AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811235132
Éditeur : Milady (20/10/2017)

Note moyenne : 4.7/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Dans le royaume d’Ombre, les femmes qui possèdent le don sont persécutées par le Clos, ordre religieux patriarcal qui voit en elles une menace. C’est dans la cité devenue légendaire de Sav-Loar, protégée par une série de sorts et d’illusions au cœur de la forêt des Songes, que se réfugient ces femmes depuis des décennies. Lorsqu’à l’adolescence, Bleue découvre ses puissants pouvoirs, elle s’allie à un groupe d’esclaves pourchassés par des hommes du Clos pour rejoind... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
DawnG
  20 décembre 2016
Coup de coeur❤
J'avais beaucoup aimé L'héritage des Roi-Passeurs mais j'en regrettais un peu le manque de développement. Et bien là, j'ai été servi ! L'univers d'Ombre dense est bien développé, le lecteur suit plusieurs personnages dont les destins s'entremêlent, c'est palpitant et complet ^^ Ce second roman dans l'univers des rois et reines d'Ombre, des magiciens et des magiciennes m'a complètement happé, même si ma lecture n'a pas été rapide (pouponnage oblige), j'y pensais souvent et avait envie de m'y replonger avidement, voire même je regrette encore d'avoir terminé, j'ai eu du mal à quitter cet univers.
Un magicien, une cape d'or, recherche une jeune femme avec qui il a passé une nuit et qui est enceinte, très certainement de lui. Il doit la retrouver pour éliminer l'enfant si c'est une fille, l'envoyer étudier au Clos à Astria si c'est un garçon. Car cette cape d'or est un Traqueur, hors de question pour lui, de laisser dans la nature, une potentielle magicienne… Dans le royaume, lui et ses pairs ont pour tâche de retrouver les jeunes filles dont le pouvoir s'est déclenché et de les éliminer avant qu'elles s'en aillent grossir les rangs des sorcières qui se cachent dans la Forêt des Songes, à Sav-Loar. La jeune femme traquée mets au monde une petite fille, l'abandonne à des marchands et disparait.
Quelques années plus tard, à Dorderès, sur la foire aux esclaves, les hommes du Sker Nazâr, seigneur d'une citadelle dans le Désert des Regrets, recherchent des bras pour les mines et des jeunes femmes pour le harem du maître. Fèl, une étrangère du royaume d'Ombre, belle blonde provocante est remarquée par le chef du harem, elle est achetée avec une sauvage en haillon. Ils achètent également sur les recommandations du médecin du Sker, Amesân, deux guerriers un étranger d'Ombre et un homme robuste. Ils croisèrent le regard d'une gamine, Bleue qui fût acheté elle aussi pour le harem malgré son jeune âge… le groupe hétérocycle, enchaîné, se mets ensuite en route avec la citadelle. Cependant, Fèl ne pense qu'au moyen de s'échapper, peut-être en séduisant un des trois hommes, un guerrier du nom de Yôn. Mais il reste plutôt insensible à ses charmes mai surtout ils n'ont pas l'occasion de s'arrêter en chemin.
Fèl et Bleue se retrouvent donc au harem et si Bleue essaie d'être la plus transparente possible, Fèl elle décide de se mettre en avant, afin d'être choisie par le Sker, dans l'intention de réussir à découvrir comment elle pourrait s'échapper de la citadelle. Mais rien ne va se passer comme elle l'attendait, notamment, le seigneur va se révéler bien différent de se qu'elle s'était imaginé… Surtout, elle et Bleue vont vivre un enfer à la merci de cet être infâme…
C'est toujours difficile pour moi de parler d'un coup de coeur, j'ai envie de rentrer dans les détails mais je ne voudrais pas gâcher votre lecture et en même temps, je veux vraiment vous convaincre de lire ce roman !
Les personnages sont vraiment bien développés, on suit principalement Fèl et Bleue mais nombre de personnages secondaires qui vont croiser les jeunes femmes. Des magicien(ne)s mais aussi des personnes normales ou encore des Dieux. En effet, pour ceux qui ont lu les Rois-Passeurs, on retrouve Aa et Izil. Ce ne sont les seuls personnages que l'on retrouve d'ailleurs. Je me suis attachée à beaucoup de personnages, j'ai couru avec eux, j'ai tremblé pour eux, j'ai espéré pour eux et avec eux. J'ai adoré la petite troupe qui gravite autour de Fèl. Surtout, l'auteure prend le temps de nous en apprendre sur chacun et à chaque fois pour servir l'histoire. Plus on creuse les personnages, plus je m'attache à eux et plus j'ai du mal à m'en détacher et c'est exactement ça que j'ai ressenti avec Oreb, Luernios, Bleue notamment. J'ai eu un peu plus de mal avec les magiciennes. Comme tout n'est pas tout blanc ou tout noir, on se rend compte que rien n'est parfait même à Sav-Loar et que même cette communauté cachée par nécessité et qui devrait pouvoir vivre au grand jour à ses défauts. Même si j'ai eu un peu plus de mal avec ces personnages, je me suis beaucoup attachée à certaines d'en elle, notamment Néphélie et Tyna.
On ne s'ennuie pas une seconde et on apprend beaucoup sur l'univers imaginé par Manon Fargetton. L'histoire des magiciennes et des magiciens, du royaume d'Ombre, du Dieu gris… L'intrigue est solide et se met en place, parfois on se demande ce que le début va nous apporter, où on va, et progressivement tout se lie, tout à un sens, rien n'est laissé au hasard. le lecteur va naviguer entre le destin des deux femmes, mais aussi entre les eaux tumultueuses de la politique du royaume et des caprices des Dieux.
L'auteure a réussi à faire évoluer ses personnages et de quelle façon ! Ils traversent tous un moment donné un tournant décisif dans leur vie et les événements, les gens, les façonnent.
Différents thèmes sont abordés, très forts, la liberté, le renoncement, l'acceptation de soi, des autres, la vengeance, l'espoir. Pour les développer, sachez que Manon Fargetton ne va pas épargner les personnages et le lecteur non plus. le plus puissant est la dualité des êtres, faire mal en pensant faire le bien mais aussi apprendre à accepter d'être imparfait, apprendre à pardonner pour avancer. La dualité de l'ombre et de la lumière, des faux-semblants et des vérités, de la mort et de la vie, de la vengeance et du pardon. le savoir et les non-dits, les mensonges et la vérité. On sent que l'auteure travaille dans le milieu de la lumière, son récit est tout en nuance, éclairage / part d'ombre… C'est encore plus flagrant que dans le premier.
Comme pour L'héritage des Rois-Passeurs, les personnages féminins sont forts et mis en valeur, un livre encore une fois un peu féministe mais cette fois si, en nuance, le Passé nous est révélé et les défauts des deux camps, magiciens qui ont le pouvoir et traquent les magiciennes, et ces dernières qui ne font plus confiances aux hommes… le mystère sur ces personnages est levé par rapport au premier livre. Comme dans ce dernier, j'ai beaucoup aimé la façon de faire la magie, et encore plus je crois, ce que peuvent faire les magiciennes les illusions, seulement la méthode …. est loin d'être parfaite…
Un récit fluide et prenant. Des personnages consistants et attachants. Une histoire passionnante et terrible. J'ai eu beaucoup de mal à quitter cet univers, il me manque déjà. Je garde l'espoir que l'auteure aura peut-être envie d'y replonger un jour et alors, je me ferais un plaisir de continuer l'aventure même si beaucoup de choses ont été dites, on ne sait jamais ^^
Lien : https://lesdecouvertesdedawn..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Berelex
  14 mai 2017
Ce livre est la suite de "l'héritage des rois passeurs", bien qu'il se lise très bien comme un one-shot. On y découvre Ombre, une terre de magie, de pouvoirs, et de persécution. Car seuls les hommes y sont autorisés à pratiquer la magie. Cette interdiction, issue d'un duel vieux de plusieurs siècles, est surtout celle de la crainte de leur capacité de faire des illusions.
C'est dans ce décor que Bleue et son groupe de futurs acolytes sont vendus comme esclaves au sker, et commencent leur vie d'adulte marqués par la barbarie de celui-ci.
On passera sur les hasards qui en sont presque, deus vult comme disait l'autre (même si des fois ces dieux ont de drôles de manières d'atteindre leurs objectifs). Les personnages y sont attachants, et surtout étonnamment bien développés : on notera surtout les cas de Bleue et de Manala, qui avait tout pour rester une magicienne lambda. Chaque personnage a quelque chose à apporter, et en recoupant leurs personnalités se dessine une seule et même volonté, ce qui est un bel effort mais on aurait apprécié connaître mieux les autres antagonistes car elle semble n'avoir choisi de parler que de ceux qui ont cette vision du monde . L'intrique pour sa part est très plaisante, même si on regrettera peut-être le dernier plot-twist : on ne s'attend jamais vraiment à ce qui va se passer (à part avec Tiriss, mais bon...), et on reste accroché pour savoir ce que va devenir ce groupe hétéroclite. L'univers est riche, bien agencé (on aurait cependant apprécié une carte dans les 300 premières pages), et chaque endroit à sa spécificité, et n'existe pas que pour donner un endroit de plus. Seul bémol à mon avis, la gestion du gouvernement du royaume d'ombre, qui semble trop caricaturale surtout avec un peuple qui semble ne pas être crédule.
Il s'agit d'une excellente lecture, à ranger pas encore parmi les grands livres, mais assurément parmi les très bons livres, et qui a l'avantage de se lire très facilement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
azelmazel
  23 novembre 2017
Après "L'héritage des Rois-Passeurs", j'avais hâte de retourner en Ombre, j'avais adoré ce livre, et mis la note maximale, qui le mérite mais avec les "Illusions de Sav-Loar", c'est encore le niveau du dessus. D'autant que les deux romans sont comme tréssés l'un avec l'autre.
L'histoire débute 8 ans avant les événements contés dans l'héritage des Rois-Passeurs.
Sur un marché aux esclaves de Dorderès où Amesân, médecin du Sker Nazâr, est chargé d'acheter de nouveaux esclaves pour son Maître. C'est ainsi qu'il va acquérir une flamboyante blonde, une sauvage androgyne et peu loquace, un guerrier blond totalement naïf, un viel homme énigmatique et une pré-adolescente apeurée.
Cinq esclaves dont la vie va changer à jamais, mais pas seulement...
En dire plus serait dangereux mais aussi inutile. le rythme de l'écriture de Manon Fragetton étant autant fluide que rapide, bien que cette histoire se déroule sur près de 10 ans, plus de vingt si l'on compte le prologue et presque 700 pages. Chaque ligne est subtile et savoureuse.
Loin d'une écriture aseptisée, certains passages sont extrêmement durs. Humour, ironie, tendresse, sagesse égoïsme, immaturité, peur, sont dosés où il faut et quand il faut. Ce qui fait de ce livre un véritable bijou.

Un régal, et des acquisitions prochaines sont, forcément, prévues.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          24
Noemaus
  03 décembre 2017
Après la claque que m'avait mise L'Héritage des Rois-Passeurs de Manon Fargetton, je ne pouvais pas passer à côté de son livre compagnon, les Illusions de Sav Loar pour connaître les mystères des magiciennes. Surtout qu'il est sorti en livre de poche (même mon porte feuille ne pouvait résister.)
De manière général, j'ai adoré ma lecture et j'ai été à nouveau subjuguée par la plume de Manon Fargetton, son imagination et son univers très cohérent et très prenant. Mais je vais commencer par les deux points qui ont fait que ce n'était pas une lecture coup de coeur.
Le premier point est sur la forme : dans l'Héritage du Rois-Passeurs j'avais adoré la manière dont les personnes qui vivent en Ombre parlaient, un français un peu désué qui devait dénoté avec le notre. Et même si là, on voyage dans plusieurs pays aux langues différents, pourquoi les habitants d'Ombre reparlent comme nous comme par magie ? J'avoue que ça a été une petite décpetion de ne pas retrouvé cette magie des dialogues.
Le deuxième point est plus sur le fond et surtout est beaucoup plus personnel. Les 200 premières pages se passent dans un harem, où la violence est de mise (je ne vous spoile rien en plus, il me semble que le résumé des Editions Milady évoquent cela). le souci, c'est que le dernier livre que j'ai lu qui se passait dans un harem m'a profondement ennuyé et déçu (alors qu'il s'agit d'un livre d'une auteur que d'habitude j'adore). Alors forcément, durant ces 200 pages, j'avais un peu peur de me retrouver à nouveau enfermé dans ce harem. Bon finalement, l'intrigue avance et on comprend par la suite pourquoi, on avait besoin de passer par là. Cela permet de poser des enjeux pour la suite et, pour ma part, cela m'a permis de vraiment m'attacher à Fèl.
Et une fois l'aventure dans le harem passé, attendez vous à ne plus lâcher le livre. L'histoire déroule à merveille, les révélations se font tout le long du récit et, en plus de Fèl on s'accroche aux autres personnages comme Bleue, Oreb, Guilherm.... Parce qu'encore une fois, Manon Fargetton fait la part belle à ses personnages féminins qui sont juste maginifiques de sensibilité, de force et de détermination. Même si cela se passe dans un monde fantastique, les propos de ces femmes résonnent cruellement en écho au combat féministe actuel et tous les discours tenus sont nuancés, aucun n'est manichéen et l'auteur arrivent à nous faire comprendre rapidement et simplement pourquoi ces personnages pensent comme cela et aussi différement les uns des autres (enfin chez moi ça a très bien pris).
Et puis, j'ai beaucoup apprécié le côté politique bien plus présent dans ce tome là sur la situation d'Ombre, de Sav-Loar et de leur pays voisins et j'ai toujours autant aimé comment l'auteur a développé le côté religieux de son monde. Et par l'intérmédiaire de Bleue, la découverte de la magie et de ces limites est juste fantastique.
Pour conclure, sans être un coup de coeur, c'était une excellente lecture que j'ai adoré et que je n'ai pas vu passé malgré l'épaisseur du livre (parce que c'est une petite brique tout de même) et j'ai hate de retomber sur d'autres écrits de Manon Fargetton. J'aimerais beaucoup qu'elle nous ramène une dernière fois à Ombre même si les deux livres se suffisent à eux même (d'ailleurs commencer bien par lire l'Héritage des Rois-Passeurs avec Les Illusions de Sav Loar sinon vous allez vous faire spoiler certains événements).
Lien : http://leslivresdenoemie.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Nehilis
  10 avril 2017
Mes coups de coeur sont rares et je m'en rends souvent compte après quelques temps. Ici, c'est tout le contraire. En quelques chapitres, j'ai eu un coup de foudre total pour cette histoire et cet univers. Ce livre est fabuleux et je pèse mes mots.
On replonge dans l'univers d'Ombre pour découvrir la vie de Bleue, la magicienne croisée à la fin de l'Héritage des rois-passeurs et de ses compagnons d'infortunes, esclaves comme elle. le récit va se dérouler sur un peu moins de vingt ans et pourtant, les 664 pages passent sans que l'on s'ennuie un instant. Les ellipses servent l'histoire sans jamais l'alourdir ou perturber le rythme. On alterne entre séquences d'actions, d'émotions ou de découvertes. L'auteure ne nous laissent pas le temps de nous remettre avant de nous replonger dans des péripéties de plus en plus palpitantes: batailles, évasions, complots politiques, magie,…
Les personnages, quant à eux, sont très bien construits, ils ont tous une personnalité complexe qui évolue au fil du temps. J'ai ressenti une totale empathie pour la majorité d'entre eux, même les antagonistes. le récit nous plonge tellement dans ce qu'ils ressentent qu'on ne peut que les comprendre, même si on ne les approuve pas (à part peut-être le Sker). Ils vont tous être confrontés à des choix moraux, jamais simples et vont parfois prendre une voie radicalement opposée à celle qu'on attendait d'eux. le chemin de Bleue et de ses compagnons est parsemé de violence, de trahisons, mais aussi de joies et d'apprentissages, sur eux-mêmes et sur le monde qui les entoure. Sans le savoir, ils sont tous les pions des dieux qui s'ennuient, Aa et Izil. Ils jouent avec les destins humains afin de créer le chaos et de s'amuser. Des milliers de vies seront perdues dans la guerre que nos héros et le royaume d'Ombre tout entier devra mener.
J'ai aimé Fèl, Bleue, Oreb, Tiriss, Guilhem, Amesan, mais aussi Mammou, Nouk, Minuit, Manala, Victoire, Til'Enarion, Leo'l, Cendre, … Que ce soit les héros, les personnages secondaires ou les antagonistes, on a presque l'impression de les connaître personnellement. Ainsi, quand on arrive à la dernière page, on a ce pincement au coeur caractéristique des très bons livres, avec le regret de devoir déjà les quitter.
