AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782344012208
232 pages
Éditeur : Glénat (21/06/2017)

Note moyenne : 3.58/5 (sur 13 notes)
Résumé :
(OUVRAGE RÉSERVÉ A UN PUBLIC AVERTI)

Jeune homme peu sûr de lui, Thomas est immédiatement séduit par la puissance physique et spirituelle de Fred. Avec ce nouvel amant, il se découvre, apprend de nouvelles choses sur sa sexualité. Mais il fait surtout la connaissance indirecte de celui qui fut son ex et modèle : Alex. Un être à la beauté surnaturelle, aussi lumineux physiquement que sombre psychiquement, dont le portrait orne les murs du loft de Fred ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
alouett
  30 septembre 2017
Après plusieurs échecs amoureux, Thomas rencontre un jour l'homme de sa vie. Fred, « grand, fort, barbu… la quarantaine ». Une rencontre comme on n'en fait peu dans une vie. le couple prend l'habitude de se retrouver chez Fred. Son appartement est spacieux, confortable, agréable. Thomas s'étonne lui-même en s'entendant dire à sa meilleure amie qu'il croit bien tomber amoureux.
Leur relation s'installe tranquillement jusqu'au jour où Thomas commence à questionner Fred sur les photographies qui décorent son appartement. Dans toutes les pièces prônes des clichés d'un mystérieux jeune homme, dénudé, attaché la plupart du temps, des ecchymoses apparaissent sur certaines photos, des coupures, des marques de liens aux poignets. Fred lui explique qu'il s'agit d'Alex, son ex, avec qui il a eu une relation forte mais destructrice. Fred étant photographe, Alex lui a servi de modèle à plusieurs reprises.
Sur les photographies, Alex est beau, mystérieux, séduisant, troublant… Face à ce charisme, Thomas complexe rapidement. Pourquoi Fred s'intéresse à lui ? Que lui trouve-t-il ? Comparé à l'ex de son mec, Thomas est frêle, d'une beauté commune, insipide. Inconsciemment, Thomas va chercher à repousser ses limites et découvrir avec effroi que la brutalité est pour lui source d'excitation et de plaisir.

« La nuit mange le jour » est un album aussi fascinant que terrifiant. Hubert décrit le mécanisme de la dépendance affective et les ravages qu'une passion dévorante peut produire dans un couple.
C'est la rencontre entre David et Goliath, où David s'éreinte à provoquer celui qui lui fait face au risque de sa vie.
C'est l'attirance immodérée pour le corps de l'autre, c'est l'incapacité d'équilibrer le désir et la raison, c'est l'impossibilité de faire taire les fantasmes, l'envie fulgurante du coït et de la jouissance qu'il procure. Les personnages sont comme aimantés l'un à l'autre, fascinés par le désir destructeur de l'autre.
C'est cet état dans lequel on peut être lorsqu'on découvre une part de soi que l'on ne connaissait pas, un double obscur qui nous fait perdre pied.
C'est l'incapacité de vivre sans l'autre, d'être sans l'autre, de trouver une consistance en dehors du désir de l'autre.
C'est le goût du risque, l'envie d'avoir la tête qui tourne, de se sentir vivant.
C'est ce jeu cruel que l'on peut mener parfois, celui qui nous fait perdre tout repère et qui conduit loin de sa zone de confort, un voyage dont on ne sait pas si on pourra en revenir indemne.
C'est l'incapacité de pouvoir identifier ses limites, de vouloir connaître le point de rupture.
C'est lorsqu'on ne se reconnaît plus et que l'on est incapable de retrouver le chemin de notre vie « d'avant » .
C'est quand on s'isole, quand on s'enferme dans une pratique, que l'on coupe tous les liens avec l'extérieur et que plus rien n'est en mesure ne nous raccrocher à la réalité.
C'est l'incapacité de distinguer ce qui est réel ou fantasmer, ce qui s'est produit et ce qui a été affabulé.
Une perte de contrôle de soi.
Paul Burckel utilise une bichromie de noir et de gris pour illustrer ce récit. Loin d'affadir l'atmosphère, elle donne force et profondeur aux propos et rend l'ambiance électrique. La beauté imposante et bestiale de l'un fait face à la fragilité chétive de l'autre. Un rapport de forces sensuel où chacun a l'ascendant psychologique sur son partenaire, une lutte entre le corps et l'esprit. Les dessins explicites décrivent des scènes de sexe où les deux corps fusionnent.
Lien : https://chezmo.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Benedicte93
  23 octobre 2017
J'ai apprécié le thème et le côté obscure de l'histoire mais je ne suis pas fan du dessin. La relation qui débute pour ses deux hommes sur une base plutôt saine - désir et confiance en l'autre - va peu à peu basculer dans une histoire malsaine hanté par un passé toujours trop présent ALEX. le manque de confiance et l'envie d'être aimé autant que l'ex va pousser ce jeune couple dans la noirceur et frôler les limites que le couple peut accepter.
Commenter  J’apprécie          00
Juliedlbrt
  28 mai 2018
Une bande dessinée très forte en émotions, crue et touchante, qui nous plonge dans l'histoire d'amour de deux hommes. D'abord lumineuse et intense, leur relation va peu à peu s'enfoncer dans la noirceur... J'ai beaucoup aimé le récit, un peu moins les graphismes.
Commenter  J’apprécie          10
polpo7362
  14 novembre 2017
Dans La nuit mange le jour, Thomas, garçon frêle, peu sûr de lui, tombe amoureux de Fred, un homme athlétique, riche, de dix ans son aîné. Tombe-t-il aussi dans ses griffes ?
La relation qui s'installe entre les deux hommes se fait chaque jour plus forte, plus intense. Surtout, elle se place sous l'ombre d'Alex, éphèbe au corps parfait qui fut l'amant de Fred... et a disparu. Se crée ainsi un triangle amoureux particulier, où l'absent tient un rôle sans cesse plus grand. Il est en effet le sujet des photos dérangeantes, extrêmes de son ancien compagnon, avec qui il a vécu une aventure où Eros et Thanatos dansaient en un chaos des corps et des sentiments. Thomas entre alors dans une sorte de compétition avec le modèle, acceptant les actes les plus sombres, incitant même son compagnon à l'avilir sans cesse davantage... A l'image des séquences de bondage, il devient une marionnette. (la suite sur mon blog)
Lien : http://venezvousperdre.blogs..
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (4)
Sceneario   21 septembre 2017
La nuit mange le jour est une lecture choc, une expérience qui ne plaira évidemment pas à tous, mais une histoire complète et solide.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   02 août 2017
La beauté des corps est exaltée, qu’ils soient parfaits comme celui d’Alex ou fragiles comme celui de Thomas. Le tout à travers le regard de Fred, qui se pose en observateur, en juge.
Lire la critique sur le site : BDGest
BoDoi   01 août 2017
Faux-semblants, portes fermées, secrets dans les placards, regards menteurs, un suspense quasi-hitchockien s’installe, porté par le noir et blanc tranché et expressionniste de Burckel, ponctué de visions onirico-morbides au crayon.
Lire la critique sur le site : BoDoi
Liberation   02 juillet 2017
La Nuit mange le jour constitue ainsi un pas de franchi dans une meilleure visibilité de la sexualité gay hors porno.
Lire la critique sur le site : Liberation

Lire un extrait
Videos de Hubert (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Hubert
Pénélope Bagieu présente "Miss Pas Touche" de Hubert et Kerascoët.
autres livres classés : homosexualitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3752 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre