AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Nicolas Jarry (Autre)David Courtois (Autre)Giovanni Lorusso (Autre)
EAN : 9782302094437
68 pages
Soleil (27/10/2021)
4.05/5   11 notes
Résumé :
Les runistes de l'Empire Dumn sont passés maîtres dans la fabrication de Golems. Avec la paix, ces colosses d'acier s'affrontent désormais dans l'arène faisant la fortune de leurs créateurs. Yoni rêve d'être l'un d'entre eux, pais lors d'une funeste nuit, ses parents sont tués. Il n'a alors plus qu'une obsession : réaliser le Golem parfait qui vengera les siens !
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
saigneurdeguerre
  16 janvier 2022
Yoni rêve de construire un golem de combat. Les golems ont sauvé l'empire Dunn lors de la guerre des goules, mais une fois la paix revenue, leur rôle se limite à des affrontements dans les arènes pour le plus grand profit du propriétaire vainqueur.
La maman de Yoni est gravement malade. Il ne comprend pas pourquoi son père, réputé être un des plus grands runistes, continue à fabriquer des golems fermiers qui ne rapportent rien. Avec l'aide de son grand-père, qui n'est pas son grand-père, mais bien le mage qui a formé son père, Yoni s'est lancé dans la conception d'un petit golem de combat. Son rêve est de concevoir celui qui sera invincible dans l'arène afin de pouvoir acheter les plantes qui guériraient sa maman et qui coûtent une fortune. Un soir, alors qu'il se trouve chez « son grand-père », il voit le ciel s'illuminer d'une lueur orangée : le village où habite sa famille est la proie des flammes. Quand il arrive sur place, tout est détruit et les habitants tués par des golems de combat…
Critique :
Certaines critiques négatives ont considérablement retardé ma lecture de cette bande dessinée. Les ayant quelque peu oubliées, je me suis dit qu'il serait peut-être temps de lire ce 6e album de la série des mages alors que le 7e est déjà paru.
Verdict ?
Il tranche avec les autres tomes de la série. On aurait pu s'attendre à une suite du deuxième… Pas du tout ! Nous nous retrouvons avec de nouveaux personnages dans un nouveau lieu. Une histoire de vengeance voulue par un enfant suite à l'assassinat de ses parents et des habitants de son village sur ordre du crapuleux seigneur de la région.
Le style de dessin des personnages est semi-réaliste et paraîtra sûrement caricatural à outrance pour ceux qui ont des goûts très classiques. J'ai beaucoup aimé les dessins de Giovanni Lorusso et la merveilleuse mise en couleurs d'Elodie Jacquemoire.
Un album qui ne fera pas l'unanimité mais que j'ai beaucoup apprécié.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          285
Alfaric
  11 novembre 2021
BD FANTASY / HEROIC FANTASY.
On ne va pas se mentir nous sommes dans la transposition du film "Real Steel" de Shawn Levy dans un univers médiéval fantastique. C'est cool, c'est fun, et si c'est plus au moins classique c'est forcément super sympa ! Mais il manque un truc, et je ne sais pas si cela vient du scénario à quatre mains de Nicolas Jarry et David Courtois, ou d'Alex Sierra qui confie son travail à Giovanni Lorusso sans qu'on retrouve le style de l'un ou de l'autre malgré la fluidité et le dynamisme de l'ensemble. A noter, les couleurs une fois de plus magnifiques de la superchromate Elodie Jacquemoire !
Peu importe : « SIC SEMPER TYRANNIS / MACRONIS ! » L'être toujours épargné par Yoni fini par mourir et ressusciter, et dans sa nouvelle vie son premier acte est d'accomplir jusqu'au bout la vengeance de celui qui a sauvé sa première vie avant de lui donné une nouvelle vie. Quel est l'avenir du runiste Yoni qui a réussi là où la plupart des nécromants ont échoué ? To Be Continued !!!
Lien : https://www.portesdumultiver..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          334
belette2911
  29 novembre 2021
Yoni est un gamin qui rêve de fabriquer un golem. Tout va bien dans sa vie, jusqu'à ce que tout parte en fumée et qu'un jour, il décide de se venger.
Une histoire classique, en effet. La vengeance est vieille comme le monde, mais pas toujours facile à accomplir, surtout lorsqu'on a le gabarit d'un David et que celui dont on veut se venger a la carrure d'un Goliath !
Enfin, pas la carrure, mais des soldats et la puissance de feu d'un porte-avions de combat…
J'ai apprécié les dessins des décors, moins ceux des personnages qui avaient des petits airs de personnage de manga à certains moments. Bouches grandes ouvertes, bâfrant comme dans les mangas, grands yeux avec beaucoup de blanc… Les dessins des golems, eux, j'ai apprécié.
Le bât a blessé avec Yoni : je n'ai pas vraiment accroché avec lui. C'est un jeune gamin turbulent, possédant un savoir-faire énorme, un peu fanfaron, voulant que son père fabrique des golems de combat, qu'on le respecte,…
Non, il avait du potentiel, le jeune Yoni, il était travaillé, pourtant, il a semblé lui manquer quelque chose pour que ça colle entre nous, alors que je matche souvent avec les culs-verts de la saga "Orcs & Gobelins". Cherchez pas, docteur !
L'histoire, bien que classique, n'est pas dénuée d'intérêt. Une fois de plus, nous nous retrouvons avec un enfant qui a des rêves de gloire, puis qui a tout perdu, qui sera pris en charge par un adulte, une personne qu'il détestera au départ, mais avec laquelle il s'associera pour forger son golem de la vengeance.
Cette personne, comme d'habitude, sera son mentor, celle qui l'aidera à devenir ce qu'il veut être, ce qu'il est vraiment : mais pour cela, il faut passer par la bonne vieille case de l'apprentissage. le maître n'est jamais content du travail de l'apprenti et ce dernier pense qu'on le fait bosser comme un esclave et que tout ce qu'il fait est magnifaïïïk.
Classique, en effet, mais ça marche toujours.
Toujours aussi classique l'histoire du type qui a du pouvoir et qui n'a pas apprécié qu'on lui dise non et qui, en représailles, n'a aucune morale à effacer tout un village de la carte…
Malgré le bon potentiel de l'histoire, n'ayant jamais eu d'atomes crochus avec Yoni, cela m'a empêché de vibrer avec lui.
Attention, comme je l'ai dit plus haut, ce gamin a du courage, il est prêt à tout, il a du talent, considère son golem comme un être vivant, mais il ne sait pas tenir sa langue (et cela entraîne des conséquences devant les puissants) et prends trop gros risques pour arriver à son but ultime, oubliant qu'il pourrait tout perdre et repartir à zéro.
Couillu, le Yoni, certes, rusé, d'accord, mais ses fanfaronnades se sont déjà retournées contre lui !
Ceci n'est pas un mauvais album, loin de là, mais il ne m'a pas emporté. Dommage.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          172
Meygisan
  14 décembre 2021
Première surprise de cet album, si l'on pensait retrouver le Mage du second tome, Eragon, d'après la progression de la série, on se trompait.
Autre surprise, un certain David Courtois se partage le scénario avec Nicolas Jarry. David Courtois a participé grandement à l'élaboration du jeu de rôle tiré de l'univers des Terres d'Arran, et l'a même rendu possible et cohérent grâce à sa grande connaissance, érudition de l'univers.
C'est donc somme toute logique de le voir aujourd'hui derrière la plume, d'autant que lors de sa naissance, le JDR ne prenait pas encore en compte la série Mages qui venait à peine de voir le jour. On peut donc tout logiquement penser que David Courtois s'intéresse de près à la série et veuille y participer activement, pour, en dehors de son propre plaisir à écrire et à construire des histoires, pouvoir développer ensuite le JDR dans des suppléments, qui commencent cruellement à se faire sentir.
Mais parlons de ce tome là. L'intrigue m'a rappelé ses nombreux films dans lesquels il est question de combat de gladiateurs et ce fut pour moi un bon point puisque, dans le DJR, il y est vaguement fait référence lors d'une brève description. Globalement, tous les tomes qui proposent une histoire se déroulant sur ce continent du sud m'interpellent particulièrement puisque tout est à raconter, tout peut être sujet à de nouvelles et originales histoires.
On retrouve quelques thèmes chers à Nicolas Jarry, la famille en premier lieu. L'intrigue concerne les membres d'une même famille, un fils et ses parents, et même si le personnage de Disha ne lui est pas directement affilié, celui ci est traité un peu comme une grande soeur.
J'ai trouvé ce tome cool, même s'il ne raconte pas grand chose, les combats de golems offrent un plaisir coupable, ça se lit bien, on se laisse entraîner facilement à la fois dans l'action mais également dans l'histoire de ce jeune Yoni, courant coûte que coûte après sa vengeance. Et puis il y a tous ses mystères derrière le fonctionnement des golems et de leur pierre esprit, objet au premier abord qui semble anodin, mais qui finit par obtenir une dimension dramatique assez intense.
Le dénouement de cette histoire laissera une porte grande ouverte vers une intrigue qui ne demande qu'à s'épanouir, et qui je l'espère concernera la série des Mages dans son intégralité, voire plus.
Enfin, je remarque que ce tome et le précédent nous présentent deux jeunes ados, Shannon et Yoni, et j'y vois là comme une intention très nette de laisser parler la jeunesse, de la laisser s'exprimer, s'épanouir, et prendre sa place dans une société vieillissante, mortifère.... à rapprocher de notre actualité... l'avenir parlera...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
tchouk-tchouk-nougat
  08 décembre 2021
Yoni est un adolescent, un peu rebelle, qui ne comprend pas pourquoi son père, mage runique, refuse de créer des golems de combats. Pour lui rien n'est plus cool que les combats dans les arènes et l'enrichissement que cela peut procurer en cas de victoire.
Le massacre de sa famille par ces golems de combats qu'il admire tant ne va même pas lui faire changer d'avis. Au contraire il ne va rêver que d'une chose : la vengeance.
Nous allons donc suivre l'apprentissage de Yoni pour la forge et l'écriture des runes, principalement dans l'idée de créer le plus puissant golem de combat. Il ne faut pas franchement chercher de morale dans cette histoire au fond assez classique de vengeance, mais elle fonctionne bien. Et je trouve que pour une fois la magie, runique donc pour ce tome, est bien mise en avant.
Le dessin est sympathique et donne une attention particulière aux decors et à ces fameux golems. Les combats sont bien rendus.
Commenter  J’apprécie          100


critiques presse (2)
ActuaBD   17 janvier 2022
Pas de sang, un héros auquel les plus jeunes peuvent aisément s’identifier : nul doute que ce spin-off de la série-phare des éditions Soleil soit capable d’attirer un large public et ainsi donner un regain d’intérêt pour toutes les séries, que ce soit Elfes, Orcs et Gobelins, Nains et, évidemment, Mages.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
BDGest   05 novembre 2021
Yoni, « sixième du nom », est habillé avec suffisamment d'élégance et de caractère pour permettre une réelle évasion et maintenir l'intérêt et le suspense jusqu'au bout.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   05 décembre 2021
Tu penses que parce que les autres font quelque chose de mal, ça te donne le droit de le faire , toi aussi?
Commenter  J’apprécie          70
AlfaricAlfaric   14 novembre 2021
C’est pas vraiment un mensonge si on dit rien.
Commenter  J’apprécie          172
ImaginoireImaginoire   14 février 2022
Alors, fils de runiste ? T’es prêt à montrer ton petit étourneau déplumé aux filles ?
Commenter  J’apprécie          70

Lire un extrait
Videos de Nicolas Jarry (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Jarry
Nains 21  Orcs et gobelins 15  Mages 6
autres livres classés : golemVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2015 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre