AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782505010210
208 pages
Kana (04/03/2011)
4.25/5   51 notes
Résumé :
Rei et Keito sortent enfin ensemble et l’annoncent à Momiji et Kôichi. Momiji en profite pour montrer à tout le monde sa superbe robe de « gothic lolita » qu’elle vient tout juste de terminer de coudre. C’est la tenue dans laquelle elle souhaite faire sa déclaration au garçon qu’elle aime. Malheureusement, cela ne semble pas le toucher. Cruel, il va jusqu’à briser le cœur de Momiji et Keito aspire à venger son amie.

Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
florencem
  19 juin 2020
Encore un tome très réussi. J'ai eu l'impression de le lire extrêmement vite et c'est assez perturbant dans le sens où il se passe tellement de choses que j'en suis assez confuse. Je vais essayer de remettre mes idées en place et commencer ma critique. Tout d'abord Momiji. Je disais dans ma critique du tome quatre que je voulais en savoir un peu plus sur elle et voilà mes attentes comblées ou presque... Oui, presque parce que même si Momiji se montre sous un nouveau jour suite à un gros chagrin d'amour, elle ne m'a pas semblé "différente", elle est restée trop "comique" encore à mon goût. Certes, on l'a vu fragile, désemparée mais elle se remet très rapidement de cet événement et on découvre même que son amour fou n'était en fait dû qu'au physique du scélérat (pour rester polie, attention, d'habitude j'emploie des mots plus... colorés vais-je dire) qui lui a brisé le coeur. J'attendais quelque chose de plus, qu'elle ne soit pas seulement une midinette sur ce coup-là. Donc je réitère ce que j'avais demandé dans mon autre critique à savoir : plus de Momiji et sans son côté comique.
Ensuite, la relation Rei/Keito. Elle évolue tout doucement car pour Keito tout est nouveau. Elle se rend compte de certaines choses mais passe à côté du drame de ce tome. Je ne pense pas qu'elle ait des sentiments amoureux pour Koichi, mais son attitude pourrait laisser penser à ce dernier qu'elle n'est pas insensible à son charme. Il est donc assez logique que Rei soit monté au créneau. Certes, ce n'était sûrement pas la meilleure façon de "marquer son territoire" surtout face à un ami, mais c'est dans son caractère d'agir comme cela. Rei se fait d'ailleurs la réflexion en se disant qu'il n'a pas changé et qu'il ne pense toujours qu'à lui. Ce n'est que plus tard qu'il se rend compte de ce qu'il a fait, en voyant notamment Keito se sentir coupable de l'éloignement de Koichi. Rei essaye de rattraper les choses mais il est trop tard.
Ce tome marque donc un tournant pour nos quatre héros. C'est la première rupture du groupe. Keito le dit d'ailleurs lorsqu'elle se dit à elle-même que Koichi est le premier à quitter El Liston. Elle se rend compte encore plus que tout cela ne va pas durer. C'est effrayant et brutal, mais c'est aussi cela grandir. J'espère juste que cette rupture ne sera pas définitive... Koichi en souffre beaucoup mais il est assez entêté pour ne pas faire le premier pas et revenir vers ses amis. Il faut donc espérer que Rei, Keito et Momiji fassent quelque chose.
Toute cette tristesse est cependant encore contrebalancée par des fous rires incroyables. Yoko Kamio arrive avec une facilité déconcertante à nous faire passer du rire aux larmes. Je dois même avouer que je ne me sens pas forcément "oppressée" par cette fin triste... C'est assez rare pour être souligné. Sûrement parce que l'histoire est tellement emplie de positivité, de naïveté que je ne doute pas un seul instant d'une fin apaisante et joyeuse ! du moins, j'espère ne pas me tromper sur ce point là !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          200
Archessia
  25 mars 2011
Keito a accepté la déclaration de Rei, et commence donc à sortir avec lui.
Tout est complètement nouveau pour elle, elle n'a jamais vécu les premiers émois d'un couple, et s'en trouve fort maladroite.
Ajoutez à cela sa franchise et son naturel, et vous avez des scènes combinant l'humour et la tendresse.
La nouvelle de cette histoire toute fraîche enchante Momiji, tandis que Kôichi garde son air impassible.
Momiji est d'ailleurs comme une pile électrique : elle a enfin fini LA robe parfaite pour aller faire sa déclaration au garçon qu'elle aime depuis longtemps.
Alors qu'elle prend son courage à deux mains et se plante devant l'école du jeune homme dans ses plus beaux atours de gothic lolita, les réactions négatives et blessantes des élèves ne tardent pas à fuser ...
Pendant ce temps-là, il y a des tensions qui naissent entre Rei et Kôichi, le premier ne voulant pas que le deuxième continue à voir Keito.
Que va t-il décider ? Et comment réagira la jeune fille ?
Ce tome est, je crois, mon préféré jusqu'à présent.
Toutes les qualités que je trouve à la série sont ici encore plus travaillées, mes sentiments lors de la lecture en ont été exacerbés, mon coeur s'est gonflé de pleins de sentiments différents.
La colère, l'envie, la douleur, la joie, la peine, l'amour, l'amitié, la vengeance, le doute, le soulagement, la peur, ...
Ca fait beaucoup pour un seul manga !
Mais je n'exagère pas, ce volume est réellement excellent et permet une énorme avancée dans l'histoire.
Le personnage de Keito ne cesse dévoluer et de découvrir des nouvelles facettes de sa personnalité, ainsi que de nouveaux aspect du monde et des gens qui l'habitent.
Cette fille qui ne connaissait rien de la vie et du comportement humain doit faire face à des situations et des sentiments qui la dépassent complètement, qu'ils soient positifs ou négatifs, qu'ils lui plaisent ou qu'ils lui fassent peur.
Je trouve que c'est cette évolution que l'on suit qui est le véritable point fort de ce manga.
Yoko Kamio maîtrise à la perfection les sentiments, et arrivent à les semer dans ses pages avec équilibre et passion, nous faisant passer sans ménagement au calme et à la sérénité, à des émotions plus fortes qui nous étreignent d'un coup.
Dans ce tome, j'ai souffert pour chacun des personnages, à des degrés différents, et pour des raisons différentes.
C'est peut-être pour ça que j'ai adoré ce tome, parce qu'il nous montre quelque chose de légèrement plus sombre, dans les actes et les ressentis.
La douceur initiale de l'histoire est toujours présente, mais cette fois-ci, une touche de dureté s'est insérée, et je l'ai trouvée vraiment bienvenue, amenant un souffle nouveau et promettant une évolution du l'histoire encore plus intéressante que ce que j'imaginais !
Je trépigne comme une folle en attendant le prochain tome, et en même temps je ne peux m'empêcher de m'inquiéter, j'ai peur d'avoir mal au fil de l'histoire, j'ai peur de voir souffrir ces personnages qui j'ai appris à aimer et qui maintenant me sont chers.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Cyrlight
  25 juillet 2020
Rei et Keito commencent à sortir ensemble dans ce cinquième tome de Cat Street, au grand étonnement de Momiji, qui elle-même a enfin fini de coudre sa robe et s'apprête à faire sa déclaration à celui dont elle est éprise. Rien ne va toutefois se passer comme prévu.
J'aime de plus en plus ce manga à mesure que l'on progresse dans l'histoire. Les personnages continuent à évoluer et à se développer, sans que l'auteur ne brusque rien.
Après un quatrième tome centré sur Kôichi, c'est au tour de Momiji d'être mise en avant. La pauvre… J'ai eu tellement de peine pour elle, alors que je la trouve si jolie avec son style gothic lolita ! Elle affronte des hauts et des bas, mais peut compter sur le soutien de ses proches, surtout de Keito qui ne va pas laisser s'en tirer impunément ceux qui ont blessé son amie.
À cause de cela, la protagoniste semble s'engager sur une pente glissante. Elle dévoile une nouvelle facette de sa personnalité, et même si c'est la colère qui guide ses actes, on ne peut que se réjouir qu'elle ait eu le courage de mener sa vengeance à bien, car sa cible ne méritait rien d'autre.
Comme je l'avais dit dans ma précédente chronique, la perspective de voir Keito en couple avec Rei ne me séduisait pas particulièrement, et la façon dont leur relation est traitée me porte à croire que mon appréhension était logique. Peut-être même était-ce le sentiment que la mangaka cherchait à faire passer, car ils ne sont effectivement pas faits pour être ensemble.
Rei m'a agacée avec son tempérament protecteur qui devient surtout possessif, mais en même temps, je peux le comprendre, car si Keito a accepté de sortir avec lui, elle n'a pas vraiment conscience de ce que cela implique, au point de n'avoir que le nom de Kôichi à l'esprit et à la bouche quand elle est en compagnie de celui qui est censé être son petit ami.
Même si je préfère de loin la relation Keito / Kôichi, je ne suis pas davantage emballée par une romance de ce côté-là. Je les vois comme des âmes soeurs depuis le début (un aspect intensifié par la sorte de télépathie qui les relie), mais pas forcément amoureuses, bien que cela semble se profiler, au moins du côté du jeune homme.
Ce manga est vraiment très beau, très touchant, et le caractère ainsi que les sentiments des personnages sont traités avec justesse. Une superbe histoire que je recommande chaudement, et qui est en train de virer au coup de coeur pour moi.
Lien : https://leslecturesdecyrligh..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Colibrille
  11 avril 2014
Cette fois-ci, c'est au tour de Momiji d'être au centre de l'intrigue. Nous découvrons qu'avec elle non plus, la vie n'est pas toujours tendre. Heureusement, elle peut compter sur ses amis. Keito va d'ailleurs se montrer quelque peu inconsciente en voulant venger l'affront dont a été victime Momiji. Mais bon, c'est beau l'amitié !
J'ai beaucoup apprécié ce tome car il révèle également la "face obscure" de certains personnages. Nous voyons Rei gagné par la jalousie, Keito extériorisant la colère qu'elle ressent, Kôichi gagné par un sentiment nouveau envers Keito... Bref, le petit monde de Cat Street est en ébullition et commence à mûrir. La fin est poignante avec deux pages très émouvantes où l'imperturbable Kôichi nous dévoile ses sentiments...
Commenter  J’apprécie          10
NicolasFJ
  29 janvier 2015
Un excellent tome fort en actions décisives et en émotions fortes.
On y retrouve les brimades, les vengeances, les violences et les personnalités fortes qui ont fait le succès d'Hana yori dango, avec la cohésion amicale qui définit Cat Street.
C'est à la fois un tournant et un pic dans cette série qui devient sérieusement poignante !
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
florencemflorencem   16 mai 2011
La véritable colère celle qui fait trembler tout le corps. Si quelqu'un ouvrait ma tête pour regarder dedans, je pense qu'il n'y verrait que du rouge.
Commenter  J’apprécie          40
ColibrilleColibrille   11 avril 2014
Il paraît que le poussin qui sort de l’œuf prend la première chose qu'il voit pour sa mère. J'étais dans les ténèbres et Taiyô m'a éblouie comme un soleil. Et en restant près de lui, j'espérais rattraper le temps perdu.
Commenter  J’apprécie          10
florencemflorencem   16 mai 2011
Quand j'y repense à présent ce fut le début de la fin. En découvrant l'émotion nommée "colère" j'ai commencé à m'effondrer.
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   11 avril 2014
A compter de ce jour, les températures se sont mises à chuter. La saison des premières neiges est arrivée, et pourtant... Kôichi n'est pas revenu.
Commenter  J’apprécie          10
ColibrilleColibrille   11 avril 2014
Keitô : amarante crête de coq
Langage des fleurs : amour éternel
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Yoko Kamio (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yoko Kamio
Bande annonce Cat Street .A l'occasion de la sortie de notre nouveau manga "Cat Street", nous vous invitons à visionner le trailer de ce shojo signé Yoko Kamio.
autres livres classés : hikikomoriVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

hana nochi hare

de qu'elle manga culte ce manga est-il la suite ?

hana yori dango
fruit basket
vampie knight
naruto

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Hana nochi hare, tome 1 de Yoko KamioCréer un quiz sur ce livre