AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2754010696
Éditeur : First (16/04/2009)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Pénétrer la mémoire des défunts ? Accéder à leurs derniers souvenirs ? Trouver l'identité du meurtrier dans le cerveau même de sa victime ? Suite au meurtre non résolu de sa sœur, c'est la mission que s'assigne le jeune scientifique John Victor Saturne...

Trente ans plus tard, ses recherches l'ont amené à la mise au point du plus implacable système de surveillance ayant jamais existé : le Protocole Saturne. Or, à deux doigts d'aboutir, Saturne périt ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
aventuriers
  08 juillet 2009
Patriot Act, de Kenan Görgün, commence mal : je ne peux pas imaginer qu'un homme, scientifique de surcroit, puisse engager des tueurs professionnels pour se faire consciemment liquider dans son salon, un verre de Cognac à la main (the french touch !) Soit. Après-tout, et pour reprendre une phrase du roman : c'est par un coup de folie que l'homme se créé un destin.
Le scientifique en question est le professeur Saturne. Après l'assassinat de sa soeur, il se donne pour mission de franchir la barrière de la mort, pénétrer la mémoire des défunts, retrouver leurs derniers souvenirs, le visage du meurtrier par exemple. Au détour des chapitres, on lit le carnet de bord du Professeur, ses recherches sur la mémoire de l'oeil comme imprimante de celle-ci. Il a rapidement conscience qu'il doit sortir des sentiers battus, flirter avec l'alchimie. Il s'oriente vers les travaux d'un obscur autodidacte allemand (il n'y a qu'un teuton pour faire ce genre de recherches...), Jeroen Balsinger, qui décollait les rétines pour tenter, sans succès, d'en tirer un visuel. Mais ces expériences ont donné un déclic au Professeur Saturne : l'holistique. Il s'inspire aussi des recherches du physicien Joseph Fourier sur le langage des ondes. L'objectif est de localiser dans le cerveau les ondes d'un souvenir donné. Une fois ce "tapis de souvenirs" isolé, chercher le moyen de rendre son motif lisible (hologramme) en trouvant le bon "laser de lecture".
Bien, j'en vois deux qui décrochent au fond la classe...
Mais un élément pourrait bien vous réveiller ! Au moment de l'autopsie de Saturne, on découvre une puce RFID dans son estomac. Ce n'est pas la preuve qu'il mangeait les aliments sans enlever l'emballage. Il était espionné. Et on apprend au fil de l'histoire que toutes les agences américaines sont impliquées : CIA, FBI, Pentagone.
Dans cette aventure, la CIA et le FBI se font concurrence pour retirer les profits du Projet Saturne, un projet qui permet de surveiller n'importe quel individu sans qu'il ne s'en aperçoive : tout ce que vous pensez sera retenu contre vous. Cependant c'est le Pentagone qui peut en tirer le meilleur bénéfice. Car si l'on peut prévoir la pensée d'un individu, puis envoyer dans n'importe quel cerveau une pensée formatée, on n'aura plus besoin ni du FBI, ni de la CIA. Par ailleurs, quand bien même ces derniers pourraient utiliser la technologie du Projet Saturne, celle-ci permettrait de tout contrôler : il n'y aurait donc plus rien à surveiller !
C'est aussi un roman sur fond politique qui montre comment l'administration Reagan contre Cuba au travers d'associations de défense de la démocratie qui, dans le cadre de ce roman, sont elles-même noyautées par le contre espionnage cubain. En ligne de mire le trafic de drogue d'un côté, la suprématie étasunienne en Amérique du Sud de l'autre. Ce thriller est enfin une charge contre les gouvernements qui voudraient utiliser la science en vue de manipuler, diriger et, finalement formater les esprits.
Quant à la mort de Diane, les recherches du Dr Saturne permettent d'identifier l'assassin : le résultat est à la fois inattendu et terrifiant !
Roman lu dans le cadre de l'opération Masse Critique, organisée par Babelio.
Lien : http://carnetsdepierre.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
XL
  25 août 2009
Programme « Masse critique » : Les éditions First Thriller m'envoient Patriot Act : première enquête de l'inspecteur Elvis Casanova par Kenan Gorgun.
clin d'oeil : page 321 du roman, il est question de « masse critique ».
Résumé : le professeur John Victor Saturne, spécialiste de la mémoire, meurt dans un étrange assassinat qu'il a pris soin de mettre en scène. Bien que ne le connaissant pas, le brillant inspecteur Elvis Casanova de la police criminelle de Baltimore hérite de sa maison et de tout son contenu : il y voit un message délivré par le mort et une énigme à résoudre. Cela irrite beaucoup son collègue le lieutenant Anthony Clark chargé de l'enquête.Vingt ans auparavant, les travaux du professeur furent encensés par la profession et la critique scientifique, avant que tous ne se détournent de lui. le Pentagone l'avait alors contacté pour qu'il poursuive secrètement ses recherches. Seth et Richard, ses deux principaux ex-assistants, sont chargés de reconstituer une équipe pour étudier les documents laissés derrière lui, qui se révèlent parsemés d'erreurs. Victime d'un attentat qui le laisse pour mort, l'inspecteur en profite pour mener son enquête en toute liberté. Depuis l'accident et son séjour chez un ermite qui l'a recueilli, il a des visions qui le lancent sur une piste. Il découvre alors que les indices le mènent à une réserve indienne où l'attend Juan Rento Tchivo, l'assistant préféré de Saturne, disparu de la circulation et recherché avec force moyens par les fédéraux.
Eléments de cadrage : « Unir et renforcer l'Amérique en fournissant les outils nécessaires à l'interception et à l'obstruction du terrorisme » : le 25 octobre 2001, le Congrès et le Sénat américains approuvent à une écrasante majorité un corpus de lois connues sous l'acronyme USA PATRIOT Act. Adopté sous le coup de l'émotion au lendemain des attentats terroristes du 11 septembre, il donne aux agences fédérales des pouvoirs extraordinaires pour perquisitionner des propriétés privées, saisir des documents confidentiels et mettre sous écoute des lignes téléphoniques.
L'auteur prétend dénoncer l'absence de scrupules de l'appareil d'état américain quand il s'agit de sécurité nationale et surtout de suprématie mondiale.
Pire que Big Brother de George Orwell, « l'Anneau de Saturne » ainsi nommé par son inventeur.. lire la suite sur mon blog

Lien : http://ccommecolomb.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
valunivers
  17 juillet 2009
Je viens de lire sur le Net que Kenan Gorgun était également scénariste. C'est justement la réflexion que je me suis très vite faite : j'ai un sacré bon scénario entre les mains. Tous les ingrédients sont réunis et “Le film” se déroulait sous mes yeux au fur et à mesure que je tournais les pages. L'histoire est passionnante…si proche et pourtant si éloignée de nous.
La soeur du professeur Saturne a été sauvagement assassinée. Scientifique de renom, Saturne part du postulat que si à l'époque on avait pu extraire les derniers souvenirs de sa soeur et par là même découvrir les traits du tueur, ce dernier serait à l'heure actuelle confondu et emprisonné. Il travaille donc avec acharnement sur le fonctionnement de la mémoire pour en décortiquer tous les mécanismes et traduire les dernières images “imprimées” par le cerveau.
Comme toute “belle” découverte scientifique, la menace d'un détournement par le gouvernement et l'armée est de plus en plus grande. C'est à ce moment de l'histoire que le lecteur fait la connaissance du professeur :
C'est le soir, il est assis dans son fauteuil face à la fenêtre et il va mourir. Il a organisé et mis en scène son propre meurtre et engagé pour ce faire deux tueurs à gages. Il les attend un verre de Cognac à la main et les entend arriver (c'est lyrique au possible, j'adore le tableau).
L'inspecteur Elvis Casanova, (oui ! comme son nom l'indique, c'est un homme à femmes), se retrouve unique héritier du professeur Saturne et seul contre tous pourchassé pour un savoir qu'il n'a pas acquis.
Le talent est là. J'aime cette plume qui ne demande qu'à être affinée au fil des romans. Juste un tout petit bémol : j'ai vraiment dû par moments m'accrocher aux pages pour ne pas perdre le fil de l'histoire. Parfois trop de tours et détours…j'ai failli me perdre et il m'a fallu de nombreuses fois retourner en arrière pour raccrocher un élément important de l'intrigue.

Lien : http://www.valunivers.fr/200..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pandaroux
  01 janvier 2013
Ce n'est pas un polar ordinaire. Il faut le lire comme un scenario d'un film d'action. Il est saccadé, rempli d'évenements. Il est parfois difficile de voir où veut en venir l'auteur mais il se lit assez facilement.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
aventuriersaventuriers   08 juillet 2009
Le Rudolph Valentino de la Criminelle de Baltimore vient d'entrer dans la danse ? Ce George Clooney du holster, prêt à tomber la ceinture à la moindre jupette. Cet Antonio Banderas buveur de rhum qui a la réputation de haïr les fédéraux autant que les fédéraux se haîssent entre eux ! Enfin, y a-t-il plus déprimant que de voir ce descendant de Serpico collectionner les distinctions de l'Académie et envoyer ses petites amies les recevoir en son nom !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
aventuriersaventuriers   08 juillet 2009
D'abord, c'est rêche, et humide. Mais surtout rêche.

Mais surtout pendant une fraction de seconde, c'est pointu.

De toutes ses forces, Elvis soulève une fois encore ses paupières. Ses yeux n'ont pas achevé leur mise au point, qu'il est confronté à une autre paire d'yeux ; un regard animal, aiguisé.

Un des loups s'est penché sur lui. En voyant l'inspecteur reprendre connaissance, le loup s'arrête un instant, puis recommence à laper. Il se comporte comme si l'inspecteur n'existait quà titre de subsistance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Kenan Görgün (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kenan Görgün
Rencontre littéraire avec Kenan Gorgün à la bibliothèque Sésame - 25 février 2014
autres livres classés : thriller scientifiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1803 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre