AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782918541028
320 pages
L'Homme sans nom (01/05/2011)
4.13/5   23 notes
Résumé :
Les orcs, les elfes, les dragons, vous croyez que c 'est ça la fantasy ? Partez donc pour Alamänder ! Toujours vivant ? Vous n'êtes pourtant pas au bout de vos peines.
La révolte gronde dans la capitale, la menace d'ennemis terrifiants surgis du passé se fait plus précise. Après avoir triomphé de l'énigme de Pallas, Jonas n'aura pas trop de la venue de Rachelle, mercenaire aussi capricieuse que redoutable, pour mettre fin aux agissements de son terrible adv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
4,13

sur 23 notes
5
5 avis
4
6 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Allisonline
  05 juin 2014
le second tome du Cycle d'Alamänder reprend là où le précédent nous avait laissé, et pour cause, ils ne formaient qu'un seul et même livre à la base. le premier chapitre est d'ailleurs le chapitre 18, et le troisième tome commence par une page annonçant « Livre 2 »
Si je précise tout ça c'est parce qu'il est impensable que vous ayez lu le premier tome sans avoir le second sous la main, ce serait comme avoir une moitié de livre ! de plus, la fin du premier tome, même si elle a été faite pour ne pas frustrer le lecteur, donne très envie d'enchaîner avec la suite. Ce fut mon cas et je me suis jetée sur cette deuxième partie à peine la dernière page tournée. Rappelez vous, j'avais adoré le premier tome, j'avais été complètement emportée par l'humour et l'originalité de l'histoire créée par Alexis Flamand. Je partais donc confiante et j'ai bien fait : le Mehnzotain est tout aussi drôle et bien travaillé que l'était le T'sank. Ainsi, après avoir terminé le deuxième tome (et commencé le troisième au moment où j'écris, d'ailleurs) je peux vous assurer que le coup de coeur est confirmé !
Dans le T'sank, on alternait entre les chapitres mettant en scène Maek et ceux sur Jonas. Ici, on se focalise sur l'histoire de Jon, avec quelques chapitres discrets sur Ninfell, premier apprenti de Maek, et sur l'école T'sank. On suit donc principalement le mage questeur qui a élucidé (en partie) le mystère du premier tome. Malheureusement pour lui, la partie non élucidée du mystère va lui causer quelques ennuis...
Toujours bien entouré de son ami Edrick et de la charmante Vance, Jon recevra aussi dans ce tome ci l'aide de Rachelle, magicienne et mercenaire, avec qui il a partagé ses années d'apprentissage. Si j'ai commencé par adorer la détester, j'ai fini par l'adorer tout court. C'est une jeune femme capricieuse et égocentrique, mais elle a aussi de nombreuses qualités... même si je pense à aucune d'entre elles, là, tout de suite. Retzel, quant à lui, est un peu en retrait mais je pense que c'est le calme avant la tempête et qu'il nous réserve de belles surprises pour le troisième tome !
Le Mehnzotain se lit très vite, il n'y a aucun temps morts et vous ne pourrez reprendre votre souffle qu'à la fin du roman. L'action est omniprésente, l'intrigue gagne en dynamisme et on craint pour la vie de nos héros du début à la fin. J'ai été incapable de poser le livre et je l'ai dévoré, sacrifiant sans regret quelques heures de sommeil.
À travers l'enquête menée par Jon, vous en apprendrez plus sur son travail et ses méthodes, même si la magie présente dans le roman est toujours très complexe, et vous n'aurez aucun mal à vous mettre dans la peau du pauvre Edrick qui ne suit pas toujours. Et grâce à Rachelle, on découvrira que la magie présente en Alamänder a de multiples facettes !
Quant aux chapitres dédiés aux T'sank, ils sont peu nombreux mais savoureux. J'aime beaucoup le personnage de Maek et l'école T'sank me passionne. On en apprendra enfin un peu plus sur ce qui lie Jon et Maek, mais ne comptez pas sur moi pour vous le dire ! En tout cas, ces quelques chapitres promettent un futur des plus intéressants et j'attends avec impatience de voir ce que Maek nous réserve pour les tomes suivants !
Une fois encore, j'ai été passionnée par le roman d'Alexis Flamand. Je vous conseille de vous précipiter sur sa saga, même si vous n'êtes pas un gros lecteur de fantasy. Son univers est tellement décalé et original, vous n'aurez qu'à vous laisser guider et je suis prête à parier que vous apprécierez le voyage. Pour ma part, j'ai adoré et je le répète : le Cycle d'Alamänder est un gros, gros coup de coeur. Je suis tout autant conquise par le style de l'auteur que par l'originalité de son univers, mais aussi par ses personnages très bien travaillés, son intrigue passionnante et, bien sûr l'humour. J'ai encore une fois beaucoup ri à la lecture du Mehnzotain, entre deux révélations qui me laissaient le souffle coupé. Quant à la fin... Je ne vous en dirai rien ! Mais … ouahou !
La seule chose que vous pouvez craindre en vous lançant dans cette saga, ce sont les regards des gens dans le métro qui se demanderont pourquoi vous riez tout seul. Je vous conseille donc de tenter l'expérience, il y a très peu de chances que la magie n'opère pas. Je vous laisse, je retourne à mon troisième tome !
Lien : http://allison-line.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Ichirin-No-Hana
  18 avril 2016
Le deuxième tome du Cycle d'Alamänder, le Mehzotain, reprend là où le premier tome nous avait laissés. Après avoir réussi à comprendre le meurtre de Pallas, Jonas continue sur sa lancé et découvre encore des choses, qu'encore une fois, il n'aurait pas dû découvrir.
Alors que la partie enquête du premier tome avait été celle qui m'avait le moins plu, j'avoue qu'avec ce deuxième tome, j'ai complètement été happée dans l'intrigue et ses révélations. En plus de cette intrigue très présente, ce tome-ci nous propose énormément d'actions. Toute cette action, à laquelle on ne s'attend pas du tout d'ailleurs, a été complètement géniale : les combats sont décrits superbement et on s‘y croit complètement. On a peur pour nos personnages, qui seront, pour le coup loin d'être épargnés.
Au niveau des t'sanks, les chapitres concernant Maek sont moins présents, mais sont d'autant plus passionnants car cela avance beaucoup plus vite que dans le premier tome où le récit était beaucoup plus lent. On sent que les choses se mettent réellement en place et on en apprend énormément.
En plus des personnages déjà hauts en couleur que l'on connaît du premier tome, nous avons ici, l'arrivée de Rachelle, mercenaire et grande connaissance de Jonas, qui a un caractère, encore une fois, bien à elle. Personnage que j'ai trouvé très cool, Rachelle nous promet surement beaucoup de surprises et j'avoue être tombé complètement sous le charme de son humour et de sa force !
Les révélations sont complètement folles dans ce deuxième tome et il est plutôt difficile de ne pas se jeter sur le troisième tome pour voir encore quelles grandes surprises nous réservent Alexis Flamand.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
pititecali
  29 septembre 2014
Evasion et rires garantis !

Au mois de mars, je tombais littéralement sous le charme du premier tome. Son originalité et son humour décapant m'avaient poussée jusqu'au coup de coeur.
Aujourd'hui, je referme le tome 2 en ayant pris tout autant de plaisir.
Autant de plaisir ? Ok mais pourquoi pas coup de coeur alors ? Eh bien, dans ce deuxième tome, j'ai retrouvé pratiquement tous les ingrédients qui m'avaient tant plu dans le premier. Tous à vrai dire, sauf un. Retzel !! Il est où le démon le plus drôle de tout le cosmos ? On l'entrevoit vite fait au début du livre, et pouf disparu pendant tout le tome ! Purééééééééée, il m'a trop manqué !!
Bon alors oui, il m'a manqué, ça m'a beaucoup embêtée de ne pas le retrouver, et pourtant... Pourtant, c'est là qu'on peut saluer la talent incroyable d'Alexis Flamand, parce qu'il a réussi, en supprimant l'élément le plus apprécié du premier opus, à faire de ce deuxième tome un livre aussi drôle et palpitant que le précédent.
Quand je dis drôle et palpitant, c'est pas des paroles en l'air hein. Je pense avoir au minimum souri à toutes les pages, quand je n'ai pas pouffé franchement, et j'ai avalé 315 pages de rebondissements, d'aventure, de fantasy décalée, d'humour, d'action, de gore, de curiosités en tous genres.
Je pense n'avoir jamais rien lu qui me fasse me poser autant la question "Mais d'où ça lui vient, tout ça ! N'a-t-il pas un esprit complètement tordu pour inventer un univers aussi farfelu ?!" (je pense notamment à l'état physique plus qu'improbable de Vilo, un personnage pour le moins atypique !)
Bref j'ai adoré, oui encore. Les évènements se sont enchaînés à toute vitesse, et on va de surprise en surprise, un rythme qui s'accélère vraiment en approchant de la fin. Et quand les révélations finales sont annoncées, on a la bouche comme ça :-o
Ah ça, faut admettre, la fin, je ne l'avais pas vue venir ! Mais Ouateuh sourprïïïïze !! J'ai tellement aimé me laisser surprendre par toute la créativité D Alexis ! Quel univers de fou, quels personnages terribles, quel talent de narrateur !
Oui, je sais, ça fait un peu "je lèche les bottes", mais au fond, vous savez bien que ce n'est pas mon genre, et que si je n'avais pas aimé, je vous le dirais ! Par contre, si vous me connaissez un peu, vous savez aussi que quand j'aime beaucoup, je n'ai jamais assez de superlatifs pour exprimer mon enthousiasme !
Si je devais souligner l'élément qui m'aura le plus plu dans cette saga, et qui fait que je vais faire en sorte de me procurer et lire le tome 3 au plus vite, c'est l'humour. Je crois que c'est un humour particulier mais auquel j'ai pu adhérer sans réserve, qui me correspond totalement. Tant dans les dialogues que dans la narration, l'humour est omniprésent du début à la fin. Dès les premières lignes j'ai eu comme l'impression de rentrer chez moi en entamant cette lecture, et jusqu'à il y a encore quelques minutes, en parcourant la postface, j'étais encore morte de rire. Et pourtant, il n'entrave pas le déroulement d'une histoire bien construite, ne prend pas le pas sur l'univers fantasy, sur les créations incroyables de l'auteur. le dosage est juste parfait pour moi.
Alexis Flamand, si tu me lis, il faut que je te le dise, je n'y tiens plus. Je t'aime, et j'aime que tu me fasses rire, là ! C'est dit ! Et tu as réussi ce tour de force sans Retzel pour ainsi dire, et ça c'est fort ! (même si j'ai été plus que ravie d'apprendre que j'allais pouvoir le retrouver dans le tome 3, ce qui me pousse à encore plus d'impatience à le découvrir :D )
Le deuxième élément indissociable du premier pour qualifier cet ouvrage, c'est la qualité de l'écriture. Je l'ai toujours dit, les ouvrages proposés par les éditions de l'Homme sans nom, on les aime ou on ne les aime pas pour leur histoire, mais ils ont TOUS ce point commun d'être incroyablement bien écrits.
Alamander ne fait pas exception. Littérairement parlant, c'est nourrissant, et de très haute qualité. C'est le bio (du moins pour ceux qui croient en "le bio") de la littérature populaire. J'entends par populaire que ça reste accessible, même si c'est de très belle qualité, et qu'on parle de littérature de l'imaginaire. On n'est donc pas dans la catégorie hypra chiante des ouvrages philosophiques imbitables auxquels on n'adhère que pour passer pour plus intelligents qu'on ne l'est en société. "Populaire" est donc tout pour moi sauf péjoratif, car je ne lis que ça :D. Mais là quand même, on tape dans le haut de gamme.

C'est un pur régal.

Enfin, un petit mot pour les couvertures de la saga, qui m'ont fait craquer dès que j'ai posé les yeux dessus, et qui me vont voyager tome après tome.
Elles sont réalisées par Alexandre Dainche (oui oui, le Nalex de la fine équipe Mag & Alex) un illustrateur bourré de talents.
Bref, ce livre est un petit bijou que j'ai adoré et que je vous conseille plus que chaudement. Si vous avez déjà lu le tome 1, et l'avez aimé, il ne vous décevra pas, et si vous découvrez ici la saga, je vous conjure de vous jeter sur le tome 1, vous ne pouvez pas passer à côté de cette découverte, qui fait office d'extra-terrestre dans la littérature fantasy.
Aimez-le !! :D

Cali
Lien : http://calidoscope.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lire-une-passion
  31 août 2014
Je vais être honnête, tout le long de ma lecture, je pensais que cette chronique sera simple à faire, que les mots en découleraient tout seuls, mais que neni ! La fin du roman est à coupé le souffle ! Mon coeur en a pris un sacré choc, toutes les idées que je m'étais faites sont tombées comme un simple fétu de paille. L'auteur a su me mener sur des chemins boueux et remplis de trous. Il a su me mener en bateau, tout simplement ! Et rien que pour ça, il mérite un grand bravo ! Plus je lis, plus j'arrive à deviner les choses et là... rien du tout, il m'a totalement surprise et choquée par les révélations !
Comme vous le savez, le premier tome avait été une excellente découverte, bourrée d'humour, de découvertes et d'un univers atypique mais non moins complexe et complet. Je l'avais dévoré, et je n'avais qu'une hâte : pouvoir me procurer la suite pour poursuivre les aventures de Jon, Maek et compagnie. Alors, quand j'ai enfin craqué (oui, je suis faible, je sais), et que j'ai reçu le tome 2, il ne m'a pas fallu longtemps pour le commencer !
J'étais ravie de retrouver les personnages, mais surtout mon petit chouchou d'amour (oui, à ce stade-là, on appelle un chat, un chat, hein!) : Retzel ! Même s'il est très peu présent dans ce tome-ci, l'auteur m'a rassurée en me disant qu'il reviendrait en fanfare dans le tome 3 (je crains le pire autant que je suis pressée de voir tout ça...). Mais pour le peu qu'il a été présent, ça n'a été que bonheur, crise de fou-rire et larmes aux yeux tant il est... unique en son genre. Même dans les situations les plus critiques, il a le don de vous faire rire et de vous détourner du pire (merci à l'auteur de l'inventer, vraiment!).
Mais pour combler cette absence, un nouveau personnage fait son entrée, et pas des moindres : Rachelle, une ancienne collègue de ce cher Jonas. Nous en avions déjà eu un aperçu dans le tome 1, mais très léger, où l'on avait juste parlé d'elle en une page ou par-ci, par-là. Mais là, elle entre vraiment dans le vif du sujet, devient l'un des personnages principaux et me plaît. Même si au début, vu le tableau qu'on en dépeignait dans le 1, j'en suis arrivée à la détester sans la connaître, mon avis a changé très rapidement. Bien qu'arrogante et sarcastique, elle est en fait très attachante par ses gestes et ses paroles. Elle devient un pion important dans cette aventure et on ne voit pas la suite de l'aventure sans elle.
Même si pour ce tome 2, les passages des T'Sanks sont plus discrets et moins présents, on en apprécie leur présence. Plus on avance, plus des révélations tombent, et plus on comprend le fonctionnement réel d'Alamänder et ce qui en découle. On se fait plein d'idées sur cette Ecole, et finalement, on se retrouve avec de nouvelles vérités et en en reste scotché.
Quant à Jonas, il est fidèle à lui-même, et même s'il prend du « grade » au fil de temps, il reste très humble et ne prend pas la grosse tête comme beaucoup le feraient. Il est vraiment un personnage attachant, et on a du mal à croire qu'il pourrait changer par la suite. Edrick est aussi un personnage que j'étais heureuse de retrouver. le fidèle ami de Jonas nous en fait voir de toutes les couleurs, il cache bien des choses qui nous laisseront babas lors de la révélation. Les autres personnages sont tout autant intéressants mais je vous laisse les découvrir par vous-même !
Et l'intrigue, me direz-vous ! Eh bien... je dois dire que je ne sais pas trop comment enclencher cette partie. Bien sûr que je l'ai aimée, que mon coeur a fait les montagnes russes tout le long mais... (non, pas de mais négatif, oh!) si j'en dis trop, vous n'aurez pas la surprise de la découverte ! Sachez juste que nos personnages ne sont pas au bout de leurs surprises (oh non, loin de là!), qu'ils vont souffrir, devoir faire des choix pas toujours faciles à prendre et... découvrir des choses qui changeront leur façon de faire et de penser.
Et croyez-le ou non, mais ces CHOSES m'ont déboussolée, surprise, étonnée, choquée pour certaines. Oui, oui à ce point. (D'ailleurs, Alexis, je te demande pardon pour mes réactions à chaud en privé mais... tu m'as bien eue ! ^^). Les dernières pages sont empruntes de beaucoup de révélations mais du coup d'énormément de sentiments qui sont parfaitement dosés. Pour moi, cette fin est parfaite, rien est à changer, tout est authentique.
Oui, je l'avoue, la fin signe aussi le retour de mon chouchou Retzel et un retour... Ouah. Je crois que je n'ai jamais autant pleuré de rire qu'avec cette saga, ce retour, ce personnage. Encore une fois, l'auteur a su me surprendre par cet événement, je savais qu'il reviendrait, mais de cette manière... pas du tout, ce qui rend la chose encore meilleure et divine. Vous l'aurez compris, j'aime cette saga à un tel point que là je ne vous conseille pas de la lire, je vous L'OBLIGE ! OK, message passé ? Puis si jamais, plus bas je vous mets le lien de la boutique du site donc... vous savez ce qu'il vous reste à faire.
Même si à plusieurs moments j'avais du mal à imaginer les lieux et où ils se trouvaient, j'ai passé un excellent moment, à tel point que j'ai, encore une fois, dévoré le contenu. Je vais bien sûr continuer l'aventure, mais avec une petite pause (mon coeur m'en demande une très gentiment, et il faut que je me remette de mes émotions, surtout que ma bînomette chérie m'a dit que je n'étais pas au bout de mes surprises...). Si avec ces deux avis je ne vous ai pas convaincus, je ne sais plus quoi faire pour vous dire que ce genre de fantasy est si rare que quand on le découvrir c'est un bonheur sans nom. Bien que l'univers soit complexe et devienne de plus en plus noir, il n'empêche que c'est une bouffée de fraîcheur. Vous allez très vite me retrouver avec mon avis sur le tome 3, car je ne tiendrai pas longtemps avant de l'ouvrir ! Et je salue encore une fois le talent de Alexandre Dainche qui nous offre un plaisir des yeux immense.
Justine P.
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Selvegem
  30 juillet 2015
Après un premier tome ébouriffant, je me plonge dans la suite du Cycle d'Alamänder !
A la fin du premier tome, Jon avait appris comment le conseiller Pallas était mort, et de quelle main. Mais maintenant, le tout est de savoir qui est ce tueur, et surtout où se cache-t-il ? En plus de résoudre cette enquête, une révolution intestine, d'anciens ennemis et les T'Sank vont mener la vie dure au royaume. du côté des T'Sank, Maek quitte Ninfell pour créer la réputation de son école.
Le T'Sank était un premier tome excellent et qui mettait la barre très haut. de son côté, le Mehnzotain est encore meilleur ! Ces livres sont des petites pépites, un mélange détonnant d'humour, de rebondissements et de descriptions farfelues. Déjà, revoir les personnages est vraiment une bonne dose d'émotion : Jon le premier, c'est quelqu'un de vraiment marquant et que j'ai adorée suivre. Ensuite, il y a Retzel : même si ce petit diablotin se fait plus rare dans le Mehnzotain, ses apparitions sont délectables. Chaque apparition entraine des fous rires ! Tous les personnages secondaires sont également très bien traités, il y a de tout : des bons, des méchants, et certains dont on ne sait vraiment pas quoi penser... Il y a un personnage secondaire du T'Sank qui devient principal ici : Rachelle. Ancienne collègue de Jon, on ne l'apprécie guère au départ à cause de son arrogance. Mais cela a rapidement évolué pour ma part, je me suis mis à l'apprécier de plus en plus, notamment pour ses sarcasmes !
Alexis Flamand a ce talent de faire monter la vapeur graduellement : on a à peine le temps de se rendre compte que l'eau bout que nous sommes déjà cuits ! J'ai été embarquée tout du long de l'histoire, avec l'impression de faire un tour en montagnes russes. J'ai été surprise, bouleversée, impatiente de savoir. La fin de le Mehnzotain, on peut dire que je suis restée proprement bouche bée.
(Suite de l'avis sur mon blog.)
Lien : http://chezlechatducheshire...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
pititecalipititecali   23 septembre 2014
- Aucun de nous n'a songé à une idée pourtant simple. Et si Pallas était le T'Sank ?
Tout le monde se regarda, sceptique, puis Ernst explosa de rire. L'accès dura si longtemps qu'il en devint inquiétant. A la fin, le roi essuya ses larmes et dit :
- Pallas, un T'Sank ? Dans ce cas, je suis un Xéol et ma grand-mère est tombée du ciel. Soyons sérieux, Magna. Pallas a grandi dans les coulisses du trône. Je ne l'ai jamais vu s'éclipser une dizaine d'années pour suivre un apprentissage d'assassin.
Il fit une pause, puis ajouta :
- Cela dit, je ne peux pas non plus être catégorique. Il a peut-être suivi des cours par correspondance.
Son bon mot le fit repartir de plus belle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
AllisonlineAllisonline   31 mai 2014
_ Sang de skorj, vous êtes blessé et mon arme est brisée. J'espère que Sémiant nous proposera une partie de fléchettes en guise de combat final. Dans le cas contraire, je ne donne pas cher de nos vie.
Jon se remit debout avec difficulté.
_ Même si c'est le cas, ne vous réjouissez pas trop vite. Je suis très mauvais aux fléchettes.
Commenter  J’apprécie          150
Ichirin-No-HanaIchirin-No-Hana   10 avril 2016
Elle préleva de sous sa robe, qu'elle remonta bien haut sous le nez d'Edrick, un petit flacon émaillé couleur citron. Elle le brandit avec fierté, comme si elle s'attendait à les voir pousser des cris de joie.
- C'est un dissociant, expliqua-t-elle, agacée par leur absence de réaction. Voyons, comment traduire cela en langage bovin ? C'est un algorithme liquide capable de dissoudre tous les sortilèges YArkhanies. La manière dont je me le suis procuré mériterait à elle seule un roman.
- Un roman pour adultes, sans doute, railla Edrick.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
AllisonlineAllisonline   31 mai 2014
_ Arrêtez ! lança le mage. Vous allez nous faire repérer !
_ Et alors ? Je veux que cette ordure sache que je viens lui régler son compte. Je veux voir la peur dans ses yeux lorsque j'y planterai mes ongles.
_ Ah oui ? Eh bien, euh... dans ce cas, c'est différent. Après vous.
Commenter  J’apprécie          30
limaginariumlimaginarium   07 mai 2015
Edrick le dépassa sur la pointe des pieds et se mit à gravir les degrés de la même façon. A mi-chemin de l'escalier, il se demanda s'il pouvait se permettre de reprendre une position normale. Il décida que non. Entre le réveil de Retzel et les crampes, le choix était vite fait. Il reprit don son manège, grimaçant mais heureux de n'entendre dans son dos que des ronflements.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Alexis Flamand (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexis Flamand
« Le cycle d’Alamänder », d'Alexis Flamand, enfin adapté en Bande Dessinée !
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2017 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre