AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782811210977
408 pages
Milady (22/11/2013)
4.5/5   210 notes
Résumé :
Charley Davidson s’était juré de garder ses distances avec Reyes Farrow, le torride fils de Satan. Mais quand les victimes terrorisées d’un tueur en série commencent à s’entasser dans son appartement, elle est contrainte de lui demander de l’aide. Surtout lorsqu’il devient évident que sa sœur, Gemma, est la prochaine cible. Mais Reyes pose une condition pour lui offrir sa protection : que Charley se donne à lui corps et âme. Un prix que la Faucheuse pourrait bien ac... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (71) Voir plus Ajouter une critique
4,5

sur 210 notes
5
49 avis
4
13 avis
3
3 avis
2
0 avis
1
0 avis

fnitter
  05 juillet 2021
Une enquête et des avancées dans la vie de notre héroïne, notamment avec notre fils de Satan préféré.
J'ai lu le livre il y a 10 jours, et je suis déjà bien en peine de vous dire ce qu'il s'y passe exactement.
C'est ma faute, j'ai trop tardé à en écrire le billet spécial Babelio.
Bon, si on arrive au tome 5, c'est qu'on a lu les 4 premiers et qu'on a apprécié et il y a de grandes chances qu'on continue la série, qui ne semble pas si longue que ça.
Donc allez-y, poursuivez votre lecture au lieu de perdre votre temps à me lire moi.
Commenter  J’apprécie          604
Paroledunelivrophage
  04 août 2016
Cinquième tome fini, et les frissons sont toujours autant au rendez-vous. Franchement ! Comment ne pas aimer Charley ou encore Reyes ? C'est impossible. Tout à l'heure quand je l'ai déposé, je me suis dit que ce n'était pas juste, qu'il me restait trois tomes encore à lire vu que le neuvième n'était pas encore paru. En attendant je me suis payé une bonne tranche de fou rire avec ce tome. Cette gamine est un vrai bout en train avec ses répliques mordantes, je n'ai fait que rigoler d'un bout à l'autre du livre. C'est un vrai délice que de lire l'un des Charley Davidson. Et comparer à certain je n'ai pas besoin d'attendre pour lire la suite vu qu'il est déjà présent dans ma P.A.L. Alors allons découvrir ensemble la formidable Charley Davidson qui vie dans ce tome.
Et comme à mon habitude, parlons un peu du synopsis du récit de ce tome. Charley Davidson, la détective et faucheuse de lumière, même si elle n'en n'est pas une a pris comme décision de rester le plus loin possible de son Reyes adoré. La raison, elle le soupçonne d'être le pyromane, cette fameuse enquête qui n'avance pas où les incendie criminelles apparaissent comme par magie dans les endroits où il avait vécu. Et tant qu'elle n'aura pas trouvé de réponses à ses questions il n'y aura pas de rapprochements. du moins c'est ce qu'elle dit, car vu que le démoniaque fils de Satan est venu s'installer dans son immeuble, au même étage et est copain de palier de notre miss la gâchette, ce ne sera pas chose facile. Néanmoins quand des jeunes femmes mortes commencent à apparaitre et à s'entasser dans son appartement, perdues, confuses et terrifiées, elle n'aura d'autre choix que de demander de l'aider à Reyes. D'autant plus qu'il devient de plus en plus évident que la prochaine victime du serial-killer est Gemma sa soeur. Avec ses facultés spéciales, lui seul peut trouver le responsable et surtout protéger sa belle-soeur. Malheureusement pour Charley et oh joie pour nous, il désire une chose bien précise. Car Reyes pose une condition pour lui offrir sa protection. Et pas n'importe laquelle, un paiement en nature. Car s'il y a bien une chose qu'il désire plus que tout c'est bien Charley. Une Charley qui serait à lui corps et âme. Et comme cette dernière désire garder sa soeur en vie, elle est prête à payer ce prix. Ce qui soit dit en passant la chamboule bien plus qu'il n'y parait.
Du coup comme je le dis souvent les personnages principaux ou secondaires ont aussi leurs importances dans les histoires. Et comme j'aime bien commencer par les femmes, Charley sera comme à son habitude en tête.
Charley Davidson que tout le monde connait est une détective mais aussi une faucheuse. Ça on le savait. Elle a un humour très particulier, aime nous faire croire qu'elle aime prendre les choses à la légère, mais néanmoins elle ne dupe personne qu'il soit amis, ennemis ou encore famille. Et puis c'est sa façon à elle de dédramatiser les choses qui lui arrive qu'elles soient mauvaises ou délicates. Ça aussi on le savait. Et puis depuis la fin du tome trois, je trouve qu'elle reprend peu à peu confiance en elle, et cela c'est tant mieux car j'aime la voir en femme forte et surtout en grande forme, d'autant qu'un personnage est de retour et que j'adore là voir le tourmenter pour le rendre fou. C'est un vrai bonheur. Dans ce tome, Charley n'est pas au bout de ses peines, elle nous montre de plus en plus son côté vulnérable dans des moments très difficiles qu'elle vivra, j'ai ressenti beaucoup de douleurs et de peine pour elle, mais heureusement que tout le long, Cookie et son oncle Bob seront présents pour la soutenir! Même Reyes, à sa manière. En gros si l'on pensait que Charley avait changé depuis sa mésaventure à la fin du tome trois, et bien, c'est raté, Charley n'a pas énormément changé. Pour notre plus grand bonheur. Alors oui ce fut un vrai plaisir que de retrouver notre adorable miss caféine locale, avec son humour mordant, sa répartie, sa manière de faire face aux ennuis, et son fameux trouble de l'attention. On ne peut que l'aimer. Elle est toujours autant prête à rendre service à un tiers, qui est déterminée, courageuse, et têtue comme une mule. Sans compter qu'à côté de cela, elle est douce et tendre avec les âmes errantes et nous montre son côté humanisme et compréhensif, comme les médecins ou les force policière qui viennent vous annoncer une mauvaise nouvelle. Mais ce que j'adore surtout avec elle, c'est sa manière d'être avec Reyes.
Reyes Farrow, lui de son coté, est la grande méchante ombre qui suis partout Charley, et surtout qui tue tous ceux qui lui font du mal. Mais à côté de cela, cet homme qui même étant fils de Stan à un grand coeur. Il est doux, tendre, aime les enfants, est sensible, charmeur, sexy, captivant, envoutant diaboliquement, magnifiquement, angéliquement irréel. Car il faut dire un homme comme lui ça n'existe pas dans le monde réel. Ah moins que … Non je fais fausse route. Reyes est un mâle sexy et insaisissable. Mais l'amour et le désir qu'il porte à Charley est vraiment intense. Il va jusqu'à emménager dans le même immeuble qu'elle, dans l'appartement juste à côté du sien, et on pense qu'il n'est pas amoureux. Alors là !!!! Bon c'est vrai que le fait qu'il lui demande d'être à lui corps et âme pour procurer à Charley l'aide dont elle a besoin ne joue pas en sa faveur, certes, mais moi je dis qu'il l'aime un point c'est tout. Alors forcément quand l'occasion se présente, il en profite. Et puis c'est tout à fait normal qu'il l'a manipule voyons !!! C'est un être démoniaque. Il peut être aussi doux qu'un doudou et chou qu'un nounours, cet homme est le diabolique fils de Satan. Et mieux c'est le nouveau cuistot du bar du père de Charley, et dont d'ailleurs qu'il a racheté. L'amour, j'vous dis, l'amour.
Par contre coté personnages secondaires, on retrouve Garret qui s'est fait un petit séjour littéralement au fin fond de l'enfer, avec comme geôlier Satan en personne. Et bien sûr, le suspense reste à son comble vu qu'il ne veut rien dire sur les atrocités qu'il a vécues là-bas. Après bien sûr on retrouve Cookie. Cette fille est vraiment comme Charley, mais en plus mature, plus réfléchie, moins tête en l'air et sans le verbe humoristiques. Comme quoi les opposés s'attirent. Madame ne sais vraiment pas dire non à Charley, même si c'est pour une enquête ce qui va amener une situation très cocasse dans le bar des flics avec l'oncle Bob. L'oncle Bob, bin c'est l'oncle Bob. Toujours le même, prêt à protéger sa nièce si nécessaire, à lui donner des claque mentales, ou à lui faire la morale, mais surtout amoureux. de qui ?????? Mais voyons de Cookie. Et va-t-il aller le lui dire ???? Non mister flic préfère faire une esclandre. Enfin Gemma, elle aussi a trouvé un Jules. Prête à aider sa soeur à surmonter les dernières épreuves, elle va donner le nom d'un psi à sa soeur. Mais cette fille est vraiment sympa, et très attachées à Charley qu'elle aime énormément. Et cela malgré le fait qu'elles ne se sont pas parler pendant une éternité. Et puis bien sûr il y a les petits nouveaux que l'on découvrira à travers les autres tomes. Certains personnages secondaires semblent devenir plus importants dans l'histoire et donnent l'impression d'avoir une place de poids dans les problèmes qui surviendront dans les prochains tomes. Peut-être pas tout de suite, mais cela semble se mettre en place petit à petit.
Enfin bref, si je continue comme cela je pourrais continuer des heures durant et ne plus pouvoir parler du roman avec sa plume, sa romance et son intrigue.
Tout d'abord la plume de l'auteur reste au fils des tomes, fluide, et légère. Toujours aussi captivante et envoutante, elle nous transporte vers cet univers si magique qu'a su créer Darynda Jones. Ce tome, même si l'on sent qu'il est comme les autres est plein de rebondissements, de révélations en tout genre et on sent que l'auteur nous guide de plus en plus sur un chemin qu'elle s'est tracée dans sa tête. Les émotions des personnages sont vraiment intenses au point que parfois une petite larme coule de notre oeil. On est sous le charme de cette plume et à chaque fois on en reste bouche bée en se demandant comment l'auteur fait elle pour que l'on arrive à ressentir tout cela lors de la lecture et en plus, tome, après tome, c'est magnifique. En outre, l'univers s'enrichie encore plus, on reçois de nouvelles informations qui nous montre encore une fois à quel point l'auteur à su si bien travailler son univers tout comme son mythe. C'est prenant, intense et chaud bouillant. de la magie livresque à l'état pure. On ne s'ennuie à aucun moment, tout est rythmé et quand on arrive enfin au port, on est essoufflée comme jamais.
Ensuite coté romance, enfin !!!!!! Reyes et Charley sont ensembles. Ils se sont cherchés, blessés, chahutés, mais ils sont enfin ensemble pour le plus grand bonheur du lecteur. La relation entre Charley et Reyes évolue enfin dans le sens que l'on espérait tous. Ils sont mignons tout plein quand ils sont ensemble. Bon il est vrai qu'il à fallut que Gemma soit en danger et qu'à la demande d'aide de protéger sa soeur à Reyes celui-ci lui dit oui sous condition que qu'elle lui appartienne totalement corps et âme. Mais c'était tellement génial de les voir ensemble que l'on ne peut plus rien reprocher à l'auteur de ce côté-là. Et puis entre les révélations de Garret, avec ce qui a été dit par Satan lors de son petit séjour dans le monde d'en bas, l'avenir des deux petits chenapans change du tout au tout. Tout est désormais possible. Car au début, ils pensaient tout deux qu'apparemment leur couple risquerait de provoquer une véritable catastrophe dans le monde surnaturelle en haut comme en bas mais aussi sur terre.
Enfin l'intrigue. Encore une fois pour les joies d'une enquête, Charley va se retrouver dans les ennuis jusqu'au cou. Elle les attire comme des mouches. Et comme dirait ma grand-mère, on n'attrape pas les mouches avec du vinaigre. Mais ici on aura un surplus, car d'une on passe à trois enquêtes. Trois fois plus de bonheur, trois fois plus de plaisir, trois fois plus d'humour. L'auteur à pris pour habitude de jongler avec plusieurs affaires et cela pour notre coeur de fan. La première n'est autre que celle du début celle qui ouvre comme qui dirait le bal. Là-dessus c'est Cookie qui est mis en avant, car Charley qui veut savoir si le mari de la cliente est infidèle à demander de jouer les appâts. Et cela se passe au Calamity, le bar de son père et en même temps le fameux bar à flics. Effectivement rien ne se passe comme prévu. Car cette situation va alors déclencher un sacré tumulte dans le bar! Surtout que l'ancien cuisinier a pris des vacances et que son remplaçant est littéralement à croquer ! A côté de cela, Charley doit aussi enquêter sur le problème des femmes fantômes qui s'entassent dans son appartement. Vue l'état piteux dans lesquelles elles se trouvent toutes, tout de suite elle va faire le rapprochement avec un tueur en série. Cette enquête était vraiment captivante, les chapitres se lisant les uns après les autres et il est difficile de poser ce tome ! Sans compter qu'en plus, elle se retrouve avec l'enquête du pyromane du tome trois qui à ce jour n'était toujours pas résolu. Alors vous vous imaginez bien que qu'and elle apprend la vérité, c'est pire qu'un coup de fouet, mais bel et bien le ciel qui lui tombe sur la tête. Totalement désemparée elle va devoir trouver une solution à ce problème. Et dire qu'elle soupçonnait Reyes. le pauvre va avoir droit à de gros câlins pour qu'elle se fasse pardonner MDR. Bref ces différentes intrigues sont rudement bien menées, et chaque tome est l'occasion pour l'auteur de proposer quelque chose de nouveau. L'auteur cherche donc à se surpasser et là je dis chapeau bas car c'est très réussit. Car avoir plusieurs mystères qui s'emmêlent en général fait fouillait. Mais ici, non pas du tout. Ici chaque révélations que l'on découvre, on sait qu'elle est pour tel ou tel enquête. Et puis nous nous retrouvons avec une quatrième enquête plus en retrait avec la fameuse prophétie que Gareth a révélée au petit groupe : Charley, Reyes et Cookie. Et là on voit que cela va devenir le fil conducteur pour le tome six. En bref les intrigues de ce cinquième tome sont plutôt entraînantes et riche en rebondissements et en émotions.
En conclusion j'ai vraiment adoré ce cinquième opus. Toujours autant humoristiques, plein de révélations, de rebondissements, d'actions, etc, je me suis réellement plu dans ce livre. En plus le petit plus de ce tome est bien sur la relation de Reyes et de Charley qui prend enfin un nouveau souffle puisqu'ils sont enfin ensemble. J'ai aussi aimé que l'auteur ait autant pris de temps pour nouer les intrigues de tels sorte que l'on attendait au quart de tour un post-it de Reyes, ou la prochaine gaffe de Cookie qui en pince pour les fesses de l'oncle Bob mais qui ne peut s'empêcher de s'extasier sur Reyes. C'est hilarant. Et puis les personnages secondaires enrichissent aussi de quoi le récit comme les enquêtes. A travers cette saga, on se sent chez soi, en famille. C'est plaisant, et on en redemande. Alors oui j'adore, oui j'en veux plus, oui j'en redemande et oui je vais m'y mettre tout de suite au tome six. Car comme je l'ai dit au début de ma chronique, comparer à ceux qui ont dû attendre des mois pour avoir le tome suivant, moi je les ai pris tous les huit en même temps et je n'ai pas besoin d'attendre que le tome six sorte, car il est déjà sous ma main. Alors à la prochaine pour la suite des aventures de Charley et de Reyes.

Lien : http://le-petit-univers-litt..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
llyza
  02 février 2014
Je n'avais pas le souvenir d'avoir autant mal aux joues quand je lis un Charley Davidson… parce que bon sang, qu'est-ce que j'ai sourie et rigolé pendant ma lecture ! Notre héroïne a un humour bien spécial, elle semble tout prendre à la légère mais elle ne dupe personne (ni sa famille, ni ses amis), on sait qu'il ne s'agit que de subterfuges pour changer de sujets ou pour dédramatiser certaines situations délicates.
Elle ne ressemble à personne d'autre, c'est une des grandes qualités de cette saga. Non ce n'est pas pour Reyes, le mâle sexy et insaisissable ou pour sa relation hot qui fait mouiller les petites culottes ! Charley est un personnage ultra attachant et super touchant malgré la force de ce qu'elle est — la faucheuse, le portail qui fait traverser les âmes.
On pourrait retirer Reyes de l'histoire, qu'elle tient toujours la route et ne perd pas de son charme. (Pardon aux fans !) Leur relation commençait à pêcher sévère, j'avais un désamour total pour lui car il ne faisait pas le poids face à elle et leur histoire n'était que physique. Il n'y avait pas de profondeur ni de subtilité dans leurs échanges, au bout d'un moment on veut voir une évolution, plus que du cul car c'est bien joli tout ce frotti-frotta mais où sont les sentiments ? Il faudra donc attendre ce tome pour voir quelque chose de nouveau dans la personnalité de Reyes, que je n'aurais jamais pensé possible. EN-FIN ! (Et quelle fin…)
Chaque tome est l'occasion pour son auteure de se surpasser et de proposer quelque chose de nouveau, ce qui n'est pas forcément évident sachant que Charley est une détective et qu'on peut vite tourner en rond avec ce genre d'enquêtes policières. Mais Darynda Jones manie plutôt bien les intrigues et sait nous mener en bateau comme une chef (rappelez-vous du tome 4), elle n'a plus rien à prouver de ce côté-là. Ici, nous avons plusieurs mystères qui s'emmêlent pour ensuite se résoudre assez rapidement, mais en passant par la case : jevousfaiscroirequemaisenfaitecestpascequoncroit, on commence à avoir l'habitude.
La fin et la résolution de l'enquête ont été un peu précipitées alors que le milieu du roman voit quelques petites longueurs en comparaison qui auraient pu être écourtées et mises dans ces dernières pages. Même si je peux comprendre l'intérêt de ce choix, elle permet de donner un sentiment d'accélération et de surprise. Comme s'il fallait relire quelques passages pour bien comprendre que tout ce qu'on lit est bien en train d'arriver.
Charley Davidson est une saga qui tient le rythme et le niveau tomes après tomes, qui nous offre de nombreux fous rires mais aussi de beaux sentiments grâce à tous ces personnages secondaires que l'on croise depuis le début. A chaque fois, c'est l'occasion d'en apprendre encore un peu plus sur notre faucheuse préférée, sur tout ce qui l'entoure et ce qui l'attend pour la suite. Vivement le tome 6, en attendant on pourra se faire plaisir avec les deux nouvelles sorties en fin d'année (5.5 Shimmer et 5.6 Glow, le POV de Reyes).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ptitelfe
  08 avril 2014
Dans ce tome, on retrouve Charley en train d'enquêter sur une histoire d'infidélité conjugale au Calamity, le bar de son père. Cookie va jouer l'appat et ce passage va déclencher un sacré tumulte dans le bar! Surtout que l'ancien cuisinier a pris des vacances et que son remplaçant est littéralement à croquer!
Charley reprend un peu confiance après les évènements du 3, et commence à voir un spécialiste pour l'aider à depasser ses traumatismes. Mais un soir, lorsqu'elle rentre chez elle, elle découvre l'esprit d'une petite fille qui griffe sans relâche le sommier de son lit. Puis le lendemain matin, elle retrouve d'autres femmes toutes terrifiées et incapables de lui parler. Elles ne sont pas prêtes à traverser, mais alors que font elles chez elle?
Sa relation avec Reyes évolue également. Après avoir de nombreuses révélations sur ce qui est arrivé à Taft, on en découvre plus sur le côté surnaturel des deux protagonistes. le chapitre 4 est très chaud, j'ai adoré les voir enfin à l'action, cela faisait longtemps et autant dire que Reyes n'est pas le fils de Satan pour rien! Je m'attendais donc à pas mal de complicité entre les deux et finalement, il s'avère que les enquêtes prennent beaucoup de temps à notre détective préférée et que Reyes passe au second plan, jusqu'à la fin.
Un nouveau personnage fait son apparition, qui va intriguer Charley puisque l'esprit d'une personne est venue l'avertir de la mort de quelqu'un, apparemment le genre de femmes qui habitent son appartement. Cette enquête était vraiment captivante, les chapitres se lisant les uns après les autres et il est difficile de poser ce tome!
La pauvre Charley n'est pas au bout de ses peines, elle nous montre de plus en plus son côté vulnérable dans des moments très difficiles qu'elle vivra, j'ai ressenti beaucoup de douleurs et de peine pour elle, mais heureusement que tout le long, Cookie et Obie sont présents pour la soutenir! On retrouve tous nos personnages, les flics, les fantômes, de nouveaux protagonistes qui viennent donner vie à l'histoire!
Cependant, le schéma reste le même et du coup, même si cette saga est vraiment excellente par l'humour notamment de l'héroine, elle n'en reste pas moins linéaire et j'ai du mal à distinguer un tome d'un autre au niveau des intrigues... je pense qu'une relecture sera la bienvenue!
Enfin, je voulais mettre un mot sur la 4e de couverture.. SURTOUT ne la lisez pas, elle n'a rien à voir avec l'histoire! C'est à se demander si Milady a vraiment lu ce tome!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Hillel
  08 septembre 2014
Partisane habituellement des séries courtes, celle-ci fait exception. Chaque tome monte encore en terme de qualité. Et à chaque tome j'en veux encore! On ne se lasse pas, on ne s'ennuie pas, on en redemande. Pour ma part une des meilleures séries d'urban fantasy qui use d'une jolie écriture pleine d'humour et de bons mots, de sensualité, de suspense, et d'action. Un mélange gagnant. On ferme la dernière page en voulant encore rester avec ces personnages si attachants.
J'ai eu envie de savoir si Oncle Obie allait se décider à sortir avec Cookies, ce que devenait Donovan le motard, pourquoi le père de Charley avait pris une telle décision, ce que Garett allait encore découvrir... Mais surtout si nos deux héros allaient enfin commencer une véritable relation de couple et faire râler toutes les midinettes qui se pâment devant Reyes!
En effet, pour les plus romantiques, ce tome nous sert une bonne dose du beau Reyes, le mâle viril et attentionné par excellence. Impossible de ne pas tomber sous son charme!
Une série complètement jubilatoire et addictive!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80

Citations et extraits (48) Voir plus Ajouter une citation
OdlagOdlag   13 décembre 2014
Mon but, dans la vie, c’est qu’on donne mon nom à une maladie mentale.
TEE-SHIRT

Je préférerais être en Virginie.
TEE-SHIRT SOUVENT PORTE PAR REYES FARROW
(petite précision : Virginie est aussi le nom que Charley donne à son vagin)

Je ne m’attends pas à ce qu’on m’apporte tout sur un plateau. Un chariot peut aussi faire l’affaire.
TEE-SHIRT

La personne qui était chargée de s’assurer que je ne fasse pas de conneries est virée.
TEE-SHIRT

Je suis vierge. Mais c’est un vieux tee-shirt.
TEE-SHIRT

Selon les scientifiques, l'alcool est une solution.
TEE-SHIRT
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
VanilliaVanillia   29 novembre 2013
Il parcourut la distance qui nous séparait, et sa chaleur tourbillonna autour de moi comme des rubans de braise, puis il chuchota à mon oreille.
— Dis oui.
Il fit demi-tour et se dirigea vers la cuisine. Je le regardai faire. Il était si ridiculement adorable dans ce tablier. Il entourait parfaitement son cul.
—Attends, criai-je, tu as une Ferrari?
Il m’adressa un sourire ravageur par-dessus son épaule. La vache. Je dirais oui à tout ce que cet homme pourrait me demander, à moins qu’il ne s’agisse de sexe anal. Il fallait bien fixer les limites quelque part. En parlant de ça, dire oui à quoi? Je me repassai mentalement notre conversation et ne trouvai rien. J’avais de toute évidence dû manquer quelque chose. J’avais tendance à faire ça. Fichus troubles de l’attention.
Je retournai à mes basses besognes et remarquai un post-it sur le bar. Celui qu’il tenait dans les mains. Ce type aimait vraiment les post-it. Je lus ce qu’il y avait écrit, y réfléchis, essayai d’en comprendre la vraie signification, son message caché, puis lus une nouvelle fois avant de me tourner en direction de la cuisine et de crier:
—T’épouser?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
VanilliaVanillia   28 novembre 2013
—Dans trois cents mètres, tournez à droite, ordonna Dark Vador.
Le Dark Vador. J’avais l’impression qu’on était amis maintenant. Que je pourrais tout lui dire.
—Merci, M. Vador. Est-ce que je peux vous appeler Dark?
Il ne répondit pas, mais ça ne faisait rien. En tant qu’enfant non préféré de ma belle-mère, j’avais l’habitude d’être ignorée. J’y étais préparée.
J’entendis à nouveau la respiration.
—Dans quinze mètres, tournez à droite.
—D’accord. Eh bien, merci encore une fois.
Nous fîmes cela durant tout le chemin. Lui qui me disait quoi faire. Moi qui le remerciais. Je me sentis soudain sale, comme s’il m’utilisait pour son amusement personnel. Cette relation semblait fonctionner à sens unique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
fnitterfnitter   06 juillet 2021
Je suis venu au monde en étant recouvert du sang d’une autre personne et en criant.
Je n’ai pas peur de le quitter de la même manière.
Commenter  J’apprécie          200
ElwingElwing   06 janvier 2014
- Quelque chose me tracasse? Je l’ignorais.
- Ton petit ami.
Je jetai un regard à sa douche, surprise.
- George? C’est juste une passade, Reyes. Ça ne mènera nulle part.
- Ton autre petit ami.
- Tu es au courant pour Duff le fantôme?
C’était du rapide. On venait à peine de commencer à se fréquenter. Et on avait gardé le secret, nous donnant rendez-vous dans des bars enfumés, dans des allées sombres.
- Non, ton autre petit ami.
Je réfléchis quelques instants.
- Donovan, le motard?
Il me manquait. Dommage que tellement de mes petits copains finissent à Mexico pour échapper à la loi. Peut-être que c’était un signe.
- Non, ton autre… Merde, combien de petits amis tu as?
- En comptant Herman, le type qui s’occupe de l’entretien de La Vidange et qui parle aux céleris?
Il me sembla presque entendre Reyes grincer des dents. Je ne pouvais pas lui en vouloir. Je veux dire, qui parlait encore aux céleris à notre époque?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Notre sélection Imaginaire Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Charley Davidson, Première Tombe sur la Droite

Quel est le vrai prénom de Charley?

Charlène
Charly
Charlotte
Charline

10 questions
92 lecteurs ont répondu
Thème : Charley Davidson, tome 1 : Première tombe sur la droite de Darynda JonesCréer un quiz sur ce livre