AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Philippe Safavi (Traducteur)
EAN : 9782266181143
480 pages
Pocket (11/09/2008)
3.25/5   61 notes
Résumé :
Comment peut-on tuer une enfant ? Confronté au plus odieux des crimes, le commissaire Richard Jury n'écarte aucune piste. Cette affaire pourrait-elle être liée à la disparition d'une autre fillette, Flora, trois ans auparavant ? Étrange coïncidence, un meurtre vient justement d'être commis dans le parc de la propriété que Flora habitait et où le père adoptif de la petite fille, Declan Scott, vit en reclus depuis le drame.

Pour forcer la réserve de ce ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,25

sur 61 notes
5
1 avis
4
5 avis
3
2 avis
2
3 avis
1
2 avis

LePamplemousse
  23 juillet 2014
Le commissaire Jury est un personnage récurrent dans les enquêtes de Martha Grimes.
Aidé de son ami Melrose Plant, ils résolvent des affaires criminelles assez variées les amenant à côtoyer des personnes et des univers très différents d'un roman à l'autre.
Ici plusieurs affaires les préoccupent : le meurtre d'une enfant, celui d'une femme non identifiée et tout cela fait resurgir une vieille affaire non résolue.
J'ai eu un peu de mal à me rappeler des noms et des liens existants entre les nombreux policiers car je me souvenais en avoir déjà rencontré certains dans d'autres romans de cet auteur mais ça datait un petit peu et finalement, cela ne m'a pas gâché la lecture pour autant.
J'ai trouvé la résolution de l'enquête sacrément tirée par les cheveux mais quand il y a des personnages originaux, du suspense, de l'humour et des meurtres, c'est que la mission est accomplie en ce qui me concerne !
Commenter  J’apprécie          230
mickaela
  13 juin 2013
C'est un bon livre policier avec tout de même certaines grosses invraisemblances (notamment concernant la disparue) ...mais bon on tolère...on se dit que c'est plus un roman de gare ou pour la plage. Bref une lecture pour s'évader...
Donc, j'ai apprécié la lecture mais n'en garderait pas un souvenir impérissable.
Commenter  J’apprécie          142
Sharon
  06 janvier 2011
Après une enquête à l'issue tragique, dont il portera longtemps les stigmates, Richard Jury se trouve en charge de deux enquêtes délicates, liées l'une à l'autre. Comment ? Parce que le père biologique de Flora, kidnappée trois ans plus tôt, un homme richissime, puissant, «protégé», est soupçonné de pédophilie tandis que Declan, le père adoptif de la fillette, à qui va toute la sympathie du lecteur et des enquêteurs, découvre le cadavre d'une inconnue dans son parc (je ne peux m'empêcher de penser à Agatha Christie et à son Cadavre dans la bibliothèque).
L'enfance victime désignée de l'indifférence ou de la perversion des adultes est un thème récurrent de l'oeuvre de Martha Grimes. Aussi Jury va faire preuve d'une pugnacité inhabituelle pour lutter contre son adversaire désigné, ne se relâchant jamais, ne laissant rien passer. Il ne s'agit pas d'écouter son intuition, et de s'acharner contre un homme contre le quel le commissaire n'aurait aucune preuve, mais bien de lutter une machine judiciaire et administrative qui au lieu de protéger les plus faibles, recouvre leurs bourreaux d'un voile d'impunité. Melrose, son meilleur ami, va certes le seconder mais c'est surtout Jury qui dénoue le noeud de l'affaire, prend tous les risques et tant pis pour sa carrière (ceux qui lisent cette série savent à quel point ce n'est pas la préoccupation majeure de Jury). le sang des innocents est un des meilleurs romans policiers de Martha Grimes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Pixie-Flore
  12 décembre 2014
Après une entrée en matière longue et une intrigue qui peine à avancer, tout s'accélère vers la moitié du livre. L'histoire en elle-même est intéressante et contient tout pour faire un bon polar: une affaire sordide de pédophilie, des policiers hantés par des affaires antérieures et des secrets de famille. Malheureusement, il y a un problème de dosage dans le suspense et l'action.
Commenter  J’apprécie          70
pchion
  14 août 2018
Confus, bavard, inintéressant. le lecteur est promené de bavardages sur les jardins en bavardages sur les jardins (pourtant dieu sait si j'aime ça, les jardins !), et l'intrigue (s'il y en a une) avance à pas d'escargot ayant avalé des somnifères. J'ai ressorti ce livre de ma bibliothèque où il dormait depuis cinq ou dix ans. Je n'ai pu me souvenir si je l'avais déjà lu ou pas... En fait je pense que je l'avais déjà abandonné. Martha Grimes a ses fans et je vais les laisser à leur plaisir. Dans le domaine "polar classique", je préfère - ô combien de loin - les histoires bien vivantes de Louise Penny, la Canadienne...
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   12 décembre 2014
[...] Quand je croise des enfants dans les rues de Londres ou de n'importe quelle autre ville, leur visage me prouve à quel point leur monde est pur. Puis je songe à ce qui les attend, tout ce à quoi ils vont être confrontés: la drogue, les maquereaux, les charlatans, les imbéciles... tout un monde de criminalité... Je dois alors m'arrêter pour reprendre mon souffle tellement je suis atterré. Comment peuvent-ils faire face ? Comment peuvent-ils supporter le poids du monde ?
- Peut-être que papa et maman sont là pour le supporter à leur place.
Declan ramassa les photos en déclarant:
- Certains n'ont pas de mère, parfois pas de père non plus. Que leur arrive-t-il alors ?
- Ils s'adaptent.
- Ils ne devraient pas avoir à le faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
ZAPATARTHURUSZAPATARTHURUS   27 février 2017
-C'est affreux, n'est-ce pas, madame Kimble, ce qui arrive à la maman de Polly ?
- Ah oui ? Mais que lui arrive-t-il donc, lord Ardry ?
Mme Kimble était en train de lui préparer son crème, un nuage de vapeur embuait son sourire.
- Elle est au seuil de la mort, vous ne le saviez pas ?
Cela ne parut pas affliger Mme Kimble.
- J'en doute fort, lord Ardry. Je viens juste de la voir passer devant la vitrine en compagnie de sa cousine...
Melrose toisa Polly de haut.
- Alors comme ça, elle se meurt, hein ?
- Ca prend longtemps,. Et puis, on peut encore marcher, tant qu'on est pas complétement mort.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mickaelamickaela   13 juin 2013
"on cherche du réconfort partout autour de soi, mais il n' y en a pas; il n' y en a jamais eu, et il n'y en aura probablement jamais."
Commenter  J’apprécie          200
Pixie-FlorePixie-Flore   12 décembre 2014
Si ce garçon avait vécu, s'il avait été retrouvé à temps par la police et rendu sain et sauf à sa famille, il n'aurait jamais pu réintégrer complètement sa vie d'avant. Non, quand un adulte enlève un enfant, une partie de cet enfant reste derrière lui. Comment pourrait-il en être autrement ?
Commenter  J’apprécie          60
Pixie-FlorePixie-Flore   07 décembre 2014
C'est Fitzgerald qui a dit ça, n'est-ce pas ? Ce stade où l'on cesse de ressentir quoi que ce soit parce que nos émotions sont épuisées. "En banqueroute émotionnelle", c'est ainsi qu'il décrit ses personnages. Mais je n'y crois pas. Il reste toujours un compte sur lequel on peut puiser. Toujours. Cela dit, je ne suis pas sûr que ce soit un bien. Le désespoir vous attend toujours au tournant.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Martha Grimes (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martha Grimes
Chronique animée par Fabien Delorme, consacrée aux grands noms de la littérature policière, dans le cadre de l'émission La Vie des Livres (Radio Plus - Douvrin). Pour sa 22ème chronique, le 23 mai 2018, Fabien présente la romancière américaine Martha Grimes et le roman policier "cozy". Fabien Delorme est aussi conteur. N'hésitez pas à vous rendre sur son site : http://www.fabiendelorme.fr/ Ou sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/fabiendelormeconteur La page Facebook de l'émission La Vie des Livres : https://www.facebook.com/laviedeslivres62
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2236 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..