AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2907572679
Éditeur : Palémon (22/02/2005)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Je vous le jure, il n'y a qu'à moi que ces choses-là arrivent ! Pour avoir secouru une vieille dame qui se trouvait mal au cimetière de Douarnenez, me voici soupçonnée de meurtre ! Et, qui plus est, le meurtre en question a été commis sur la ria d'Étel.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
zembla
  03 juillet 2012
Mary Lester de tournées de cimetière vient en aide a une vieille dame prise d'un malaise. Celle ci lui raconte son histoire d'amour qui a mal tourné a cause de sa famille il y a de cela plus de cinquante ans. Une rencontre entre Mary et la vieille dame qui n'aurait du avoir aucune conséquence sauf que celle ci meurt de manière suspecte peu de temps après en faisant de Mary Lester son héritière. Cela suffit pour que les gendarmes fassent de Mary Lester une suspecte. Pour prouver son innocence Mary va enquêter sur cette histoire d'amour d'il y a plus de cinquante ans et essayer de découvrir a qui profite vraiment le crime.

Mon cinquième Mary Lester et sans conteste le moins bon. Même s'il se lit avec un certain plaisir, les hasards heureux de l'enquête et les réactions des protagonistes rendent l'intrigue peu crédible et proche de la caricature. le personnage de Mary Lester devient rapidement agaçant par ses réflexions et dans sa manière de mener l'enquête. On sait que les bretons sont reconnus pour être têtu mais dans son cas c'est de l'arrogance. Les personnages qui lui donnent la réplique sonnent creux et n'apporte pas d'intérêt nouveau a l'histoire. Autre reproche, une certaine répétition que l'on retrouve dans les autres tomes de la série qui donne parfois un sentiment d'ennui.
Même si cette enquête a lieu dans ma région, force est de reconnaître qu'elle n'a pas permise a l'auteur, que l'on a connu plus inspiré,de trouver une intrigue intéressante. Ma note 5/10.
Lien : http://desgoutsetdeslivres.o..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
HermineBretonne
  03 avril 2019
Échangé il y à quelques jours dans une boîte à livres.
On y retrouve avec plaisir, l'héroïne de @Jean Failler, Mary Lester. L'action se déroule cette fois entre Douarnenez et Belz.
Juste pour avoir aidé une vieille dame dans un cimetière, Mary, devient l'unique héritière de cette personne et suspecte numéro un de son décès. Elle va devoir plonger dans les racines du passé, d'une belle histoire d'amour contrariée pour faire toute la lumière et prouver son innocence.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   04 mars 2015
L’avantage de la pluie, c’est qu’elle dissout les larmes. On peut garder la tête droite, personne ne sait que vous pleurez, sauf vous bien entendu, car cette eau qui coule sur vos joues a le goût du sel.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   04 mars 2015
Les gens ont une drôle de conception du fonctionnement de la police. Pour enquêter sur tel ou tel fait, il faut que votre supérieur vous en donne l’ordre ! On ne se lance pas dans des enquêtes sans directives formelles. Pour ça il y a des détectives privés.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 mars 2015
Les gens qui se prévalent de leur fortune ou de leurs relations pour se croire au-dessus de la loi commune m’irritent au plus haut point. Et plus j’avance en âge, plus ils m’irritent. Et quand je dis qu’ils m’irritent, je suis polie !
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 mars 2015
S’il y a eu, depuis que l’humanité existe, des milliers d’histoires d’amour aussi tragiques que celle des amants de Vérone, il n’y a eu qu’un Shakespeare pour l’immortaliser.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   04 mars 2015
Chacun ses méthodes, on juge de leur efficacité en fin de partie. Comme disait mon grand-père, « c’est à la fin de la foire qu’on compte les bouses ».
Commenter  J’apprécie          00
Video de Jean Failler (1) Voir plusAjouter une vidéo

"Poissonnier écrivain à Quimper" - Interview de Jean Failler
Rencontre avec Jean FAILLER qui alterne entre son métier de poissonier et celui d'écrivain. Il parle de la difficulté d'être édité et de son choix pour le roman noir. Christian Rolland est allé rencontrer ses clients à la poissonnerie.
autres livres classés : bretagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1621 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre