AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Astérix tome 20 sur 40
EAN : 9782012101524
48 pages
Hachette (25/05/2005)
4.16/5   1600 notes
Résumé :
Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains... Toute ? Non ! Car un village peuplé d'irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l'envahisseur. Et la vie n'est pas facile pour les garnisons de légionnaires romains des camps retranchés de Babaorum, Aquarium, Laudanum et Petibonum...
C'est l'anniversaire de Gergovie . Tous nos amis ont réuni au village les différentes personnes apparues au cours de leurs aventures..... >Voir plus
Que lire après Astérix, tome 20 : Astérix en CorseVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (114) Voir plus Ajouter une critique
4,16

sur 1600 notes
5
62 avis
4
39 avis
3
9 avis
2
1 avis
1
0 avis
Les albums Astérix que je préfère sont les ceux dans lesquels nos sympathiques héros sortent de Gaule, traversent la mer et viennent rendre visite à leurs voisins proches ou éloignés car ils savent mettre en évidence les travers des populations ainsi que leur façon de parler. Et pour moi, le plus drôle, c'est Astérix En Corse que je viens de relire pour la cent-millième fois ! D'ailleurs il sent bon le vieux papier, et il est bien usé.

Ce tome démarre de façon très comique : on fête l'anniversaire de la bataille de Gergovie, et à cette occasion, nos irréductibles héros vont attaquer les garnisons romaines qui les entourent... Ils ne sont pas si fous ces Romains, ils s'organisent pour quitter leur camp... Il n'y a que Babaorum qui répond présent car le centurion doit assurer la garde d'un prisonnier Corse exilé, Ocatarinetabellatchitchix.
Un excellent album hilarant, par les noms employés faisant référence à des éléments de culture Corse comme Figatellix, ou à des hommes qui sont des références pour l'île de beauté comme Tino Rossi.

Et puis ça sent la Corse, le fromage, les châtaignes, on y retrouve la fierté des Corses et la défense de leur honneur, leur bravoure de combattants, le maquis, leur réputation de dormeurs et de « pas très prompts à l'ouvrage », ce qui est valable pour leurs chiens, virtuoses du cran d'arrêt et peu enclin a sourire même s'ils sont contents. On y retrouve une de plus belles régions de France et son maquis.

Des textes dont on déguste chaque mot, surtout lorsqu'ils sortent de la bouche des habitant du pays.
Si vous ne l'avez pas lu, je vous envie, car vous avez la chance de le découvrir ! Ne laissez pas passer cette chance !

Commenter  J’apprécie          902
Astérix En Corse est considéré par beaucoup comme l'un des meilleurs Astérix de l'âge d'or, avis auquel je souscrivais il y a peu encore. Concert dithyrambique pour célébrer un album il est vrai bourré d'humour.

Cependant, je vais tenir un discours légèrement différent aujourd'hui. Jusqu'il y a peu, j'étais une fan inconditionnelle de cet album que je trouve tordant de bout en bout. Mais j'ai eu le malheur de le passer au banc d'essai.

Ce que j'appelle le banc d'essai, c'est ma fille, une enfant qui aime bien lire et rigoler, et qui est plutôt délurée pour son âge. Et bien croyez-moi si vous voulez, elle n'a presque pas ri une seule fois.

Lorsque je lui demande ce qu'elle a bien aimé, elle me répond essentiellement deux passages que je trouve assez quelconques, celui où Obélix dit qu'il aime le maquis parce que c'est plein de cochons et de Romains et celui où les prisonniers corses demandent au légionnaire d'arrêter de dire des gros mots parce qu'il leur a demandé de travailler.

En fait, je crois que les 9/10èmes de l'humour contenu dans l'album n'est absolument pas accessible aux enfants, ni même aux jeunes ados, pour ne pas dire 99 %. Par exemple lorsqu'Astérix se trompe et appelle Ocatarinetabellatchixtchix du nom d'Omarinella, lorsqu'on parle d'urnes déjà pleines, lorsqu'à la planche 36 tous les Corses sortent des glaives à cran d'arrêt, et même une lance à cran d'arrêt, lorsque le bateau explose par un fromage corse, etc., etc., etc.

Même les superbes caricatures d'Uderzo sont sans résonance dans le monde des enfants. Par exemple qui reconnait le dessinateur Tabary sous les traits du pirate au casque à bougies à la planche 40 ? de même encore pour les calembours contenus dans les noms de famille, notamment celui du préteur romain Suelburnus où il faut entendre " faire suer le burnous ", expression il est vrai très usitée chez la jeunesse.

Tout cet humour est un humour d'adulte pour des adultes. Donc, oui, en tant qu'adulte j'adore cet Astérix, mais en tant qu'enfant, il n'a probablement pas autant d'intérêt, or, Astérix est, ce me semble, avant tout une publication destinée à la jeunesse.

Voilà pourquoi, malgré l'extraordinaire et savoureux humour contenu dans la totalité de l'album, je ne vous conseille pas cet album pour vos enfants, à moins qu'ils aient passé quinze ans et qu'ils connaissent les grognards de Napoléon, le soleil d'Austerlitz, la main dans le gilet et bon nombre des événements de la Corse moderne. Pour les adultes, en revanche, il n'y a pas à se priver, c'est une " explosion " de rires assurée.

Note pour les adultes : 5/5
Note pour les enfants : 3/5

Mais bien entendu, tout ceci n'est qu'un avis, qui vient corser un peu plus la possibilité de faire la sieste tranquillement, c'est-à-dire, pas grand-chose.
Commenter  J’apprécie          813
C'est un album d'Astérix que je trouve tout à fait exceptionnel. Ce n'est pas mon préféré, mais franchement on se lèche les doigts à chaque page.
En effet il a un fumet aussi corsé que les fromages corses que vous découvrirez au hasard des pages .Ils ont un coté armes chimiques ces fromages, je trouve.
L'humour est distillé au fil des mots et de dessins qui sont d'une finesse éloquente au possible .L'humour est aussi dans le traitement des détails et un plaisir visuel excessif surgit constamment, comme par exemple quand on voit le fouillis touffu du maquis , comme sur la couverture de l'album ou encore , comme les pierres des maisons des villages ou par, par les couleurs ensoleillées du territoire arpenté par les personnages et j'en passe.
Les gaulois partent faire du tourisme en Corse avec un prisonnier corse ,qu'ils ont libéré . Ils veulent raccompagner leur nouvel ami (ancien prisonnier des romains près du village) et aussi , ils veulent découvrir comment les corses font cauchemarder les romains. le lecteur les accompagne et visite la Corse avec eux . Une ile splendide à la nature très préservée,( évidement ,sourires) .
L'album exploite des clichés quelquefois négatifs ,en les valorisants. Toujours une acuité intense du traitement des défauts des personnages ou des cultures ,mais avec cette gentillesse habituelle et délicieuse qui dédramatise toujours le pire et permet se moquer d'autrui franchement, utilement , de manière drôle et non vindicative.
Dans cet album les dames sont un sujet sensible pour les visiteurs surtout , les anciens sont sur des bancs et ils commentent sur tout ce qui passe et ils regardent à fond les passants,. La vendetta reste très présente chez ces gens ombrageux et quelquefois elle repose sur l'abus de bien social , mais en fait les causes de ces litiges dangereux se perdent dans la nuits des temps et les protagonistes en ignorent souvent les causes, mais ils restent très remontés et susceptibles à leur sujet. D'ailleurs la susceptibilité est une grande qualité très appréciées par les habitants de cette ile très belle avec des maquis à perte de vue dans lesquels se cachent des sangliers locaux assez mignons et différents bien sur de ceux du continent.
Un humour vraiment exigent dans ce volume, un humour qui se confronte à des sujets difficiles et complexes, qui porte souvent sur des problématiques culturelles emblématiques et pas seulement sur un comique de situation .
Je trouve que cela fait un album délicieux un peu austère ,exigent ,soigné et très dense (fond et forme).
Commenter  J’apprécie          662
En relisant ce célèbre album que j'avais bien aimé vers l'adolescence, j'ai constaté que l'humour était quelque peu forcé dans bien des situations. Alors, oui, il y a de bons moments, mais au final il me semble un effet de surdosage tant sur les noms -- le clou étant Osterlix -- que sur les situations exagérées et bien trop souvent répétitives.

Obélix a faim, il y a des cochons corses, des romains, que demander de plus? Impossible de le dire, pourtant je ne retrouve pas dans ce voyage corse les talents exprimés dans la serpe d'or ou parmi les goths.

La série s'essouffle, comme les pirates et peut-être qu'un autre oeil, plus exigeant que celui d'un jeune lecteur, fait que le charme est quelque peu rompu même si les héros sont encore loin d'être fatigués.
Commenter  J’apprécie          603
C'est en discutant, dernièrement, avec un collègue, de la Corse, que j'ai eu soudainement envie de relire cet album. Quel plaisir de retrouver ce personnage haut en couleur qu'est Ocatarinetabellatchitchix et son caractère bien affirmé (« Tu es susceptible, toi… Tu me plais ») ! Son clan est fâché avec celui des Figatellix pour une embrouille qu'ils ne maîtrisent pas eux-mêmes : « Les vieux disent que le grand oncle d'Ocatarinetabellatchixtchix a épousé une fille du clan Talassotérapix dont était amoureux un cousin par alliance d'un aïeul de Figatellix. Mais d'autres assurent que c'est à cause d'un âne que l'arrière grand-père de Figatellix avait refusé de payer au beau-frère d'un ami intime des Ocatarinetabellatchixtchix sous prétexte qu'il était boiteux (l'âne, pas le beau-frère d'Ocatarinetabellatchixtchix)… C'est très grave en tout cas. »

On retrouve tous les clichés, bien évidemment, avec les femmes à qui on ne doit pas parler (« Ah, elle te plaît, ma soeur !!! Retenez-moi ou je le tue, lui et ses imbéciles ! »), le druide qui attend que le gui tombe tout seul ou encore les urnes remplies que l'on jette ensuite à l'eau… parce que le plus fort gagnera ! Je ne m'en lasse pas !
Lien : https://promenadesculturelle..
Commenter  J’apprécie          503

Citations et extraits (71) Voir plus Ajouter une citation
Carferrix : Tu as parlé à ma sœur.
Sciencinfus : Ah ?... Je ne savais pas que…
Carferrix : Je n'aime pas qu'on parle à ma sœur.
Sciencinfus : Mais… Mais elle ne m'intéresse pas votre sœur. Je voulais simplement…
Carferrix : Elle te plait pas ma sœur ?
Sciencinfus : Mais si, bien sûr, elle me plaît…
Carferrix : Ah, elle te plaît, ma sœur !!! Retenez-moi ou je le tue, lui et ses imbéciles !

Commenter  J’apprécie          721
Il était devenu tellement bête qu'avant de lui faire comprendre quelque chose, on avait le temps de tuer son âne à coups de figues molles.
Commenter  J’apprécie          835
ASTÉRIX : Oh ! Qu'ils sont nombreux !
OCATARINETABELLATCHIXTCHIX : Oui... c'est une grande armée... Ils sont tous là, mes grognards... Regardez là-bas, la colonne qui arrive en retard... Ah, Osterlix, son chef, a du mal à se lever tôt... C'est qu'il est célèbre chez nous, le sommeil d'Osterlix.
Commenter  J’apprécie          370
Ocatarinettabellatchitchix : Attendez !... Ce parfum !... Ce parfum léger et subtil, fait de thym et d'amandier, de figuier et de châtaigner… et là encore, ce souffle imperceptible de pin, cette touche d'armoise, ce soupçon de romarin et de lavande… Mes amis !... Ce parfum… C’est la Corse !

Commenter  J’apprécie          350
SUELBURNUS : Mais à ce rythme-là, ça va prendre des années ! Et à cause de la garnison, nous devons interrompre le travail au lever du jour !
LE PREMIER CORSE : Vous pressez pas, les enfants. Nous avons des années pour faire le travail... et le jour, il faut rien faire !
LE SECOND CORSE : J'ai un cousin qui a un emploi comme ça dans l'administration, à Massilia.
Commenter  J’apprécie          263

Videos de René Goscinny (139) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Goscinny
Extrait du livre audio « Astérix aux Jeux Olympiques » d'Albert Uderzo et René Goscinny lu par Dominique Pinon, Jean-Claude Donda, Guillaume Briat, Bernard Alane, Emmanuel Curtil, Julien Chatelet, Stéphane Ronchewski et Caroline Klaus. Parution numérique le 17 janvier 2024.
https://www.audiolib.fr/livre/asterix-aux-jeux-olympiques-9791035415778/
autres livres classés : bande dessinéeVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (7169) Voir plus



Quiz Voir plus

Astérix : les 20 premiers albums

Dans "Astérix le Gaulois", Panoramix et Astérix sont prisonniers des romains, pour lesquels le druide doit préparer de la potion magique. Pour les faire marcher, le druide réclame un "ingrédient important" (en hiver) :

du poulpe.
de la racine de mandragore.
des cerises.
des fraises.

22 questions
103 lecteurs ont répondu
Thème : Astérix, tome 20 : Astérix en Corse de René GoscinnyCréer un quiz sur ce livre

{* *}