AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Françoise Casaril (Traducteur)Guy Casaril (Traducteur)
EAN : 9782253046219
281 pages
Le Livre de Poche (01/04/1988)
3.64/5   32 notes
Résumé :
Comment un tueur trop doué, le jeune Irlandais Kelly, soigneusement formé par les militaires du K.G.B, finit par échapper à tous ceux qui veulent le contrôler, le neutraliser ou le supprimer. Ainsi lâché dans la nature, il est infiniment plus dangereux. Et cela se passe en pleine guerre des Malouines, au moment où Jean-Paul II vient en Angleterre pour une mission de paix, premier pape dans l'Histoire à visiter la cathédrale de Canterbury. Contre Kelly et la terrible... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
araucaria
  13 mars 2021
Une boite à livres, un auteur que je ne connais pas encore, un roman policier qui flirte avec l'espionnage... KGB, services secrets anglais, mais aussi dirigeants de l'IRA. le livre nous promène de la Russie au Royaume Uni, avec escale à Paris, en Irlande ou à Jersey. On y croise des agents secrets, des policiers, de terroristes, une concertiste, mais aussi d'authentiques membres du clergé, le Pape Jean-Paul II en personne, et un redoutable tueur qui ne craint rien ni personne. L'action se déroule sur fond de guerre des Malouines, alors que le Pape se rend en visite au Royaume Uni. Un livre rempli de rebondissements qui tient en haleine le lecteur. Captivant. Une bonne lecture récréative. J'ai apprécié.
Commenter  J’apprécie          301
umezzu
  27 septembre 2014
Un des rares Jack Higgins que j'ai lu en français et non en V.O.. Higgins est d'abord et avant tout un conteur d'aventures guerrières qui ne s'embarrasse pas de digressions littéraires. Son vocabulaire est des plus simples, mais ce style délibérément dépouillé convient très bien à l'enchaînement d'action qui est la marque de Jack Higgins.
Confessionnal est un bon exemple de ce style, plus centré autour des deux héros principaux : le tueur Irlandais Kelly, incontrôlable, et l'agent secret Liam Delvin.
Commenter  J’apprécie          100
bbpoussy
  24 septembre 2018
J'ai trouvé ce livre de Jack Higgins un peu par hasard, car il date et à sa lecture ça se ressent.
Je n'ai pas retrouvé le même dynamisme que j'ai connu avec ses autres romans. Pas retrouvé non plus les personnages que l'on rencontre habituellement, à part le Général Fergusson.
Après recherche Jack Higgins a écrit une série de roman avec comme héros Liam Devlin, que l'on retrouve ici.
C'est un roman d'espionnage et sur celui-ci, arrivée à la moitié du livre, j'avais l'impression que l'histoire pouvait s'arrêter là et me demandais comment l'auteur allait relancer son histoire. Une impression désagréable, comme si l'auteur avait bâclé son livre pour tenir un nombre de pages !
De loin, celui que j'aime le moins de Jack Higgins.
Commenter  J’apprécie          70
moniquefazius
  21 août 2012
Même s'il est déjà bien vieux (fin des années 80), ce livre retient l'attention et fait passer un bon moment. C'est la guerre froide et la guerre en Irlande du Nord, une visite du pape et la guerre des Malouines, un agent russe infiltré pour "foutre la merde" et qui, ma foi, y réussit pas mal, du suspense, des morts et une fin qui ne surprend pas vraiment. Je retiens l'auteur pour des fouilles en brocante.
Commenter  J’apprécie          20
rulhe
  15 mars 2017
l,action va crescendo
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (21) Voir plus Ajouter une citation
araucariaaraucaria   09 mars 2021
Quand le major Tony Villiers entra dans le mess des officiers des grenadiers de la Garde, à la caserne de Chelsea, il trouva la salle vide, mais pleine d'ombres. La seule lumière provenait des bougies qui clignotaient dans les candélabres de la longue table cirée. L'argenterie du mess reflétait les flammes.
Un unique couvert était mis pour le dîner, au bout de la table - ce qui le surprit - mais une bouteille de champagne attendait dans un seau à glace d'argent. Du Krug 1972, son préféré. Il s'arrêta, regarda la bouteille, puis la prit et dégagea le bouchon en tendant l'autre main vers les flûtes de cristal, sur la table. Il versa lentement, avec précaution. Il s'avança vers la cheminée et posa les yeux sur son reflet dans le miroir, au-dessus de l'âtre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
araucariaaraucaria   09 mars 2021
Au moment où la Land-Rover tourna à l'angle de la rue, Kelly passait devant l'église du Saint-Nom. Il se glissa vivement sous le porche, ouvrit la lourde porte et entra, puis maintint la porte entrebâillée pour surveiller le véhicule.
C'était une Land-Rover désossée, réduite à l'essentiel : rien ne dissimulait le conducteur et les deux gendarmes accroupis à l'arrière. Ils portaient l'uniforme gris sombre traditionnel de la gendarmerie d'Ulster, les pistolets mitrailleurs Sterling prêts à intervenir sans délai. Ils disparurent dans la rue étroite conduisant au centre de Drumore, et Kelly demeura encore un instant dans son refuge de pénombre, sensible à l'odeur familière.
"Encens, cierges et eau bénite, dit-il à mi-voix, et il tendit deux doigts vers la vasque de granit, à côté de la porte.
- Que puis-je pour vous, mon fils?"
La voix n'était guère qu'un murmure, et quand Kelly se retourna, un prêtre sortit de l'ombre, un vieillard en soutane élimée. Ses cheveux très blancs brillaient à la lueur des cierges. Il tenait un parapluie.
"Je m'abritais de la pluie, c'est tout mon père", lui répondit Kelly.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2014
Le K.G.B. est le service de renseignements le plus vaste et le plus complexe du monde ; il contrôle totalement la vie de millions d’êtres humains en Union soviétique même et ses tentacules s’étendent sur tous les pays. Le cœur du service, son noyau le plus secret, est constitué par le Département 13 – la section responsable des meurtres, assassinats et sabotages dans les pays étrangers.
Commenter  J’apprécie          60
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2014
Il s’adonnait beaucoup au sourire tolérant, de rigueur dans la profession de conseiller financier à laquelle il se consacrait depuis son installation à Jersey, dix-huit mois plus tôt. Comme il l’avait dit plus d’une fois à sa femme Joan, l’inconvénient de ce métier, c’est que l’on était toujours en compagnie des gens riches – et, en tant que classe, il les détestait de tout cœur.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   12 octobre 2014
— ... Kelly est un acteur fantastique. Aujourd’hui, il a incarné le personnage du tueur de l’I.R.A. et il est allé jusqu’au bout, comme s’il avait joué le rôle dans un film.
— Sauf qu’il n’y avait pas de metteur en scène pour crier « Coupez ! » . Et que les morts ne se sont pas relevés quand la caméra a cessé de tourner.
Commenter  J’apprécie          50

Video de Jack Higgins (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jack Higgins
Luciano - Jack Higgins - LTL # 173
autres livres classés : espionnageVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "saison en enfer" de Jack Higgins.

Quel est le nom du bistro au début de l'histoire ?

la belle Hélène
la belle Aurore
la belle Sophie

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Saison en enfer de Jack HigginsCréer un quiz sur ce livre