AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Eric Jourdan (Éditeur scientifique)Julien Green (Éditeur scientifique)
EAN : 9782070115532
286 pages
Éditeur : Gallimard (30/11/-1)

Note moyenne : 4.42/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Monographie illustrée sur Julien Green.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
jack56
  22 avril 2020
Cette biographie très policée, écrite par son fils adoptif fait pâle figure, après la lecture du tome 1 du journal sulfureux de Julien Green, en version intégrale.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
WilliamineWilliamine   05 juillet 2018
Comme tous les livres de Green, l'œuvre (Le visionnaire - NDLR) déconcerte. Gide est enthousiaste : "Cher ami, j'aime immodérément votre livre. Tout m'y plaît, et non seulement les personnages inquiétants, les troubles événementiels soit réels, soit imaginaires, et cette extraordinaire surimpression d'un rêve fait de tout ce que n'avait pu donner l'insuffisante réalité - c'est-à-dire : le sujet même de votre livre ; mais aussi bien cette étrange et angoissante atmosphère, toute chargée de mystique électricité ; et peut-être surtout, votre langue."
Et il ajoutait en post-scriptum : "Avez-vous lu Le Procès de Kafka ? C'est écrit pour vous, et si vous ne le lisez pas, qui le lira ?"
Ce que Gide ne savait pas dans son post-scriptum, c'est qu'à la même époque les Allemands appelaient déjà Green le "Kafka chrétien", montrant de nombreux points communs entre eux. Klaus Mann, par exemple : "Cet américain élevé en France écrit le français le plus clair, le plus musical et le plus transparent qu'on puisse imaginer. Et cependant, il existe une curieuse ressemblance entre Green et Kafka, l'incroyable juif de Prague, que l'on a appelé "le roi secret de la prose allemande."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
WilliamineWilliamine   05 juillet 2018
Même s'il se sent toujours européen, l'Amérique s'imprime profondément dans la mémoire et l'imaginaire de Julian, comme un film qu'il déroulera au ralenti à travers différentes œuvres, mais, à la fin de l'année universitaire 1922, soudain il décide de rentrer en Europe. Si aux Etats-Unis il rêvait de Paris, à Paris il rêve d'être en Virginie. Il vit au naturel le dédoublement qui sera une constante dans son œuvre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
moraviamoravia   14 janvier 2017
Emily Grigsby. Amoureuse de Henry James qui s'en délivra dans Les Ailes de la colombe.
Moi j'étais amoureux d'elle au point de baiser son ombre dans l'escalier.
Commenter  J’apprécie          30
WilliamineWilliamine   30 juin 2018
J'avais 19 ans, je partais découvrir mon Amérique, le Sud de mes parents, je ne savais pas encore que le journal que j'emportais avec moi couvrirait toute ma vie.
Commenter  J’apprécie          20
WilliamineWilliamine   05 juillet 2018
Soldat, j'ai appris là-bas la mort de ma sœur Retta et j'ai parcouru, un jour de permission Venise déserte. La vie me formait ainsi avec le chagrin et la beauté.
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1045 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre