AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2092567187
Éditeur : Nathan (03/11/2016)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 146 notes)
Résumé :
Le virus U4 a décimé 90% de la population mondiale, n'épargnant que les adolescents entre 15 et 18 ans et de rares adultes. Jules, Koridwen, Stéphane et Yannis font partie des survivants. Mais ils ne sont pas les seuls...
" Je m'appelle Séverine, le monde est ravagé et je crois que je suis enceinte. Je m'appelle Philippe, moi, président de la République française, je n'ai pas pu sauver ma propre famille. Je m'appelle Nicolas, je suis bloqué en Espagne avec m... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (60) Voir plus Ajouter une critique
iz43
  02 février 2019
Encore une fois, les auteurs de la série U4 ont réussi à me surprendre. Ma bibliothécaire m a proposé la lecture de ce préquel sachant que je venais d achever la lecture des 4 tomes.
Curieuse de savoir pourquoi il y avait eu la propagation de ce virus ou de savoir ce qu' étaient devenus jules Stéphane koridwen et yannis, paf je commence à lire. Et là grosse surprise c est un recueil de nouvelles écrit à 8 mains bien sûr mais aussi avec 2 bd et 3 fans fictions. Si l idée de la bd est plutôt bonne, je n ai pas trop adhéré au graphisme surtout celui des filles. J ai apprécié la qualité d écriture des fans fictions, de retrouver aussi certains personnages secondaires comme François ou Cédric et Séverine. Certaines nouvelles présentent le début de la maladie avec des gens qui meurent, Marco qui perd ses petites soeurs.
En fait rien de nouveau ou d approfondi. Je reste sur ma faim.
Commenter  J’apprécie          305
Saiwhisper
  18 février 2017
Après la lecture de Jules, je pensais avoir achevé la saga U4. J'étais globalement contente de chaque tome, même si les demoiselles, Kori et Stéphane, avaient su davantage me conquérir que ces messieurs. Or, j'ai été très surprise de voir ce cinquième volume sortir fin 2016 ! Assez dubitative et perplexe, j'ai préféré attendre que la médiathèque en fasse l'acquisition, car je savais que les ados avaient été autant conquis que moi… Et bien, j'avoue que j'ai bien fait de ne pas me ruer en librairie, car j'ai été très déçue !
Certes, j'ai aimé me replonger dans l'univers de U4 néanmoins, j'ai trouvé les nouvelles assez inégales : beaucoup m'ont laissée de marbre, certaines ne m'ont plu que moyennement, tandis qu'une poignée a su me convaincre. Parmi celles que j'ai préférées, j'ai relevé « Happy » (Comme dans « La guerre des clans », on est aux côtés d'un animal qui parle avec les autres bêtes. Ici, on suit l'adorable chien de Yannis et on découvre des révélations sur Khronos…), « Stéphane » (Non seulement c'est mon personnage favori, mais j'ai surtout bien aimé ce mélange de légende/réalité), « François » (Cette nouvelle devrait plaire à tous les amoureux du Livre), « Isa », « Stephane et Yannis » et « Koridwen ». Ces deux dernières nouvelles proposent une suite à trois des opus, ce que j'ai grandement apprécié… Les autres récits m'ont partagée… Sur presque vingt nouvelles, je trouve le bilan assez médiocre… C'est dommage, car la majorité des textes est bien écrite : les nouvelles post-U4 retranscrivent bien l'horreur et la détresse des premières vagues mortelles, mais on n'a pas le temps de s'attacher aux personnages puisque tout s'enchaîne de façon chaotique, émouvante et violente. On assiste à plusieurs témoignages de personnes atteintes par la maladie qui se sentent mourir, de personnes voyant leurs proches périr, de personnages secondaires qui ont rencontré le quatuor, … En soit, c'est assez complet et permet d'approfondir la série, toutefois ça n'a pas fonctionné avec moi. Je n'ai pas lu cet opus avec le même enthousiasme que le reste de la saga.
Parmi les nouvelles, on discerne deux bandes dessinées auxquelles je n'ai pas adhéré. Certes, elles sont fidèles aux récits, cependant je n'ai pas accroché à la représentation des quatre héros… Surtout celle des filles ! C'est une question de goût… J'ai lu sur d'autres avis que d'autres lecteurs avaient, au contraire, aimé ces BD. Globalement, je suis assez déçue… Et déconcertée : quand je revois mes critiques des autres tomes, je suis étonnée d'avoir été aussi peu emballée par « U4 : Contagion ». Je pense que le fait que l'ouvrage soit constitué de nouvelles est la cause de ce ressenti. Je n'ai pas réussi à « rentrer » dans le livre. J'ai la sensation d'avoir survolé plusieurs personnages, butinant des informations de droite à gauche, puis zappant sur une nouvelle révélation. Il aurait fallu des textes un peu plus longs. Tant pis, je préfère oublier cette déception et garder un bon souvenir du reste de la série… Par ailleurs, je déconseille cet ouvrage à ceux qui n'ont pas lu au moins l'un des quatre romans. Cela reste compréhensible, mais je pense qu'il faut avoir rencontré certains protagonistes pour réellement les apprécier…

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
orbe
  28 décembre 2016
Les quatre auteurs de la série U4 sont de retour pour nous offrir d'autres bribes de vie autour de la tragédie de cette épidémie sanitaire qui ne laisse en vie principalement que les jeunes de 15 à 18 ans mais aussi un nouvel éclairage sur le passé mais aussi le futur de nos héros.
Outre le plaisir de retrouver Jules, Stéphane, Yannis et Koridwen, il y a celui d'avoir de nouvelles révélations sur le mal qui décime la population et la façon dont la société gère cette pandémie.
Les plumes se croisent aussi dans des styles vraiment différents. Vincent Villeminot semble toujours aussi virtuose à pianoter en même temps différents personnages alors que Florence Hinckel creuse toujours plus loin le parcours de ses protégés.
Carole Trébor s'offre la collaboration de Marc Lizano pour mettre en cases de bande dessinée la trajectoire de la toute jeune Alicia. Et Yves Grevet donne sa voix au Président de la République.
Plus fort, chacun va tout aussi bien poursuivre avec son personnage de départ que de se saisir de celui des autres écrivains comme pour mieux marquer l'effacement des frontières et la création d'un univers unique et cohérent.
Le livre se termine avec d'une part la bd réalisée par Pierre-Yves Césard et Lylian qui se concentre sur la journée du 14 décembre et quelques écrits de fans. C'est comme ci le monde de U4 avait acquis une certaine autonomie et liberté et qu'il appartenait désormais à tous.
A découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Aelynah
  20 janvier 2017
Voici un nouveau tome de la série U4 un peu à part puisqu'il s'agit d'un recueil de nouvelles tantôt antérieures tantôt postérieures aux quatre autres.
J'ai suivi l'avis de l'éditeur et pour ma part ai décidé de le lire indépendamment. C'est à dire que je ne connais donc "rien" de la série. Les tomes sont dans ma PAL, oui ! oui !les quatre sont là au chaud. Je fais partie des indécis qui ne savent encore par quel bout commencer et qui du coup repoussent au lendemain.
Ce recueil va donc être mon entrée dans le grand bain de cette épidémie U4.
Et je dois dire que ça commence fort avec la toute première nouvelle qui nous implique presque heure par heure dans le déroulement de cette pandémie ou plutôt dans la découverte de ses premiers cas.
On se sent de suite impliqué et le stress monte assez facilement je dois dire. de quoi faire froid dans le dos !!Et je ne parle pas là de la météo polaire qui nous submerge en ce moment mais bien de la plume des auteurs qui nous transporte d'un trait dans la psychose.
Ce qui est proprement génial c'est que nous allons vivre ces prémices à plusieurs niveaux : médecins, police, victimes du virus puis survivants. Nous allons expérimenter les symptômes, les vivre mais aussi sentir monter la panique générale au travers des blocus d'aéroport, de gare et d'hôpitaux.
Le climat ambiant monte en pression petit à petit et nous ne savons encore quasiment rien.
Ces auteurs sont machiavéliques.
Chaque personnage rencontré nous décrit ses sensations, ses espoirs parfois ou sa colère.
Chaque nouvelle nous transporte en un lieu nouveau, avec un personnage nouveau. Chacun nous raconte sa façon de vivre cette apocalypse, de la subir aussi ou de la combattre.
Chaque nouvelle a, ce point commun, qu'elle nous oblige à voir au delà d'un regard.
Il y a ceux qui résistent, qui paniquent, qui se révoltent, en profitent même ou qui deviennent dingues. Chacun vit les évènements dans une ambiance différente.
Marco, Lena, Héloïse, Drax et tous les autres ont chacun leur propre expérience du virus. Il a apporté avec lui la mort de proches et un voile de solitude aussi sur leur coeur.
Ce recueil est une vision d'ensemble de la situation à lui seul. Il permettra, je pense, aux lecteurs des autres tomes d'appréhender les choses différemment lors d'une relecture mais aussi de leur apporter peut être des informations qui, sans leur manquer lors de leur lecture, va les éclairer.
Pour ma part j'ai évité les nouvelles qui risquaient de me spoiler ma lecture des 4 tomes et j'ai beaucoup aimé. Je pense cependant qu'il sera plus appréciable de le (re)découvrir après la lecture d'au moins un des tomes initiaux de façon à apprécier encore plus ce monde apocalyptique.
Je remercie Lecteurs.com pour cette découverte qui m'a donné plus qu'envie de m'attaquer à la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Le_gout_du_risque
  19 mars 2017
Quelques mots avant toute chose sur les livres U4. de la série U4, il existe 5 livres. Les 4 premiers sont écrit par 4 auteurs différents, Jules est écrit par Carole Trébor, Koridwen est écrit par Yves Grevet, Stéphane est écrit par Vincent Villeminot et Yannis est écrit pas Florence Hinckel. Ce dernier tome Contagion est écrit par les 4 auteurs. Tous ces tomes peuvent se lire dans le désordre !
Avant de commencer cette lecture, je n'avais lu aucuns des autres livres précédents. Je me suis un peu renseignée sur ce livre et j'ai découvert que Contagion n'est pas vraiment une suite. A la lecture du résumé, j'ai cru que c'était l'histoire de 5 personnages qui relatait le récit de leurs aventures mais après avoir terminé ce livre, je pense qu'il s'agit plutôt, en réalité, d'un recueil de nouvelles.
Le livre réunit plusieurs nouvelles sur les personnages principaux, mais aussi des chapitres sur des personnages secondaires. Tous les chapitres sont courts et écrit par un auteur différent, au début c'est un peu bizarre parce que chaque auteur à sa propre manière d'écrire mais à la fin la lecture est fluide (même s'il y a un auteur que je préfère en particulier Florence Hinckel).
A la fin du livre, il y a deux BD qui sont très bien réalisées mais qui pour moi manquent un peu de détails mais elles illustrent très bien certains passages du livre (il est parfois bon d'avoir quelques dessins pour s'imaginer certaines scènes, j'ai bien aimé ces bandes dessinées).
Il s'y trouve également 4 Fan fiction, je ne suis pas très fan des Fan fiction de base, mais celles-ci sont plutôt bien écrites. Je n'en dirai pas trop parce que je ne voudrais pas que mon allergie au Fan fiction déteigne sur vous !
Puisque je n'avais pas lu les premiers tomes, les quelques chapitres du début qui relatent la vie des personnages avant l'épidémie, m'ont beaucoup aidé à comprendre la trame de l'histoire et à me familiariser avec les personnages. J'ai par dessus tout aimé le passage qui parle de la vie de Léna, cette fille qui au début de l'épidémie est allée se réfugier dans l'abri antiatomique de ses parents, mais malheureusement sans eux. Pendant tout un chapitre, on est bloqué avec elle dans cet abri, on vit avec elle jusqu'au jour, après des mois d'hibernation solitaire, elle décide d'enfin sortir et d'aller explorer le monde extérieur. Mais après qu'elle soit sortie, plus aucun chapitre ne nous raconte la suite de son aventure, on la laisse là, déambuler dans les rues de New York et je trouve ça vraiment dommage. Son récit méritait d'être un peu plus détaillé.
On continue la lecture avec de nouveaux chapitres sur de nouveaux personnages. Chaque personnage à sa façon bien a lui d'appréhender l'épidémie, sa façon bien a lui de vivre ou de survivre. Certains deviennent des terroristes, d'autres préfèrent vivre en marge de la société, d'autres préfèrent s'allier car l'union fait la force ou alors se rebeller. J'aime bien l'idée de savoir que chacun à sa propre façon de survire à cette tragédie, cela prouve vraiment que chacun est différent.
Dès les premières pages, les auteurs nous mettent en garde que certains chapitres peuvent spoiler certains passages des autres livres, moi qui ne les ai pas lu, ça ne me posait pas tellement de problème mais je pense que ceux qui les ont lu, ces « spoilers » ne sont que des rappels de que ce qu'ils connaissaient déjà. Il m'a été parfois difficile de reconnaître certains personnages alors je déconseille de lire ce livre sans avoir lu les précédents, parce qu'il m'est souvent arrivée d'être perdue face à tous les personnages du livre et leurs différentes histoires qui ne sont que très brièvement évoquées dans ce tome.
Je ne sais pas tellement où me placer par rapport à ce livre. Les nouvelles qui j'y ai lu sont souvent trop courtes pour qu'on accroche vraiment à un personnage en particulier. A la lecture du résumé, j'attendais beaucoup du récit sur Koridwen, celle qui a déjà vécue ça, mais pour elle, comme pour les autres, ces récits n'ont fait que me donner certains passages de sa vie, sans vraiment me donner de fin. A la fin de ce tome, je n'en sais pas plus qu'au début… J'en ai découvert un peu plus sur certains personnages, mais ce tome ne parle de pas comment ils vont vivre ou se reconstruire après l'épidémie, on les laisse juste à leur vie, exactement comme on les avait trouvé.
J'ai pourtant adoré cette idée, 4 livres, 4 auteurs et une cinquième les réunissant tous ! En plus l'histoire est audacieuse, 90% de la population mondiale décède en seulement quelques jours mais seulement quelques adolescents français (de 15 à 18 ans, tant pis pour moi je serais morte) ayant reçu un vaccin contre la méningite survivent. le pari était risqué mais pourtant le style des différents auteurs est agréable, l'histoire est bonne et les personnages bien trouvés. Je pense que l'exécution ici, n'est pas la bonne. Je pense que pour lire ce livre et pleinement l'apprécier, il faut avoir lu avant les autres tomes (en espérant que ce livre ne soit pas des redites de ce qu'il est dit dans les 4 autres U4…). Il est vraiment dommage par contre que ce livre ne nous donne pas une fin en bonne et due forme sur ces personnages ou alors qu'il nous apporte une suite. Je reste un peu sur ma fin mais j'ai apprécié cette lecture parce que cette histoire est vraiment innovante. Pour m'aider un peu, je pense que par la suite, je vais lire les autres tomes de U4 parce que j'aime beaucoup les aventures de ces survivants de l'apocalypse sur qui je n'en sais pas assez !
Lien : https://legoutdurisque.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Ricochet   29 décembre 2016
On aurait pu penser que ce cinquième livre aurait des ambitions strictement commerciales. Elles sont heureusement romanesques, avec des approches novatrices, des ajouts encore stimulants.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   16 février 2017
Je sais que sa vie sentimentale est beaucoup moins importante que sa vie tout court, mais je préfère l'imaginer amoureux plutôt que mort. Ça m'aide à tenir. C'était ma façon de tenir, déjà, avant la catastrophe. J'ai toujours aimé les histoires d'amour dans les livres... sans en avoir jamais vécu une seule.
Commenter  J’apprécie          120
petitsoleilpetitsoleil   07 janvier 2017
Je me suis bien des fois questionnée sur la façon dont tout cela prendrait fin. A quoi ressemblerait la Terre sans notre présence, livrée à l'état de nature, libérée de la perversion des hommes ?

Aujourd'hui, les lumières de notre monde s'éteignent les unes après les autres, comme la flamme vacillante des bougies qu'on souffle.
Commenter  J’apprécie          90
petitsoleilpetitsoleil   07 janvier 2017
Début octobre, j'étais encore Adèle, la petite sœur choyée d'une famille nombreuse et aisée. J'étais entourée, protégée.
Je n'avais pour ambition que de faire plaisir à mes parents en étant bonne en hypokhâgne et douée en violon. Nous allions tous les dimanches à l'église pour remercier Dieu de cette vie si facile.

Fin octobre, le monde s'est écroulé.
Toute ma famille a disparu en quelques jours. Je suis restée prostrée, pendant au moins une semaine. Je me sentais régresser, redevenir un nourrisson geignard, incapable de s'alimenter et de se laver.

Début novembre, heureusement, un matin, une force m'a poussée
à m'habiller pour sortir chercher de la nourriture.
C'est ce jour-là que j'ai rencontré, merci mon Dieu, Zoé, Sarah, Coline et Lola.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
SaiwhisperSaiwhisper   16 février 2017
Dans le miroir de la salle de bains, je crois invariablement surprendre un fantôme. Je n'ai plus jamais le courage de me maquiller. J'aurais l'impression de redonner des couleurs au visage d'une morte.
Commenter  J’apprécie          50
emilielettresemilielettres   20 janvier 2018
Là où nous allons, ce ne sera pas le paradis, il n'est pas de ce monde. Les gens là-bas ne seront pas différents de ceux que nous venons de quitter. Il y aura des bons et des méchants, des victimes et des prédateurs. Ils ne faut pas s'attendre à des miracles. Venant des hommes, ils sont rares.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Yves Grevet (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yves Grevet
Meto T.2 - Trailer
autres livres classés : virusVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Meto, la maison

Combien d'enfants logent dans la maison?

82
45
70
64

10 questions
123 lecteurs ont répondu
Thème : Méto, Tome 1 : La maison de Yves GrevetCréer un quiz sur ce livre
.. ..