AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2012101585
Éditeur : Hachette (31/01/2005)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 243 notes)
Résumé :
Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ. Toute la Gaule est occupée par les Romains... Toute? Non ! Un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur...

Jules César met les Gaulois au défi d’accomplir avec succès 12 épreuves que seuls d’authentiques dieux pourraient réussir. S’ils y parviennent, il promet de s’incliner devant nos héros. Mais s’ils échouent, la colère de Jules César sera terrible !
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Skritt
  01 septembre 2014
Cet album est l'adaptation du deuxième dessin animé réalisé par les Studios Idéfix et le dernier par Goscinny et Uderzo. Il a la particularité de ne pas être tiré d'un album précédent mais ce dessin animé est tiré d'un scénario original utilisant de précédentes créations comme l'indien Oumpah-pah. Ce n'est donc pas un album de bande dessinée habituel.
Dans cet album, César propose aux Gaulois de prouver qu'ils sont des Dieux en effectuant 12 travaux en comparaison aux 12 travaux d'Hercule. C'est Astérix et Obélix qui s'y collent et vont devoir affronter douze épreuves afin de prouver à César qu'ils sont aussi forts que des Dieux.
Cet album, assez original, paraît encore plus bourré d'anachronisme que les albums de la saga, ce qui en fait un scénario extrêmement différent par rapport aux albums habituels. Les auteurs ont tout d'abord pensé à réalisé un dessin animé mettant en scène leurs personnages dans différentes aventures sans en avantager une par rapport aux autres, d'ailleurs, les douze travaux se déroulent un peu partout, reprenant les pays visités dans les albums précédents.
Je ne trouve pas le scénario de cet album exceptionnel, les auteurs s'éloignant de la bande dessinée pour le dessin animé, mais mon avis est plus que mitigé puisque l'idée est intéressante et semble pouvoir fournir matière à un album différent et mieux construit.
En somme, un album pour ceux qui auront apprécié le dessin animé, les autres pourront passer leur chemin.
Lien : http://skritt.over-blog.fr/a..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
BenedicteBiblio
  03 novembre 2016
À l'occasion des quarante ans du (merveilleux) dessin animé réalisé par Uderzo et Goscinny, l'album du film vient tout juste d'être réédité. Si j'ignorais totalement qu'une BD existait au sujet du film d'animation (celle-ci m'a soigneusement été prêtée par mon frère), il m'était impossible de ne pas la lire tant j'apprécie le dessin animé. le résultat fut à la hauteur de mes espérances. Cet album reste à part dans la série des Astérix : les bulles ont disparu, les illustrations occupent un bon espace, mais surtout n'oublions pas que cet album a été créé après la sortie du film d'animation. Je suis pourtant on ne peut plus ravie de l'avoir lu, n'ayant eu aucun mal à me replonger dans mes scènes préférées. le scénario de René Goscinny est évidemment là lui aussi, ce qui me semblait indispensable.
Ridiculisé par le village gaulois qui résiste encore (et toujours) à son armée, César organise une série de douze épreuves (inspirée des douze travaux d'Hercule) que seul un dieu pourrait réussir. Fidèles au poste, nos acolytes Astérix et Obélix comptent bien relever le défi aidés de la potion magique préparée par Panoramix. Vaincre Mérinos, champion olympique. Affronter les prêtresses de l'île du plaisir. Soutenir l'insoutenable regard d'Iris, magicien égyptien. Mais aussi obtenir un laissez-passer A38, triompher des crocodiles ou encore participer aux jeux du cirque Maxime : rien ne leur sera épargné (ou presque).
Comme j'ai aimé cette BD ! Je trouve les illustrations parfaitement soignées et mises en avant. le jeu des couleurs est sublime. le découpage de l'intrigue (afin qu'elle entre dans un format de quatre-vingts pages) me semble plutôt pertinent. Les personnages relatifs à l'univers du film sont bel et bien là (j'ai notamment adoré retrouver le flegmatique Caius Pupus). Mes moments préférés restent encore et toujours la course contre Mérinos, la danse avec les prêtresses sur l'île du plaisir, l'obtention du laissez-passer A38 dans la maison qui rend fou ou encore la rencontre avec le Vénérable du sommet (nous vantant l'efficacité d'une… lessive !). Des scènes mythiques. La voix inoubliable de Pierre Tchernia. de l'humour. Des références plus profondes à destination du public adulte. Sans compter une musique entraînante. Je trouve que le dessin animé est un petit bijou et je ne m'en lasserai jamais. Pour moi, l'album du film se montre à la hauteur du film d'animation (pari réussi !). Même si je ne vous cache pas qu'il me paraît dommage de découvrir cet album sans avoir auparavant vu le dessin animé.
Pour résumer, je conseille surtout cette jolie BD aux adeptes du film d'animation. Pour les non initiés, je ne peux bien sûr que vous inviter à découvrir le dessin animé que je me repasse encore en boucle de temps en temps. J'ai en tout cas passé un bon moment de lecture, et apprécié découvrir un petit mot d'Albert Uderzo (glissé au tout début, avant même de suivre l'aventure de nos chers gaulois). le dessinateur y évoque notamment son amitié avec René Goscinny, une amitié qui me semble on ne peut plus profonde et que je trouve très émouvante.
Lien : https://labibliothequedebene..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
badpx
  19 juin 2016
Je ne suis pas du tout convaincu par ce livre.
Ce n'est pas une BD et les textes sont beaucoup trop pauvre en description pour palier au manque d'éléments visuels. Ce n'est donc pas un roman ni une nouvelle...
L'histoire n'est compréhensible que si on a déjà vu le film (hilarant d'ailleurs).
J'ai plutôt le sentiment que les auteurs ont céder au trompettes du capitalisme font ils se moquaient dans l'album précédent, pour vendre du papier en surfant sur le succès du film.... le résultat est pas terrible.
Commenter  J’apprécie          40
LeScribouillard
  30 mars 2018
Il est clair que si cet album est considéré comme un Astérix, il est extrêmement différent des autres. Une histoire racontée et illustrée en format BD, mais n'en étant pas une à proprement parler, avec un style assez pauvre et des dessins oubliables (bien qu'Uderzo les ait refaits récemment dans une réédition), racontant le plus célèbre film d'Astérix qui était alors une aventure inédite.
Si la forme n'y est pas, peut-être êtes-vous comme moi et préférez-vous le fond. On a ainsi droit à une aventure complètement cartoonesque, où Astérix accomplit des épreuves absurdes et drolatiques, bref un parfait résumé si vous n'avez pas pu vous procurer le film. Mais malheureusement, les auteurs pour cette fois-ci ont vraiment poussé le bouchon trop loin, se noyant dans un délire exacerbant les traits de la bande dessinée originelle, comme en témoigne une fin ouvertement absurde et légèrement risible sur les bords. À faire lire en priorité aux plus jeunes fans.
Commenter  J’apprécie          10
nico60
  01 septembre 2016
j'ai aimé le dessins animé et c'est pour ça que j'ai acheté ce livre la couverture n'est pas extraordinaire mais nos deux gaulois préféré mettes leurs talent a la cause des 12 travaux d'hercule grande mythologie grec mais sa reste très sympa a lire
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
TchippyTchippy   12 octobre 2010
Je vous prouverai, moi, que ces imbéciles de gaulois sont des mortels ! Je vais aller les voir et leur proposer quelques épreuves que seuls les dieux pourraient réussir... Si ce sont vraiment des dieux et qu'ils réussissent, alors je m'inclinerai... Mais si ce sont des hommes, et rien que des hommes, ils connaîtront la colère de César !
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   01 avril 2018
César : As-tu entendu parler d'Hercule ?

Abraracourcix : Hercule Minus, le marchand d'amphores ?
Commenter  J’apprécie          42
TchippyTchippy   12 octobre 2010
César : As-tu entendu parler d'Hercule ?
Abraracourcix : Hercule Minus, le marchand d'amphores ?
Commenter  J’apprécie          40
sld09sld09   25 novembre 2017
"C'est Merinos venu de Marathon, explique Pupus. Il a battu tout le monde aux Jeux d'Olympie. Il est plus rapide que le cheval, plus rapide que le vent quand il souffle en tempête. L'un de vous devra le battre à la course."
"Vas-y toi, Astérix. Tu es plus rapide que moi concède avec objectivité Obélix. Tu es plus rapide que le cheval qui souffle en tempête..."
Commenter  J’apprécie          00
mamangel1mamangel1   31 mars 2017
Je vous prouverai, moi, que ces imbéciles de gaulois sont des mortels! Je vais aller les voir et leur proposer quelques épreuves que seuls les dieux pourraient réussir...
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de René Goscinny (145) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Goscinny
Soixante ans après sa création par René Goscinny et Albert Uderzo, le héros gaulois s'offre une nouvelle jeunesse pour son 38e album signé Jean-Yves Ferri et Didier Conrad avec l'arrivée d'Adrénaline, la fille du vaincu de César. le dessinateur Didier Conrad explique ici à Anne Douhaire comment il s'y est pris pour dessiner le célèbre héros gaulois. Plus d'informations sur la BD "La Fille de Vercingétorix" de Ferri et Conrad : Plus de BD sur France Inter : https://www.franceinter.fr/theme/bande-dessinee Plus de leçons de dessin : https://www.youtube.com/playlist?list=PL43OynbWaTMLSUzMpmqwuKcJNbTeC5GhD
+ Lire la suite
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

les personnages d'asterix

Qui est le livreur de menhirs ?

Obélix
asterix
Idéfix
Cétautomatix
Panoramix

6 questions
264 lecteurs ont répondu
Thème : René GoscinnyCréer un quiz sur ce livre
.. ..