AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2253820075
Éditeur : Le Livre de Poche (03/04/2019)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 119 notes)
Résumé :
Bien que Scott Carey ne semble pas changer, il perd incessamment du poids. Etrangement, il pèse le même poids avec ou sans vêtements, peu importe leur poids.
Ne voulant pas subir d'examens médicaux, il ne veut prévenir personne, si ce n'est son docteur en qui il a confiance.

Dans la bourgade de Castle Rock, Scott se lance dans un combat contre ses voisines lesbiennes dont le chien fait régulièrement ses besoins sur sa pelouse. L'une de ses vois... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (66) Voir plus Ajouter une critique
lyoko
  04 avril 2019
Un très court roman de Stephen King, qui ne donne pas le frisson, non, non ! loin de là… Mais par contre quel pamphlet !!
Franchement Donald n'a qu'a bien se tenir , parce que franchement si là Stephen n'a pas voulu lui mettre le nez dans ses idées loufoques ( a lui et a ses partisans bien sûr). L'homosexualité aux Etats Unis se porte assez mal et Donald ne fait rien pour que ça s'arrange, bien au contraire.. disons que si il pouvait construire un mur contre les homos il le ferait.
A Castle Rock les conservateurs sont en majorité.. et ce couple de lesbiennes vient s'installer pour ouvrir un restau et elles sont plutôt mal reçues… surtout depuis l'annonce qu'elles étaient mariées.
Mais je crois aussi, du moins c'est comme ça que je l'interprète qu'il attaque Trump ou plutôt les démocrates (Puisque le président américain ne s'est jamais positionné ouvertement) sur l'euthanasie. Scott qui maigri de jour en jour, sait qu'a un moment ou l'autre il devra partir.. que sa mort est inéluctable [.
Donc même si je n'ai pas été retournée par le côté fantastique de l'histoire, j'ai adoré cette leçon de morale très juste et très bien faite… et puis il y a une certaine douceur et une certaine poésie dans l'écriture de Stephen , ce qui rend ce conte très touchant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          803
Stelphique
  09 avril 2019
Ce que j'ai ressenti:
▪️Encore une page, encore un kilogramme…
Un kilo de moins et une page en plus, pour découvrir le talent du King…100 kilos de moins et 140 pages en plus, pour apprécier tout le génie du Maître du fantastique. Il est un phénomène incroyable qui touche Scott Carey, un phénomène inexplicable mais invisible, et pourtant bel et bien, déstabilisant. Perte de poids et dénonciation de l'intolérance sont au centre de cette nouvelle inédite.
Alors, on ne va pas se refuser cette petite gourmandise, cette Élévation face à ses idées plombantes, en plein climat sensible social et politique, de l'Amérique actuelle…Vous prendrez bien, un peu de plaisir, puisque ça ne fera pas bouger les chiffres sur votre balance ?
"La gravité est l'ancre qui nous entraîne au fond de la tombe."
▪️Encore une course, encore un effort…
Deux voisins qui courent après une Elévation des mentalités, en apprenant l'amitié… Une course passionnante où notre rythme cardiaque risque de sentir quelques ratés et des variations en masse…Scott et DeeDee vont devoir dépasser leurs petites querelles, les limites de leurs corps, et quelques rumeurs virevoltantes…Bienvenue à Castle Rock, où les apparences sont parfois trompeuses et où l'homophobie fait rage, au coin de la rue…
Vous feriez bien un petit entraînement physique et mental, avec ce duo de choc, pour dépasser quelques lignes de clichés, euh , d'arrivées?
"La vie est ce qu'on en fait et l'acceptation est la clef de toutes nos affaires."
▪️Encore une étincelle, encore une étoile…
J'adore les histoires de Stephen King. Courtes ou longues. Je sais qu'il va m'emporter avec ses petites paillettes de surnaturel, son imagination pétillante et son oeil avisé sur les problèmes de société. En refermant ce petit livre, j'en ai encore les étoiles plein les yeux! Ce final entre poésie et amitié était de toute beauté!
Allez, vous savourerez bien un peu de cette lecture, garantie sans prise de poids, mais hautement réjouissante…
"Tout mène là, songea-t-il. A cette élévation. Si c'est ce qu'on ressent quand on meurt, on devrait se réjouir de partir."
Ma note Plaisir de Lecture 9/10
Lien : https://fairystelphique.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          553
Eve-Yeshe
  04 mai 2019
L'histoire de Scott est très belle : atteint de surpoids, il monte rarement sur la balance, mais brutalement il se met à perdre du poids de manière incompréhensible : les chiffres baissent alors qu'il continue à mal se nourrir, et en plus, cela ne se voit pas, son corps reste le même, il entre toujours dans ses habits. Cela laisse son ami le doc, avec lequel il joue au tennis, perplexe et inquiet.
Il vit seul, avec son chat, car sa femme est partie et il ne s'en remet pas si bien que cela. de surcroît, ses relations avec ses voisines lesbiennes qui sont mariées et tiennent un restaurant, ne sont pas au beau fixe : elles vont courir laissant leurs chiens en liberté, lesquels vont faire leurs crottes sur sa pelouse.
Il en résulte une prise de bec, car l'une des deux a un caractère de cochon et nie les faits, il va donc surveiller et les prendre sur le fait.
Stephen King raconte de belle manière la chute des kilos, les angoisses de Scott qui veut absolument que les relations de voisinage soient bonnes, mais que faire quand Deirdre le rabroue sans cesse. Certes, c'est difficile pour les deux femmes : les gens se moquent d'elles, boycottent leur restaurant, l'homophobie bat son plein.
La perte de poids a des avantages, Scott se sent léger, sait que l'horloge tourne, il finira par ne plus rien peser… Il se paye le luxe d'une course à pied, affrontant Deirdre qui est une ancienne championne, doublant au passage des concurrents qui se moquent de « cet obèse » qui ose se confronter aux sportifs au corps svelte !
Mine de rien, l'auteur dénonce tous les travers de l'Amérique profonde : raciste, homophobe, grossophobe… et comme la vie serait légère sinon… il ne tombe jamais dans la caricature, alors que son propos vise Donald Trump au passage !
A force de le délester de ses kilos, le corps évolue différemment comme en apesanteur, ou comme Icare voulant s'approcher du soleil, plus rien ne pèse sur la vie de Scott, ce qui permet à Stephen King de faire des référencer à la mort…
Quel plaisir de retrouver Stephen King que j'avais un peu délaissé depuis la lecture de 22/11/63… Ce roman m'a énormément plu, même si le ton est différent des autres romans de l'auteur, on reste dans le fantastique. le titre m'a beaucoup plus : on s'élève avec le héros, car cette « élévation » du corps suggère aussi celle de l'esprit et l'histoire se termine en feu d'artifice.
En outre, ce roman est « illustré » : des dessins nous sont proposés pour illustrer chacun des chapitres rendant la lecture encore plus savoureuse.
Un grand merci à NetGalley et aux éditions le Livre de Poche pour m'avoir permis de découvrir de roman.
#Elevation #NetGalleyFrance
Lien : https://leslivresdeve.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          492
La_Bibliotheque_de_Juju
  01 mai 2019
Castle Rock. Cette ville imaginaire que l'on retrouve dans de nombreuses oeuvres du King. Lorsque je lis le résumé et m'aperçois que les événements se déroulent là-bas, des images me reviennent brusquement.
Je me suis souvent perdu dans ses rues dans ma vie de lecteur. Je me souviens avoir couru à perdre haleine, poursuivi par un chien enragé du nom de CUJO. J'ai assisté aux obsèques d'un écrivain imaginaire détruit par sa PART DES TÉNÈBRES. J'y ai même visité un magasin apocalyptique, un vrai BAZAAR. Terrifiant.
Tout ça pour dire que le simple fait de retrouver Castle Rock m'a poussé à vite acheter ce livre, moi qui n'ai pas lu de King depuis des années.
Et le charme agit. J'ai retrouvé cette plume unique qui nous fait entrer dans la tête de personnages tellement quotidiens. On a là une sorte de conte, de longue nouvelle fantastique qui a même réussi à m'émouvoir. Stephen King, ici offre une jolie histoire de tolérance et qui ne fait pas peur du tout pour ceux qui voudraient tester la plume de Monsieur King.
C'est l'histoire de Scott, qui perd du poids chaque jour un peu plus. En quelques lignes, on s'attache à cet homme qui pourrait être notre voisin. Et on referme ce livre rempli d'une vraie émotion, d'une vraie envie d'être quelqu'un de bien. Comme Scott …
Je reproche souvent au King de ces dernières années de faire trop long mais là, cette courte histoire m'a emportée. M'a même redonné l'envie de lire Stephen King …
Stephen King reste un grand écrivain américain et je lui dois mes plus belles nuits blanches d'adolescence. Nous sommes de nombreux lecteurs à avoir un de ses livres en mémoire. Et vous, tiens d'ailleurs, il y a un King qui vous a marqué ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          435
kuroineko
  06 avril 2019
Avec Élévation, le maître ès horreur range sa plume d'épouvante pour offrir une novella pleine de fraîcheur et d'émotions.
Scott, solide gaillard d'1,90 m, 42 ans et divorcé, voit les chiffres sur la balance décroître, sans que son apparence change (même sa petite bouée de confort au-dessus du jean). Un vrai mystère pour lui comme pour son vieil ami Bob, médecin à la retraite.
L'histoire se déroule à Castle Rock, bien connu de tous les lecteurs de Stephen King. Outre cette énigme de poids qui disparaît, il est question des préjugés voire des propos injurieux et haineux de la petite ville à l'encontre d'un couple de restauratrices, ouvertement lesbiennes et mariées. Entre parenthèses, l'homophobie n'a pas de frontière et le texte me touche particulièrement alors qu'en France, on déplore trop d'actes de violences (verbales et physiques) à l'encontre des personnes LGBT. Qu'on laisse les gens aimer et s'aimer comme ils veulent, que diable! Je referme ma parenthèse.
Une histoire de King sans amitié, ce ne serait plus du King puisque c'est un thème qu'il aborde dans nombre de ses récits et qui rappelle combien la chaleur de vrais amis fait du bien. Ça paraît plan-plan dit comme ça mais la vraie amitié ne court pas toujours les rues.
Tout ça pour affirmer que ce court texte du maître de Bangor offre un agréable moment de lecture, émouvante et pétillante. Un petit coup de dents par-ci par-là à Trump, que l'auteur ne porte pas dans son coeur (ni à son poste actuel en 2016) et à l'Amérique qu'il représente et que Stephen King égratigne déjà depuis plusieurs décennies.
Continue de nous faire peur ou rêver, Stephen, tu le fais tellement bien!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          420
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
secondosecondo   07 juin 2019
Il songea à la manière dont il avait dévalé Hunter's Hill, à celle dont le monde entier lui avait été révélé quand il avait trouvé son deuxième souffle, dans la gloire habituellement cachée des choses ordinaires - le ciel bas chargé, les banderoles claquant sur les façades du centre-ville, chaque précieux galet, mégot et bouteille de bière jetés sur le bord de la route. Son propre corps qui fonctionnait pour une fois à plein régime, toutes ses cellules chargées d'oxygène.
- Je me sens élevé, dit-il enfin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
secondosecondo   07 juin 2019
- Tu as très peur, j'imagine ?
- Eh non, c'est bien le problème, répondit-il. J'ai eu peur au début, mais maintenant ...je ne sais pas... ça m'a l'air acceptable.
Commenter  J’apprécie          10
secondosecondo   07 juin 2019
Elle...le regarda comme s'il venait de lui pousser une corne au milieu du front.
Commenter  J’apprécie          10
Eve-YesheEve-Yeshe   04 mai 2019
Scott se rappelait sa joie quand il avait enfin trouvé le courage de monter sur la balance au début du mois. Son ravissement, même. Perdre du poids régulièrement depuis le préoccupait, oui, mais pas tant que ça. C’était le truc des vêtements qui avait changé la préoccupation en peur…
Commenter  J’apprécie          220
lyokolyoko   03 avril 2019
Mon coach du lycée s'arracherait les cheveux s'il entendait ça. Il disait toujours que le mérite n'a rien a voir avec la place à l'arrivée.
Commenter  J’apprécie          291
Videos de Stephen King (132) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stephen King
Chaque vendredi matin, Valérie Expert vous donne rendez-vous avec Gérard Collard pour leurs coups de c?ur... Voici les références des livres présentés dans l'émission du 26 avril 2019 :
Notre-Dame de Paris de Victor Hugo et Jacques Seebacher aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/81649-poche-notre-dame-de-paris.html
La Folle Vie de Lili de Liliane Rovere aux éditions Robert Laffont https://www.lagriffenoire.com/148086-livre-sur-le-cinema-la-folle-vie-de-lili.html
Le cahier de recettes de Jacky Durand aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/146941-divers-litterature-le-cahier-de-recettes.html
Marguerite de Jacky Durand aux éditions Carnets Nord https://www.lagriffenoire.com/68302-divers-litterature-marguerite.html
# SOS Recettes: Les recettes secrètes de Catherine Roig de Catherine Roig et Héloise Goy aux éditions Hachette Pratique https://www.lagriffenoire.com/?fond=404#-sos-recettes---les-recettes-secretes-de-catherine-roig.html
Iboga de Christian Blanchard aux éditions Points https://www.lagriffenoire.com/147175-nouveautes-polar-iboga.html
Les Gratitudes de Delphine de Vigan, Julie Pouillon aux éditions Audiolib
L'Égarée de Donato Carrisi, Antoine Tomé aux éditions Audiolib
L'Outsider de Stephen King, Philippe Résimont aux éditions Audiolib
Martin Eden de Jack London, Denis Podalydès aux éditions Audiolib
Idiss de Robert Badinter, Féodor Atkine aux éditions Audiolib
L'Affaire Rose Keller - tome 1 Les crimes du Marquis de Sade de Ludovic Miserole aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/124185-divers-litterature-l-affaire-rose-keller.html
Les crimes du Marquis de Sade - tome 2 Les filles du panier de Ludovic Miserole aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/147766-romans-historiques-les-filles-du-panier---tome-2-les-crimes-du-marquis-de-sade.html
Zamor - le nègre républicain de Ludovic Miserole aux éditions French Pulp https://www.lagriffenoire.com/134874-romans--zamor---le-negre-republicain.html
La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com
#soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
autres livres classés : maineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le quiz Stephen King !

Quel est le premier livre de King a avoir été publié ?

Shining
Dead Zone
Carrie
Le dôme

10 questions
1178 lecteurs ont répondu
Thème : Stephen KingCréer un quiz sur ce livre
.. ..