AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1443138673
Éditeur : Scholastic (01/11/2014)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 12 notes)
Résumé :
« Mon nom est Jessie Elliot. Je suis une nerd et je suis toujours en train de lire, surtout des bandes dessinées d'Archie. C'est mon dernier été en tant qu'enfant. À l'automne, j'entrerai à l'école secondaire, à la polyvalente Maisonneuve. Là-bas, les jeunes se donnent tous des airs de je-m'en-foutistes. Ils trainent avec leur face suintante et leurs yeux maquillés comme des ratons laveurs en se lançant des insultes. Ils fument des cigarettes, s'imaginant sans doute... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Elizabeth6344a15
  19 septembre 2015
En 100-150 mots, pourquoi ce livre? (Ici, vous devez décrire les circonstances de votre expérience de lecture : quel est le contexte qui vous a poussé à faire ce choix? Ce sont les autres parties qui porteront davantage sur ce que vous en avez pensé.)
Mon amoureux est bibliothécaire scolaire et, dans le cadre de son travail, il lit beaucoup de livres pour la jeunesse; du roman au manga, en passant par les albums et les bandes-dessinées. Quand il en rapporte à la maison – ce qui arrive souvent ! –, je prends toujours le temps de regarder le contenu de son sac de livres pour voir quels titres s'y trouvent. Par curiosité, je regarde la couverture des livres, puis je les feuillette. C'est comme ça que j'ai découvert le roman graphique d'Élise Gravel, Jessie Elliot a peur de son ombre. Je savais que Gravel était une auteure et illustratrice reconnue dans le milieu de la littérature jeunesse, mais je n'avais encore jamais vu ou lu son oeuvre. La couverture du roman m'a tout de suite interpelée par ses dessins colorés, tout comme le résumé humoristique de la quatrième de couverture.
En 75-100 mots, un premier aspect qui m'a plu :
Bien que ma trentaine avance à pas assurés et qu'elle m'ancre encore plus dans l'âge adulte, je suis toujours nostalgique de mon adolescence et de mon passage à l'école secondaire. Comme le roman de Gravel plonge le lecteur dans le quotidien de la narratrice, Jessie Elliot, à l'été qui précède son entrée au secondaire, j'ai eu le sentiment de revivre, à travers la lecture de ses expériences, de ses aventures et de ses émotions, un peu de ce que j'avais moi-même vécu quand j'ai commencé le secondaire. J'ai adoré la narration du récit, pour son contenu candide et joliment irrévérencieux.
En 75-100 mots, un second aspect qui m'a plu :
L'aspect visuel et le graphisme de ce roman m'ont conquise! Je me suis longuement attachée à regarder et à observer les dessins et les illustrations qui jalonnent le récit, car ils me faisaient penser aux gribouillis que mes amies et moi, nous nous faisions dans nos agendas et nos cahiers au secondaire. Les illustrations abondantes et imaginatives, les bulles de dialogues colorés et les dessins en deux dimensions arborant un contour noir et bien surligné donnent vraiment l'impression que c'est l'oeuvre d'une pré-ado. Cette plongée visuelle dans l'intimité de Jessie Elliot la rend encore plus sympathique et attachante.
En 75-100 mots, aspect qui m'a moins plu :
Il m'est difficile de répondre à cette question. Les thèmes abordés dans le roman (l'amitié, l'attirance, la peur, etc.) sont traités avec réalisme, si bien que les jeunes lecteurs pourront certainement s'identifier à Jessie Elliot. En tout cas, si j'avais lu ce roman avant de commencer le secondaire, je me serais rendu compte que je n'étais pas la seule à avoir peur! Néanmoins, peut-être que ce roman, parce qu'il met en scène une héroïne féminine et son quotidien de « fille », intéressera plus de jeunes lectrices que de jeunes lecteurs ? Ce serait là mon seul bémol.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ChantaleP
  08 octobre 2015
C'est une adolescente qui entre au secondaire. C'est une Nerds qui n'a pas la popularité. Elle a une amie et ensemble, elles se créent des histoires, des folle ries bien à elles. La personnalité du personnage principal est bien sentie. Il est facile de s'identifier à ce personnage. Ce qui frappe davantage, c'est l'aspect visuel. Écriture mis sur une feuille lignée avec des dessins et des couleurs qui soutiennent le texte et donne un ton de jeune adolescent.
Commenter  J’apprécie          40
MissIs
  01 février 2015
Roman graphique tout simplement renversant. L'auteure réussie à rendre avec justesse l'état d'esprit de son personnage de pré adolescente. Sur des touches très humoristiques, elle saura charmer les jeunes lecteurs, comme les grands.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   23 avril 2019
Dans la maison à côté du Trou il y avait une dame qu'on appelait "La Sorcière".
Elle était méchante et elle ne souriait jamais.
Elle détestait quand on jouait sur le parking parce qu'elle disait qu'on faisait trop de bruit.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Elise Gravel (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elise Gravel
Dessine avec moi
autres livres classés : adolescenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
68 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre