AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2505019266
Éditeur : Dargaud (07/02/2014)

Note moyenne : 3.52/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Ce premier épisode de Perico s'ouvre sur le meurtre d'un Américain à la sortie d'un casino de La Havane, à Cuba. L'incident met le chef de la pègre locale, Santo Trafficante, et le président Batista sur les dents... Et le jeune Joaquin comprend rapidement que, ayant voulu aider son frère, il trempe désormais dans une bien vilaine histoire ! Reste à comprendre pourquoi cet assassinat crée tant d'agitation dans un pays où les règlements de comptes sont monnaie courant... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
trust_me
  05 mars 2014
Cuba, 1958. le président Batista a du mal à contenir la révolution castriste et les barons de la pègre locale s'inquiètent. le meurtre d'un américain va mettre le feu aux poudres. Une mallette de billets qui disparaît et le jeune Joaquin, serveur sans histoire dans un casino de la Havane, va voir sa vie basculer. Impliqué malgré lui dans une affaire qui le dépasse, il part pour la Floride avec Elena, jeune chanteuse au charme vénéneux promise à Trafficante, le plus grand parrain de l'île. A leurs trousses, une horde de tueurs sans pitié...
Voila un pitch somme toute classique. du noir bien serré à la trame simplissime mais d'une redoutable efficacité. Berthet a demandé à Régis Hautière de lui écrire une histoire après avoir lu et adoré Abélard (on peut le comprendre). le scénariste lui a concocté un récit aux petits oignons dans une ambiance qui n'est pas sans rappeler le « Privé d'Hollywood », l'une de ses plus célèbres séries. En prime, j'ai retrouvé dans ce premier tome plusieurs éléments inspirés d'Abélard : le jeune naïf fou amoureux d'une femme fatale ne s'intéressant pas à lui, l'exil volontaire vers un avenir que l'on pense meilleur, la rencontre impromptue avec un inconnu croisé au cours du voyage... tout ça dans un diptyque. Pour le coup, on peut craindre le pire pour notre jeune naïf quand on connait la fin d'Abélard !
Le graphisme est somptueux et Berthet s'en donne à coeur joie. Cuba et la Floride des années 50-60 sont restitués avec une déconcertante facilité. Voiture, vêtements, architecture, tout y est. Sans compter les femmes à la plastique de rêve, une des « spécialités » du dessinateur des incontournables « Pin-up ».
Un excellent premier volume, qui se dévore d'une traite. Moi qui ne suis pas amateur de polar, je me suis régalé. Et connaissant Hautière, je ne doute pas une seconde que la conclusion de ce road trip trépidant soit à la hauteur.

Lien : http://litterature-a-blog.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
kanarmor
  27 septembre 2014
Cuba, fin des années 50. Joaquin jeune serveur dans un hôtel est impliqué malgré lui dans la lutte pour le pouvoir entre le dictateur Batista et le dictateur Castro. Il va devoir fuir son pays pour les Etats-Unis accompagné de la protégée de son patron, mafieux et ami de Batista. Mais ce n'est que le début d'une course poursuite…
Même si le scénario n'est pas forcément très original l'histoire est captivante. C'est un bel album (ne serait-ce que par le papier) aux couleurs chaudes, retraçant bien l'ambiance de l'époque : "beaucoup de soleil mais de nombreuses zones d'ombre".
Commenter  J’apprécie          70
yvantilleuil
  20 avril 2014
Cette première partie de diptyque inaugure la nouvelle collection « Ligne Noire » des éditions Dargaud, entièrement dédiée aux récits noirs.
L'histoire se déroule à Cuba, quelques mois avant la révolution castriste, à une époque où les liens avec les Etats-Unis n'étaient pas encore rompus. Les proches du général Batista deviennent de plus en plus nerveux, tout comme la mafia locale qui dépend en grande partie du gouvernement corrompu en place. Régis Hautière (Abélard, de briques et de sang, Aquablue) prend le temps d'installer ce cadre historique qui s'avère plutôt intéressant. La tension que suscite l'arrivée de Fidel Castro devient d'ailleurs palpable au fil des pages. Si cette touche historique développé en arrière-plan du récit est assez plaisante, l'intrigue développée par l'auteur s'avère malheureusement très, voire même trop, classique.
En voulant aider son frère, un jeune homme plutôt naïf se retrouve embarqué dans une affaire qui le dépasse. En entrant en possession d'une mallette pleine de dollars dérobée à la mafia, il décide de saisir l'opportunité pour fuir son pays en compagnie d'une belle qui appartient au chef de la pègre locale. Empruntant les sentiers battus du polar noir, l'histoire bascule progressivement vers le road-movie lorsque le héros et sa compagne traversent les Etats-Unis pourchassés par des truands bien décidés à récupérer leur mise. Si l'hommage au genre est réussi, l'originalité n'est cependant pas au rendez-vous , invitant le lecteur à suivre une histoire certes bien construite, mais qui ne réserve aucune surprise. de plus, le personnage féminin qui accompagne le personnage principal dans sa fuite est particulièrement agaçant.
Visuellement, le style ligne claire et désuet de Philippe Berthet (Nico) restitue à merveille l'atmosphères des années soixante. Rehaussé par la mise en couleurs somptueuse de Dominique David, ce dessin old-school dont je n'ai jamais été grand fan impose un rythme lent à ce récit efficace qui défile sans surprendre.
Bref, un premier tome plaisant à lire mais, malgré un titre de saga qui signifie cocaïne en argot cubain, je suis pour l'instant loin d'être accro.
Lien : http://brusselsboy.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mamieCerise
  03 mars 2015
Cuba, 1958. Un jeune homme sans histoires va se voir confier une valise, pleine de billets, dérobée au proche d'un grand mafieux Cubain. La fuite est inévitable ! Au passage Joaquin embarque avec lui la petite pépé du chef de la pègre locale, elle aussi promise à une triste fin. Sur la route des Etats Unis les deux jeunes vagabonds font faire une surprenante rencontre... Suite au tome 2.

Cette bande dessinée est magnifique. Les dessins de Philippe Berthet nous plongent directement au coeur de la Havanne à la veille de la révolution entre bandits, mafia, belles filles et histoire d'amour. Vous lisez cette BD et en même temps vous êtes face à un de ces vieux films hollywoodiens qui ont tant de charme et qui vous font battre le coeur à + 11000. Et comme pour les vieux films vous voudrez relire et relire encore, ou devrais-je dire, admirer et admirer encore Perico !
Commenter  J’apprécie          00
yanndallex
  10 mars 2014
Joaquin, employé du célèbre mafieux Trafficante, va se retrouver bien malgré lui dans un micmac qui peut lui couter la peau.
Un vol, de l'argent, des meurtres, de l'amour, des escrocs, un chasse à l'homme, des inconnus, une révolution, un exil etc...
Cette BD sur base historique de la Révolution Castriste de Cuba s'avère être un terrible thriller haletant.
Un bon scénario, un dessin agréable, un fond historique passionnant...
Une bonne BD, attendons le tome 2 maintenant pour voir.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (6)
LesEchos   30 juin 2014
Drôle et grinçante, cette BD en forme de « road movie » pleine de rebondissements, qui refuse le politiquement correct, nous assène une vérité : tous les vieux ne sont pas bien élevés et il vaut mieux ne pas les croiser quand ils sont armés.
Lire la critique sur le site : LesEchos
BDSelection   24 mars 2014
On pourrait certes en souhaiter un peu plus, mais il s'avère que c'est déjà bien ainsi.
Lire la critique sur le site : BDSelection
BoDoi   05 mars 2014
Dans un style très carte postale, résolument charmeur, les ambiances de nuit moite et le parfum de l’air marin sont joliment rendus, notamment grâce aux chouettes couleurs de Dominique David.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Auracan   24 février 2014
Un bon départ qui demande confirmation...
Lire la critique sur le site : Auracan
Sceneario   12 février 2014
Un vrai plaisir, d'autant qu'encore une fois Berthet y est très inspiré !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   04 février 2014
Les fanatiques de l'artiste seront certainement ravis. Néanmoins, l'ensemble manque un peu d'âme par moments.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
DoVerdorieDoVerdorie   29 avril 2014
- Quand t'auras une femme, fiston, ne la laisse pas chanter. Les filles qui chantent, au bout d'un temps, elles se prennent pour des oiseaux...
...et, un jour, elles s'envolent.
Commenter  J’apprécie          440
kanarmorkanarmor   27 septembre 2014
L’été à La Havane, on passe son temps à regretter l’hiver. L’air est épais, chaud. Trop chaud. Et humide. Chargé de puanteur et d’électricité. Au moindre effort, vous dégoulinez de sueur. A la moindre contrariété, vous explosez.
Commenter  J’apprécie          30
mamieCerisemamieCerise   03 mars 2015
Cuba, 1958. Un jeune homme sans histoires va se voir confier une valise, pleine de billets, dérobée au proche d'un grand mafieux Cubain. La fuite est inévitable ! Au passage Joaquin embarque avec lui la petite pépé du chef de la pègre locale, elle aussi promise à une triste fin. Sur la route des Etats Unis les deux jeunes vagabonds font faire une surprenante rencontre... Suite au tome 2.



Cette bande dessinée est magnifique. Les dessins de Philippe Berthet nous plongent directement au cœur de la Havane à la veille de la révolution entre bandits, mafia, belles filles et histoire d'amour. Vous lisez cette BD et en même temps vous êtes face à un de ces vieux films hollywoodiens qui ont tant de charme et qui vous font battre le coeur à + 11000. Et comme pour les vieux films vous voudrez relire et relire encore, ou devrais-je dire, admirer et admirer encore Perico !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
yanndallexyanndallex   10 mars 2014
Les bandits castristes sont comme les vers de terre : le plus difficile n'est pas de les tuer mais de les trouver.
Commenter  J’apprécie          40
Lire un extrait
Videos de Régis Hautière (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Régis Hautière
Grégory Charlet est devenu dessinateur de BD très jeune. Après "Le maître de jeu" aux côtés de Corbeyran chez Delcourt, il a réalisé "Kabbale" chez Dargaud en tant qu'auteur complet... avant de connaître une traversée du désert, due à des problèmes physiques (l'épaule qui lâche). Il est revenu par la porte de chez Bamboo avec "Le carrefour" et "Les s?urs Fox" (le tome 2 est à paraître à l'automne 2019). Mais aujourd'hui, c'est dans le registre de l'espionnage qu'il inaugure au côté de Régis Hautière l'adaptation BD de l'émission culte de France Inter "Rendez-vous avec X". Sous ses crayons, le premier dossier chaud rapporté par Mr X se déroule dans le cadre de la révolution culturelle "Chinoise"...
+ Lire la suite
autres livres classés : cubaVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3595 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre