AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2818933625
Éditeur : Bamboo Edition (02/09/2015)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 43 notes)
Résumé :
Que faire quand toutes nos certitudes s'écroulent et que la vie vole en éclats? Après le suicide d'un ami, une histoire d'amour gâchée par les mensonges et des amitiés qui s'étiolent, peut-il encore y avoir une éclaircie? Peut-on encore rassembler les pièces du puzzle de sa jeunesse et réapprendre à vivre? La réponse est peut-être là, cachée dans ces objets insolites laissés en guise de testament.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
marina53
  04 novembre 2015
Hugo, Etienne et Jean-Marc, toujours aussi tristes depuis le suicide de leur ami Fred, tentent de reprendre une vie normale. L'héritage que leur a laissé leur ami les laisse toujours aussi perplexes et chacun cherche un sens à donner à son propre cadeau. Pourquoi un livre de Sartre, un accordéon ou encore des billets pour l'opéra? Hugo, lui, complètement perdu, fait un peu n'importe quoi. Son amie Alice l'a quitté depuis qu'il l'a informée de sa liaison avec une certaine Zoé qu'il a, de surcroit, mise enceinte.
Peut-on espérer à de jours meilleurs dès lors que tout semble partir à vau l'eau? Peut-on réapprendre à vivre? le deuil, l'amitié, l'amour, la jeunesse, le temps qui passe, les rêves que l'on porte en soi... tout autant de sujets traités ici remarquablement par Jim. L'auteur nous livre ces tranches de vie avec tendresse, sincérité et émotion. Les personnages sont terriblement touchants et les dialogues finement travaillés. Ce deuxième volet est tout aussi attendrissant et profondément humain que le premier. le dessin, tout en douceur et d'une incroyable justesse de Alexandre Tefenkgi, colle parfaitement à cette ambiance douce-amère et mélancolique. 
Un dyptique réellement émouvant et désarmant comme Jim sait si bien nous raconter...
Et l'on se demande Où sont passés les grands jours?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          470
tchouk-tchouk-nougat
  07 septembre 2015
Hugo perd pied, il se l'avoue à lui même. Depuis la mort de son meilleur ami, son suicide plutot, il fait conneries sur conneries. En passant par la plus monumentale de toute il a fait éclater son couple, souffrir la femme qu'il aime, éloigné sa petit Violette, son rayon de soleil, sa petit fille qu'il adore...
Dans ce deuxième tome nous sommes plongés dans les difficultés d'Hugo, et de ses autres amis, pour surmonter le drame, cette perte, cette mort violente. Petit à petit Hugo se confie aux lecteurs avec beaucoup d'émotions. et en même temps qu'il se confie il trouve comme Jean-Marc et Etienne une façon de renaitre. Aider un inconnu, aller à l'opéra ou lire Sartre...
Cette BD c'est l'histoire d'une vie, une vie qui peut arriver à n'importe qui, avec ses descente aux enfers et ces remontées vers un ciel plus clément. C'est une belle histoire. Une histoire d'amitié et d'amour de la vie avec une sensibilité à fleur de peau et des héros qui n'en sont pas vraiment mais qui touchent notre coeur.
Alors où sont passés nos grands jours? Derrière ou devant nous? Et si la réponse étaient qu'ils peuvent surgir à tous moments de la vie ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
livreclem
  20 décembre 2015
Un 2ième tome meilleur que le premier. On retrouve notre héros toujours endeuillé par le suicide de son ami Fred. Séparé de sa femme pour avoir mis enceinte une autre, il tente de comprendre pourquoi il n'arrive plus à avancer. Petit à petit on comprend les circonstances de la mort de Fred et le rôle que chaque personnage à tenu dans sa vie. Une belle ode à l'amitié.
Commenter  J’apprécie          140
choumette
  14 janvier 2018
Voici une synthèse de mes ressentis pour les deux volumes de "Où sont passés les grands jours ?".
Une bande de copains se retrouve anéantie face à la perte de l'un d'entre eux qui a fait le choix de ne plus être de ce monde.
Le choix.....  J'ai souvent entendu ou même dit "je n'ai pas eu le choix". Mais le choix fait partie de la vie, on a toujours le choix. C'est nous qui donnons un sens aux choix que nous  faisons ou pas.
C'est également chacun d'entre nous, personnellement et intimement, qui donnons un sens aux choix des autres. Ouhlala psychologie de comptoir quand tu nous tiens....je vais stopper !
Certains événements dramatiques font parfois changer de vie, une vie dans laquelle les personnages de cette BD s'encroutaient, souvent même jusqu'à en oublier leurs rêves.
Jim et Tefenkgi nous emportent dans un
2ème tome très intéressant où il se passe pleins de choses et où les réponses aux questions du 1er tome se révèlent. Je l'ai trouvé bien meilleur par rapport au premier où je m'étais quelques peu ennuyée.
Un tome donc qui bouge, qui fait réfléchir, mais également fort en émotions.
J'avoue qu'à la fin du 1er tome c'était pas gagné mais au final je suis contente de l'avoir lu car il promet des beaux jours,  peut-être grands également !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
MarquePage
  02 octobre 2015
Une suite tout aussi émouvante que le premier tome. Un récit réaliste d'une tranche de vie assez dure mais avec douceur, tout comme les dessins et les couleurs. Une histoire d'amitié, d'amour, de culpabilité, de faute et de rédemption. du désespoir et de l'espoir.
On comprend mieux Hugo et on apprend beaucoup sur l'histoire de Fred. Ici pas de jugement. Des personnages attachants, même les secondaires comme le vieux Fred, pas agaçants, qu'on comprend et qu'à notre tour on ne juge pas. Ceci pourrait arriver à n'importe qui, à tout le monde, tout perde, toucher le fond, et pourtant réussir à s'en sortir.
Vraiment une très belle histoire, aussi bien racontée que mis en image.
Commenter  J’apprécie          40

critiques presse (2)
Sceneario   03 novembre 2015
Une nouvelle pépite qui trouve une place de choix dans la collection Grand Angle de chez Bamboo.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Sceneario   03 novembre 2015
Une fin d’histoire romancée superbement orchestrée par deux artistes qui ont trouvé le moyen de jongler très habilement avec nos émotions.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   04 novembre 2015
Moi qui voulais écrire sur des morceaux de vie ... Maintenant que tout a volé en éclat, je n'ai plus qu'à me baisser et ramasser les morceaux... J'appelle ça "Où sont passés les grands jours?". J'écris sur tout ce qui me touche et m'atteint. Est-ce que c'était réellement mieux avant? Ou juste plus facile? Est-ce que les grands jours sont forcément derrière nous? Et qu'est-ce qu'on a perdu en grandissant? Est-ce qu'on a mis de côté nos rêves, tout ce qu'on rêvait d'être juste par facilité, par renoncement?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
MarquePageMarquePage   02 octobre 2015
Donc apparemment, chacun de nous peut décider de la portée de son passé... De la portée de son passé, jusque-là, ça va... Attention ça se corse... Ce n'est pas en dissertant sur l'importance de tel événement antérieur, mais en se projetant vers tes buts que tu portes un regard sur ton passé... Et du coup, tu décides toi-même de la signification que tu veux lui donner... M'ouais, admettons... Par exemple, paf ! Une crise existentielle qui me tombe dessus, qui décidera si elle sera un incident important dans mon parcours, ou au contraire juste une simple étape non significative dans ma vie ? Moi, selon le regard que je porterai sur elle des années après... Qui décidera si une peine de prison, après un vol par exemple, a été fructueuse ou inutile ?...Eh bien c'est moi ! Si je renonce à voler ou si je continue... Et donc, de façon plus large, qui peut décider de la valeur d'une amitié, du sens d'un cadeau offert ? Qui peut décider de la toxicité d'une relation ou, au contraire, de l'importance que les autres ont pour nous ? Qui... ? Eh bien c'est moi, toujours et uniquement moi ! Moi, moi ! Selon l'angle par lequel je choisis de regarder mon passé...
- Oh putain, je... ! Oh putain, je comprends ! C'est pas vrai ! Je... je crois que je comprends !! M... moi ! Je... je pige Sartre !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
marina53marina53   04 novembre 2015
"Extérieurement, nous allons paisiblement côte à côte, mais pendant ce temps-là l'air qui nous sépare est sillonné d'éclairs, comme si quelqu'un le fendait continuellement à coup de sabre."
Franz Kafka
Commenter  J’apprécie          210
marina53marina53   04 novembre 2015
On savait tous qu’un jour il faudrait devenir des adultes. Personne ne nous avait dit que ça viendrait si vite.
Commenter  J’apprécie          340
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   07 septembre 2015
-Ce bouquin, on étudie ça en terminale en général... C'est plus simple qu'il n'y parait, en vérité...
-C'est moi alors, je dois avoir le cerveau limité... J'suis qu'un serveur tu sais...
-T'es con! On n'est jamais bridé que par les limites qu'on se donne...
Commenter  J’apprécie          120
Lire un extrait
Videos de Jim (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Jim
De la BD aux romans : les secrets d'écriture de Jim
autres livres classés : questions existentiellesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3605 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre