AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 1032703350
Éditeur : Editions Ki-oon (22/11/2018)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Plongez au cœur des batailles qui opposèrent les légendaires Hannibal et Scipion !
Les ruses de Scipion ont mis Carthage en mauvaise posture... Hannibal accepte alors de parlementer avec son ennemi. Malheureusement, le Romain ne veut pas d'un statu quo... Ce sera la victoire ou rien ! Les deux chefs se séparent donc sans être arrivés à un accord.

Mais les apparences sont parfois trompeuses et, pour le Carthaginois, cette discussion aura au moi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Alfaric
  16 décembre 2018
Dans ce treizième et dernier tome nous sommes enfin à Zama : les légions romaines sont aux portes de la capitale punique, et malgré toute la haine et tout le mépris qu'ils portent à leur champion les oligarques sont obligés de rappeler Hannibal en Afrique pour sauver les richesses et leurs peau… Si Hannibal l'emporte tout est encore possible, si Scipion qui a réussi à prendre le commandement romain en jouant sur la soif de vengeance de ses compatriotes l'emporte il n'y aura plus personne dans le bassin méditerranéen pourra stopper la soif de conquêtes de la Ville Éternelle… le stratège carthaginois abat toute ses cartes, mais au cours de toutes ces années et de toutes ces batailles l'élève a trop bien appris du maître et il doit affronter ses propres tactiques sans l'aide de la cavalerie numide ralliée à Rome. Pour sauver sa patrie Hannibal offre sa tête à Scipion, mais la ploutocratie romaine en rien à secouer : ce qu'elle veut, c'est s'emparer des terres, des hommes et des richesses de celle qui fut sa rivale.
Le mangaka a sans doute grillé ses cartouches dans les tomes précédents, donc niveau epicness to the max difficile de faire mieux ou aussi bien que ce qu'il a déjà fait auparavant. Il insiste bien sur le passage de témoin entre les hommes et entre les nations : c'est l'heure de Rome, et Scipion pensent pouvoir raisonner les vaincus pour imposer les diktats du Sénat, mais on ne raisonne pas avec l'humiliation et l'impuissance, la colère et le désespoir (n'est-ce pas, mesdames et messiers les voix de leur maître de l'autoproclamée LREM) ! Et le mangaka décide d'en rester là pour passer à l'épilogue et mentionner qu'Hannibal ne baissa jamais les armes : expérience révolutionnaire à Carthage, rébellion en Syrie séleucide, conspiration en Asie Mineure… le hasard fit qu'Hannibal et Scipion moururent la même année, et le héros sauveur de Rome ne jouit jamais de son triomphe car pour ses ambitions le Sénat ne voulait pas d'un empêcheur de tourner en rond. Résultat des courses ? 2 siècles de conquête, d'asservissement, d'exploitation, d'humiliation, bref de violences et d'inégalités et d'injustices pour aboutir à une Rome se dévorant elle-même durant des guerres civiles meurtrières qui enterra la République et le pouvoir du peuple pour faire naître l'Empire et le pouvoir d'un seul homme garant des privilèges des puissants (et pour cela il faut du pain et des jeux, sinon c'est la révolution à répétition !). Pour Mihachi Kagano plus les choses changent et plus elles semblent les mêmes : les États-Unis et la Chine ont remplacé Rome et Carthage, et la guerre économique a remplacé la guerre tout court. Nous allons le chaos, mais les rentiers du néant s'en moque éperdument tant que leurs comptes en banques continue de s'accroître indéfiniment… Monde de Merde certes, mais je serai de la prochaine série de l'auteur !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Tachan
  29 novembre 2018
Ça y est voici la fin de ce voyage au temps des Romains et des Carthaginois. Ce n'est pas facile pour moi de commenter ce dernier tome. Je ne peux pas dire que c'est mauvais. C'est même à peu près tout ce qu'on pouvait attendre. Mais le rendu est assez classique, prévisible pour ne pas dire ennuyeux. Nous assistons au dernier combat inéluctable entre Hannibal et Scipion. Nous en connaissons déjà l'issue donc il n'y a aucune surprise ici. le souci, c'est qu'il n'y a aucun souffle épique non plus. Tout est trop carré, pas un cheveux ne dépasse. Il n'y a pas vraiment d'enjeu du coup, pas de moment vraiment héroïque non plus, rien pour susciter mon intérêt. On a plutôt droit à de long passage cherchant à expliquer la stratégie de chacun aux lecteurs ignares que nous devrions être (ce qui m'a profondément gênée...). C'est très lourd et maladroit. Impossible du coup de s'attacher au devenir de chacun, non. Je savais déjà qui allait gagner et comment cela allait se terminer pour chacun. du coup, en plus de la bataille assez fade en soi, le dernier chapitre n'apporte que peu de chose. Il casse même le rythme je trouve, apportant une conclusion pas nécessaire à la vie de chacun. J'aurais aimé être plus embarquée par le personnage d'Hannibal que je trouvais si fascinant au début. J'aurais voulu qu'on mette moins en avant cet insupportable Scipion que je n'ai jamais apprécié. Bref, quitte à lire une série sur l'Antiquité, je préfère relire les premiers tomes ou me tourner vers Thermae Romae ou re-regarder la série tv Rome ^^
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
mimouski
  15 septembre 2019
La saga historico-épique se termine et se conclue dans le malheur pour nos 2 grands stratèges. C'est en effet attendu et la grande bataille fut sanglante. Je suis contente que la série se termine et qu'elle ait pu tout le long en général être trépidante et exprimer toute l'ingéniosité des 2 camps. Ce n'est pas un 'must-read' mais c'est un pan de l'histoire qui a réussi à être mis en lumière avec ce manga !
Commenter  J’apprécie          30

critiques presse (1)
Sceneario   25 février 2019
Un savant mélange qui aura rendu ce manga passionnant de bout en bout, en faisant une référence parmi les bandes dessinées historiques. Il est, bien sûr, d’abord conseillé aux amateurs de récits de guerre. Sang, virilité et sens de l’honneur sont les ferments de la série. Saluons aussi la qualité graphique de l’ensemble. Les dessins sont fins et très réalistes. Ils ajoutent à la réussite de cette reconstitution des Guerres Puniques.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   01 décembre 2018
Per aspera ad astra.
Puissent les héros monter aux cieux et y briller avec les étoiles...
Commenter  J’apprécie          220
AlfaricAlfaric   05 décembre 2018
Une fois la paix retrouvée, les sauveurs qu’on acclamait face au péril ne sont plus guère que d’encombrants fardeaux.
Commenter  J’apprécie          160
Video de Mihachi Kagano (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mihachi Kagano
Bande annonce du manga "Ad Astra" de Mihichi Kagano.
autres livres classés : Carthage (ville ancienne)Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
856 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre