AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782344039601
282 pages
Éditeur : Glénat Manga (27/05/2020)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Avec l’aide de Migy, Shinichi réussit à se débarrasser du terrifiant “Monsieur X”. Alors que Ryoko Tamiya est renvoyée du lycée, Shinichi a l’impression de se mélanger de plus en plus avec son parasite. Étant le seul à connaître la vérité, il compte bien continuer à protéger ses proches. Mais cette fois, la menace pourrait bien toucher sa propre famille…
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Tachan
  08 juin 2020
En découvrant Parasite j'avais déjà pris une bonne claque tant j'avais trouvé l'imaginaire de l'auteur fou et sa narration parfaitement maîtrisée, ce nouveau tome m'a remis une autre tape derrière la tête et l'auteur m'a une fois de plus scotchée !

Après un premier tome plus centré sur la rencontre entre Miggy, le parasite, et son hôte humain, ainsi que la découverte des fonctionnements basiques de ce dernier par la première et notamment de la notion de désir, et des affrontements avec d'autres parasites, nous partons ici dans une dimension encore plus philosophique. Ce tome est en effet consacré à la notion d'identité et autant vous dire que j'ai été scotchée par les idées et la mise en scène d'Hitoshi Iwaaki.

Le tome s'ouvre tranquillement au début sur de petites scènes humoristiques mettant en scène un héros nonchalant qui ne se rend pas bien compte des changements qui se sont opérés en lui depuis sa rencontre avec Miggy. L'auteur montre cependant l'air de rien aux lecteurs qu'ils ne sont pas dans une petite comédie humoristique mais bien dans un titre de SF et de fantastique où il est question d'interrogations plus profondes que la dernière fille que va emballer le héros. Ainsi, le mangaka fait brutalement basculer son titre après la rencontre d'un nouveau parasite qui a l'air tout à fait anodin et ne semble pas être une menace comme ceux rencontrés précédemment. On le présente comme assez banal mais c'est cette banalité qui va cacher toute l'horreur et la cruauté qui vont si vite nous éclater au visage et à partir de là, rien ne sera plus pareil.

L'éveil que va alors vivre le héros m'a fait figure de passage brutal de l'enfance à l'âge adulte, Shin'ichi devant se débarrasser d'un coup de sa candeur d'enfant et affronter le monde des adultes avec toutes les difficultés qu'on peut y trouver. Certes, ici, c'est symboliser par un événement complètement impossible sous cette forme dans la vraie vie mais c'est une belle métaphore des aléas de la vie que l'on peut rencontrer et qui peuvent nous pousser brusquement à évoluer. J'ai vraiment adoré ce passage avec sa mise en scène cinématographique où l'on passe d'un petit moment banal, tranquille, à une vie bouleversée où la tension est omniprésente. Pour cela, l'auteur prend son temps. Il choisit bien ses mots, son cadre. Il définit le poids des rôles de chacun et l'impact est d'autant plus fort. La perte que va vivre le héros est irrémédiable tout comme les changements qui vont s'opérer en lui à tous les niveaux et le parallèle entre les deux me marquera longtemps.

Cela aboutit à une toute nouvelle donne, une nouvelle donne pour le duo Shin'Ichi-Miggy qui sortira changé de tout cela, ensemble et individuellement. La nouvelle Miggy semble de plus en plus humaine, tandis que le nouveau Izumi semble transcender son humanité. Les courbes croisées de chacun frappent et je suis ravie que les hasards du calendrier aient fait que le tome 3 soit déjà disponible afin de pouvoir me jeter sur la suite pour voir comment cela va évoluer.

Graphiquement, c'est en plus toujours aussi excellent, malgré un côté old school qui ne plaira pas à tout le monde. Les références aux créatures de Lovecraft se font toujours autant sentir. Les combats sont particulièrement vifs et bien menés. Les scènes clés marquent par leur mise en scène simples mais terriblement efficaces avec des visuels forts et très symboliques. C'est vraiment excellent. Je me rappellerai longtemps du message graphique muet de certaines pages qui sont une déchirure.

En tout cas, j'ai été frappée par l'événement charnière qui s'est produit dans ce tome. Je n'aurais pas pensé voir une telle chose si vite et si brutalement. J'aime la philosophie qui se détache de cela et le soin que l'auteur semble avoir pris à bâtir cette histoire, une histoire plus profonde que juste celle d'un parasite occupant le corps d'un humain.
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
ActuaBD   15 juin 2020
On retrouve dans ce second tome la recette qui fait le succès de la série. Les scènes d’affrontement sont splendides, d’un dynamisme rare, et la partie plus "psychologique" du récit est très bien construite et crédible.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
deuxquatredeuxdeuxquatredeux   31 mai 2020
- S’il y a un sentiment humain que je ne comprends pas c’est la notion de dévouement. Cette idée d’agir pour quelqu’un d’autre à ses propres dépens je n’arrive absolument pas à la concevoir. (p. 14)
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Hitoshi Iwaaki (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Hitoshi Iwaaki
"Parasite" / "Kiseijiu"
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
637 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre