AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Dougal Munro et Jack Carter tome 3 sur 3

François Lasquin (Traducteur)
EAN : 9782253172802
450 pages
Le Livre de Poche (05/03/2003)
3.75/5   40 notes
Résumé :
Américain casse-cou, Jack Kelso, engagé en 1916 dans l'aviation militaire britannique, a épousé son infirmière, la baronne Elsa von Halder, une jeune Allemande désargentée.

Ils ont eu Max et Harry, des jumeaux. Mais Jack se tue lorsqu'ils ont douze ans. Elsa repart en Allemagne avec Max, vivre dans son château grâce au soutien financier du grand-père Abe, qui garde Harry près de lui, à Boston.

Durant des vacances où les deux frères se r... >Voir plus
Que lire après Le Vol des aiglesVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Ca fait tellement longtemps que je n'avais pas lu de roman de cet auteur. J'ai eu plaisir à retrouver l'ambiance que sait créer Jack Higgins.

Dans ce roman, Harry et Max sont frères jumeaux. Nés d'une mère Allemande et d'un père Américain, pilote lors de la première Guerre Mondiale.
Ils seront, comme leur père, pilotes mais lorsque la seconde Guerre Mondiale éclate, Max se retrouve dans la Luftwaffe et Harry s'engage du côté de la RAF. Harry aura à ses côtés l'ours en peluche porte bonheur, Tarquin, qui appartenait à leur père. Ce dernier est un peu le fil rouge de l'histoire.

L'auteur nous conte donc l'histoire de ces deux frères en utilisant les personnalités de cette partie de l'Histoire et surtout tout ce qui est lié à l'aviation.
Il ne rentre pas dans les détails de cette guerre.
On ne ressent pas de haine envers un peuple mais du respect par rapport aux grades.
L'auteur veut aussi marquer le fait que beaucoup d'Allemands se sont retrouvés bloqués en Allemagne une fois la guerre démarrée.

Une vision bien différente de cette partie de l'Histoire par rapport aux autres romans que j'ai pu lire sur cette époque.
Une écriture agréable, même si j'ai trouvé trop de répétitions, notamment sur les nombreux repas de pâtés dans ce pub, presque de quoi faire une indigestion !
Une fin surprenante.
Un très bon Jack Higgins pour ceux qui aiment les romans se rapportant à cette période.
Commenter  J’apprécie          120
Max et Harry, des jumeaux, sont les fils de Jack Keslo, un anglais, pilote d'avion de la première guerre mondiale et d'une baronne allemande désargentée, Elsa von Halder.

Comme leur père se tue lorsqu'ils ont douze ans, les voilà séparés, nos jumeaux. Elsa repart en Allemagne avec Max et Harry va chez son grand-père, Abe à Boston.

Ces pauvres enfants grandissent séparés, un en Allemagne, l'autre en Amérique, ne se voyant que pendant les vacances où papy Abe leur offre des cours de pilotage. Un briscard de la Grande Guerre leur enseigne même les ficelles du métier, et les adolescents, à l'image de leur père disparu, deviennent pilotes d'élite.

Ce qui devait arriver arriva : la Seconde Guerre mondiale éclate en Europe et Max, rentré en Allemagne, ne tarde pas à faire parler de lui. Surnommé "le baron noir", il est de tous les combats aériens et grimpe vite en grade dans la Luftwaffe.

Harry, engagé dans la RAF, a un parcours similaire. Voilà nos jumeaux dans des camps opposés, sorte de Romulus et Rémus des temps modernes parce que, un jour, les deux frères vont se retrouver face à face, piégés par une monstrueuse machination de Himmler.

Vu ainsi, cela pourrait paraître téléphoné, du déjà vu... Mais il n'en était rien. Ce livre, je l'ai bouffé, dévoré, engloutit ! Pas de temps mort, un style agréable à lire et les chapitres s'écoulent comme le temps.

Alternant les chapitres Allemands/Anglais, nous suivons ainsi la trace des jumeaux, leur parcours, leurs exploits. Harry et Max sont pareils, ce que l'un accompli dans un camp, l'autre le fait dans le camp adverse.

La seule différence c'est que l'un est dans le camp des envahisseurs, des méchants de l'histoire.

Quoique l'on puisse penser, à un moment, l'histoire rebondit pour mieux nous étonner. Et ça, j'adore, quand je pense que tout est plié, pouf, ça rebondit.
Commenter  J’apprécie          90
Au départ, l'histoire de ce roman m'a intrigué. J'ai également été attiré par le contexte de la Seconde Guerre mondiale. Mais à la lecture, c'est une déception. Tout dans ce livre manque de finesse. Les personnages (frères, mère) sont dépourvus d'émotion. L'auteur se contente de dresser un catalogue puéril des célébrités, des modèles d'avions et des grades militaires de l'époque. Et entre deux passages héroïques invraisemblables, il oublie de donner vie à ses personnages.
Commenter  J’apprécie          80
Sans doute l'un des meilleurs livres de Jack Higgins.
Tout commence avec deux jumeaux Max et Harry qui sont séparés à la mort de leur père. L'un arrive en Allemagne avec sa mère, l'autre finit en Angleterre chez son grand père. Mis à part le fait qu'ils soient jumeaux, ils ont un autre point commun : ils sont tous les deux aviateurs dans leur pays. le seul problème : quand la guerre est lancé ils se retrouvent dans des camps ennemis.
De l'action, du suspense, un peu d'amour : une bonne recette.
Moment de lecture très agréable et recommandé pour tous les adultes.
Commenter  J’apprécie          50
j'étais perplexe au début. Disons jusqu'au 2 /3 du roman. je me demandais ce qui valait une cote de 3.80 à ce roman. Bien des ouvrages que j'ai apprécié ont reçu des plus basses notes.

Par contre, un coup l'histoire avancée, je me suis laissé prendre au roman. L'histoire est bien écrite. La recherche historique mérite amplement la lecture.

le combat que mène les 2 frères, dans 2 camps adverses ainsi que le dénouement sont plus qu'intéressante. L'atmosphère est bien rendue.

J'ai apprécié ce roman, mais ne passera pas dans la catégorie des livres que je vais relire.

Pour les amateurs de la seconde guerre mondiale ou d'aviation militaire, ce livre doit être un incontournable.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Qu'est-ce que vous avez à vous taire comme ça ? dit-elle. C'est ridicule, on se croirait dans un roman d'Agatha Christie la scène où Poirot rassemble tous les suspects dans la bibliothèque pour leur révéler le nom de l'assassin.
Commenter  J’apprécie          40
Les pilotes de chasse sont de drôles de zèbres, dit-il. Vous savez comment ils appellent les pilotes de bombardiers ? Les "camionneurs".
Commenter  J’apprécie          40
Mais les avions de chasse sont conçus pour combattre, pas pour encadrer des bombardiers. C'est comme si on faisait tirer une carriole par un pur-sang.
Commenter  J’apprécie          10
Quand le moteur de tribord rendit l'âme, je compris que nous étions dans le pétrin. D'ailleurs, tout allait mal depuis le début.
Commenter  J’apprécie          10

Video de Jack Higgins (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jack Higgins
Luciano - Jack Higgins - LTL # 173
autres livres classés : aviationVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (105) Voir plus



Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "saison en enfer" de Jack Higgins.

Quel est le nom du bistro au début de l'histoire ?

la belle Hélène
la belle Aurore
la belle Sophie

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Saison en enfer de Jack HigginsCréer un quiz sur ce livre

{* *}