Le monde dans lequel nous mène Manon Fargetton est, en plus, riche et fascinant: la ville-caravane, la citadelle du Sker, Sav-Loar, l'Ile-Qui-Rêve,… On découvre en profondeur ce que l'Héritage des rois-passeurs avait commencé à esquisser. La vie n'y est pas toujours douce, ce qui nous est démontré très rapidement, dès les premiers chapitres, très durs. J'ai eu la nausée et les larmes aux yeux. J'ai souffert si fort avec Fèl, et à travers ses yeux pour Bleue. L'écoeurement et la révolte que j'ai ressentis m'ont chamboulée. La plume de l'auteur, toute en subtilité, sait montrer crûment juste ce qu'il faut, sans jamais tomber dans le voyeurisme ou la vulgarité.
Le talent de Manon Fargetton se révèle totalement. Elle nous entraîne dans son monde tout en faisant passer des messages tellement importants. J'ai été émue de lire un livre où la lutte pour le droit des femmes, ses enjeux, ses excès et les réticences qu'elle rencontre sont exposées avec tant de justesse. Elle aborde également d'autres thèmes, que je vous laisse découvrir quand vous lirez ce petit bijou! C'est le meilleur roman que j'ai lu depuis des années. Ce livre est non seulement très bien écrit, mais aussi passionnant et intelligent. J'ai rarement ressenti autant d'émotions à la lecture d'un livre, une claque magistrale. Je n'ai qu'une chose à dire : Lisez-le!
Lien : https://lirelafolie.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
HelloHiseHelloHise   07 décembre 2017
Car encore aujourd'hui, même s'il aimait parler et poser des questions aux gens pour apprendre à les connaître, il n'arrivait jamais à dire exactement ce qu'il pensait. Ou plutôt, les sens des mots prononcés n'avait pas le même impact que dans ses pensés; ils apparaissaient confus et simplistes dès qu'ils passaient la barrière de ses lèvres.
Commenter  J’apprécie          10
JennDidiJennDidi   19 janvier 2017
Sans prévenir, elle se leva, se dirigea vers les bains, plongea dans le bassin. Mais elle sut dès l’instant où elle fut tout entière immergée qu’à présent, rien ne pourrait la laver aussi profondément qu’elle le désirait.
Flottant entre deux eaux, elle leva les yeux vers la surface. Une lampe à huile tamisée était suspendue au plafond et de doux rais de lumière dansaient dans les remous provoqués par son plongeon. C’était tellement beau. Elle aurait pu rester là pour toujours. Elle voulait rester là pour toujours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
NehilisNehilis   10 avril 2017
Oh, oui, dit-elle, nous sommes différents. Cela, personne ne le remet en cause. Nous ne voulons pas être identiques aux capes d'or, ce serait absurde. Nous voulons juste être traitées de la même manière.
Commenter  J’apprécie          10
azelmazelazelmazel   16 novembre 2017
En apparence, elle était obéissance absolue et dévotion.
En dedans, elle était révolte farouche et détermination.
Commenter  J’apprécie          20
IgnifugeIgnifuge   28 décembre 2016
Le monde était injuste et il le resterait. Peut-être que certaines personnes attiraient les malheurs afin que d'autres puissent vivre heureuses ?
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Manon Fargetton (16) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Manon Fargetton
Hello les amis, j'ai fait qq craquages de BD ce mois ci, mais aussi sur les ebooks avec les supers promotions #grosseOP et #walrus ! Merci d'avoir regardé cette vidéo ! Aimez, partagez, ou abonnez vous ;) ca fait toujours plaisir !Plus de vidéos : http://goo.gl/hCnYmr . Déroulez pour plus d'infos :)
? Livres cités Thormae intégrale de William Riverlake Maliki une rose à l'amer (T2) Ellana T2 : la voie des Marchombres Brocéliande : La fontaine de Barenton Indigo Road Terres Nordiques Serpentine de Mélanie Fazi Aussi libres qu'un rêve de Manon Fargetton Illidan de William King Mortal Derby X de Michael Roch _ ? Me contacter
SITE : http://www.leblogdeptitelfe.fr/ FACEBOOK : http://goo.gl/huya0v TWITTER: https://twitter.com/HelenePtitelfe - @HelenePtitelfe INSTAGRAM: https://instagram.com/leblogdeptitelfe MAIL: contact@leblogdeptitelfe.fr
A bientôt! Hélène
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Le suivant sur la liste

Quel est nom de la clinique où se trouve Timothée?

La clinique des Colombes
La clinique des Pélicans
La clinique des Cigognes
La clinique des Vautours

6 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Le suivant sur la liste de Manon FargettonCréer un quiz sur ce livre
. .