AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782221113530
288 pages
Éditeur : Robert Laffont (15/04/2010)
3.64/5   135 notes
Résumé :
À la fin du XVI° siècle, dans le ghetto de Prague, Le rabbin MaHaRal, le plus grand kabbaliste de tous les temps, façonne un être de boue à la force illimitée qui doit apporter la sécurité à son peuple... le Golem.
Avec le "Kabbaliste de Prague", Marek Halter nous plonge dans la "Mémoire d'Abraham" et l'univers des Juifs de l'Europe centrale de son enfance. Il nous entraîne dans le monde mystérieux de la Kabbale et celui de la Renaissance, avec ses découverte... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (26) Voir plus Ajouter une critique
3,64

sur 135 notes
5
7 avis
4
7 avis
3
7 avis
2
3 avis
1
0 avis

FredMartineau
  09 octobre 2016
Les récits à mi-chemin de la réalité historique et de l'imagination érudite de l'auteur ne cessent de me procurer un énorme plaisir de lecteur. Et lorsqu'en plus, la plume glisse sur le palimpseste et forme des phrases à la sensation si légère, la félicité atteint un pic. le Kabbaliste de Prague remplit tous ces critères, il m'a offert, en prime, un voyage dans un passé exploré lors de la phase documentaire de l'écriture de mon thriller ésotérique : La malédiction de Nostradamus. Même époque, plus à l'Est, mais les personnages qui ont fait le siècle et dont les découvertes préfigurent celui des Lumières demeurent des lumignons dans la nuit. Même mystique, celui d'un message de la sagesse suprême, d'un code crypté dissimulé dans le verbe et que seul de rares initiés comprennent. Même quête, celle de la communication avec l'Un, le grand architecte, Dieu qu'importe la façon de le désigner...Un rien espiègle, je dirais que ce livre est une splendeur bien que publié quelques siècles après le Zohar. Quant à Marek Halter, son combat pour les droits de l'homme, la mémoire et la paix m'inspire le plus grand respect...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          410
Philippe67
  19 mai 2013
Un très beau style et une histoire dense qui nous entraine dans le Prague du 17ème dans le quartier juif.
On y parle de rabbins, de kabbale, de bien et de mal et enfin et surtout du Golem.
Mais qu'est ce donc que cette légende? Est ce que nous ne sommes pas toujours en train de créer des avatars de Golem encore de nos jours.
Un très très bon moment de lecture et de culture qui peut ouvrir sur des réflexions philosophiques.
Mais on peut n'y voir qu'un livre agréable et bien écrit et trouver son bonheur ainsi.
Commenter  J’apprécie          390
akhesa
  19 novembre 2017
Cet ouvrage est pour moi une tres belle parabole du pouvoir des mots,du pouvoir qu'ont certains hommes a manipuler les mots pour les transformer en realite.
N'oublions jamais que ce sont des mots qui ont mis les nazis au pouvoir ou Staline comme dictateur tout puissant.
Nous devons etre tres prudent avec les mots,car ils apportent peu de bonheur et beaucoup trop de malheur.
Ce livre fait reflechir et je suis tres contente de l'avoir lu.
Commenter  J’apprécie          311
cmpf
  29 mai 2020

J'ai beaucoup apprécié ce récit qui mêle l'Histoire à une légende de l'Europe centrale avec des réflexions philosophiques et religieuses. Tout ce que j'aime. Deux personnages au moins sont historiques.
le récit est fait par David Gans, mathématicien qui fut entre autres choses assistant de Tycho Brahé et Kepler. Cet homme fut surtout un Juif très croyant admirateur du rabbi Loew dit le MaHaRaL qui connaît admirablement tous les textes sacrés du judaïsme. le troisième personnage important est Eva, promise dès avant même sa conception par son père au fils également futur de son meilleur ami. Elle est aussi la petite fille du rabbi, qui vu sa vivacité d'esprit lui fait donner une formation intellectuelle comme à un garçon. Mais l'amour ne se décrète pas.
A l'heure où la Terre perd son statut, au moins pour les intellectuels, de centre de l'univers, cette femme est celle qui convaincra le MaHaRaL de créer le Golem, cet être de boue à qui il donne la vie pour les protéger contre un des nombreux pogroms mais qui au lieu de susciter le respect, devient objet de dérision.
Le livre que j'ai eu dans les mains était offert pour l'achat de deux autres livres de poche. J'ai eu la main heureuse en choisissant ce titre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          231
fee-tish
  20 octobre 2011
Je n'avais jamais lu de livres de Marek Halter, aussi je viens de découvrir un auteur qui écrit merveilleuse bien. Plus qu'un auteur, c'est un conteur. Dans ce livre en tout cas. Et surtout, j'ai senti toutes les recherches qu'il a effectué pour écrire ce livre. A noter que j'ai beaucoup apprécié le glossaire en fin d'ouvrage qui ouvre au lecteur les secrets de la foi judaïque au travers du vocabulaire.
Le Kabbaliste de Prague est un roman biographique (sur David Gans), théologique (la Kabbale et le judaïsme), d'amour (filiale, religieux et romantique), historique (Renaissance, conflits entre chrétiens et juifs, siècle des découvertes sur l'Univers) ainsi qu'un roman sur les légendes urbaines (le Golem). Et tout cela se trouve condensé dans un roman d'à peine 280 pages (éd. Robert Laffont).
Le lecteur suit David Gans, un jeune homme au début du roman, qui va être un disciple du MaHaRaL de Prague : un rabbi, enseignant de la Kabbale et lié à la légende du Golem, une "créature humanoïde d'argile". Ce grand penseur, comme tous les personnages du roman, ont réellement existés et participent à l'histoire de la religion juive. J'ai découvert tout cela dans l'épilogue puis en faisant quelques recherches sur Internet à la suite de cette lecture.
Quoiqu'il en soit, David Gans est un philosophe, mathématicien et astronome qui va se retrouver à avoir toute la confiance de son Maître. Notamment concernant la vie privée de ce dernier. En effet, dans le récit, on suit également les enfants du MaHaRaL ainsi que sa petite-fille Eva. Les relations entre tous les personnages font de ce roman un roman passionnel, plein d'émotions et d'érudition. David Gans va être amené à éduquer Eva, qui va devenir très instruite pour une femme de cette époque (on est à la fin du 16e siècle) et qui va également voyagé afin de trouver des scientifiques, des idées nouvelles à ramener à Prague pour l'empereur Rodolphe.
J'ai vraiment beaucoup aimé le personnage de David Gans qu'a recréé Marek Halter. Il est entier, érudit, dévoué à la Kabbale et à son Maître. Il est aussi un homme avec ses faiblesses, qu'il reconnaît et essaie de combattre ; et d'une grande sensibilité.
Les personnages de Jacob et Isaac, ses amis et parents du grand MaHaRaL, représentent plutôt les religieux ancrés dans leur foi, qui étudient sans vraiment faire évoluer leurs idées. En tout cas c'est l'impression qu'ils m'ont donné.
Ce livre est aussi un bel élan d'amour pour le judaïme, religion que je connais très peu. Les conflits historiques entre chrétiens et juifs sont bien retranscrit dans le roman ; dans toute leur horreur d'ailleurs. Pourtant il n'y a pas une volonté de dénigrer la religion chrétienne. Ce que j'ai aimé, c'est me plonger dans cette période historique De La Renaissance qui est fascinante car une floppée d'illustres penseurs ont vécu à cette époque. Ainsi, David Gans va cotoyer Tycho Brahé et Kepler et va rencontrer Galilée lors d'un voyage en Italie. Apparemment, d'après les informations que j'ai trouvé sur lui, ce serait l'un des premiers à parler ouvertement de Copernic et de ses travaux.
Que dire de plus ? La légende du Golem est peut-être la partie qui m'a le moins passionné. Je la trouve trop fantaisiste, et pourtant que ce soit vrai ou non, l'essentiel est que ce mythe tient une place très importante dans la foi juive.
Un roman que j'ai vraiment apprécié. J'y ai appris plein de choses en peu de pages. Et surtout, j'ai découvert un auteur et son écriture qu'il me tarde de retrouver dans ses autres livres !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140


critiques presse (1)
Sceneario   20 mai 2016
Une mise en bouche historico-mystique enthousiasmante qui a la particularité de planter le décor et de nous préparer à une suite qui puise totalement ses bases dans la légende judaïque.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
akhesaakhesa   18 novembre 2017
Depuis le premier souffle de l'homme,il en va ainsi:la parole est le vivant de l'humain.Bien sur,la femme,homme,enfant ou vieillard,nous sommes paroles de chair,mouvement de chair,vies et emotions de chairs.Et le temps qui va dans ces chairs s'enfuit et les use dans sa dissipation.Il reduit la plus sublime des matières,la peau de soie et le teint de rose,a ce rien de poussiere qu'un souffle d'enfant suffit a disperser.
Mais le verbe,lui,est immortel.Il n'a succombe a aucune fureur,n'a ete brise par aucune masse.Aucun bucher,meme parmi les plus déments des siecles riches en massacre ne l'a consume.Il est venu avec l'esprit de l'humain,pas avec la chair.Et jamais,jamais depuis le premier jour,il ne s'est tu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
glycineglycine   21 février 2011
Voilà le mystère qui a fait de moi ce guilgoul, cette métamorphose, ce Juif errant sans autre demeure que la parole, qui va et vient parmi vous, invisible dans vos foules et pourtant présent dans votre mémoire des siècles, quelles que soient vos croyances, vos craintes et vos sciences.
Commenter  J’apprécie          212
FredMartineauFredMartineau   09 octobre 2016
Les sciences et l'étude en furent la cause, me dévorant le cœur autant que les jours. Mais s'il fut un temps dans ma vie où je pus mesurer l'intensité du bonheur des pères et l'immensité de la solitude de ceux qui ne se sont jamais accordé cette charge, ce furent ces mois que je passai à Cracovie en compagnie d’Éva.
Commenter  J’apprécie          140
AlcaponeAlcapone   18 juin 2011
- Alors tu es comme eux ? Golem te fait peur car il te révèle à toi-même. Tu préfères croire qu’il est une chose ? - Il n’est pas une chose. Il est Golem. Il est né du Verbe. Seul celui qui possède la parole peut entendre le Verbe et devenir une créature de Dieu. Il est Golem. de la boue en forme d’homme à laquelle notre maître a soufflé ce qu’il faut d’existence pour que s’accomplisse sa volonté : nous défendre des massacreurs. - Tu t’exprimes comme mon père. C’est une sottise. Une sottise terrible qui montre combien vos coeurs sont fermés. p.250
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
TINUSIATINUSIA   16 mai 2010
Si le langage est une forêt où chacun peut se promener librement, chaque arbre porte ses propres fruits.
Commenter  J’apprécie          300

Videos de Marek Halter (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marek Halter
Commandez les coups de coeur de nos libraires sur filigranes.be !
Les livres dans l'ordre : "Le dernier des Camondo" de Pierre Assouline, Éditions Folio "Les Camondo ou L'éclipse d'une fortune" de Nora Seni et Sophie le Tarnec , Éditions Babel "La rafle des notables" de Anne Sinclair, Éditions Grasset "Pourquoi les Juifs ?" de Marek Halter, Éditions Michel Lafon "Je rêvais de changer le monde" de Marek Halter, Éditions J'ai lu "Ellis Island" de Georges Perec, Éditions POL "Il est de retour"de Timur Vermes, Éditions 10/18 "Le charlatan" de Isaac Bashevis Singer, Éditions Stock "La Source" de James A. Michener, Éditions Robert Laffont
+ Lire la suite
autres livres classés : kabbaleVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1468 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre

.. ..