AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Joseph Bengio (Traducteur)
ISBN : 2234059135
Éditeur : Stock (06/04/2006)

Note moyenne : 4/5 (sur 5 notes)
Résumé :

Publié pour la première fois en 1910 en Argentine, Les Gauchos juifs raconte une histoire incroyable mais vraie. Celle d'hommes et de femmes qui, pour échapper à la misère et aux persécutions, quittèrent leurs villages enneigés d'Europe orientale pour s'installer sur les étendues sauvages et rudes d'Argentine. Avec en tête un projet qui aujourd'hui paraît fou : bâtir une nouvelle Jérusalem. ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
Pecosa
21 avril 2017
Les gauchos juifs est un témoignage intéressant et bucolique sur l'immigration ashkénaze en Argentine. Son auteur, Alberto Gerchunoff nait en Ukraine en 1883. Sa famille fuit les pogroms et s'installe en Argentine en 1889, dans la colonie de Moisés Ville (où naîtra Mika Etchebéhère, La Capitana en 1902), via la Jewish Colonization Association du Baron Mauricio de Hirsch. Avant de quitter la campagne pour Buenos Aires où il travaille comme journaliste et enseignant, Alberto Gerchunoff a, lorsqu'il était enfant, cultivé la terre et participé au rêve collectif de bâtir une nouvelle Jerusalem en Amérique du sud. Pour ces Européens, l'Argentine va devenir une autre terre promise, et offrir l'opportunité de réaliser des projets collectifs agricoles loin du vieux continent.
« Une fois, le rabbin de Telmo fit l'éloge de l'Espagne. il exalta la douceur de son climat et rappela en soupirant l'époque où le peuple d'Israël y habitait. « L'Espagne serait pour nous la terre la plus enviable si la malédiction de la synagogue ne pesait sur elle. », dit-il. Le rabbin de Tulchin, dans un geste d'indignation, s'exclama en hébreu: « Makhshemon izikhrom, qu'elle soit engloutie et réduite en poussière! Je n'ai jamais eu à me rappeler le nom de ce pays sans que la colère m'emplisse les yeux de sang et l'âme de haine. Veuille Dieu, dans Ses justes châtiments, la transformer en bûcher éternel, elle qui a torturé nos frères et brûlé nos prêtres. C'est en Espagne que les Juifs ont cessé de cultiver la terre et de s'occuper de leur troupeau. "
Les gauchos juifs raconte cette aventure, qui commence en Russie, s'ancre ensuite dans des territoires vierges, et fait revivre la vie de différents familles d'immigrants, leurs amours, leurs mariages, leur intégration, leurs difficultés et leurs chagrins (dont l'assassinat du père de l'auteur par un gaucho ivre). L'ouvrage évoque également des scènes bucoliques, les récoltes, les moissons, et des évènements moins intimes comme la Révolution de mai. Alberto Gerchunoff nous offre un roman pastoral en terre argentine symbolisé par la figure emblématique du gaucho en prolongeant, comme Isaac Bashevis Singer la tradition disparue des conteurs yiddishs, quand le merveilleux côtoyait le quotidien.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          432
SophieChalandre
31 janvier 2017
Publié à l'occasion du centenaire de l'Indépendance, Les gauchos juifs est autant un livre sur l'errance symbolique gaucha que sur l'identification nationale, face à la xénophobie de la bourgeoise argentine à l'encontre des nouveaux arrivants, notamment Juifs.
Dans ce livre, Alberto Gerchunoff réclame de façon sous-jacente à l'oligarchie de son pays, pour les juifs , et au travers de la forte identité argentine du mythe du gaucho, un espace historique et social pour sa communauté immigrée sur cette terre du Nouveau Monde ainsi qu' une reconnaissance de leur participation à la construction nationale et de leur parfaite intégration aux normes spécifiquement argentines : adhésion nationale vaut identité nationale de plein droit pour ses compatriotes Juifs selon Alberto Gerchunoff. Au delà de la question juive, c'est bien le statut de l'immigré et de son adhésion au projet du pays qui est débattu ici.
Commenter  J’apprécie          60
SophieChalandre
31 janvier 2017
Publié à l'occasion du centenaire de l'Indépendance, Los gauchos judíos est autant un livre sur l'errance symbolique gaucha que sur l'identification nationale, face à la xenophobie de la bourgeoise argentine à l'encontre des nouveaux arrivants, notamment Juifs.
Dans ce livre, Alberto Gerchunoff réclame de façon sous-jacente à l'oligarchie de son pays, pour les juifs , et au travers de la forte identité argentine du mythe du gaucho, un espace historique et social pour sa communauté immigrée sur cette terre du Nouveau Monde ainsi qu' une reconnaissance de leur participation à la construction nationale et de leur parfaite intégration aux normes spécifiquement argentines : adhésion nationale vaut identité nationale de plein droit pour ses compatriotes Juifs selon Alberto Gerchunoff. Au delà de la question juive, c'est bien le statut de l'immigré et de son adhésion au projet du pays qui est débattu ici.
Commenter  J’apprécie          50
Citations & extraits (2) Ajouter une citation
PecosaPecosa21 avril 2017
C'était aux premiers temps de la colonie. Les Juifs d'Entre Rios connaissaient peu l'endroit et leur perception des coutumes locales était extrêmement confuse. Ils admiraient le gaucho tout en le craignant et tissaient autour de sa vie une vague légende faite d'héroïsme et de barbarie. Ils le croyaient dangereux et irascible. Les fables de sang et de bravoure mal interprétées par les nouveaux paysans avaient contribué à l'idée qu'ils se faisaient du personnage. Pour le Juif de Pologne ou de Bessarabia, il devenait le bandit romantique, fier et chevaleresque, tel un héros de Schumer dont les jeunes ouvrières lisaient les aventures en revenant de l'atelier à Odessa ou après les travaux à la colonie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
SophieChalandreSophieChalandre31 janvier 2017
Labriega, tú me recuerdas las mujeres augustas de la Escritura. Tú revives en la paz de los campos las heroínas bíblicas que custodiaban en las campiñas de Judea los dulces rebaños y durante las fiestas entonaban en los atrios del Templo, los cánticos en alabanza de Jehová. Raquel, tu eres Esther, Rebeca,
Débora o Judith.
Commenter  J’apprécie          50
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature espagnole et portugaise>Romans, contes, nouvelles (822)
autres livres classés : argentineVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Les classiques de la littérature sud-américaine

Quel est l'écrivain colombien associé au "réalisme magique"

Gabriel Garcia Marquez
Luis Sepulveda
Alvaro Mutis
Santiago Gamboa

10 questions
212 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature sud-américaine , latino-américain , amérique du sudCréer un quiz sur ce livre