander du lait de brebis pour soigner sa moustache.
Voilà le reste est à l'avenant, complètement vrillé et déjanté.
J'aime les trucs comme ça, remarquez … j'ai p'tét le cerveau en adéquation … sûrement même.
Commenter  J’apprécie          241
jamiK
  08 décembre 2017
2ème tome du génie des Alpages, mais qui est ce génie ? Ils sont tous trop cinglés pour être des génies. Dans ce tome vous assisterez à la fabrication d'une pyramide égyptienne en allumettes dans le style gothique breton, vous pourrez rencontrer un ancien ami de Saint-Exupéry, un renard qui prend les moutons (entre autres) pour des poules, un morse qui veut soigner ses moustaches dans un seau de lait de brebis et plein d'autres barjots. N'oubliez pas aussi de jeter un oeil à ce qui passe dans le ciel. Bref, déjanté, loufoque, absurde et rafraichissant, laissez votre logique cartésienne au vestiaire, elle ne vous servira à rien ici.
Commenter  J’apprécie          160
Nattila5
  29 décembre 2013
C'est un jour comme les autres dans les alpages. Un moine converti le troupeau à l'illumination ascensionnelle. Blériotte prend son envol. Naphtalène est à la recherche de lait de brebis pour fortifier les moustaches de son morse. Un renard exalté voit des poules partout. le téléphérique fou a encore frappé. RAS.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   08 juillet 2014
LE BERGER (au moine tibétain) : Pourquoi ne pas aller convertir mes brebis ? Tenez ! ... en ce moment, le temporel a un peu trop tendance à prendre le pas sur le spirituel dans leurs petites têtes !!!
Commenter  J’apprécie          360
Nastasia-BNastasia-B   17 juillet 2014
LE CHIEN : Dis, tu as un bottin...
LE BERGER : Oui, je sais, on me l'a souvent dit !!
LE CHIEN : UN ANNUAIRE !
LE BERGER : Oh, pardon !
Commenter  J’apprécie          431
gillgill   04 juin 2018
- Je suppose que tu connais l'histoire de la lampe merveilleuse d'Aladin ...
- Ça ne marchera pas avec une lampe torche ...
Commenter  J’apprécie          301
domisylzendomisylzen   18 janvier 2016
- Ça devient catastrophique : on a pendu seulement deux touristes cette quinzaine …
- Faudra trouver quelques choses pour les faire revenir …
- Je sais ce qu'on va faire : on va leur faire le coup de la grotte préhistorique !! Ça marche toujours !! Ventricule m'aidera …
Commenter  J’apprécie          80
gillgill   14 mai 2018
- Occupe-toi un peu de ce troupeau de cinglées pendant que je montre ma collection d'edelweiss à mademoiselle ...
Commenter  J’apprécie          80

Lire un extrait
Video de F'Murr (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  F'Murr
Le graphiste F'Murrr a effectue le samedi 7 juin 2008 au Salon des Solidarités une séance de dédicace de son ouvrage récemment réédite Le char de l'État dérape sur le sentier de la guerre
autres livres classés : moutonsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17042 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre