AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Fabienne Durand-Bogaert (Traducteur)
EAN : 9782714443755
372 pages
Belfond (19/02/2009)
3.81/5   27 notes
Résumé :
De son écriture tout en nuances, Patrick Gale nous livre une chronique familiale douce-amère autour de la figure maternelle d'une artiste peintre bohème et excentrique, dans le décor splendide de la Cornouailles. Par une belle journée d'hiver, Rachel Kelly s'écroule dans son atelier. Cette peintre renommée laisse derrière elle une œuvre impressionnante et une famille déchirée. Un homme, d'abord, Antony, qui fut son compagnon, son soutien, son souffre-douleur aussi, ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
okada
  18 juin 2018
Patrick Gale est l'auteur de « Chronique d'un été », l'un de mes romans préférés. J'avais été déçu à la première lecture de ce roman-ci, attendant certainement d'y retrouver les mêmes émotions… Je viens de le relire, trois après, et redécouvre une histoire magnifique ! Un bel exemple de subjectivité, et qui m'incite à relativiser mes critiques !!!

Avec une précision chirurgicale doublée d'une profonde humanité, le romancier tâte le pouls d'une famille britannique singulière, en dresse un portrait flamboyant en employant une palette de nuances délicates. Parsemant subtilement son récit de mystères et de zones d'ombres, il parvient à maintenir notre attention. C'est la grande force de ce romancier que de parvenir à nous happer sans avoir recours aux « trucs » et effets habituels.
Patrick Gale traite ici de l'art et de la maladie à travers le portrait de l'étrange Rachel Kelly, fameuse artiste peintre maniaco-dépressive. Mais derrière l'artiste, il y a aussi une mère de cinq enfants dont l'un est décédé dans des circonstances que l'on apprendra à la fin de l'histoire. Comment l'art et la folie atteignent-ils les membres d'une fratrie ? Qu'est-ce qui se transmet ? La folie, les souvenirs, les regrets ?
Patrick Gale enchevêtre le passé de cette famille avec son présent pour livrer une étude magistrale et sentimentale.
Ma lecture a été hypnotique, presque hallucinatoire, je suis entré dans cette famille et je ne voulais plus la lâcher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bijuca
  24 octobre 2014
J'ai vraiment apprécié ce livre. Il m'a fait sentir la peinture abstraite de Rachel Kelly, ce qui ne se passe pas toujours quand je vois une peinture. Ce livre ce n'est pas un roman, ce n'est pas une biographie, ce sont des beaux et quelque fois inquiétants morceaux de moments au tour d'une famille dysfonctionnelle mais intéressant.
Commenter  J’apprécie          60
Theoma
  08 juin 2012
Rachel, artiste peintre, meurt à l'âge de soixante-sept ans. Ses enfants, son mari, ses tableaux parlent d'elle...
C'est l'étonnement. Rachel n'est finalement pas partie d'une mort violente. Après plusieurs tentatives de suicide, une maladie avec des hauts et des très bas, la maniaco-depression, ses proches ont apprivoisé sa mort, l'ont maintes fois redoutée, imaginée.
J'ai aimé commencer chaque chapitre avec une description de l'un de ses tableaux, approche rendant le personnage plus vivant, plus réel. Cette mère qui aspire tout, qui vampirise l'énergie, l'attention de son entourage. La souffrance de celui-ci mais aussi la chance et la reconnaissance d'avoir connue une femme avec un tel talent. Et le prix élevé de ce don.
Patrick Gale a mis beaucoup de tendresse dans ses personnages masculins. Un mari qui s'efface mais qui est pourtant le pilier de l'équilibre familial, un fils encore trop impressionné par sa mère, ces êtres qui ont tous la particularité de se chercher, d'être en mouvement, d'évoluer.
Malgré quelques redondances, Tableaux d'une exposition est une lecture qui remue en douceur. Un auteur à suivre.
Lien : http://www.audouchoc.com/art..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ennapapillon
  10 septembre 2019
Rachel Kelly est une artiste peintre que l'on va aussi découvrir dans son rôle de mère et de compagne, depuis sa jeunesse jusqu'à sa mort. Mais le récit de cette vie n'est pas linéaire. Il a comme fil conducteur sa mort et les conséquences que cela a sur sa famille avec des retours dans le passé qui focalisent sur certaines personnes l'ayant côtoyée, notamment ses enfants.
C'est donc aussi une histoire de famille, partant de la rencontre avec Anthony, son mari, leur vie en Cornouailles et leurs quatre enfants qui ont chacun leurs histoires personnelles et leurs relations particulières avec leur mère.
Il faut savoir que Rachel, en plus d'être une artiste passionnée et intense dans son travail et aussi une femme instable à cause de sa bipolarité qui est encadrée médicalement -quand elle y pense… Ce n'est pas une femme facile à vivre ni une mère très tendre avec ses enfants…
Les enfants ont tous vécu leur vie de famille de façon différente et après la mort de Rachel, on en apprend plus, petit à petit, sur ce qu'ils sont devenus… Il y a des drames et des non dits et des mystères familiaux se lèvent tout au long du roman.
Le titre du roman vient du fait que que chaque chapitre commence par un cartel de tableau ou d'éléments d'une exposition retrospective sur Rachel et c'est original.
J'ai beaucoup aimé ce portait de famille en kaléidoscope qui mêle des traumatismes de l'enfance, la maladie mentale, le deuil et l'art. C'est un roman très riche et émouvant. Rachel est une femme dure à aimer et pourtant elle est touchante à sa façon.
Lien : https://ennalit.wordpress.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
emmalex
  21 janvier 2012
J'ai beaucoup aimé ce livre qui dissèque les relations familiales. A partir de la mort de Rachel Kelly, peintre agée d'environ 60 ans, les rapports entre elle, son mari et ses enfants sont analysés. le roman montre comment sa forte personnalité a pesé sur les membres de sa famille et sur leur personnalité.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Stephanie39Stephanie39   08 juin 2021
Elle perdit toute notion du temps, comme souvent.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Patrick Gale (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Gale
Literature Gala Day
autres livres classés : quakersVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Arts et littérature ...

Quelle romancière publie "Les Hauts de Hurle-vent" en 1847 ?

Charlotte Brontë
Anne Brontë
Emily Brontë

16 questions
896 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , art , musique , peinture , cinemaCréer un quiz sur ce livre