AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782738109644
247 pages
Odile Jacob (01/01/1978)
3.46/5   12 notes
Résumé :

François Mitterrand est un de ceux qui croient qu’il n’est de bonne écriture qu’exacte. Tandis qu’il mène sa vie d’homme d’action, un autre en lui observe le vent « grande rumeur dans le ciel immobile », garde le rythme des jours avec l’odeur du blé, l’odeur du chêne, la suite des heures. L’écrivain qu’il est laisse place à l’élan du rêve, aux sensations, aux émotions.

Il nous donne la Crète, le vertige du Kremlin, les canards sauvages vir... >Voir plus
Que lire après l'abeille et l'architecteVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Avec la publication de « L'abeille et l'architecte », faisant suite à « La paille et le grain » couvrant les années 1971-1974 François Mitterrand nous livre quelques-unes de ses réflexions, de ses sentiments et de ses convictions durant une période qui va de 1975 à 1978 ; une sorte de journal, bien qu'il s'en défende…
En fait, une grande diversité de sujets parmi lesquels la politique et l'économie, bien sûr, mais aussi la littérature, la philosophie…également l'art, l'histoire, la musique...
C'est aussi l'occasion pour François Mitterrand de dresser une galerie de portraits où l'on retrouve notamment des adversaires politiques (Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac, Jean Lecanuet...), des amis (Felipe Gonzalez, Willy Brandt, Régis Debray, Mikis Theodorakis, Gaston Deferre, Claude Estier...), des rencontres (Henry Kissinger...).

« L'abeille et l'architecte » révèle (pour certains) ou confirme (pour d'autres) le grand talent d'écrivain de François Mitterrand ; en symbiose avec la nature qu'il décrit dans un style d'une grande beauté à l'occasion d'une marche dans la lande… d'une promenade en forêt.

Même si le côté politique peut rebuter certains, « L'abeille et l'architecte » : un livre à lire , ne serait-ce que pour la qualité de plume de François Mitterrand.
Commenter  J’apprécie          110
Ce journal écrit au jour le jour au cours des années 70 est si précieux qu'il confine à la littérature. Justesse de l'expression, truculence du verbe, haute tenue syntaxique... tout montre en Mitterrand l'écrivain racé, plus que brillant. La chronique du temps y est bien entendu contée sous un certain angle avantageux, sous des airs d'impartialité totale... Une grande leçon d'écriture pour nos politiques actuels, qui n'ont franchement plus du tout ce niveau de culture
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Ma liberté ne vaut que si j'assume celle des autres. La liberté de nos adversaires n'est-elle pas aussi la nôtre ?.
L'Abeille et l'Architecte - Mitterrand
Commenter  J’apprécie          110
On ne démêlera l’idéal de l’idolâtrie, le mythe de la mystification qu’en dégageant la pointe du diamant, je veux dire cette parcelle incorruptible de l’esprit qui se nomme la conscience.
Commenter  J’apprécie          40
Laissez la tyrannie régner sur un mètre carré, elle gagnera bientôt la surface de la terre.
Commenter  J’apprécie          80
Ma liberté ne vaut que si j'assume celle des autres. La liberté de nos adversaires n'est-elle pas aussi la nôtre ?
Commenter  J’apprécie          50
L’émotion qui s’était emparée de nous muait notre petite foule en un corps unique habité par l’âme de l’instant. Nous étions le soleil et le fleuve et la vallée perdue, et les marches de la haute ville, bordées de fleurs et de sang. Nous étions les jardins saccagés et la forêt qui brûle.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de François Mitterrand (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de François Mitterrand
Vidéo de François Mitterrand
>Sciences sociales>Science politique>Relations internationales (236)
autres livres classés : présidentsVoir plus
Les plus populaires : Non-fiction Voir plus


Lecteurs (47) Voir plus




{* *}