AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811218289
Éditeur : Milady (15/06/2016)

Note moyenne : 4.37/5 (sur 50 notes)
Résumé :
« Es-tu en colère Gabriel ? »Cette question, le docteur Grant la lui a posée pendant trois ans, à chaque début de séance, durant toute sa détention au centre correctionnel de Red Wing. Quand Gabriel en sort, elle reste dans sa tête comme un disque rayé.Bien sûr qu'il est en colère, il l'a toujours été ? et il l'était surtout au lycée, où il voyait Vicky, ce garçon un peu trop souriant, un peu trop heureux. Ce garçon aux habits colorés, aux yeux gris, et qui semblait... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
Walkyrie29
06 juillet 2016
Un roman magique, une nouvelle fois. Lily Haime est une valeur sûre dans la romance M/M, chacun de ses titres emportant son lectorat dans un tourbillon de sentiments : chagrin, rire, colère, déni, tendresse et surtout amour. Ce titre fait mouche une nouvelle fois !
Après trois ans passés dans un établissement correctionnel suite à un acte qui a valu a un élève d'être handicapé, Gabriel retrouve la liberté. Pourtant, malgré ses discours convaincants auprès du psychiatre de l'établissement, la colère et la violence sont latentes. Gabriel sort et tente de refaire sa vie ; un emploi dans un garage, des combats clandestins réguliers, des amis sur qui compter, il tente de se maîtriser… Malgré cela, les souvenirs refont surface chaque nuit, les cauchemars le rendent insomniaques et chaque fois ses pensées se portent sur ce qu'il est, ses origines et surtout vers ses yeux gris pétillants et rieurs, ses cheveux aux couleurs de l'arc-en-ciel, Vicky, le jeune homme qu'il a poussé dans un escalier…
Quand vous ouvrez un roman de Lily Haime, vous vous prenez un condensé d'émotions en pleine figure !
Les émotions, oui ! Comment ne pas ressentir quelque chose en lisant ce roman. Il y a vraiment de tout : des personnages attachants, différents, aux personnalités fortes et atypiques, passionnés, de la souffrance, une souffrance physique et beaucoup de souffrance psychologique, de la tristesse, l'auteure n'épargne pas ses personnages face à certains accidents de la vie, de l'amitié, une famille saine et équilibrée, de l'amusement, de la tendresse, de l'innocence enfantine, de l'amour, beaucoup d'amour !
Lily Haime a bien choisi son nom d'auteure, elle aime passionnément ses personnages, l'amour est le mot d'ordre de ses histoires, avec une maîtrise certaine de ce sentiment humain qui peut bien changer les choses…
Gabriel est un personnage fort, torturé, au physique ténébreux et aux yeux verts aussi durs et beaux que l'émeraude, un personnage qui se contient, retenant une colère née d'un père trafiquant qui lui a fait connaître la violence dès son plus jeune âge « Ne montre jamais ta faiblesse Gabriel, (…) Ne pleure jamais Gabriel… » et d'une mère qui l'a abandonné, fuyant un homme violent. Élevé par sa soeur et son compagnon, Gabriel avait retrouvé un semblant d'enfance, puis il y a eu ce jeune homme un peu insistant dans ses regards, des bousculades, et un jour la brutalité n'a pas été sans conséquence… Trois ans plus tard, Gabriel pense souvent à Vicky, à ce qu'il lui a fait, chaque soir, il lui écrit des lettres qu'il ne lui envoie jamais. Il tente de se reconstruire, expulsant sa violence dans des combats clandestins, passant ses journées dans un garage à réparer des voitures, jusqu'à ce qu'il recroise Vicky par hasard, et là son sang bout, la colère et la violence resurgissent mais aussi accentue un mal être qui le ronge et une punition qu'il semble se donner depuis tant d'année.
Vicky est un arc-en-ciel, de la couleur vive de ses cheveux (bleu, violet…) à son tempérament positif et joyeux. Un personnage masculin androgyne qui porte des jeans slims, des baskets aux couleurs criardes et des foulards assortis, parfois même des barrettes pour tenir une frange trop longue, Vicky à qui semble tout réussir, il n'en aura pas fallu plus pour que le jeune homme agace Gabriel, un fils de riche, un jeune homme qui peut tout obtenir et pourtant… Vicky est loin de tout ça, loin de la vie rangée de ses parents, loin de leurs désirs, Vicky est un feu d'artifice, un personnage pétillant, intelligent, malicieux avec ses propres rêves. Un personnage doux, compréhensif et patient qui aime profondément. Un homme amoureux depuis des années…
Les romans de Lily Haime sont un peu comme une montagne russe, des montées lentes, délicates mais aussi anxieuses, et des descentes violentes, passionnelles accompagnées de papillons qui s'activent intensément dans le ventre.
Parce que la relation des deux personnages est autant haut en couleur que sombre, ténébreuse et sauvage, Gabriel s'en veut, se punit depuis des années, se pensant être un moins que rien, à l'image de son père, un homme se réduisant à la violence. Vicky est de prime abord plus fragile mais surtout très tenace, il pousse Gabriel dans ses retranchements, lui faisant comprendre sans nul doute qu'il n'y a peut-être pas que la colère qui l'anime mais bien d'autres sentiments aussi forts.
Wild Heart est encore une parfaite réussite, si l'on peut peut-être reprocher un léger surréalisme, une romance un peu trop facile et attendue, ce qu'il est important de retenir ce sont les difficultés de la vie que chacun peut rencontrer, ce qui peut nuire à un couple, l'éloigner, le rapprocher, l'unir et le séparer, ce qui est intéressant ce n'est pas tant la romance même si elle est sublime, c'est surtout la reconstruction de ce personnage Gabriel, un démon angélique, un personnage qui a peur de perdre ce peu d'humanité qu'il lui reste, cette lueur au fond de son coeur, un personnage qui ne sait pas se pardonner et qui démontre que ressentir est mieux que d'être vide, des proches, des personnes à vos côtés qui vous soutiennent ; des amis, de la famille, un amant, alimentant le moindre sentiment. Parfois se prendre en main est difficile, accepter certaines choses encore plus, mais les difficultés ne sont – elles pas utiles pour comprendre la valeur de la vie ?
En bref, si vous n'avez pas encore découvert la plume tendre et très humaine de Lily Haime, je ne peux que vous inviter à le faire !
Lien : https://songesdunewalkyrie.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Tsukibou
15 août 2016
Si Wild Heart était une sensation se serait indéniablement un coup de coeur. Ce roman est magique, poignant, fort émotionnellement et psychologiquement, c'est une prise de conscience, je l'ai refermé en ayant vraiment l'impression de m'être pris une grande claque. La puissance des mots, des sentiments, bons comme mauvais, de Gabriel mais aussi de Vicky, c'est un roman qui vous retourne complètement, sans vous laisser le temps de véritablement comprendre comment ni pourquoi. Vous recevez tout simplement ce que l'auteur veut faire passer en un claquement de doigt, vous prenez tout cela de plein fouet et ne pouvez faire autrement que d'en être bouleversé au plus profond de votre coeur, de votre âme. Je ne saurais comment vous dire autrement, qu'il faut lire ce roman, c'est un énorme coup de coeur pour moi et cela fait longtemps que je n'en avais pas eu en lisant. Ce livre est dans le don, il donne tout ce qu'il a, de la rage, de la haine, de la douleur, de la tristesse, de la culpabilité, de la violence mais aussi beaucoup d'amour, de la passion, de la sensualité et tout cela est si sincère, réel sous la plume de Lily Haime, c'est le premier roman que je lis d'elle mais ce n'est certainement pas le dernier.
Si Wild Heart devait être un seul personnage se serait bien entendu Gabriel Perez, le héros de ce roman. Gabriel est un jeune homme de 18 ans lorsque nous le rencontrons au début du roman, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il n'a pas eu une enfance des plus heureuse, ni conventionnelle jusqu'à l'âge de 10 ans. Son père l'a façonné à son image, celui d'un gangster, ne jamais se montrer faible, ne pas baisser les yeux et en toutes circonstances ressentir de la haine et de la rage «Frappe Gabriel, encore, plus fort, plus vite». Pas étonnant qu'à l'âge de 15 ans il se retrouve en centre correctionnel après un «accident», malgré l'amour de sa soeur et de son beau-frère qui prennent soin de lui depuis qu'il a 10 ans. Gabriel est une bombe à retardement, il m'a vraiment touché, je me suis, étrangement, bien retrouvée en lui, dans sa peine, sa douleur, sa sensation de n'être invariablement pas à sa place où qu'il se trouve. Sa culpabilité et sa colère ne peuvent que vous toucher, il ne cesse de se remettre en question, se demande pourquoi il en veut tant à Vicky alors que ce dernier ne faisait rien d'autre que lui sourire et s'assumer pour finalement comprendre que c'est contre lui-même qu'il est si en colère.
Si Wild Heart était un sport, se serait la boxe. Il suffit de voir la première de couverture pour le comprendre, j'ai adoré cet aspect du livre, qui en fait autre chose qu'une romance MxM, ces scènes de violence pure sont exceptionnelles, elle reflète tant de chose en si peu de mots, juste la rage, les sentiments confus de Gabriel, cette rage qui couve constamment en lui et qui explose à travers les coups qu'il donne, c'est brutal, mais d'une réalité, d'une sincérité qui vous bouleverse une fois encore. On ne peut qu'approuver le choix de l'auteur de nous mettre face à cette brutalité pure à travers ces matchs.
Si Wild Heart devait être un sentiment se serait ... tellement de chose. Comme je l'ai déjà dit on retrouve à travers ses pages tout ce qu'il est possible de ressentir en une vie entière, leur lecture n'est pas sans conséquence, on n'en ressort pas indemne, c'est purement impossible. Souvent les romances ont un schéma-type, la rencontre, l'idylle, le retournement, les retrouvailles et le happy end. Mais ici, comme dit plus haut, ça n'a rien de conventionnel, à une centaine de pages de la fin, on se dit que l'auteur aurait pu s'arrêter là, que le happy end était parfait, mais non, on a invariablement le pressentiment qu'il va arriver quelque chose d'horrible à nos héros et... j'en ai eu le coeur brisé, vraiment, ce retournement alors que tout commencé enfin à changer pour Gabriel, cet événement... (non je ne vous dirais pas de quoi il s'agit) pour l'histoire c'est tellement parfait mais à la fois parfaitement atroce...
Si la lecture de Wild Heart devait se résumer en un adjectif se serait, parfaite. Un moment de lecture inoubliable, si bouleversant, prenant, ce livre vous attrape et ne vous lâche plus jusqu'à la dernière ligne et vous vous en souviendrez encore longtemps après. Je dis souvent que tout est réuni pour en faire un bon moment de lecture mais ici c'est multiplié par 100 si non plus, nous avons la représentation de la famille parfaite, à laquelle Gabriel ne veut pas se mêler plus que quelques minutes par mois de peur de brouiller ce bonheur, mais la réalité et ses sentiments pour son neveu et sa nièce vont surpasser cela, de l'amitié sincère qui va plus loin que ce que l'on pourrait espérer pour nous-même, de l'amour, et quel amour plein de passion et d'amitié mêlées, malgré leur différence raciale, sociale et... le reste, ils sont finalement l'opposé l'un de l'autre mais c'est d'une telle évidence, ils sont complémentaires, ils ont un besoin primal l'un de l'autre. On passe par le plus sombre des sentiments, des ténèbres de la solitude à la lumière éblouissante de ce que l'amour, quel qu'il soit, peut apporter dans une vie, j'ai des frissons rien qu'en repensant à ce que j'ai ressenti lors de ma lecture. Ce roman est simplement parfait !
Lien : http://www.tsuki-books.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          12
Mateiva
10 août 2016
Il m'est très difficile de vous parler de ce roman tant il m'a touchée, marquée. C'est une histoire pleine de rage et de tendresse, toute en dualité, comme les personnages qui la compose.
Lily Haime m'a scotchée avec ce roman. Pour moi, c'est un bijou, un cadeau, que j'ai envie de choyer, de lire et relire à l'infini. J'ai eu d'ailleurs beaucoup de mal à me remettre de ma lecture et à passer à autre chose. L'histoire, les personnages, certaines phrases, certains actes, gestes....tout m'a hantée (dans le bon sens) longtemps, même encore maintenant.
Cette histoire, c'est Gabriel et Vicky, Vicky et Gabriel, des provocations, un drame, une sanction, des années qui passent, et le destin, ou la providence, qui arrive inopinément.
Gabriel, l'âme noire, l'âme qui se déverse dans chaque coup de poing, les remords qui pullulent son esprit, son combat pour vivre autrement que ce que lui a inculqué son père, cette violence, ce "bats-toi" encore et encore, comme un mantra dans la tête. Gabriel, c'est un écorché vif, un passionné, une rage hors du commun qui cherche des réponses. C'est un personnage franc, qui va droit au but. Il m'a énormément émue et touché. J'ai vécu avec lui ce sentiment d'impuissance, cette folie qui le dévore, cette fureur qui envahie son coeur, ce besoin d'assouvir cet état par le sang, les poings, le sexe, pour le contrôle, la stabilité émotionnelle.
Gabriel, c'est un homme tout en force, qui va chercher comment s'en sortir, qui va essayer de renouer avec cette soeur qui a tant fait pour lui, cette soeur qui sera toujours là, pour lui.
Vicky, c'est le contraire de Gabriel, c'est la lumière, le calme, la gentillesse. J'ai beaucoup aimé son rôle dans ce roman, que je vous laisserai découvrir par vous-même. Rien que son style vestimentaire m'a fait craquer ! J'ai adoré ! Il est très touchant, attendrissant.
Lorsque que Gabriel croise à nouveau le regard de Vicky, il ne se doute pas une seule seconde que sa vie vient de changer. Cette rencontre, qui en deviendra plusieurs pour aboutir à autre chose, c'est une lumière dans l'esprit de Gabriel, c'est un but, un but de plus pour avancer dans sa rédemption, son apaisement.
Mais rien n'est jamais facile, rien n'est jamais acquis, et vous verrez que pour Gabriel et Vicky, ce n'est que le début d'un long chemin semé d'embûches, de difficultés, où il faudra se relever, encore et encore, se battre, s'apprivoiser, décortiquer, s'aimer.
Ce que j'ai particulièrement apprécié, ce sont les lettres de Gabriel, ces lettres qui le dévoilent totalement, où nous, lecteurs, nous comprenons ce que lui ne voit pas, où nous découvrons ses pensées les plus intimes, et ce mal-être qui le ronge depuis longtemps. C'est troublant, c'est beau, c'est poignant.
Les personnages secondaires qui composent ce texte sont tous importants. Ils jouent un rôle dans la vie de Gabriel, mais aussi dans celle de Vicky. Chaque personnage a son truc, son "plus" qui fait qu'ils nous sont sympathiques ou pas. Bref, ils sont indispensables. A vous de les découvrir et de les apprécier à leur juste valeur, car certains en valent vraiment la peine.
Gabriel et Vicky, deux destins qui se retrouvent, s'entremêlent. Un pas en avant, un pas en arrière. Une relation particulière où la colère et la rancoeur se disputent à l'amour et au pardon, où le remords se dispute à l'espoir. Une belle dualité qui cimente cet amour si particulier. de la haine à l'amour...il n'y a q'un pas.
Et quand Gabriel et Vicky se lâchent, se mettent à nu, c'est d'une intensité incroyable.
La plume de l'auteur est fluide, si juste, si percutante, si parfaite. Elle m'a secouée de bien des façons, m'entraînant dans son sillage, dans cette tornade d'émotions intenses, brutales.
Avec ses mots, ses douceurs, et sa façon parfois poétique de raconter les choses, les sentiments, ses comparaisons, ces lettres, Lily Haime est en parfaite adéquation avec l'atmosphère de son roman, cette ambiance à la fois douloureuse et lumineuse. Tout est retranscrit de manière adéquat (caractères, physiques, ressentis, peine, espoir, amour, désillusions) ce qui inexorablement vous touche en plein coeur, vous procure de l'empathie pour les personnages, vous font vivre en eux, par eux, pour eux.
Bref, je n'arrive pas vraiment à vous exprimer tout ce que j'ai pu ressentir à cette lecture, et d'ailleurs il me semble que c'est la première fois où j'ai autant de mal à parler d'un livre.
"Wild Heart", c'est un récit superbe, une vraie histoire, qui a du sens. Un roman qui m'a secoué, addictif, entêtant, qui m'a émue de la première à la dernière page. Un livre magistrale pour un immense coup de coeur
.
Et si j'ai au final tant de mal à vous en parler alors qu'il reste gravé dans mon coeur, dans mon âme, c'est tout simplement parce que ce roman ne se raconte pas, il se vit.
Lien : http://mateiva.blogspot.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
monparadisdeslivres
17 juin 2016
Un livre que j'ai lu dès sa parution. Non pour la sublime couverture ou le résumé… Non, c'est juste pour le talent inné de l'auteur. Lily Haime. Comme vous le savez, je suis une grande fan de ses écrits. Et encore une fois, elle ne déçoit pas en nous offrant l'une des plus belles histoires que j'ai pu lire dans la romance toute confondue…
« Wild Heart », le titre parfait…
Pourquoi ? Car c'est l'histoire d'un Coeur Sauvage rongé par la Colère qui va retrouver face à ses démons du passé. Et les affronter et en guéri ne seront pas une mince affaire. Surtout lorsque ces blessures et cette part d'ombres obscurs sont ancrés au plus profond de son âme. Mais, il arrive que parfois le destin mette sur votre route de belles âmes pour que votre reprenne vit de nouveau…
Deux héros Extraordinaires. Gabriel & Vicky.
Vous allez littéralement fondre pour ces Deux Grands héros. Gabriel, qui va nous narrer ce qui ronge son âme depuis ce jour où tout à basculer. Cette violence qui le bouffe un peu plus chaque jour de sa vie. Et même s'il a le soutient de ses proches, il n'arrive pas à s'en défaire… Mais il aura fallut que son chemin croise de nouveau celui de Vicky, pour que tout en lui soit chamboulé… Vicky, cette marque au fer rouge qu'il n'a jamais pu oublier… Vicky, cet être aux allures fragiles qui le fait ressentir des sensations qu'il n'a jamais connu… Vicky, qui grâce à sa ténacité va éveiller cette flamme qu'il pensait avoir perdu à jamais…
La Magie Lily a encore opéré.
Avec une plume fluide, envoûtante et addictive, l'auteur aborde un sujet dur et sensible. Et à partir, d'une sombre et poignante histoire, elle arrive à en faire un petit diamant brut… Un prodige ce livre. Juste le fait d'y repenser j'en frisonne encore… Une intrigue époustouflante qui ne vous laissera pas indifférents et qui est divinement menée. Des sentiments bruts, d'une grande sincérité et d'un grand réalisme. Des personnages principaux comme secondaires qui sont tous réussis sans exception. Chacun tient une place importante dans l'histoire. Une Grande Famille de Coeur Exceptionnelle qui ne vous laissera pas indifférent…
Lily Haime, une virtuose…
Ce que j'admire le plus chez cette auteure, c'est son style particulier qui est bien à elle. On a beau se préparer mentalement avant de lire, elle arrive à nous faire vibrer au plus haut point en nous faisant on passe par tous nos états. Fous rire. Choc émotionnel. Sourire. Doute. Coeur brisé. Larmes de tristesse. Espoir. Bonheur. Larmes de joie.
A chaque fois que l'on lit l'un des ses oeuvres (et je les ai tous lu), c'est comme si l'on faisait le saut en parachute ou le saut à l'élastique pour la première fois. le message qu'elle véhicule à travers ses mots vous frappe comme un uppercut en plein coeur. Montée d'adrénaline. L'euphorie que l'on ressent à la fin est démentielle. On ne s'en lasse pas et on en devient totalement accro…
« Wild Heart », l'une des plus belles histoires que j'ai pu lire…
C'est un fait, Lily Haime est la Reine de la Prose dans la romance M-M ainsi que mon auteur préféré.
Ici, elle nous parle de la Colère. de la Violence. de la Rédemption. du Pardon. de l'Acception. de la Guérison. Mais surtout de l'Amour et De La Famille. Un petit bijou que je ne suis pas prête d'oublie et que je recommande vivement.
Alors je finirai avec ceci : « Merci à toi, Lily pour ce très beau message »
Lien : http://wp.me/p5AuT9-1Jn
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Glittery_books
08 août 2016
Tout d'abord, ce livre est une pépite. Je ne m'attendais pas vraiment à avoir un coup de coeur en le prenant. A vrai dire, je louche sur ce livre depuis sa sortie, mais j'avais peur de mettre 20 euros et de ne pas du tout aimer parce que la violence est un sujet qui me touche énormément et j'aime quand c'est bien abordé. Eh bien.... J'aurais dû craquer avant, parce que, je vous le dis tout de suite, ce livre est un coup de coeur.
On y suit Gabriel, un jeune homme qui vient de passer plusieurs années dans un centre correctionnel, suite à un petit accrochage avec l'un de ses camarades. On découvre très vite que Gabriel s'en veut énormément d'avoir fais cela, qu'il se blâme pour tout, même si ce n'est pas forcément que de sa faute, et qu'il a une haine profonde pour lui même, et pour le monde entier.
Gabriel est un personnage incroyablement touchant, incroyablement réaliste. On se demande tout au long du livre s'il va s'en sortir, avec tous ses démons intérieurs, avec tous les obstacles qu'il doit supporter, avec son passé qui le suit, qui lui colle à la peau... Je me demandais vraiment comment aller se terminer ce livre, puisqu'il est très réaliste, et qu'on sait tous que la vie n'est pas toute rose (ou colorée quoi, pas forcément rose.)
J'ai eu un énorme coup de coeur pour les personnages. Ils sont vraiment originaux, ce n'est pas des stupides clichés qui m'auraient fais lever les yeux au ciel, non, on sent qu'ils sont recherchés et ça fait tellement plaisir.
Vicky est un personnage attachant, très différent de Gabriel. C'est une explosion de couleur tandis que Gabriel est un personnage sombre. Au fur et à mesure du livre, on se rends compte que Vicky n'a pas forcément une famille aimante, acceptante, qu'il n'a pas un passé super tranquille, et qu'on ne l'encourage pas pour son futur. Mais il reste souriant, un petit rayon de soleil que ce soit pour Gabriel, ou pour le lecteur, qui peut décompresser et sourire face à ce jeune homme touchant, qui garde espoir. J'ai adoré le fait qu'il n'a pas vraiment peur de Gabriel, qu'il ne le fuit pas. Je pensais que ça allait être ça, l'histoire, et je n'aime pas le jeu du chat et de la souris. Mais l'auteur a réussi à me surprendre.
Gabriel... Je n'ai pas envie de décrire ce personnage, j'ai envie que vous le découvriez comme moi je l'ai fais au fil des pages. Il est tout simplement incroyable et je suis sûre que vous penserez comme moi à la fin de votre lecture.
Il ne faut pas avoir peur de la violence, de la mort, de la rage, du sang pour lire ce livre. C'est une histoire sombre parsemée de petits moments remplis de couleurs. Ce n'est pas seulement ça, bien évidemment, mais il ne faut pas s'attendre au monde des bisounours, je tenais à vous prévenir.
J'ai adoré le fait que Gabriel ne soit pas bloqué pendant des centaines de pages à se demander s'il est gay, si c'est mal, pourquoi, qu'est ce qu'il est en train de faire, j'ai beaucoup de mal avec ce genre de livres en ce moment. Gabriel n'hésite pas longtemps, il n'a aucun problème par rapport à son orientation, il a plus peur de sa rage en lui que de ça.
J'ai aussi adoré les passages avec les lettres, c'était vraiment très touchant et on comprenait un peu mieux Gabriel, ses pensées, ses réactions, et c'est d'ailleurs comme cela que je me suis attaché à lui.
Ce livre termine sur une note d'espoir, même si, encore une fois, ce n'est pas le monde des bisounours et que jusqu'au bout on voit à quel point Gabriel n'a pas une vie facile, et on se dit que son ange gardien n'est pas présent pour l'empêcher de subir des choses plutôt dur.
J'admire le travail de l'auteur, parce que la violence et la rage sont vraiment bien abordées, et j'adore sa plume.
Lien : http://glitterybooksintothen..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (37) Voir plus Ajouter une citation
plumkreole973plumkreole97315 juin 2016
J’avais connu ma première blonde, ma première brune et même ma première rousse. Des premières fois qui m’avaient laissé froid et indifférent. J’avais espéré que ces moments deviennent si puissants et particuliers que j’aurais traîné les soirs dans le seul but de recommencer. Il n’y avait pas eu d’éclat ou de feux d’artifice alors que ces filles couvraient mon corps d’attentions délicates et audacieuses. Je voulais frémir, chavirer, connaître cette révolution que m’avait si bien décrite Darius quand il parlait de ses petites amies. Mais je restais de marbre devant ces silhouettes voluptueuses. Elles étaient belles et je les touchais. Je fermais les yeux, je faisais glisser ma bouche sur leur peau. Mes mains entre leurs cuisses. J’écoutais la chanson de leurs gémissements, le baromètre de leur plaisir. Pourtant, en moi, tout restait mécanique, presque chirurgical. Il manquait la passion et une réelle envie.
Je voulais ressentir quelque chose de plus fort. De plus grand. Quelque chose qui terrasserait tout le reste
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MorrighanMorrighan08 février 2017
— Putain de merde ! Avec qui es-tu, Vicky ?
Si j'avais réfléchi un peu, je ne lui aurais sans doute pas parlé sur ce ton. Mais je n'étais certainement pas dans mon état normal, sans compter que c'était plutôt à lui de poser ce genre de question puisque j'aurais dû l'appeler depuis deux bonnes heures déjà.
— Tu m'entends, Vicky ? gueulai-je.
— Je t'entends très bien, espèce de soûlard.
Il devait se situer entre l'agacement et l'amusement teinté de moquerie.
— Tu veux que je vienne te chercher ? me proposa-t-il.
Oui, qu'il vienne. Qu'il me ramène.
Qu'il s'occupe de moi. Qu'il ne me quitte pas.
— Darius et moi t'en serions étrénel... éternite... éternellement reconnaissants.
— Tout ça, ouais ! gueula Darius en se penchant vers moi.
Vicky soupira et je regardai l'heure à ma montre. Il n'était que 23 heures. Nous n'avions pas eu besoin de beaucoup de temps pour nous mettre dans cet état.
— Où êtes-vous ?
— Au Local, bafouillai-je. Irish pub sur...
— Je connais, me coupa-t-il. J'arrive.
Il arrivait. Je souris comme un idiot et Darius en avala sa gorgée de travers.
— Je t'adore, Vicky, fis-je en raccrochant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ArcaaleaArcaalea27 septembre 2016
Il n'y avait pas de réveil possible, pas de lumière à allumer pour chasser les ombres. Elles resteraient au-dessus de nos têtes. Elles s'accrocheraient à nos pas, comme des chaînes. Elles seraient nos fantômes, nos revenants, et nous ne pourrions plus jamais nous en défaire.
Commenter  J’apprécie          90
ArcaaleaArcaalea26 septembre 2016
- Tu veux que je te dise un secret, Luis ? lui murmurai-je.
Il hocha la tête en déglutissant.
- Si je ne pleure jamais, c'est parce que je ne sais pas où sont mes larmes.
- Tu les as perdues ?
- Depuis longtemps, oui.
Commenter  J’apprécie          60
LesLecturesdOrianeLesLecturesdOriane07 décembre 2016
« Il avait une minuscule cicatrice sur le coin de la lèvre, que je n’avais jamais remarquée et qui disparut à l’instant où les lumières s’éteignirent, nous plongeant dans la pénombre.
— Est-ce que tu es certain d’avoir bien retenu que j’étais gay ?
— Oui, me moquai-je. Je crois que j’ai dû intégrer cette notion il y a quelque temps, déjà.
— OK, soupira-t-il quand je passai une mèche derrière son oreille.
Mes doigts glissèrent sur son cou, attiré par le frémissement de sa jugulaire, par les pulsations arythmiques d’un pouls qui s’emballait.
Est-ce que je l’excitais ?
Est-ce qu’il avait envie de moi, malgré tout ce que je lui avais fait ?
Je me penchai sur lui et son souffle se suspendit. J’inclinai mon visage pour mieux le regarder, pour contempler l’éclat de ses yeux gris qui perçait l’obscurité.
— Et toi, Vicky ? murmurai-je. As-tu retenu que j’étais dangereux ?
Il ne répondit rien et je m’écartai pour me renfoncer dans mon siège.
— Tu devrais peut-être t’en souvenir.
— Je ne l’oublie pas, Gabriel, me dit-il. Bien qu’en ce qui me concerne, le danger n’est certainement pas celui dont tu parles.
Le danger, c’était le frisson qui agitait mes épaules, qui parcourait mes mains, le bout de mes doigts, et qui me donnait envie de le toucher.
C’était son regard, ce gris hypnotique. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Lily Haime (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lily Haime
Découvrez le premier extrait de Clair Obscur de Lily Haime en livre audio chez Hardigan.
Et n'oubliez pas, vous pouvez télécharger GRATUITEMENT votre premier livre audio sur audible.fr !
Sortie en MARS 2017 !
--------------------------------------------------------- ? de quoi ça parle : ?
« Il a le regard vairon, des yeux qui m?ont poursuivi pendant des années. Si je l?aime... »
Gwenn a deux rêves, la danse et Sevan. Après avoir réussi ses auditions à la célèbre Julliard School, il prend sa voiture malgré les conseils de son meilleur ami et roule jusqu?à chez Sevan. Gwenn a l?arrogance de ses dix-sept ans, la prétention des sentiments. Sevan a vingt-quatre ans ; militaire de carrière, il est sur le point de quitter Portland pour se marier. Gwenn repart en cachant ses larmes, démarre trop vite, prend la fuite en faisant déraper les roues de sa Jeep.
Une seconde d?inattention et un chauffard ivre... Un arbre au bas d?une pente...
Sept ans plus tard, Gwenn est un jeune homme qui n?a plus rien à voir avec l?adolescent qu?il a été, ce rêveur aux grandes ambitions. Professeur de danse, propriétaire d?un bar en chantier, fils, frère, ami et tonton, il a appris à composer avec une vie différente de celle qu?il pensait mener. Si ses espoirs ont foutu le camp, s?il reste cabossé et rafistolé, il ne cache pas ses cicatrices.
Quand Sevan revient à Portland, Gwenn a appris à le haïr pour ne plus l?aimer.
« Une seconde chance, un souffle sur ses lèvres, une main au creux de son dos. Des riens qui changent tout... »
---------------------------------------------------------
Pour retrouver tous nos ouvrages chez Audible c'est par là : ? http://bit.ly/AudibleHardigan
---------------------------------------------------------
Passez nous dire bonjour sur Facebook : http://facebook.com/playhardigan Suivez nous sur Twitter : http://twitter.com/playhardigan Rejoignez le cercle sur Google+ : http://google.com/+HardiganFrance
---------------------------------------------------------
Les musiques utilisées, le contenu des livres audio est copyright Hardigan et nécessité une autorisation pour diffusion. Hardigan est une marque protégée.
+ Lire la suite
autres livres classés : boxeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Coupe du monde de rugby : une bd à gagner !

Quel célèbre écrivain a écrit un livre intitulé Rugby Blues ?

Patrick Modiano
Denis Tillinac
Mathias Enard
Philippe Djian

10 questions
830 lecteurs ont répondu
Thèmes : rugby , sport , Coupe du mondeCréer un quiz sur ce livre
. .