AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2820522920
Éditeur : Milady (28/08/2015)

Note moyenne : 4.42/5 (sur 215 notes)
Résumé :
Détective du paranormal. Faucheuse extraordinaire. Qu'importe. Chaley Davidson est de retour ! Et elle boit des quantités effarantes de caféine pour rester éveillée sinon, à chaque fois qu'elle ferme les yeux, elle le voit : Reyes Farrow, en partie humain, en partie mannequin fils de Satan. Alors oui, elle l'a piégé dans son corps pour l'éternité, mais bon. Comment peut-elle résoudre un nouveau cas de personne disparue, gérer un médecin dirigé par son égo, calmer so... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (64) Voir plus Ajouter une critique
Paroledunelivrophage
  04 août 2016
Troisième opus et je suis encore plus sous le charme de notre sulfureuse faucheuse Charley et du diaboliquement magnifique Reyes. Darynda Jones est vraiment génial avec cet univers irréel. J'adore, j'adhère, j'en veux plus. Oh seigneur !!!!!! Charley est juste impayable, et Reyes …………….. Je veux le même. J'ai bien fait d'acheter la saga complète en même temps. Oh oui !!!!!!!!!!!!!
Parlons tout d'abord du synopsis de l'histoire de ce tome. Charley Davidson, notre détective de choc et faucheuse de lumière, se retrouve en surdosage de caféine afin de rester éveillée. La raison : Reyes Farrow, le fils de Satan, diaboliquement beau hante ses rêves après qu'elle l'ait emprisonné dans son corps pour l'éternité afin qu'il ne recommence pas à chercher à se séparer de son corps mortel, et cela dès que ses yeux se ferment juste quelque minutes. C'est à croire qu'il l'a hait pour cette action si humaine. Et pour son plus grand malheur, le crime ne lui laisse pas le temps de se remettre de ses émotions, vu qu'elle doit encore enquêter sur un nouveau cas de personne disparues alors qu'elle est sure que c'est le mari de la disparue qui a fait le coup. Sans compter que son grincheux de père qui cherche à l'empêcher de faire son boulot adoré revient sans cesse à la charge parce que le métier de détective privée serait devenu tout à coup trop dangereux. Et à côté de cela il faut en plus calmer une bande de motards qui ont une forte envie de meurtre. Alors oui. Comment pourrait-elle résoudre tout cela si le fils de Satan ne la laisse pas un peu tranquille ? Lui qui à la fois-là séduit et cherche en même temps à se venger d'elle. A force Charley finira à l'hôpital avec une overdose de caféine.
Causons quelque peu sur ces personnages que Darynda Jones à créer et que nous adorons tous. Je commence par Charley. Toujours aussi pimpante, drôle, sarcastique, moins philosophe que d'habitude, irritable, elle nous offre un là un délire à mourir de rire. Quand une femme rêve d'un homme magnifique, elle ne cherche pas à éviter de dormir et encore moins dépasser deux jours, c'est inhumain. Miss la gâchette est bien avancée de ce côté-là, quinze jours voir plus, et c'est café par ci, café par là un gigantesque marathon de café endiablé. Une overdose je vous dis, elle finira par une overdose de café. A côté de cela, son père est décidé à l'emmerder. Tu ne dois plus être détective ma fille… Tels est la volonté de son vieux. Alors là madame est contre. Il faut dire qu'elle aime ce métier, et en plus elle le fait bien. Une telle vocation ne se jette pas au fond d'un trou. Sans compter que désormais afin de protéger ceux qu'elle aime, elle sait qu'elle ne doit plus travailler seule. Car vu ce qu'elle est et avec ce qui lui coure après, si elle n'accepte pas l'aide de ses proches, elle coure à la cata. Et puis, Charley recommence enfin à parler avec sa soeur, et ces deux-là retrouvent leurs complicité perdue. Et vu comment son père lui fait défaut dans ce livre, il est normal qu'elle soit heureuse d'avoir un membre de sa famille comme soutient en dehors de son oncle. Puis il y a Reyes. Déjà, on le voit peu. Et puis ce dernier de retour au bercail, en veut à la belle donzelle de l'avoir emprisonner à mort dans son propre corps de mortel. Lui qui ne voulait qu'une chose protéger sa faucheuse depuis le monde éthéré, va devoir revoir entièrement ses plans. Il va alors utiliser notre super détective pour s'évader de prison, car il a une vendetta à accomplir. Et celle-ci faite, il pourra alors retrouver la liberté. Malheureusement Charley va alors s'élancer à sa recherche afin de s'expliquer et de l'aider. Car notre miss caféine national est en train de tomber amoureuse de son ange ténébreux. A côté de tout cela on retrouve les personnages secondaires. Les fantômes toujours prêts à aider leur faucheuse adorée dans son enquêtes, Garrett dont les chamailleries avec notre héroïne sont toujours aussi hilarantes si bien que l'on se pose la question si par hasard Charley ne chercherait pas à le rendre fou vu qu'avec elle tout est possible, Cookie qui est toujours le meilleur soutient de Charley, l'oncle Bob qui continue à la soutenir quoiqu'il en coute et dont on pardonne volontiers le fait qu'il ne montre pas beaucoup ses sentiments car on sait parfaitement qu'il adore sa nièce et se montre très protecteur vis-à-vis d'elle., le père de Charley avec leurs relations avec se détériorent de plus en plus, Denise la belle-mère qui est moins présente, Gemma avec qui Charley continue de se rapprocher au point même qu'elle n'hésite plus à se confier et une bande de motards plus sympas que méchants.
Allons voir un peu ce qui se passe du côté du roman avec la plume de l'auteur, la romance et bien sur l'incontournable intrigue. Tout d'abord, la plume de l'auteur. Cette dernière est toujours aussi légère et fluide. C'est vraiment magique. Les quelque révélation et les rebondissements nous entrainent dans un tourbillon qui rythme le récit de façon à ce que nous ne lâchions plus le livre. On se sent happé par cette lecture, et on en redemande. Darynda Jones réussi encore une fois, à manier enquête policière et vie personnelle de Charley avec brio. Aucune des deux facettes du roman ne gâche notre plaisir, et aucune n'empiète sur l'autre. Et l'auteure manie très bien cela. le roman se lit avec une facilité déconcertante. Et le rythme instauré, s'accélère petit à petit jusqu'à ce que nous nous retrouvions au grand final. Sans compter que l'on est toujours heureux de se replonger dans l'univers si captivant de cette saga. Pour ce qui est de la romance. Cette fois elle est peu présente. Et je suis de celle qui espère que dans le prochain tome, il y ait quelque chose en plus. Mais sinon j'ai ressenti que ces deux-là étaient vraiment fait l'un pour l'autre. C'est comme un vieux couple qui se dévoile à nos yeux. Elle qui ne veut pas affronter la colère de son « homme » va le fuir, et lui malgré sa colère contre sa dulcinée va quand même lui rendre visite. C'est à la fois mesquin et plaisant. Sincèrement je les ai adoré ces deux-là. Ils sont choux. Je n'arrive plus à m'en passer. Leur attirance ne diminue pas et c'est toujours intéressant de les voir ensemble, surtout quand Charley essaie de lui résister. Enfin l'intrigue. Très bien écrite et rondement menée, on se retrouve avec notre vaillante, et irritable faucheuse sur non pas une ni deux mais trois nouvelles enquêtes. Et ce n'est pas facile quand on n'a pas dormi depuis près de quinze jours et que l'on est sur le point de faire une surdose de caféine. Cette orgie risque bien d'amener miss caféine à une intempérance de ce liquide noir. Pour en revenir aux enquêtes, on a d'abord, on a un médecin réputé qui lui demande d'enquêter sur la disparition de son épouse. Puis il y a Reyes… ce dernier est parvenu à s'échapper de prison et lui aussi a décidé de faire appel à ses services. Ajoutez à tout cela une bande de motards qui la surprennent dans l'ancien asile en train de rendre visite à Rocket est vous aurez un petit aperçu des journées qui attendent notre Charley. Pour la première des trois enquêtes, Charley se retrouve à devoir enquêter sur la disparition d'une femme dont elle est persuadée que le coupable est le mari. Voulant tout faire pour prouver ses dires elle va s'embarquer dans une histoire plus compliquée que cela pouvait laisser paraitre. En effet le docteur Yost qui semble mener une vie parfaite fait aussi office de premier suspect. Et le therme trop parfait pour être honnête lui va à ravir, comme une seconde peau. Pendant cette investigation, Charley va se retrouver face à une vielle amie/ennemie et un agent fédéral trop sympathique. Pour la seconde Charley se voit courir avec mister méga chaud bouillant les pistes laissé par son père « adoptif » qui à laisser le bleus et sulfureux Reyes croupir derrière les barreaux pour son soit disant meurtre, alors qu'il était en train de se la couler douce. Alors oui on à droit à des retrouvailles très perturbantes, et oui on a aussi droit à des scènes plus ou moins querelleuses. C'est vraiment explosif. Enfin pour la troisième et dernière enquête. Charley va se découvrir une affinité très drôle avec un gang de motards dont on ne sait s'ils vont la croquer ou la protéger. En tous cas, ils ont de la répartie et semble quelque part veiller sur elle. Ces mecs bien cool malgré les apparences vont lui demander d'enquêter sur le fait que quelqu'un cherche par tous les moyens à tuer la chienne. Mais moi ce que j'ai gardé surtout en mémoire et j'en rie encore tellement que cela était drôle, c'est là manière dont ils se sont rencontrer. L'intrigue est parfaitement bien rythmée, et les indices sont donnés au fur et à mesure, ce qui permet bien évidement à Charley d'avancer dans ses différentes enquêtes en parallèle et de se donner du temps à chaque problème.
Bon si je continue comme çà je vais finir par ne plus vouloir lâcher mon ordi. Alors en conclusion, cette série est toujours autant explosive, l'humour de miss foldingue est vraiment un moment fort e cette saga. le rythme est soutenu tout le long du livre et de nouveaux personnages rentrent en scènes, et pas des moindres. L'histoire est parfaitement bien travaillée et l'auteur a su mettre en place un univers captivant. C'est un vrai bonheur que de lire cette saga. Je ne regrette vraiment pas cet achat. Sans compter que l'auteur au lieu de laisser notre héroïne avec de simple pouvoirs les fait évoluer et va même lui en donner de nouveaux. On sent vraiment que ce côté évolue. Et du coup on prie pour que la relation qu'elle entretient avec Reyes, évolue lui aussi dans le même sens. Alors oui je n'ai qu'une hâte, c'est de me plonger très vite dans le tome quatre et de n'en ressortir que plus joyeuse. C'est vraiment un livre qui vous fait vivre à travers des rire, à travers des larmes, avec une pointe de sensibilité, on ne se cache pas derrière des mots, on frissonne, on jugule, on ….. Je ne trouve même plus mes mots tellement je suis aux anges. Et pour finir je n'ai que ceci à dire, j'ADORE. A la prochaine.

Lien : http://le-petit-univers-litt..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Ptitelfe
  10 mars 2014
Plus on avance, meilleurs sont les tomes, les premiers étant déjà loin d'être décevants!
Il y a toujours autant d'humour, notre Charley carbure depuis 15 jours au café pour s'empêcher de dormir et ainsi empêcher Reyes de l'atteindre dans ses rêves suite à ce qu'elle a provoqué à la fin du tome 2. Elle est crevée mais peut encore compter sur son amie Cookie pour l'aider, même si cette dernière essaie de la faire dormir un peu afin de descendre la côte d'irritabilité de notre enquêtrice!
Donc on revoit ici notre cher et sexy Reyes qui en veut à mort à Charley , mais l'utilisera uniquement pour s'échapper de la prison car il a avant tout une vendetta à accomplir! On le voit peu mais on en apprend un peu plus sur son enfance "humaine". Peu de scènes olé comme on a pu en voir, ça m'a un peu manqué, surtout le côté hypnotisant de Reyes :)
Et comme Charley est une tête de mule, elle va aussi tout faire pour le retrouver et s'expliquer avec lui, les sentiments qu'elle ressent étant de plus en plus forts.
Mais on l'appelle quand même pour résoudre quelques affaires notamment sur la disparition de la femme d'un docteur Yost. L'homme qui semble mener une vie parfaite fait aussi office de premier suspect. En effet, en fouillant dans son passé, on découvre qu'il a beaucoup de failles et peu de confiance en lui. Par cette enquête, Charley va retrouver une ancienne amie et faire la rencontre avec une agent fédéral bien sympathique!
Ce tome est rempli d'émotions, je suis passée du rire aux frissons, me demandant comment Charley allait sortir de ce guépier (notamment à partir de la scène de la cabane...)
Elle rencontre aussi un gang de motards bien cool malgré les apparences et j'imagine qu'on les reverra un peu plus tard!
Autrement, on retrouve les personnages secondaires : les fantômes qui aident Charley, Garett (son histoire d'ailleurs m'a beaucoup touchée) bien sur Cookie que j'adore, l'oncle Bob, le père de plus en plus haïssable de Charley, Denise, la belle mère est quasi inexistante et Gemma qui se rapproche de plus en plus de sa soeur!
J'ai été interrompue dans ma lecture par d'autres lectures communes qui m'ont empêchées de dévorer ce livre mais je vous assure que les pages tournent toutes seules et qu'à la fin de chaque chapitre, on veut en commencer un nouveau!
J'ai lu peu d'Urban Fantasy à proprement parler (hors bit lit) et cette saga entre dans mon top des séries incontournables du genre!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Neeneeson
  27 mars 2017
Voilà je vous donne à chaud mon avis sur ce tome 3 dont j'avais hâte de connaître la suite et bien je n'ai pas été déçu. Pour continuer sur la bonne lancée ce troisième tome fut encore un gros coup de coeur ! En effet on retrouve toujours cette façon d'écrire qui se lit d'une manière très fluide avec tellement de surprise au niveau de l'histoire qui fait qu'on ne s'ennui jamais ! Je lisais chapitre après chapitre sans jamais me lasser de lire ! Et pourtant les chapitres dans Charley Davidson ne sont pas des petits chapitres et c'est vrai que d'habitude cela me dérange mais là pas du tout !
Dans ce tome, on retrouve beaucoup moins de scènes olé olé (voir même presque pas !), mais je trouve que ça ne m'a pas dérangé plus que ça, car l'histoire est tellement bien ficelée que ce n'est vraiment pas choquant ! Je reconnais que j'avais adoré les parties de jambes en l'air entre Charley et Reyes mais vu que dans ce tome c'est assez tendu entre ces deux là et bien il n'y en a pas vraiment. Donc, on retrouve Charley comme à son habitude dans plusieurs affaires différentes, une disparition, une histoire de chien (vous comprendrez quand vous lirez) et toujours et encore son enquête qui concerne Reyes. Mais dans cette dernière, il y aura beaucoup de révélations qui moi m'ont laissé sur le cul !!! Puis comme à son habitude, Charley doit être physiquement indestructible avec tout ce qu'elle subit je me dis que ce n'est pas possible (même si on sait qu'elle n'est pas tout à fait normal mais bon quand même au bout de trois tomes, à sa place je serais déjà morte dix fois !!!). La fin m'a à la fois fait pleurer et puis les dernières pages m'ont soulagé, c'est difficile à vous expliquer si vous n'avez pas lu le livre mais ceux qui l'ont lu me comprendront ! Donc lors de cette lecture je suis passée par tout un tas d'émotion, du rire au pleur, du pleur au rire (et oui on aime jouer avec les sentiments des lecteurs et j'aime ça !!!).
Charley est toujours fidèle à elle-même, avec son caractère endiablé (le mot est bien choisi je trouve !!!), une vrai tête de mule. Toujours aussi sexy, qui ne laisse pas indifférent les hommes qu'elle rencontre sur son chemin ! Malgré qu'elle aime se faire casser la gueule et donc qu'elle ne soit pas toujours belle à voir !
Reyes m'a un peu tapé sur les nerfs dans ce tome ! Il a toujours ce physique de rêve, mais j'ai l'impression qu'il joue avec les sentiments de Charley et ça et bien ça m'agace (et oui on ne touche pas à ma Charley !). Je trouve que dans ce tome, il se sert de Charley comme on se sert d'un vulgaire objet donc j'aimerais qu'enfin il se passe quelque chose de sincère entre ces deux là mais je verrais bien dans la suite (et oui heureusement que je possède la suite !).
Sinon dans ce tome je dois reconnaître qu'on retrouve un nouveau Garrett, qui se montre plutôt mignon et protecteur avec Charley (même si celle-ci le prend plutôt mal, comme d'habitude je crois qu'elle n'aime pas qu'on se préoccupe d'elle). On retrouve donc un Garrett changé, et qui d'un seul coup m'apparait plus sympathique qu'au début et je commence à m'attacher à lui !
Donc encore un tome qui me donne envie d'en savoir encore plus ! de découvrir Charley dans de nouvelles aventures. Si vous n'avez pas encore lu cette saga n'hésitez pas vous ne pouvez qu'aimer, c'est juste une saga parfaite !!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
leinavaleski
  14 novembre 2014
Comme souvent quand je reprends une série, j'ai oublié pas mal de choses sur ce qui s'est passé précédemment. Heureusement, Charley raconte les événements à d'autres personnages qui n'étaient pas encore au courant, ça m'a tout remis en mémoire et ce n'était vraiment pas plus mal.

Encore une fois, Charley en voit de toutes les couleurs : en plus de ses problèmes avec Reyes, elle doit retrouver une femme disparue, apprendre quels sont ses pouvoirs et gérer les intrusions des autres dans sa vie (notamment celles de sa famille). Elle se fait de nouveaux amis, toujours avec sa manière bien à elle de se mettre dans des situations improbables. Et c'est pour ça que je l'adore : elle a toujours des ennuis plus gros qu'elle alors qu'elle cherche à les éviter, elle prend tout ça avec humour et elle ne se laisse pas faire. Les fantômes sont moins présents dans ce tome, même si on apprend que l'un d'eux aura une grande importance et que Charley a des messages à transmettre. Et malgré tout ce qui lui arrive, elle trouve encore le temps de jouer son rôle de faucheuse. Car oui, Charley est sur tous les fronts et elle réussit à tout faire, donnant du temps pour chaque chose sans en faire trop. En cela, l'histoire est très convaincante car Charley ne donne pas l'impression de trop en faire et même, elle ne fait pas tout toute seule. Elle est accompagnée par son équipe habituelle : son oncle, Ange, Cookie, Garett,… Bref, avec elle, on ne s'ennuie jamais.

L'intrigue est bien rythmée, les indices sont donnés au fur et à mesure, ce qui permet à Charley d'avancer dans ses différentes enquêtes en parallèle et de donner du temps à chaque problème. Sa relation avec Reyes évolue aussi et si il y a toujours des scènes torrides, elles ne polluent pas le roman et ont une raison d'être. Je me demandais ce qu'il allait advenir de sa situation et je suis contente de la tournure que ça prend, j'ai hâte de savoir ce qui va se passer pour lui mais aussi pour le « couple » qu'il forme avec Charley. Ce tome est plein de bonnes idées : un gardien pour Charley (qui se révèle bien surprenant), de nouveaux personnages originaux, de nouveaux pouvoirs qui se révèlent et surtout, une héroïne qui souffre. L'auteure n'épargne rien à Charley, j'ai été surprise de voir jusqu'où elle allait et j'ai eu mal pour elle.

C'est un coup de coeur pour ce tome. J'adore Charley et tout l'univers qui l'entoure, que ce soit au niveau des personnages ou des pouvoirs de Charley ou des enquêtes qu'elle mène.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EnjoyBooks
  22 mai 2013
Charley Davidson – Tome 3 : Troisième Tombe Tout Droit de Darynda Jones. (Genre : Bit-lit).
Editions : Milady
Prix : 8,20€
Année de parution française : 2012
Année de parution originale : 2012
Titre version originale : Charley Davidson, Book 3 : Third Grave Dead Ahead.
.Résumé (SPOILER sur le tome 1 !) : Moi c'est café… euh, Charley. Et il me faut plus de café. le sommeil est l'angoisse : Reyes, le fils du Diable chaud comme l'enfer que j'ai emprisonné pour l'éternité, hante mes cauchemars. Je crois qu'il me hait. Mais est-ce que les criminels accepteraient de me laisser tranquille le temps que je règle ça ? Bien sûr que non. Un type veut que j'enquête sur sa femme disparue… sauf que je suis sûre que c'est lui qui a fait le coup. Si j'arrive à m'injecter le café en intraveineuse, je devrais pouvoir le prouver. Sauf si mon grincheux de père revient à la charge pour me faire changer de métier parce que détective privée c'est trop dangereux. Bon d'accord, je manque de me faire tuer une fois par semaine, mais c'est pas une raison. Je suis super comme détective… et comme Faucheuse ! Café ?
.Mon avis : Si vous saviez comme j'avais hâte de retrouver Charley, avec son caractère et son humour de folie ! Une couverture qui reste jolie, mais ce n'est pas ma préféré personnellement. J'avais hâte de retrouver les ingrédients de ce roman, qui font qu'on passe un bon moment à chaque fois et je n'ai pas été déçu. J'ai passé encore un excellent moment, et il est passé à deux doigts du coup de coeur !
.Encore une fois avec cette série, on rentre directement dans le vif du sujet et on est confronté aux pouvoirs surnaturels de Charley. Les petites citations au début des chapitres, m'ont fait beaucoup rire, surtout la 1ère, ce qui promet un roman à la fois sérieux avec l'humour de Charley comme on l'aime. Darynda Jones réussi encore une fois, à manier enquête policière et vie personnelle de Charley avec brio. Aucune des deux facettes du roman ne gâche notre plaisir, et aucune n'empiète sur l'autre. Et l'auteure manie très bien cela.
.Charley est confronté dans ce roman à un docteur qui vient la voir, en lui disant que sa femme a disparue. Pour Charley il croule sous la culpabilité mais est-il vraiment le coupable ? Au fil des chapitres et des révélations, on en apprendra plus sur l'enquête. L'auteur sème les indices là où il le faut et quand il faut. Et j'ai senti que le personnage du docteur a été très travaillé, parce que ce qu'elle lui fait subir au niveau caractère c'est hallucinant. J'ai beaucoup aimé cette enquête et on attend une seule chose que le fin mot de l'histoire soit donné.
.En ce qui concerne la vie personnelle de Charley, j'ai trouvé qu'on n'avançait pas des masses avec Reyes. Certes il se passe beaucoup de choses entre eux et il y a de l'action. Mais au niveau de leur relation, on est un peu resté au point mort. Mais une méga révélation dans le dernier quart du roman m'a fait dire « oh putain ! », et j'ai été juste choqué que ce soit vrai ! Après ce que je regrette également, c'est que les pouvoirs de Charley ne soient pas plus mis en avant. On lui dit tout le temps dans le roman, qu'elle est destinée à faire de grandes choses et qu'elle n'a pas encore usée de toutes ses capacités surnaturelles. Mais bordel Darynda Jones dit nous ce dont elle est capable. J'ai juste été frustré par ça, parce que j'en attends beaucoup, beaucoup, beaucoup dans le prochain tome concernant cette partie.
.Ce qui est bien c'est qu'on fait la rencontre de nouveaux personnages, et ça amène un peu de fraîcheur et de renouvellement au récit. Sans oublier bien sur les personnages secondaires qu'on adore comme Cookie, l'oncle Bob ou Garrett. Cookie et Charley m'ont fait rire à certain moments comme pas permis. Elles ont des petites répliques bien à elles, qui font la beauté et le charme de leur personnage.
.Pour finir, le style d'écriture de l'auteure est toujours aussi fluide. Son roman se lit très vite et il est dur de lâcher le livre. Des petits rappels importants, nous rappellent ce qu'il s'est passé dans les tomes précédents et c'est appréciable. Un certain rythme est mis en place et au fur à mesure des révélations, il s'accélère pour qu'enfin tout s'éclaire dans l'histoire. Ce qui m'a dérangé c'est que Charley reste 14 jours sans dormir en buvant du café. Même si c'est une Faucheuse aux pouvoirs extraordinaires, comment peut-elle faire pour rester éveiller autant de temps ? Une petite explication aurait été la bienvenue. Un très bon tome qui promet une suite passionnante ! Lisez cette série géniale vous allez adorer.
Lien : http://enjoybooksaddict.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   16 septembre 2014
Le siphon émit des gargouillis tandis que l'eau clapotait à mes pieds. Je sentis quelque chose de solide à cet endroit et baissai lentement la serviette. Une chaleur caractéristique s'éleva telle de la vapeur autour de mes jambes, et Reyes se matérialisa devant moi, ses épaules puissantes ruisselant d'eau. Il referma sa main sur ma gorge et m'appuya contre le froid carrelage mural, complètement à l'opposé de la température brûlante qui émanait de son corps. Son visage paraissait dur et implacable.
Mais, avant que je puisse dire quoi que ce soit, le désir, familier, s'empara de moi. Je m'armai de courage pour lutter, mais c'était comme vouloir endiguer un tsunami avec une fourchette en plastique. Reyes se rapprocha de moi et riva son regard sur le mien. Ses yeux marron foncé semblaient presque inquisiteurs sous ses cils.
Je le sentis écarter mes jambes avec son genou.
— Qu'est-ce que tu fais ? protestai-je en hoquetant de stupeur lorsque sa chaleur pénétra jusqu'au plus profond de mon être.
Sans répondre, il me prit la serviette des mains et la jeta de côté.
— Reyes, attends. Tu n'as pas envie d'être là. (Je posai mes mains à plat sur son torse.) Tu ne veux pas faire ça.
Il se pencha jusqu'à ce que ses lèvres pleines soient pratiquement sur les miennes.
— Pas plus que toi, répondit-il en me mettant au défi d'argumenter.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
ElwingElwing   13 décembre 2012
Il me lança un regard si noir qu'un assassin de métier se serait fait pipi dessus.
- C'est quoi votre nom, déjà?
Le papier dans sa main céda sous la pression et se froissa lorsqu'il serra le poing.
- Jane, répondis-je en déglutissant tant bien que mal. Jane Smith.
Il plissa les yeux.
- Je croyais que vous aviez dit Charlotte, ou Sherry, un truc dans le genre.
- Ça l'était. Je viens juste d'en changer.
- Vous savez ce que je fais aux gens qui s'en prennent à ma famille?
- Et je vais émigrer en Amérique du Sud.
- Je les broie.
- Et envisager un changement de sexe. Si vous vous lancez à ma recherche, vous ne me reconnaîtrez jamais, vous savez.
- On a fini?
Merde. Question piège.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   16 septembre 2014
—Je me demande ce qui arriverait, dit-il en détachant de force ma main de la chaise, si je prenais un doigt.
Juste au moment où il commençait à joindre le geste à la parole - la piqûre vive du métal tranchant la chair devint insupportable lorsqu'elle atteignit l'os -, on entendit tous les deux quelqu'un gravir l'escalier en courant.
—Enfin ! s'exclama le monstre. (Il se tourna vers moi en souriant.) C'est notre petit détenu en cavale, tu ne crois pas ?
Un demi-battement de cœur plus tard, la porte s'ouvrit à la volée, et la silhouette d'un grand type costaud apparut dans l'encadrement de la porte.
Reyes. Non.
Avant que j'aie eu le temps de dire ou de penser quoi que ce soit, le coup de feu partit. Walker n'attendait que ça, il savait que Reyes allait venir.

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   16 septembre 2014
Dès qu'il fut rentré dans la supérette, je me tournai vers Reyes. Consciente de sa douleur à présent, je la sentais l'assaillir sous forme de vagues brûlantes. Je luttai de nouveau contre l'empathie qui menaçait de vaincre mon humeur globalement massacrante.
—Que s'est’il passé ? demandai-je en désignant le sang.
—Toi.
— Moi ? répétai-je, surprise.
Reyes baissa son arme et se renfonça un peu plus dans le siège passager.
—Tu t'es endormie.
Oh merde, c'était vrai.
— Mais quel est le rapport avec... ?
— Apparemment, à chaque fois que tu t'endors, tu m'attires vers toi.
— Alors, c'est ma faute ? C'est moi qui fais ça ?
Il posa sur moi ses yeux voilés par la douleur.
—Je suis entravé. Je ne peux plus venir à toi maintenant si tu ne m'invoques pas.
— Mais je ne le fais pas exprès. (Je me sentais très gênée, tout à coup.) Attends, quel rapport avec ta blessure ?
— Quand tu m'invoques, c'est comme avant. Je plonge dans un état cataleptique.
— Oh.
—Un conseil. Évite les crises de catalepsie quand tu essaies d'échapper aux mâchoires d'un camion-poubelle.


http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LaChroniquedesPassionsLaChroniquedesPassions   16 septembre 2014
— Sainte merde, Charley, murmura-t-elle d'une voix tremblante, c'était Reyes Farrow.
—Je sais. Je suis désolée, il s'est pointé à l'improviste.
—Je crois que je viens d'avoir un orgasme. Je ne pus m'empêcher de glousser.
—Tu l'as juste regardé !
—Justement. Tu as vu ses épaules ? me demanda-t’elle.
— Oui, pouffai-je. Ne t'inquiète pas, tu vas récupérer l'usage de tes jambes dans un instant.
—Et ses avant-bras ! Pour l'amour du ciel, qui aurait cru que des avant-bras puissent être aussi sexy ?
—Ça arrive aux meilleures d'entre nous.
— C'est juste qu'il est tellement...
—Je sais.
—Et tellement...
—Ça aussi, je le sais. C'est peut-être à cause de cette histoire de « fils de Satan ».
—Ouais, peut-être.
Je l'aidais à s'asseoir sur son canapé. Amber revint en courant.
—Je peux le prendre en photo avec mon téléphone avant de partir à l'école?

http://lachroniquedespassions.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Video de Darynda Jones (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Darynda Jones
Interview VO
© FullAccessPass
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Charley Davidson, Première Tombe sur la Droite

Quel est le vrai prénom de Charley?

Charlène
Charly
Charlotte
Charline

10 questions
79 lecteurs ont répondu
Thème : Charley Davidson, tome 1 : Première tombe sur la droite de Darynda JonesCréer un quiz sur ce livre
.. ..