AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2704811237
Éditeur : France Empire (16/02/2012)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Marie Morvan, consultante française, se rend au Japon
peu après le grand séisme qui vient de frapper ce pays.
Chargée de préparer la certification d’une cargaison
de matières nucléaires originaires du Japon et retraitées
en Europe, elle y rencontre Kenji Hosoda, un jeune
ingénieur japonais. Entre eux, une relation sentimentale
naissante s’établit. Or, Kenji est lié par amitié à
Samir, un chrétien d’Iraq qui l’a sauvé ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
brigittelascombe
  30 mai 2012
"Ils filaient sur l'eau, portés par une main invisible".
Une bien jolie formule, comme tant d'autres parsemées de ci de là dans ce roman d'aventure bien ficelé: La croisière d'ultime espérance (titre tiré de la baie éponyme), qui met en exergue les dangereuses péripéties que va vivre Marie Morvan, séduisante Parisienne divorcée, femme de tête (habituellement) rationnelle chargée de relancer "des contrats de retraitements des déchets nucléaires" ( terrés dans une usine du Port japonais de Rokkasho).
De Paris à Tokyo, de Rio de Janeiro à Dubaï, de Londres à Cherbourg, deCiudad del Este à Valparaiso puis Santiago.....De mission confidentielle aux "contraintes écologiques" et enjeux financiers, de confidences sur l'oreiller en dangereux complots....Alain Keralenn (dont c'est le premier roman), outre son goût des voyages (du à sa carrière diplomatique) sait faire monter la tension, tenir en haleine le lecteur et lui permettre une bonne identification aux personnages. le sujet est intéressant puisque le récent tsunami japonais et ses répercussions a troublé les esprits.
Un cadre Japonais "élégant et sûr de lui" mais aux mésaventures passées, des convictions religieuses bien ancrées, un défi à lancer peuvent-ils changer la donne des procédures de sécurité d'acheminement des déchets nucléaires transportés par bateau?
La croisière d'ultime espérance, comme un puzzle bien construit dont chaque élément s'enclenche, est agréable à lire plein de rebondissements et j'espère qu'Alain Keralenn offrira très bientôt à ses lecteurs une suite aux aventures de Marie...dans la Laguna Diamante, pourquoi pas?.... (des fois que son avion se poserait par inadvertance près des Andes:))): suggestion de lectrice enthousiaste!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
sofynet
  26 août 2012
L'histoire : Trois personnages donc, que tout sépare : les cultures, les continents, l'âge, mais qui se rencontrent et se retrouvent pour mener un même combat, une même quête. Une intrigue donc où se mêlent sentiments, politique, écologie, religion...Tout cela est fort bien dosé, et s'imbrique pour donner une histoire fluide, dont on a envie de vite découvrir la suite.
Les personnages : le personnage principal est Marie Morvan. Femme qui va probablement vers la quarantaine, au tournant de sa vie sentimentale, de sa vie professionnelle, elle est tout à fait dans les conditions pour succomber au charme du jeune ingénieur et pour se laisser entraîner dans cette folie. C'est probablement le personnage dont on sait le plus de chose du passé, un personnage fort et intéressant. Vient ensuite Kenji, jeune japonais à la fois imprégné de sa culture nippone, de son passé à Nagasaki, mais aussi de son passage durant plusieurs années aux Etats Unis. Un jeune homme encore prêt à conquérir le monde pour faire valoir ses opinions, pour faire passer son message. Il charme Marie, non pas (seulement) parce que c'estr dans son intérêt, mais aussi parce qu'elle le charme en retour. Samir enfin, le personnage qui est peut-être le moins approfondi, ami de Kenji, rencontré dans de terrible circonstance, qui aura sa place dans le complot. Ce trio traversera le monde pour venir à leur fin, et sera lié, contre vents et marées.
Le style : Simple, mais sans être simpliste, j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce roman. le vocabulaire employé est assez poussé pour être précis en ce qui concerne la technique, le nucléaire, la diplomatie... Mais malgré cela, il reste abordable, compréhensible et n'est pas élitiste. Les chapitres courts se succèdent, chacun ayant pour cadre un autre endroit de la Terre, un autre moment de l'action. On ne se noie pas dans les dialogues, ni dans les descriptions, mais malgré tout, le décors est toujours assez planté pour imaginer les scènes avec précisions, et voyager aussi. L'auteur nous fait partager ainsi des paysages qu'il a probablement eu la chance de contempler lors de sa carrière...
Et la couverture alors ? Un peu simple à mon goût, légèrement "vieillotte" peut-être, le titre aussi me laisse un peu perplexe. Heureusement, le texte rattrape le tout (mais c'est vrai que trouvé par hasard dans une librairie ou une bibliothèque, je ne l'aurai certainement pas emprunté).
En conclusion ? Un livre qui a été une excellente surprise, tant je ne m'attendais pas à être autant transportée sur les traces de Marie et de ses deux comparses. Il se lit vite, on y apprend beaucoup, on frissonne. Et même si je m'attendais un peu à la fin lors des dix dernières pages, j'ai pris beaucoup de plaisir à le lire.
Pourquoi ce livre ? Parce l'auteur, Alain Keralenn, m'a gentillement proposé de me l'envoyer pour que je le découvre. Un grand merci à vous Monsieur Keralenn. Pour moi, ce premier livre est plutôt réussi !
Lien : http://sofynet2008.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
calypso
  24 avril 2017
Lorsque l'auteur, Alain Keralenn, m'a gentiment proposé de recevoir son roman (merci !), j'avoue avoir hésité. A vrai dire, je n'étais pas franchement attirée par le titre, ni par la couverture que je trouve un peu vieillotte. Les thèmes du nucléaire et de la mondialisation évoqués en quatrième de couverture auraient pu me faire fuir, mais j'ai cru naïvement que l'histoire d'amour, si elle était mise au premier plan, pourrait me faire apprécier ce roman. J'ai donc fait un pari sur un roman qui, en apparence, ne m'était pas forcément destiné, et j'ai perdu mon pari. A l'avenir, j'écouterai davantage mon instinct.
Je suis tout bonnement incapable de dire si ce roman est bon ou mauvais. J'ai l'impression qu'il n'est pas dénué de qualités : le sujet, notamment, semble bien maîtrisé. Mais… Les personnages, que ce soit Marie, une jeune femme chargée de relancer des contrats de retraitement des déchets nucléaires, Kenji, un ingénieur mystérieux rencontré au Japon, ou encore Samir, un homme engagé, prêt à donner sa vie pour défendre les causes qui lui tiennent à coeur, n'ont pas su me toucher. Il faut dire que sur 150 pages, ces personnages sont loin d'être fouillés. Et, finalement, c'est un peu ce que je reproche à l'histoire développée. Trop fournie pour si peu de pages et, de fait, souvent confuse. Tout va très vite, trop vite, et l'intrigue appelait, à mon sens, un roman plus long. L'histoire d'amour en devient très superficielle, car l'éveil des sentiments est à peine esquissé. Evidemment, j'ai trouvé la fin trop facile, presque bâclée… Quant à l'écriture, elle n'est pas désagréable, mais certains dialogues sont vraiment maladroits.
J'espère que ce roman, qui n'était tout simplement pas fait pour moi, parviendra à trouver ses lecteurs.

Lien : http://aperto.libro.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Metaphore
  09 juin 2012
Merci à Alain Keralenn de m'avoir donné l'occasion de découvrir son premier roman.
Un roman que je n'ai pas lâché, pourtant le sujet ne m'aurait peut être pas inspiré à l'achat. Au détour de désillusion multiples, Marie Morvan, consultante en sécurité nucléaire, va prendre des décisions qui vont changer sa façon d'envisager la vie. Elle va partir à l'aventure, une aventure humaine et amoureuse. Une adhésion au changement, passant des déchets nucléaires aux chrétiens d'Iraq, Marie nous renvoie une envie d'aller de l'avant, pleinement. Les sujets peuvent rebuter au départ, pour autant les descriptions sont claires et accessibles.
Un livre captivant mêlant une description proche du journalisme d'investigation dans la cadence et dans le ton. Les descriptions vont à l'essentiel, les dialogues sont pertinents, l'écriture de qualité, pas de dérives. Sans conteste, nous ressentons la culture de l'auteur, de nombreux domaines sont évoqués, de la culture scientifique à la poésie il n'y a qu'un pas. Alain Keralenn nous emmène à son rythme, celui qui vous fera tourner les pages sans que vous vous en rendiez compte jusqu'à l'ultime. Bref, une jolie surprise. Je suis partante pour lire le prochain :)
Lien : http://metaphorebookaddict.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Tristhenya
  30 juin 2016
A la fois roman politique et romance contemporaine sur fond de mondialisation, ce premier ouvrage d'un auteur – bien ancré dans la modernité de notre 21e siècle – met en scène une femme extraordinaire à laquelle il est très difficile de s'identifier. Cette » Wonder woman » des temps modernes détient à la fois le pouvoir et l'argent et bénéficie d'appuis politiques et diplomatiques. Elle use et abuse de la possibilité de prendre seule ses décisions ! Par dépit ou par volonté propre.
Et pourtant ! Banalement elle s'éprend de Kenji : un japonais occidentalisé. Peu à peu, celui-ci l'entraînera à comprendre son combat : défendre les droits des minorités Chrétiennes écrasées par la suprématie des Islamistes (radicaux) au Moyen-Orient. L'incroyable est que Marie, cette femme qui semble si équilibrée, va l'aider à monter un attentat contre un navire chargé de déchets nucléaires afin d'éveiller la conscience du reste du monde face à leur détresse.
Une lecture facile, ce livre peut se lire d'une traite grâce à sa fluidité et à son style dépouillé. le vocabulaire utilisé est bien choisi et de qualité. L'auteur utilise des termes simples qui soutiennent le fonds de l'histoire sans se perdre dans le verbiage technique du milieu nucléaire. Les descriptions vont à l'essentiel et l'intrigue est intéressante...
/*\ Rendez-vous sur mon blog pour lire l'intégralité de cette critique ^^ /*\
Lien : http://www.chibigeeky.be/la-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
MetaphoreMetaphore   07 juin 2012
Émergeant des collines, leurs pilotis lancés dans le vide, les battisses défient les lois élémentaires de la gravité. les habitants de Valparaíso s'y sont adaptés. Parfois, un tremblement de terre vient rompre ce fragile équilibre. ne dit-on pas que, si la terre chilienne produit tant de poètes, c'est qu'entre deux séismes, le temps s’avère trop court pour s'attarder sur un roman?
Commenter  J’apprécie          10
brigittelascombebrigittelascombe   30 mai 2012
Quoiqu'il en soit, nous n'avons plus le choix.Il est exclu d'abandonner.Autant accélérer le rythme et prendre tout le monde de vitesse.
Commenter  J’apprécie          20
MetaphoreMetaphore   07 juin 2012
- Madame Morvan ? Soyez la bienvenue à Aomori. Mon nom est Kenji Hosoda. Je travaille auprès de la société japonaise qui a organisé votre mission.
- Il semble que vous n’ayez pas eu de difficulté à m’identifier ?
- Reconnaître une Européenne aux cheveux clairs dans une gare de province au Japon ne demande pas des qualités de détective.
Commenter  J’apprécie          00
brigittelascombebrigittelascombe   30 mai 2012
Les fûts de combustibles irradiés se trouvaient là, blocs de métal inerte,sans intérêt apparent.Plusieurs années de production des centrales japonaises y attendaient le passage du temps.Un temps dont l'unité de compte s'établissait en millénaires,loin de l'horizon humain.
Commenter  J’apprécie          00
brigittelascombebrigittelascombe   30 mai 2012
Chacun à sa manière, à l'unisson,découvrait le chemin menant vers l'autre.La nuit les emporta dans une passion presque désespérée.Comme si leurs épreuves,leurs déceptions,leurs combats devraient s'effacer pour laisser place au seul plaisir.
Commenter  J’apprécie          00
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Alain Keralenn (1) Voir plus