AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2701182441
Éditeur : Editions Belin (15/09/2013)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Le héros, né en 1871, est une incarnation vivante de la IIIe République. Tout y est : naissance dans la classe moyenne rurale, ascension par l’excellence scolaire, double carrière locale et nationale dans la tradition du parlementarisme français, exaltation de l’expansion coloniale. Mais Lebrun reste surtout dans les mémoires comme un « président dans la tourmente » : élu en 1932, réélu en 1939, le dernier président de la IIIe République, qui est affronté à la guer... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
claireo
  08 novembre 2013
Albert Lebrun, qui connait encore son nom aujourd'hui ? Cette biographie est bienvenue pour mieux connaître cet homme politique qui a été président de la république de1932 à 1940.
J'avoue que j'ai été tentée de commencer ma lecture par la fin,car je m'intéressait surtout à la fin de la troisième république et la prise de pouvoir par Pétain ; mais je ne le conseille pas : il faut connaître le parcours de cet homme intègre, et l'évolution politique de la France dans les années 30, pour bien comprendre ce qui s'est passé à la fin de la III° république.
Ce livre propose une analyse toute en nuances de la carrière d'Albert Lebrun, et décrit précisément le fonctionnement politique de l'époque. On découvre son enfance en Lorraine, sa formation puis sa carrière d'ingénieur des mines, avant l'entrée en politique. Député de Meurthe-et-Moselle, puis ministre, on suit au long de sa carrière les évènements de la France, du début du XX°siècle jusqu'à la seconde guerre mondiale. Avec l'éclairage de documents officiels, et d'archives inédites dont le journal tenu par Mme Lebrun, on découvre aussi l'histoire politique du premier tiers du XX° siècle.
Ecrite par l'arrière-petit-fils du président, c'est une biographie intéressante, très documentée et aux nombreuses références. Un encart de photographies est présent au milieu du livre.
Le format du livre peut décourager, mais, bien que dense, c'est un livre de lecture agréable.
Ouvrage reçu grâce à l'opération Masse Critique. Merci à Babelio et aux éditeurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
mguy
  04 novembre 2013
Ce livre retrace le parcours d'Albert Lebrun, depuis son enfance en Alsace Lorraine, en passant par ses études d'ingénieur et ses débuts en politique, jusqu'à sa nomination en tant que Président de la République.
Albert Lebrun, d'après ce livre, est un personnage ouvert, conciliant, et intègre. Il a su trouver des compromis entre diverses opinions, parfois exprimées avec beaucoup de virulence, dans un contexte très agité. Il a su faire passer des réformes modernes, comme la laïcité en France, les retraites pour les ouvriers. En tant qu'ingénieur, il a surveillé l'état de l'armement français durant la Première Guerre Mondiale. Homme ouvert, mais pragmatique, il s'est également opposé aux réformes sociales du Front Populaire quand le contexte international l'exigeait. Bref, une vie très remplie, trop longue à retracer dans une critique.
Que dire de ce livre? Quoique très intéressant, il reste néanmoins trop long. L'auteur s'enlise trop dans des détails politiques qui n'apportent pas forcément grand chose, et qui masquent trop l'essentiel parfois.
Cependant, l'ensemble reste clair et passionnant. C'est tellement concret que c'est comme si l'on y était. de plus, on comprend mieux les complexités de certaines situations. Comment les réformes du Front Populaire n'étaient pas adaptées face à un contexte international menaçant. Ou comment la Troisième République a été détruite par la Révolution Nationale. La peur des Allemands n'en était pas la seule cause, mais il y a eu aussi la volonté de personnages sinistres, ambitieux et malhonnêtes, dont Pierre Laval était l'un des instigateurs principaux.
Bref, je recommande vivement la lecture de ce livre. Je remercie les Éditions Belin de cette découverte, car je suis passionnée par cette période de l'Histoire. J'ai vraiment appris des éléments nouveaux. Et je recommande vivement ce livre aux passionnés du XXème siècle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
madamedekeravel
  09 novembre 2013
Qui était président de la République à l'époque du Front Populaire ? Léon Blum ? Perdu ! Léon Blum était président du Conseil… Mais tu as des excuses ! tu peux chercher dans un manuel scolaire d'Histoire de 3e (je l'ai fait) : 6 pages sur le Front Populaire mais le nom du président de la République, Albert Lebrun, ne figure pas ! La faute à la Constitution de la IIIe République qui faisait du président une sorte de reine d'Angleterre.
Aussi tu jugeras de mon intérêt lorsque le tirage au sort de la dernière opération « Masse critique » m'a attribué une biographie d'Albert Lebrun ! de plus, cette biographie a été écrite par Eric Freysselinard, ancien préfet, mais surtout arrière-petit-fils d'Albert Lebrun, qui a pu puiser dans les archives familiales, et en particulier dans le journal intime de Marguerite Lebrun, l'épouse de ce président qui fut contraint en 1940 de nommer le maréchal Pétain président du conseil. On sait comment cela finit…
Las ! Un problème pratique vint gâcher ma joie : le livre fait près de 600 pages et pèse plus d'un demi-kilo !... Il t'est déjà arrivé de renoncer à lire un livre parce qu'il était trop lourd ? moi oui ! et je suis sûre que je ne suis pas la seule. Au lit ou dans un fauteuil il m'est impossible de tenir ce poids à bout de bras, et si je lis assise avec le livre posé sur la table, j'ai vite des douleurs dans la nuque. (...) la suite sur mon blog
Lien : http://depluspres.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
claireoclaireo   22 novembre 2013
Albert Lebrun naît en territoire occupé, un an après Sedan et deux jours avant la loi Rivet, sous le double signe de la défaite et de la renaissance des institutions républicaines, à l'aube d'une République modérée qu'il sera amené à présider. […] Nul doute que s'il avait été Allemand de naissance, le cours de l'histoire en eût été bouleversé ! 
Commenter  J’apprécie          130
claireoclaireo   04 novembre 2013
L'ultime phase de la carrière d'Albert Lebrun a effacé quarante années d'une existence publique vouée au progrès et à son pays dans le plus complet désintéressement.
Commenter  J’apprécie          120
madamedekeravelmadamedekeravel   09 novembre 2013
Revenons sur la pique du général de Gaulle à l'endroit d'Albert Lebrun : "Au fond, comme chef de l’État, deux choses lui avaient manqué : qu'il fût un chef ; qu'il eût un état." Belle formule, mais ô combien anachronique !
Commenter  J’apprécie          40
claireoclaireo   17 mars 2014
Les archives familiales et historiques me dévoilèrent l'image d'un homme qui sut tenir le gouvernail du pouvoir dans les vicissitudes d'une période troublée
Commenter  J’apprécie          60
Video de Eric Freysselinard (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Eric Freysselinard
La Roseraie des Cultures et des Arts - 8ème édition Table ronde : "Tous des conquérants" Invité(e)s : - Bernard Lavallé, Professeur de civilisation hispano-américaine à la Sorbonne. Mondialement connu pour l'étude des effets de la colonisation sur les sociétés d'Amérique latine. Biographe de F. Pizarro et de B. de Las Casas chez Payot. Ouvrages qu'il signera avec « Au nom des Indiens ». Titre de son intervention : « Francisco Pizarro, conquistador de l'extrême ». Livre « Francisco Pizzaro, conquistador de l'extrême », aux Éditions Payot, 2004.
- Eric Freysselinard, Haut fonctionnaire, agrégé, énarque, inspecteur de l'administration, conseiller et directeur de cabinets ministériels, préfet, directeur des stages de l'ENA. Signera sa biographie d'Albert Lebrun. Titre de son intervention : « Albert Lebrun : la conquête de l'héritage du dernier président de la III° République ». Livre « Albert Lebrun, le dernier président de la III° République », aux Éditions Belin, 2013.
- Suzanne Varga, Agrégée, docteur d'État, Professeur des Universités, spécialiste de la littérature auriséculaire, auteur de biographies dont Lope de Vega (Fayard), grand prix de la biographie littéraire de l'Académie française et Philippe V, petit-fils de Louis XIV, prix Hugues Capet. Elle signera ces biographies ainsi que celle de « Sophie d'Espagne » et « Les 12 Banquets qui ont changé L Histoire ». Titre de son intervention : « Sophie d'Espagne, une reine à la reconquête du trône des Bourbons ». Livre « Sophie d'Espagne », aux Éditions Flammarion, 2015.
- Philippe le Guillou, Agrégé, doyen de l'Inspection Générale de Lettres Modernes, écrivain, auteur de nombreux essais et d'une trentaine de romans, essentiellement chez Gallimard, prix Médicis pour « Les Sept Noms du peintre », préside le Centre de l'imaginaire arthurien. Il signera entre autres ouvrages « Géographies de la mémoire », Gallimard, 2016. Titre de son intervention : « Julien Gracq et Jean Guillou, rendez-vous à la conquête des abîmes et des cimes ». Livre « Géographies de la mémoire », aux Éditions Gallimard, 2016.
- Jean Guillou, Titulaire des grandes orgues de Saint-Eustache, compositeur, pianiste, organiste, concepteur d'orgues, pédagogue, Professeur honoraire de l'Université de Sarrebruck, écrivain, poète. Signera « L'Orgue, souvenir et avenir » (Symétrie), La Musique et Le Geste (Beauchesne), le Visiteur (Ch. Chomant). Titre de son intervention : « La Musique et Le Geste » ou une dramaturgie musicale conquérante. Transcription syncrétique de la Fantaisie et Fugue sur le nom de B.A.C.H. (F. Liszt) exécutée aux grandes orgues de Saint-Eustache, le 18 avril 2015. Projection du film et de l'enregistrement réalisés par le L'Haÿssien Philippe Barbier. Livre « La Musique et Le Geste », aux Éditions Beauchesne, 2012. Icone livre « L'Orgue, souvenir et avenir », 4ème édition, Lyon, aux Éditions Symétrie, 2012.
-- Projection (extrait) du concert de Jean Guillou, aux grandes orgues de Saint-Eustache, le 18 avril 2015. Film réalisé par le L'Haÿssien Philippe Barbier.
Modératrice : Suzanne Varga.
http://www.laroseraiedescultures.fr/edition2016/mb-table-ronde-1-Tous_des_conquerants.html
Association "La Roseraie des Cultures et des Arts" le 3 septembre 2016 - Moulin de la Bièvre Salon du Livre et des Arts de L'Haÿ-Les-Roses http://www.laroseraiedescultures.fr
Réalisation : M.D'E
+ Lire la suite
autres livres classés : présidentsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
848 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre