AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2092573802
Éditeur : Nathan (07/09/2017)

Note moyenne : 4.03/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Plongez en terminale avec Iris, Paul, Rébecca, Marion, Alex et Sam... et retrouvez Florence Hinckel au sommet de son art.
Depuis l'accident d'Alex, le groupe des six amis inséparables a volé en éclat. Paul et Iris ne s'adressent plus la parole, Alex s'isole, Marion s'enferre dans une nouvelle relation d'amitié empoisonnée, Rébecca aime Alex qui ne l'aime pas, Iris découvre un nouveau secret perturbant, Paul ne va plus au lycée, et Sam ne se sent nulle part à ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  08 août 2018
Tome 2 de cette trilogie : on connait mieux les personnages, on sait qu'il est arrivé quelque chose de très grave à l'un d'entre eux.
Très ancrée dans la réalité , cette série nous offre un panel d'adolescents , et vous allez certainement reconnaitre vous ou des amis. C'est la dernière ligne droite, l'année de la terminale avec l'examen au bout, les voeux post-bac et tutti quanti ..…
Il y a celui qui ne passera pas le bac, il a autre chose à faire de sa vie; celui qui perd sa virginité, celle qui a découvert un secret de famille, celle qui se demande si elle préfère les filles ou les garçons, celle qui renonce à Sciences Po, faute d'argent pour se rendre au concours, celui qui aime mais sans espoir, celle qui se fait gentiment manipuler par une amie…
C'est ça que j'aime dans cette série, c'est qu'elle est ultra réaliste, en plus de se passer "♫ sous le soleil exactement , pas n'importe où ♫" mais à Cassis. C'est suffisamment rare pour être souligné .
A réserver aux ados, cette série est sensée montrer le chemin à parcourir et faire sourire aussi à l'occasion...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          370
Gaoulette
  31 octobre 2017
Alors en 670 critiques c'est la deuxième fois que je change de notes à la hausse. Je le reconnais je n'avais pas compris le tome 1. Comme quoi il faut lire une saga dans son ensemble pour en comprendre chaque mot… Mais j'avais raison sur une chose Florence Hinckel nous réserve toujours des surprises !
Nous retrouvons nos 6 amis. Ici le tome 2 est du point de vue d'Alex, Marion et Sam. Un tome plus intense et plus fort en émotion.
Nos 6 lurons ne vivent plus dans leur coquille. Celle-ci à exploser un soir d'Halloween. Et la grande question : véritablement amis ou pas…. Les problèmes se posent : Qui aime qui ? Statut social différent qui commence à impacter leur relation ? Une famille différente ? Amitié extérieure ?
Iris. Sam. Alex. Rebecca. Paul. Marion. 3 filles. 3 garçons. Multiples possibilités.
Florence Hinckel pour ma part nous offre un bien meilleur tome. Plus profond. Mais je comprends que c'était son but. Les personnages face aux drames nous touchent plus. On est face à leur questionnement sur leur avenir, leur choix de vie, leurs soucis. On les a bien vécu ses peurs là : le stress du bac, notre première fois, sa quête d'identité, rentrer dans le moule, choisir son propre chemin.
J'ai hâte de savoir où veut en venir Florence Hinckel. Je me suis lancée des paris pour le dernier tome. Sam sera-t-il heureux en amour avec Charlotte ? Aurons-nous la suite de son histoire ? Paul restera t'il leur ami ? D'ailleurs je le vois bien rentrer dans l'armée… le triangle amoureux aura t-il une issue ? Marion va-t-elle assumer qui elle est vraiment ? Vont-ils vraiment aller à Paris ?
Pour cela je vais attendre sagement Mai 2018. Et je me demande si Florence Hinckel ne fera pas une allusion sur son épilogue avec notre Patrick National : on s'était dit rendez-vous dans 10 ans.
Pour ce tome c'est la note maximale mais je vais réserver mon coup de coeur à la fin de la trilogie.
Encore un grand merci à l'auteur pour ces merveilleux et intense moments livresques !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          151
theannashaw
  30 septembre 2017
J'ai attendu le second tome de la trilogie de Florence Hinckel comme on se prépare à un événement dont on sait qu'il nous fera dépasser nos limites : avec un sentiment d'impatience et de peur mêlées. Cependant, quand je l'ai enfin eu entre les mains, je suis restée tétanisée par la crainte de ressentir à nouveau l'angoisse mais aussi l'émotion qui m'avaient assaillie à la lecture du premier tome. Mon coeur voulait le lire, mais mon cerveau s'y opposait totalement ! Alors, j'ai fait taire mon cerveau, j'ai pris mon élan, et j'ai sauté à pieds joints dans la suite des aventures des six amis.
Six mois se sont écoulés depuis les événements qui ont fait basculer la vie d'Iris, Alex, Paul, Rebecca, Sam et Marion, à l'automne. Et même si les beaux jours arrivent, et que le bac se profile à l'horizon, rien ne va plus : Iris et Paul ne s'adressent plus la parole, Alex ne veut plus voir personne, Marion s'enferme dans une relation malsaine, Rebecca aime en secret, Paul ne fréquente plus le lycée, et Sam ne sait plus très bien où est sa place. Alors que la fin du lycée approche, et avec elle l'époque des décisions importantes, les six amis parviendront-ils à restaurer les liens distendus, mais toujours présents, de leur amitié ?
Une nouvelle fois, j'ai plongé dans ce tome comme les héros aiment à sauter des falaises : la peur au ventre, mais l'impression, pendant un instant, d'être invincible. Et à nouveau, je suis tombée ! La chute a été rude ,mais le jeu en valait la chandelle. Et cette fois encore, je suis tombée amoureuse des personnages ; Marion, Alex et Sam, dont on partage les points de vue dans ce tome. Marion, dont la souffrance cachée, les angoisses et la nouvelle amitié malsaine on trouvé des échos particulièrement personnels en moi. Sam et son humour, son désir aussi de faire en sorte que tout redevienne comme avant, et qui maintient avec détermination un semblant de cohésion dans la bande. Alex, enfin, si doux et si tendre dans le tome 1, si abîmé et sombre dans celui-ci, dont la maturité mêlée de révolte très adolescente m'a bouleversée.
Mais il y a aussi Iris, Rebecca et Paul, un peu plus effacés dans ce tome, mais toujours bien présents malgré tout. Iris qui encaisse comme une championne le fait que Paul l'évite, et qu'Alex fasse de même, Iris qui prend sur elle-même même lorsqu'elle ne comprend pas, vaillante et courageuse Iris. Paul qui n'est que rarement physiquement présent dans ce livre mais qui, malgré tout, occupe les pensés et les conversations des autres. Rebecca, lumineuse et optimiste, capable d'une abnégation et d'une générosité que je ne lui connaissais pas et qui illumine le roman.


Si le premier tome nous laissait présager d'une catastrophe à la fois inévitable et imprévisible, comme lorsqu'on regarde le ciel s'obscurcir sans jamais savoir quand l'orage éclater, le second tome évoque plutôt un lendemain de tempête. Les éléments sont apaisés, mais laissent derrière eux un chaos sans nom à nettoyer, et tout à reconstruire. C'est à cette reconstruction que nous assistons car, si certaines choses se brisent parfois pour toujours, l'amitié de ces six-là n'en fait pas partie.
Dans ce second roman, Florence Hinckel rend compte à merveille de la maturité de nos dix-sept ans, une maturité que les adultes ne prennent pas en considération, une maturité façonnée par les petits et les grands drames de la vie, des drames que l'ont vit souvent en secret et en silence, mais qui construisent chaque jour les adultes que nous deviendrons. Une maturité, enfin, réaliste mais pas encore pessimiste, toujours teintée d'une once de croyance en l'impossible, en des forces telles que l'amour et l'amitié, une maturité qui aide et fait grandir plutôt que d'accabler.
Ce second tome de la trilogie de Florence Hinckel, s'il est en apparence bien moins brutal dans les émotions qu'il nous fait ressentir que le premier, n'en est pourtant pas moins bouleversant. Il nous cueille tout en douceur, comme une vague au bord de l'eau, pour nous envoyer tout au fond, avant de nous redéposer sur le sable après une lutte acharnée, épuisés mais vivants, tellement vivants qu'on irait bien sur le bord des falaises le hurler au reste du monde.
Un second tome à la fois totalement différent mais malgré tout semblable au précédent dans ce qu'il a de terriblement beau et de douloureusement sincère, de puissant aussi. Et qui laisse présager du meilleur et du pire pour le dernier tome.
Lien : https://mabibliothequerose.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
KellyAddictionLivresque
  09 novembre 2017
Il y a quelques mois Florence Hinckel nous faisait rencontrer sa bande de six lycéens insouciants, unis par un fort lien d'amitié.
Iris, Paul, Rebecca, Marion, Alex et Sam espéraient que cette amitié traverserait le temps et les épreuves, faisant même leurs projets d'études et d'avenir ensemble mais « le Grand Saut » de Alex va tout faire voler en éclat.
Des liens vont se briser, certains personnages vont s'isoler, d'autres s'égarer et certains vont même jusqu'à aller cacher une profonde détresse. Entre culpabilité, tristesse, colère, peur et persécution, même lorsque l'on est lycéen la vie est loin d'être facile.
Dans ce second opus, nous retrouvons les personnages six mois après l'accident de Alex. Celui-ci refuse de faire face à son handicap, allant même jusqu'à rejeter ses amis, refusant de parler à certains et surtout à Iris. Pourquoi ? Lui seul le sait.
Le soucis c'est que Iris est blessée par ce rejet, elle ne le comprend pas, et toute la bande se retrouve désarmée devant l'isolement d'Alex alors que aujourd'hui il a besoin de ses proches plus que jamais.
L'auteure va jongler entre ses héros, nous montrant comment ils gèrent le « après ». Un « après » qui va malheureusement laisser des traces et où des projets d'avenir risquent de tomber à l'eau. En effet le BAC approche et alors que certains sont motivés à ce construire un avenir sûr, d'autres vont tout simplement abandonner ce pour quoi ils ont travaillés si dur par le passé.

Cette littérature, même si il s'agit de Young Adult, est assez éloignée de ce que j'ai l'habitude de lire, je suis plus porté par la New-Romance. Cet ouvrage est plus sage mais il est intéressant dans le fait que l'auteure relate les questions, les joies, les peines, les moments d'égarement des jeunes du monde d'aujourd'hui. Une histoire complètement crédible.
Cette lecture est idéale pour les Ados et les jeunes adultes qui pourront facilement s'identifier aux membres de cette bande attachante et unie malgré les événements. Même si ils ne se voient pas, ils pensent au bien-être de l'un et l'autre et c'est touchant. Ils sont solidaires en toutes circonstances.
La plume de l'auteure est accessible à tous, mature et fluide, elle va nous faire découvrir un second tome que j'ai trouvé beaucoup plus prenant que le premier qui pour moi avait par moment quelques problèmes de rythme. Ici je n'ai pas rencontrer ce problème, bien au contraire, j'ai lu ce livre quasiment d'une traite, sans ennui, m'intéressant à l'avenir de ces six jeunes qui se dirigent tous ensemble vers le jour où leur avenir va se tracer.

Le troisième et dernier tome est prévu pour mai 2018, il viendra clôturer cette saga qui pour moi est écrite avec vérité et émotions.
En bref : En second opus qui nous raconte « l'après » d'un drame. Des adolescents enterrés dans leurs sentiments et dans leurs émotions, qui vont devoir faire des choix pour ne pas gâcher certains liens. Un récit très bien écrit qui peut être lu pour des lecteurs de tout âge tant la plume de l'auteure est mature et fluide.

Lien : http://www.unbrindelecture.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ninon16
  08 juin 2018
le premier tome de cette trilogie française écrite par Florence Hinckel s'était révélé être un coup de coeur inattendu, total, qui m'avait laissé sur les rotules (je vous assure, cette expression est encore en usage !), attendant avec impatience la suite. J'ai donc été toute joie quand, premièrement, j'ai reçu ce livre et me suis mise à le dévorer le temps d'un week-end de trêve dans mon emploi du temps surpeuplé et que, deuxièmement, j'ai découvert que ce deuxième tome allait lui aussi être un coup de coeur.
J'ai tout d'abord retrouvé avec plaisir Alex, Marion, Sam et leur bande à laquelle je m'étais beaucoup attachée dans le précédent livre. C'était comme retrouver de vieux amis, avec leur humour et leurs soucis qui attirent la compréhension. Cette bande d'amis semble réunir à elle seule la totalité (légère hyperbole) des problèmes pouvant exister en France pour des lycéens. C'en est assez déstabilisant mais on passe vite au-dessus de cette surprise car ça permet à l'auteure d'aborder un large choix de thèmes, tournant tous autour de l'amitié et du mal-être, ou comment apprendre à se construire. A travers chaque personnage, tous étant très différents les uns des autres, on a une illustration différente de ce que représente la construction de son identité. Que ce soit avec Alex qui a perdu l'usage de ses jambes et redoute le regard de celle qu'il aime, avec Sam qui cherche à s'accepter malgré le regard méprisant des autres sur son physique ou encore avec Marion, partagée entre son envie d'être différente de celle qu'elle a toujours été et la nécessité d'aider sa famille à tenir le coup.
Toutes ces histoires croisées permettent une intrigue riche en petites révélations, en moments de complicité et de doutes. Ce final-là est très différent de celui du premier, mais tout aussi appréciable. L'année scolaire finie ouvre de multiples questions sur le futur de ces six amis séparés et en particulier sur Paul, resté le plus mystérieux de tous pendant ces deux tomes. Pour résumer en quelques mots, j'ai été passionnée par leurs histoires, j'ai dévoré ce roman et j'attends (encore une fois) la suite avec impatience.
Comme j'ai déjà dû le dire, c'est avec cette trilogie que je découvre réellement la plume de Florence Hinckel, et ç'a encore une fois été un pure délice ! L'humour est là, mais aussi l'esprit critique sur la génération qui est la mienne et les adultes qui la jugent. D'aucuns peuvent penser ce roman peu important mais de mon côté il m'a fait le plus grand bien. Difficile à expliquer pourquoi, je dirais qu'un sentiment de solidarité s'est installé en moi et envers eux six ainsi que de l'attachement.
Je tiens donc à finir cette chronique en remerciant Florence Hinckel d'avoir écrit ces deux livres merveilleux, ces deux coups de coeur que je n'attendais pas. J'attends maintenant beaucoup du tome 3, cette suite dont jusque-là j'ai peu d'idées sur ce qu'elle contiendra !
Lien : https://livresdecoeur.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
ninon16ninon16   07 juin 2018
"Gaëla va rester à la maison quelques jours."
C'était l'une des phrases les plus subversives qu'Alex avait jamais adressées à ses parents, jusqu'ici. Même ses copains garçons avaient peu souvent dormi chez lui, parce qu'il fallait prévenir plusieurs jours à l'avance. La mère d'Alex s'imaginait qu'il fallait que la maison soit briquée de fond en comble, et que le frigo soit rempli de bonnes choses à la fois diététiques et nourrissantes pour bien accueillir des invités, même quand Alex n'avait que dix ans, et donc les invités aussi. Cette fois, non seulement on ne leur avait même pas demandé leur avis, mais en plus l'invité était une fille au look de garçon manqué gothique avec un seul bras.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
iris29iris29   08 août 2018
Paul lui manquait dans les moments importants. il se dirigea vers la rue des Poilus et sonna chez lui.
- Ouais, c'est qui ? grogna la voix dans l'interphone.
- Rocco Siffredi.
- OK, Sam. Monte.
Commenter  J’apprécie          140
GaouletteGaoulette   27 octobre 2017
- Je ne dis pas n'importe quoi. Et d'ailleurs tu devrais être un peu plus sympa avec moi. Je suis puceau et je crève de trouille, alors s'il te plaît, aide-moi un peu.
Elle hésita, sourit, l'embrassa tendrement et lui ôta doucement son tee-shirt à son tour.
Commenter  J’apprécie          60
GaouletteGaoulette   27 octobre 2017
Plus il observait ses parents à la silhouette empâtée, plus il déplorait qu'ils se soient choisis, un jour de leurs jeunesses respectives, et surtout qu'ils aient fini par procréer. Ils ne s'étaient laissé aucune chance d'engendrer des enfants gracieux. Et le destin, celui qui s'amusait à choisir et mélanger les gènes entre eux, avait décidé de ne leur réserver aucune bonne surprise. Sa mère semblait pourtant persuadée du contraire.
- Mon Sammy, fit-elle en joignant ses mains l'une contre l'autre, plus tu grandis, plus je te trouve beau. Non mais regardez-moi cette allure !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lalectureestunedroguelalectureestunedrogue   21 octobre 2017
Sur le chemin du retour, le décor lui sembla remplit d'imperfections. Elle ne pouvait pourtant rien y changer, elle n'avait pas le pouvoir d'aligner chaque toits à la même hauteur, ni de redresser ce réverbère tordues par le choc d' une voiture, ni de laver les trottoirs souillés, ni d’arrêter la course des papiers journaux, sacs en plastiques poussés par le vent, polluant les rues.....
p84
Suis-je la seule à voire la comparaison?
Elle ne pouvait pourtant rien y faire, elle n'avait pas le pouvoir aligner ses parents sur la même longueur d'ondes, ni de redresser les jambes d'Alex, tordues par le choc de l'accident, ni de laver les erreurs, mi d’arrêter la course des malheurs polluant leurs vies......
Ou bien je suis folle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Florence Hinckel (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Florence Hinckel
Présentation de "Nos éclats de miroir" de Florence Hinckel.
autres livres classés : handicapVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





.. ..