AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Christian Mari (Traducteur)
EAN : 9782266171205
305 pages
Pocket (09/01/2008)
3.34/5   68 notes
Résumé :
Un coup de couteau dans le dos. L'une après l'autre, les victimes tombent. Toujours des enfants.

Aidés du commissaire Malcavie, l'inspecteur Jury et son fidèle Melrose Plant ne négligent aucune piste. Mais pourquoi Malcavie s'acharne-t-il à penser qu'il existe un lien entre ces assassinats et celui de Rose Mulvanney, commis vingt ans auparavant ? Et pourquoi ce pub désolé, posé en bordure de route, en pleine campagne, est-il devenu son quartier généra... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
sandraboop
  20 février 2022
Mon 1er Martha Grimes mais sans doute pas le dernier.
Ici, on est sur du policier efficace avec deux temporalités.
Dans le passé, la petite Tess a découvert le cadavre de sa maman dans la cuisine baignant dans le sang que de multiples coups de couteaux ont provoqué.
Elle a alors 5 ans mais prévient la police. Malheureusement le choc est si violent qu'à l'arrivée de la police la petite écrit sur les murs avec le sang de sa mère morte.
Alors que tout condamne le jeune Sam Waterhouse, amoureux éconduit de la mère de Tess, l'inspecteur au taux d'échec nul Brian Macalvie, ne va pas réussir à élucider le crime et la prison au jeune Sam.
19 ans plus tard, au moment de l'affaire dont il est question, Scotland Yard doit élucider le meutre de jeunes enfants à coups de couteux. En moyenne 10 ans.
Les meurtres ont lieu dans différents comtés et la route du Yard va bientôt croiser la route de Brian Macalvie devenue commissaire principal. Il fait part à Richard Jury son homologue du lien qu'il fait avec l affaire de Rose Mulvanney, la mère de Tess.
En effet, Sam Waterhouse vient juste de sortir de prison et il veut à tout prix éviter qu'on en vienne à le soupçonner de ces crimes affreux.
La théorie peut paraître bancale jusqu'à l appel de Lady Jessica Allan Ashcroft, 10 ans, qui appelle la police en faisant croire au meurtre de Lord Henry (le chien) car elle s'inquiète pour son oncle disparu depuis 5 jours sans donner de nouvelles.
Le moins qu'on puisse dire c'est que la petite a du temperament !
Autant que le commissaire principal Macalvie.
Mais Jury commence à suspecter des liens ...
Quand Molly Singer apparaît dans le paysage, jeune agoraphobie qui découvre le 3eme cadavre d'enfant tout se complique mais finit par s'impliquer.
Jury fait donc appel à son ami Melrose Plant (porteur de titre et fortuné) pour l'aider à résoudre l énigme et sauver d'autres enfants.
un policier rapide, efficace,avec des personnages forts et attachants.
un bon moment de lecture mais à vous de vou faire votre opinion
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
aventuriers
  05 mars 2010
C'est mon premier Grimes ! J'en avais un peu peur. Peur de tomber dans le roman à suspens facile ; celui qu'on lit rapidement et qu'on oublie aussi facilement. Il n'en a rien été puisque que j'ai adoré autant l'histoire que la façon dont elle est racontée.
Habitant un paisible petit village aux toits de chaume des Cornouailles anglaises, Rose Mulvaney est assassinée sous les yeux de sa fille, de plusieurs coups de couteau. Et l'affaire commence mal puisque le réputé commissaire (principal !) Macalvie ne résout pas l'énigme !
Vingt ans plus tard, plusieurs enfants sont assassinés les uns après les autres dans le même périmètre. Dépêchés de Scotland Yard, l'inspecteur Jury et Melrose Plant mènent une enquête dans laquelle on pense avoir trouvé le coupable à chaque fin de paragraphe, pour s'apercevoir que c'est finalement une mauvaise piste. du coup, on reste jusqu'à la fin…
L'énigme va trouver sa résolution dans les secrets d'une noble et vieille famille anglaise. L'auteur, américaine mais vivant au Royaume-Uni, fait une description ironique, mais si réaliste, de l'Angleterre des Lords et des particules (élémentaires mon cher Watson ?), avec, immanquablement la présence de chats, de chiens, de vieilles voitures de collection, de porridge et des breuvages incontournables : thé, whisky et bière. L'auteur nous épargne la pipe et les couvre-chefs ridicules…
Lien : http://www.marthagrimes.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ChristelleCookies
  14 septembre 2011
Il y a vingt ans, la petite Tess Mulvanney a retrouvé le corps de sa mère, Rose, assassinée. Depuis, elle n'a plus jamais parlé, incapable de donner le nom du tueur. Aujourd'hui, trois enfants ont été poignardés, sans aucun lien entre eux à première vue. Quel pourrait-être le rapport entre ces deux affaires ? Pour le commissaire Richard Jury il n'y en a aucun, mais le commissaire principal Macalvie, qui a toujours été convaincu de l'innocence de l'homme arrêté vingt ans plus tôt, est persuadé qu'il y a réellement un lien et fera tout pour le découvrir...
Le ton de ce livre est radicalement différent des précédents. Adieu l'humour le temps de ce roman, le thème est trop grave pour le prendre avec légèreté. C'est cette différence qui donne un sentiment d'urgence qui n'est pas présent dans les autres livres, en plus de Macalvie qui, avouons-le, est un peu brut de décoffrage... On aurait pu croire que son tempérament emporté face au calme de Jury et l'hypocondrie de Wiggins ferait des étincelles, mais pas du tout. Ils sont même plutôt efficaces ensemble...
La résolution du mystère est plus que surprenante, franchement inattendue. Je me demande encore comment Jury a su faire le rapprochement, d'autant plus que l'on était entraîné sur une piste radicalement différente !
Un sans faute pour ce livre !
Lien : http://labulleasylla.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Murphy
  09 juillet 2017
Ce que j'ai aimé dans le fantôme de la lande :
On retrouve avec le fantôme de la lande une ambiance à la Agatha Christie en plus cynique. Chez les personnages comme dans la narration, on retrouve en effet un savoureux et réussi humour noir.
Le style est ainsi envoûtant et entrainant. Entre horreur et ironie, le mélange est un succès. La première scène est un parfait exemple avec cette petite fille au téléphone qui explique que sa mère dort... pour finalement révéler (ce dont on se doute, mais qui n'en est pas moins bien narré) que la mère risque de dormir longtemps dans sa flaque de sang.
Les personnages sont en plus globalement sympathiques et l'enquête prenante, pour ne rien gâcher.

Ce que j'ai moins aimé :
La chute n'est pas des plus mémorables, malheureusement. Sur cet aspect, la comparaison à la reine du crime Agatha Christie ne fait pas de quartier.

Ce que j'en retiens au final :
Malgré la fin en deçà du reste, l'intrigue policière m'a paru très plaisante. le style, les personnages et l'enquête valent tous trois le détour. Aussi, je ne me gênerais pas pour retenter un roman de cette autrice au plus vite.
Et ça tombe bien, j'ai justement 2-3 autres livres de Martha Grimes en stock !
Lien : http://murphypoppy.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
pierreceriano
  06 juillet 2021
C'est mon premier Grimes ! J'en avais un peu peur. Peur de tomber dans le roman à suspens facile ; celui qu'on lit rapidement et qu'on oublie aussi facilement. Il n'en a rien été puisque que j'ai adoré autant l'histoire que la façon dont elle est racontée.
Habitant un paisible petit village aux toits de chaume des Cornouailles anglaises, Rose Mulvaney est assassinée sous les yeux de sa fille, de plusieurs coups de couteau. Et l'affaire commence mal puisque le réputé commissaire (principal !) Macalvie ne résout pas l'énigme !
Vingt ans plus tard, plusieurs enfants sont assassinés les uns après les autres dans le même périmètre. Dépêchés de Scotland Yard, l'inspecteur Jury et Melrose Plant mènent une enquête dans laquelle on pense avoir trouvé le coupable à chaque fin de paragraphe, pour s'apercevoir que c'est finalement une mauvaise piste. du coup, on reste jusqu'à la fin…
L'énigme va trouver sa résolution dans les secrets d'une noble et vieille famille anglaise. L'auteur, américaine mais vivant au Royaume-Uni, fait une description ironique, mais si réaliste, de l'Angleterre des Lords et des particules (élémentaires mon cher Watson ?), avec, immanquablement la présence de chats, de chiens, de vieilles voitures de collection, de porridge et des breuvages incontournables : thé, whisky et bière. L'auteur nous épargne la pipe et les couvre-chefs ridicules…
Lien : https://thrillerproject.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
benjetpascalbenjetpascal   04 mai 2014
- Eh bien, j'y vais, fit Victoria. Vous montez à cheval? demanda-t-elle à Sara, sur un ton froid.
- Un peu, répondit l'autre avec un sourire.
Elle montait "un peu", elle écrivait "un peu". A croire qu'elle était un hybride des sœurs Brontë et de Dick Francis.
Commenter  J’apprécie          20
emi13emi13   11 juillet 2015
Quand il l'entendit de nouveau pleurer , il se rendit compte qu'elle avait dû elle aussi , se sentir coupable de la mort de la plus belle , la plus douce des femme qu'elle ait jamais connues .
Commenter  J’apprécie          20
emi13emi13   11 juillet 2015
Elle chercha des yeux le promontoire de rochers à la pointe de la jetée .Elle ne pensait à rien , sauf à cette phrase de Jane Austen ; Les jeunes gens étaient si excités de voir Lyme .
Commenter  J’apprécie          20
Fanvin54Fanvin54   15 mai 2014
- Ma maman est morte, répéta-t-elle d'un ton patient malgré sa peur. Et c'est la première fois que ça lui arrive.
Commenter  J’apprécie          30
emi13emi13   11 juillet 2015
Jury découvrir une vaste étendue de bruyère couleur porto , quelques arbres rabougris et , de loin en loin , une maison nichée dans la lande .
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Martha Grimes (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martha Grimes
Chronique animée par Fabien Delorme, consacrée aux grands noms de la littérature policière, dans le cadre de l'émission La Vie des Livres (Radio Plus - Douvrin). Pour sa 22ème chronique, le 23 mai 2018, Fabien présente la romancière américaine Martha Grimes et le roman policier "cozy". Fabien Delorme est aussi conteur. N'hésitez pas à vous rendre sur son site : http://www.fabiendelorme.fr/ Ou sur sa page Facebook : https://www.facebook.com/fabiendelormeconteur La page Facebook de l'émission La Vie des Livres : https://www.facebook.com/laviedeslivres62
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2332 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre