AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782081386129
377 pages
Flammarion (04/01/2017)
3.72/5   40 notes
Résumé :
A Brick Lane, un quartier de Londres, Amber, Rose, Nora et Maali sont des adolescentes très différentes les unes des autres. Mais leur désir de liberté et d'aventure les conduit à se réunir pour créer un club secret, les Moonlight Dreamers. Une grande amitié naît alors entre les quatre jeunes filles.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
3,72

sur 40 notes
5
6 avis
4
13 avis
3
4 avis
2
0 avis
1
1 avis

maevedefrance
  22 janvier 2017
Traduit par Marie Hermet
Ambre vit à Londres, dans le quartier de Brick Lane avec ses deux pères. Au lycée, elle est harcelée par les autres élèves qui la traite d'"homo", de lesbienne, comme si cela était une honte. Ambre a deux passions dans la vie : Oscar Wilde, dont elle rêve de visiter la tombe au Père Lachaise, et son blog. Elle habite une maison ancienne qui aurait pu être la sienne.
La jeune fille adore les objets anciens et a pour habitude de se vêtir comme un dandy, ce qui la rend suspecte aux yeux des filles formatées, comme clonées sur le même modèle.
Quand ça va mal, Ambre se plonge dans les citations d'Oscar qui lui permettent de prendre de la distance. Un soir, n'en pouvant plus d'être le mouton noir, ses yeux tombent sur cette citation : "Oui : je suis un rêveur. Car le rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu'au clair de lune, et son châtiment est de voir l'aube bien avant le reste du monde." Ambre décide que les choses doivent changer. Ca ne peut plus durer. "Elle était à Londres, une ville qui comptait des millions d'habitants. Il y avait forcément des gens comme elle quelque part. Des gens qui ne pouvaient pas ou ne voulaient pas ressembler à tout le monde, ne pas dépasser, ne pas faire de vagues. Des gens qui, plus que tout, avaient envie d'aventure, de découverte. D'autres Pierrots lunaires." Elle décide de créer un club secret, "Les filles de Brick Lane", qui aurait pour but de se soutenir et s'aider à trouver la confiance en soi nécessaire pour réaliser ses rêves. Reste à trouver le moyen de se mettre en relation avec d'autres personnes qui lui ressemblent. Ambre travaille dans une boutique vintage quand elle n'est pas au lycée. Pour mettre en oeuvre son idée, elle écrit une chronique sur son blog et confectionne cette petite carte qu'elle distribue à certains clients du magasin.
Elle ne croit pas trop à ce qu'elle fait, mais à sa grande surprise, elle entre en contacte assez facilement avec trois filles, très différentes d'elles : Maali, Sky. Et Rose.
Maali, une jeune fille d'origine indienne. Photographe amateure, elle voue un culte à la déesse hindoue Lakshimi, déteste les racistes et souhaite plus que tout dépasser sa timidité et arriver à parler aux garçons, en particulier à un. Elle aide ses parents à la confiserie, dont le burfi à la noix de coco de sa mère est sans doute un des meilleurs de Londres.
Rose, est une fille de célébrités, mais dont la famille est éclatée et séparée : son père est un acteur connu et vit à New York ; sa mère mannequin traquée par les paparazzi. Plus que tout, Rose fuit les projecteurs et ne veut surtout pas devenir mannequin, comme maman. Sa mère est d'ailleurs en train de refaire sa vie avec Liam, un Irlandais qui vit sur une péniche, avec sa fille, Sky. Rose a tout de la petite peste formatée qui rentre bien dans le moule des conventions au lycée. Elle a un copain, mais en fait, elle se demande pourquoi elle est avec lui. Juste pour faire comme tout le monde. Son rêve c'est la pâtisserie (et les motos). Rien ne la transporte plus que de créer des recettes et de confectionner des petits gâteaux...
Sky est la hippie du groupe. Elle ne vit que pour la poésie et rêve de participer à un concours de slam. Elle est orpheline de mère et ne comprend pas pourquoi son père s'est amouraché d'un mannequin célèbre et encore moins pourquoi elle doit quitter la péniche où ils vivaient pour la maison huppée de cette femme, et de sa fille Rose.
Ces quatre filles sont issues de milieux sociaux différents, ont des goûts et des modes de vie différents, mais pourtant elle vont arriver à tisser des liens d'amitiés solides, s'entraider, et aussi sortir des préjugés qu'elles pouvaient avoir. Elles ont aussi des points en commun et des âmes d'artiste, chacune dans leur genre.C'est ce qui va les rapprocher. Sous l'égide d'un artiste d'un autre siècle et pourtant très contemporain.
C'est le troisième livre que je lis de Siobhan Curham et je n'ai pas été déçue. Un roman qui sous des airs badins aborde avec justesse les problèmes de l'adolescence et revendique haut et fort le droit à la différence et surtout celui d'être soi-même, de s'aimer tel qu'on est. L'histoire évoque aussi les dangers et les dérives d'Internet, le cyber-harcèlement.
Toute la modernité d'Oscar Wilde est mise à jour, lui qui a souffert et payé pour sa différence, assumée sans complexes et avec impertinence. L'occasion de faire découvrir cet écrivain, critique, dandy et esthète aux gamins d'aujourd'hui. L'homoparentalité est abordé avec tact et justesse, sans omettre les problèmes rencontrés.
Enfin, une touche féministe avec la question du respect des femmes.
Un bon petit pavé qui se lit très facilement, une écriture qui emploie sans complexe le vocabulaire des adolescents d'aujourd'hui, et parfois cela m'a fait sourire ("Je vois que mes leçons n'ont pas été inutiles, alors, si tu arrives même à pécho dans un cimetière !"). Néanmoins le texte n'est pas dépourvu de poésie et de poèmes. Ni même de gourmandise (vous trouverez une recette intégrale de petits gâteaux croissants de lune, et les burfis de la mère de Maali donne l'eau à la bouche ! :) )
Mon seul bémol va à la couverture gris triste. Car ce roman est très coloré, plein de saveurs et chatoiements. le clair de lune est souvent cité, celui du monde des rêveurs. Or, on ne retrouve pas toute cette poésie sur la couverture. Juste les tenues des hipsters de Brick Lane. C'est un peu dommage. Je trouve que la couverture originale est plus réussie.
Un roman qui célèbre l'amitié, la solidarité et le droit à la différence. A mettre dans les mains des jeunes et des moins jeunes pour leur donner confiance en eux et foi en leurs rêves ! C'est le premier tome, il y a donc une suite.

Lien : http://milleetunelecturesdem..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Melisende
  05 février 2017
Si j'ai accepté de découvrir le premier tome de cette série estampillée « Young Adult » c'est bien pour la mention d'Oscar Wilde et pour son contexte so british. Parce que si j'aime la littérature jeunesse, j'ai été assez déçue par de nombreuses productions ces dernières années, trop similaires dans le fond, souvent pas très bien écrites, fréquemment niaises… mais j'ai tout de même voulu tenter de découvrir ces Filles de Brick Lane… et j'ai bien fait !
Tout n'est pas parfait mais j'ai passé un excellent moment auprès de ces quatre adolescentes qui n'ont pas été sans me rappeler quatre filles amusantes et leur jean magique…
Ces quatre filles du quartier londonien de Brick Lane n'étaient pas destinées à se rencontrer. Différentes sur bien des points, n'évoluant pas du tout dans les mêmes cercles, les quatre adolescentes ont pourtant un point commun : elles se sentent chacune isolées dans leur quotidien, à cause de leur mode de vie, à cause de leur entourage, à cause de leur personnalité… Elles vivent les difficultés liées à l'adolescence mais leur amitié improbable va chacune les révéler, leur permettre de s'accepter, de grandir et de s'épanouir.
C'est Ambre, l'héroïne principale de ce premier tome, qui a l'idée du club. Très grande admiratrice de l'écrivain irlandais Oscar Wilde dénigré durant sa vie à cause de son homosexualité, elle s'inspire de ses textes au quotidien et base la création de son « gang » sur la pensée de cet auteur. Une de ses citations de référence est la suivante : « Sois toi-même. le reste est déjà pris. » Les chapitres s'ouvrent régulièrement sur des phrases célèbres prononcées par Oscar Wilde et illustrent les aventures quotidiennes des quatre filles âgées d'environ 15 ans.
Qui dit quatre adolescentes dit quatre personnalités différentes et donc quatre intrigues qui s'entremêlent. Tous les lecteurs trouveront facilement leur héroïne préférée, celle à laquelle ils s'identifient le plus. Les romans à plusieurs voix comme celui-ci ont cet avantage qu'ils peuvent toucher davantage de lecteurs différents, je pense.
En revanche, littérairement parlant, ce n'est pas facile de proposer quatre voix narratives différenciées ; Siobhan Curham ne réussit d'ailleurs pas l'exercice à la perfection, il n'y a pas vraiment d'écart entre chacune mais les personnalités des jeunes filles sont tellement opposées qu'on ne peine pas à les reconnaître.
Ambre à l'origine de tout, est la fille d'un couple homosexuel. Ses deux pères ont des caractères opposés et si elle s'entend très bien avec l'un des deux, doux et apaisant, elle est en revanche en conflit ouvert avec l'autre, artiste renommé particulièrement centré sur lui-même. C'est souvent la guerre à la maison et la jeune fille doit en plus subir les moqueries en cours puisque la plupart de ses camarades de classe ont du mal à accepter qu'elle puisse être le fruit de l'amour de deux hommes…
Sky peine quant à elle à faire le deuil de sa mère, décédée plusieurs années plus tôt. Elle vit sur une péniche auprès de son père qu'elle adore, ancien hippie irlandais prof de yoga. Ils ont fait le tour du monde tous les deux mais il a décidé d'arrêter là le voyage et les cours à domicile parce qu'il est tombé irrémédiablement amoureux d'une ancienne mannequin sur le déclin. Sky doit supporter l'idée de reprendre des cours au lycée et surtout d'aller vivre dans la grande maison de cette future belle-mère et de sa détestable fille Rose, qui a quasiment le même âge.
Belle gueule, beau corps, Rose voit clairement son avenir : elle suivra les traces de son mannequin de mère et devra toujours offrir la meilleure image d'elle-même. Sauf que l'adolescente ne rêve pas du tout de podiums et de paillettes et ce physique agréable devient chaque jour un peu plus un fardeau pour elle. Comment faire comprendre à sa mère qu'elle n'est pas comme elle ? Sans compter sur l'arrivée du nouvel amoureux de celle-ci et de Sky… qu'elle déteste !
La dernière des quatre filles et peut-être la plus discrète est Maali. C'est une jeune hindoue qui vit à Londres avec sa famille au dessus de leur boutique de confiserie. Douce et très timide, Maali se réfugie chaque jour auprès de sa déesse de l'Amour à qui elle demande soutien. C'est l'adolescente du groupe assez positive et qui est là pour apaiser les tensions ; un peu effacée, j'espère qu'elle saura s'affirmer encore davantage dans les tomes suivants.
Bien sûr la rencontre fortuite peut paraître un peu exagérée, bien sûr tous les éléments se recoupent exactement comme il faut pour que tout se déroule au mieux ; les coïncidences sont un peu grosses et oui, ça peut sembler un peu facile… mais c'est frais, plein de bons sentiments et ça fait du bien au moral.
Je ne suis plus dans la tranche d'âge visée par cette série et pourtant, j'ai été touchée par ces quatre jeunes filles alors je ne doute pas que des lecteurs plus jeunes s'identifieront à celles-ci et seront encore plus émus par leurs aventures. D'autant plus que Siobhan Curham revient sur des thèmes assez actuels en plus des affres habituelles de l'adolescence : l'homosexualité parentale, le choc des religions et des cultures dans des quartiers cosmopolites, le harcèlement à l'école et sur les réseaux sociaux, les familles recomposées, la rédaction d'un blog… Nul doute que ce premier tome saura séduire la nouvelle génération !
A noter par contre quelques coquilles dans le texte (de l'erreur de prénom aux fautes d'orthographe), ce qui me semble assez surprenant pour une maison telle que Flammarion. Ça ne gâche pas la lecture mais c'est tout de même assez présent pour le signaler, dommage.
Après Ambre, je me demande quelle sera la deuxième adolescente mise en avant dans le tome suivant… il me tarde de le découvrir car malgré son caractère résolument jeunesse et Young Adult, cette série baptisée Les Filles de Brick Lane, a su me convaincre sur bien des points. Les héroïnes sont attachantes, les thèmes abordés résolument actuels et l'ensemble se révèle ultra positif et très frais. Idéal pour les jeunes (et moins jeunes) lecteurs !
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
orbe
  06 janvier 2017
Quatre jeunes filles très différentes mais toutes en souffrance vont s'allier et s'unir pour trouver les mots et l'espoir de changer leur vie.
Ambre a deux pères et souffre à l'école de ce fait de harcèlement, c'est elle qui est l'instigatrice de la création du groupe. Sky doit quitter sa péniche et ses cours à domicile pour une existence qui ne lui convient pas alors même que le décès de sa mère est toujours vivant en elle.
Leur route va aussi croiser celles de Maali une jeune hindoue qui rêve de savoir parler aux garçons et surtout à l'un d'entre eux et de Rose qui semble étouffée par le rêve de sa mère de faire d'elle un mannequin mais aussi par un petit ami trop pressant.
Elles vont ensemble tenter de mieux définir leurs rêves et s'entraider !
Un roman positif mais à la fois réaliste puisque tous les désirs ne seront pas réalisés et cela permet au lecteur de vraiment réfléchir aux situations proposées.
L'auteur aime chacune de ses héroïnes, avec leurs failles et leurs imperfections. Alors, mêmes si elles sont parfois énervantes, elles sont avant tout humaines et attachantes.
Nous nous aventurons dans des histoires très variées avec souvent au centre la famille, son héritage et la fidélité que nous lui devons. Nous découvrons aussi bien l'existence d'une fille de star que celle d'une pâtissière
Nous nous envolons dans un univers unique fait de poésie et de problématiques adolescentes fortes.
A découvrir !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Fanniie
  08 mai 2017
Ambre, Sky, Rose et Maali sont quatre filles différentes l'une de l'autre et pourtant quelque chose de particulier les lient. Toutes les quatre se sentent différentes des autres adolescents de leur âge, par bien des manières, ce qui leurs vaux les railleries, les moqueries de ces jeunes gens. Ces filles ont des particularités, des intérêts différents, des origines ethniques que "les autres" ne comprennent pas.
C'est sur ce n'est pas commun d'avoir comme Ambre, deux pères. D'être née via l'aide d'une mère porteuse. Mais ce n'est pas "Mal" en soi. Ce n'est pas non plus une tragédie si Ambre s'habille dans son propre style. Et ce n'est en aucun le choix sexuel de ses parents qui l'influence.
Sky, elle perdu sa mère et vit donc avec son père. Ce qui la rend différente des autres c'est que son père et elle vivent sur la Tamise sur une péniche. C'est un choix qu'ils ont fait et qui leur convient très bien. de plus Sky n'a pas une scolarité comme les autres puisqu'elle ne va pas au lycée. C'est son père qui lui fait les cours à domicile.
Rose, fille d'un acteur célèbre et d'une mannequin. Ne rêve pas de cette vie la même si sa mère l'encourage fortement à suivre ses traces. À défaut de sa mère, Rose, préfère éviter d'être sous les feux des projecteurs et faire la une de tout les magasines de mode. Elle a d'autre ambition.
Maali est une jeune fille timide et elle est d'origine Hindoue.
Et pourtant toutes ces différences ne font pas d'elles des filles mauvaises, tout ce qu'elle veut c'est d'être accepté telle qu'elles sont sans pour autant rentrer dans un moule et se conformer à toutes les filles de leurs âges.
Un livre vraiment intéressant, très profond avec un sujet actuel - que j'associerais avec le harcelèment scolaire. Ce genre de livre est très bien pour les jeunes (et les moins jeunes), l'auteur apporte un véritable message dans la lecture sans pour autant être moralisateur. Mais ce message fait réfléchir sur la manière dont on traite les autres qui s'habillent différemment, qui ont des origines ou une autre orientation sexuelle que la nôtre et ceux qu'on exclut car ils n'ont pas les mêmes centres d'intérêts que nous. Ainsi fait prendre conscience aux jeunes que c'est de la simple méchanceté et que cela peut faire beaucoup de mal.
Cette histoire apporte aussi un autre message, un message d'espoir montrant que tout le monde à sa place dans la société. Il faut simplement s'entourer des bonnes personnes avec qui partager les bons ou les mauvais moments et qui seront toujours là à nous encourager et à nous tirer vers le haut. Et démontre également que les rêves même les plus fous ne sont pas si irréalisables qu'il n'y paraît.
En bref, un roman young adult réaliste vraiment accrocheur portant sur l'amitié entre quatres adolescentes aussi attachantes les unes que les autres et auquel chaque lecteur ou lectrice peut s'identifier. Proposant à travers celui-ci des messages qui permettent de se pencher sur la réflexion de ce qu'ils transmettent. Ce tout nous permet de passer un agréable moment et d'attendre avec impatience ce deuxième tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nadael
  09 janvier 2017
« Oui : je suis un rêveur. Car le rêveur est celui qui ne trouve son chemin qu'au clair de lune, et son châtiment est de voir l'aube bien avant le reste du monde. » Oscar Wilde
Ambre, seize ans, est fascinée par le charisme et l'impertinence d'Oscar Wilde. Les mots de l'homme de lettres accompagnent son quotidien souvent lourd et confus d'adolescente. En classe, les moqueries et les plaisanteries fusent parce qu'elle a deux pères. Et à la maison, l'indifférence de l'un d'eux à son égard la blesse. Alors elle lit et relit les citations d'Oscar et contemple l'astre lunaire, symbole du rêve et de l'imaginaire. Ambre a l'impression d'être à part, dans sa bulle, ne supporte plus les jugements des autres. Elle aimerait rencontrer des personnes comme elle, livrer ses envies, parler de ses doutes et ses interrogations. Partager et découvrir. Assise sur le toit terrasse, elle regarde le quartier londonien de Brick Lane éclairé par la lune et se dit qu'il existe sûrement des filles avec des pensées identiques. Elle entreprend alors une sorte de recrutement…
C'est ainsi que Maali, Sky et Rose rejoignent le club secret d'Ambre : Les Moonlight Dreamers. Quatre filles de Brick Lane, étrangères les unes aux autres, aux parcours de vie différents, réunies par un vif désir de liberté et toutes touchées par les mots De Wilde : « Sois toi-même : le reste est déjà pris ».
La douce Maali, d'origine hindoue, photographe amateur, est amoureuse en secret d'un garçon, la rêveuse Sky, poétesse, souhaiterait lire ses mots devant un public, l'impérieuse Rose voudrait devenir pâtissière… Mais les obstacles parsèment les vies, entravant les souhaits les plus doux : la mort d'un être cher, le harcèlement scolaire, le racisme, l'homophobie, le rang social, la bêtise, les dérives des réseaux sociaux…
Les filles de Brick Lane apprennent à se connaître, parlent de leurs passions et leurs détestations, échangent leurs expériences, se soutiennent, cogitent et méditent. Avancent ensemble et se sentent ainsi écoutées, aimées et plus fortes. Chacune est singulière et rare, chacune doit vivre sa vie selon ses envies et ses possibilités, mais toutes ont besoin les unes des autres pour passer les barrières et lutter contre l'adversité. Et seul l'amitié le permet.
Premier tome d'une série de quatre, ce roman est pétillant et intelligent, les personnages ont de l'épaisseur, le style est moderne et percutant, les sujets abordés sont en parfait accord avec les préoccupations actuelles des adolescents, les nombreuses citations d'Oscar Wilde incitent à (re)découvrir son oeuvre. On a envie de lire la suite…!
Lien : https://lesmotsdelafin.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   12 janvier 2017
La lune paraissait énorme, et si proche qu'elle eut envie de tendre le bras pour la toucher. Quand Ambre vit sa main se découper en noir sur le fond lumineux, une pensée saugrenue lui traversa la tête : 'Combien de mots ma main a-t-elle écrits depuis seize ans que je suis sur terre ?' Des tas de pensées comme celle-là lui passaient toujours par la tête.
(p. 9)
Commenter  J’apprécie          130
NadaelNadael   09 janvier 2017
« … quand vous habitez Brick Lane, vous ne savez jamais à quelle surprise vous attendre. Tout peut arriver. Évidemment, c’était un phénomène assez récent. Quand Maali était enfant, l’endroit n’était qu’une succession de petites épiceries et de restaurants indiens, de fabriques de vêtements minables et de revendeurs de vestes en cuir installés dans les entresols et les petites rues sombres. Mais les artistes avaient commencé à s’installer dans le quartier, et très vite, d’un jour à l’autre ou presque, la vieille brasserie de bière et ses environs s’étaient transformés en un univers magique où à peu près tout pouvait arriver : une séance de photos de mode, ds concerts improvisés dans la rue, des fresques murales si belles qu’elles auraient pu être exposées dans les plus grandes galeries. Et maintenant, une licorne. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Virginie94Virginie94   15 mars 2017
Rose se crispa. Ce qu’elle venait de dire était pathé- tique. La mère de Sky était morte, enfin ! Elle donnerait tout, probablement, pour qu’elle soit vivante et partie en Amérique. Elle devait trouver que Rose n’était qu’un monstre de gamine trop gâtée. Mais Sky hochait pensivement la tête. Et Rose avait soudain envie de tout lui raconter. Tout. Peut-être alors que Sky s’approcherait pour la prendre dans ses bras. Et cette fois, Rose la laisserait faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ValHou57ValHou57   29 septembre 2017
Ambre laissa les mots résonner dans sa tête. C'était ça, le véritable usage des lettres : offrir une pause, faire réfléchir, aider à se sentir moins seul. Elle n'avait aucune raison d'être mal parce qu'elle se sentait différente. Elle devrait plutôt en être fière. Et rêver d'autres horizons n'avait rien de honteux non plus. Elle leva les yeux vers le ciel. La lune paraissait encore plus proche, comme si elle s'était mise à briller rien que pour elle. Ambre s'allongea pour regarder le ciel. Quelle importance, au fond, si elle n'était pas comme les autres filles de sa classe? Et si son père n'était qu'un despote nombriliste? Ambre, elle, était une rêveuse. Elle rêvait en regardant la lune, comme Oscar Wilde l'avait fait avant elle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
YukoYuko   23 janvier 2017
Quelle importance, au fond, si elle n’était pas comme les autres filles de sa classe ? Et si son père n’était qu’un despote nombriliste ? Ambre, elle, était une rêveuse. Elle rêvait en regardant la lune, comme Oscar Wilde l’avait fait avant elle.
Commenter  J’apprécie          20

Video de Siobhan Curham (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Siobhan Curham
Dans ce nouvel Update Lecture, je vous parle de 8 romans : des suites de sagas de fantasy, de nouvelles sagas pour les adolescents, un titre historique et même un récit autobiographique ! Retrouvez toutes les autres vidéos ici : http://urlz.fr/2DGt
Merci aux visiteurs fidèles et aux nouveaux abonnés. Merci à ceux qui prennent le temps de commenter et à ceux qui laissent un petit pouce positif. Merci pour votre bienveillance, votre positivité, votre soutien, vos conseils... Merci, merci, merci !
♣ Les Livres cités : - NéaChronical, T. 2 de J. VIGNE (Editions du Chat Noir) : http://bazardelalitterature.com/2017/... - Occultes racines, T. 1 de SARIGAN (Editions mille cent quinze) : http://bazardelalitterature.com/2017/... - Les Filles de Brick Lane, T. 1 de S. CURHAM (Flammarion Jeunesse) : http://bazardelalitterature.com/2017/... - Le Suivant sur la liste, T. 1 de M. FARGETTON (Rageot Thriller) : http://bazardelalitterature.com/2017/... - La Vie rêvée d'Henrietta de R. MACKENZIE (Denoël) : http://bazardelalitterature.com/2017/... - Le Puits des Mémoires, T. 2 de G. KATZ (Scrineo) - Le Chagrin du roi mort de J.-C. MOURLEVAT (Gallimard Jeunesse) - M Train de P. SMITH (Gallimard)
Pour me suivre dans mes aventures, c'est un peu partout : ♣ Le blog : http://bazardelalitterature.com ♣ La page Facebook : http://tinyurl.com/7dya3ko ♣ Twitter : https://twitter.com/DameMeli ♣ Instagram : https://instagram.com/bazardelalitter... ♣ Mon mail : melisende(at)hotmail.fr
+ Lire la suite
autres livres classés : rêvesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1292 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre