AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782745960801
40 pages
Milan (30/01/2013)
4.34/5   68 notes
Résumé :
« Ce chapeau n’est pas à moi. Je viens de le voler. Je sais que c’est mal, mais je n’ai pas pu résister. De toute façon, jamais personne ne m’attrapera. Jamais… »
Un album miroir au non moins talentueux Je veux mon chapeau. L’auteur s’amuse cette fois-ci à nous placer du point du vue du voleur de chapeau.
Que lire après Ce n'est pas mon chapeau Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
4,34

sur 68 notes
5
6 avis
4
8 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Le contraste, le décalage : voilà ce qui fait tout cet album!
Un petit poisson nous raconte fièrement qu'il a réussi à voler le chapeau d'un très gros poisson, ni vu ni connu, et qui là se dirige vers une planque très sûre pour cacher son larcin.
Décalage des images : le lecteur lui voit très bien que le gros poisson n'est pas dupe... Et que le petit poisson ferait mieux de refreiner sa morgue de petit délinquant...
Décalage de ton : les images sont très simples, douces, quasiment sans expression des personnages, alors que le ton du texte est plein d'humour et nous donne à lire les pensées du petit poisson qui s'adresse directement au lecteur.
Un très bel exemple de complémentarité texte/images réussie et d'humour à la portée des plus jeunes.
Commenter  J’apprécie          110
Jon Klassen est un auteur-illustrateur canadien qui vit à Los Angeles. Je découvre un peu par hasard un de ses livres pour la jeunesse : Ce n'est pas mon chapeau !

Un album original pour le point de vue développé, celui d'un voleur, et de la justification de son geste.
Un tout petit poisson vole le petit chapeau d'un très gros poisson endormi et, au fil des pages, reconnaît son forfait, se donne une bonne conscience, puis trouve ou croit trouver le moyen de s'en sortir sans être inquiété :
« Je sais que, voler un chapeau, ce n'est pas bien.
Je sais qu'il ne m'appartient pas. Mais je vais le garder.
Il était trop petit pour lui de toute façon.
Moi, il est juste à ma taille ».

Personnellement, en tant qu'adulte, j'ai adoré l'histoire, son petit côté malhonnête et subversif, sa logique implacable, la focalisation bornée du petit voleur, l'économie de mots, le graphisme épuré et le dénouement sans légende qui nous rappelle qu'un bien mal acquis ne devrait pas être profitable.

J'étais persuadée que je n'avais pas feuilleté et commenté cette histoire avec le lectorat adapté, ma plus grande petite-fille n'ayant que 21 mois… Pour tout dire, ce livre ne lui plait pas du tout ! Pourtant, les éditions Milan conseillent cet album à partir d'un an.
Selon moi, c'est un peu tôt, en effet, pour s'approprier cet univers à la fois sombre (les dessins sont sur fond noir) et humoristique et pour comprendre les tenants et aboutissants de cette course-poursuite où l'originalité et le suspense jaillissent du décalage entre le texte (tout va bien se passer, le petit poisson est content de lui et file se cacher là où personne, jamais, ne pourra le trouver) et l'image (rien ne se passe tout à fait comme prévu).

Un bel album cartonné, original, qui peut ne pas faire l'unanimité…

Lien : https://www.facebook.com/pir..
Commenter  J’apprécie          100

C'est l'histoire d'un petit poisson chapardeur qui nous avoue sans honte son crime : il vient de voler le chapeau qu'il porte à un gros poisson endormi.
Mais le petit poisson n'est pas inquiet. Non, pas du tout. le propriétaire dudit chapeau ne s'est rendu compte de rien tout endormi qu'il était. Et puis même s'il s'en était aperçu, de toute façon, le chapeau était beaucoup trop petit pour lui.
Non, c'est sûr, notre petit voleur ne se fera pas prendre.
Et pourtant… Jon Klassen nous offre une nouvelle histoire de vol de chapeau réjouissante et drôlissime.
L'album fonctionne sur le décalage entre le texte et les illustrations sobres et simples pour nous raconter une autre histoire, celle d'un petit chapardeur qui va se faire prendre à son propre jeu !
Jubilatoire !
Commenter  J’apprécie          60
Jon Klassen est un auteur-illustrateur canadien qui vit à Los Angeles. Je découvre un peu par hasard un de ses livres pour la jeunesse : Ce n'est pas mon chapeau !

Un album original pour le point de vue développé, celui d'un voleur, et de la justification de son geste.
Un tout petit poisson vole le petit chapeau d'un très gros poisson endormi et, au fil des pages, reconnaît son forfait, se donne une bonne conscience, puis trouve ou croit trouver le moyen de s'en sortir sans être inquiété :
« Je sais que, voler un chapeau, ce n'est pas bien.
Je sais qu'il ne m'appartient pas. Mais je vais le garder.
Il était trop petit pour lui de toute façon.
Moi, il est juste à ma taille ».

Personnellement, en tant qu'adulte, j'ai adoré l'histoire, son petit côté malhonnête et subversif, sa logique implacable, la focalisation bornée du petit voleur, l'économie de mots, le graphisme épuré et le dénouement sans légende qui nous rappelle qu'un bien mal acquis ne devrait pas être profitable.

J'étais persuadée que je n'avais pas feuilleté et commenté cette histoire avec le lectorat adapté, ma plus grande petite-fille n'ayant que 21 mois… Pour tout dire, ce livre ne lui plait pas du tout ! Pourtant, les éditions Milan conseillent cet album à partir d'un an.
Selon moi, c'est un peu tôt, en effet, pour s'approprier cet univers à la fois sombre (les dessins sont sur fond noir) et humoristique et pour comprendre les tenants et aboutissants de cette course-poursuite où l'originalité et le suspense jaillissent du décalage entre le texte (tout va bien se passer, le petit poisson est content de lui et file se cacher là où personne, jamais, ne pourra le trouver) et l'image (rien ne se passe tout à fait comme prévu).

Un bel album cartonné, original, qui peut ne pas faire l'unanimité…

Lien : https://www.facebook.com/pir..
Commenter  J’apprécie          50
Après "Je veux mon chapeau", voici "Ce n'est pas mon chapeau" ! L'auteur serait-il un fétichiste des chapeaux ? C'est fort possible. Mais après tout, peu importe. L'essentiel est que nous avons un nouvel album de Klassen à savourer !

Dans ce nouvel album, un minuscule poisson a la mauvaise idée de piquer le chapeau d'un autre... Sûr de lui, le petit poisson pense s'en tirer sans le moindre problème. Sauf que voilà, il s'en est pris au mauvais poisson : un énorme poisson qui tient tout aussi énormément à son minuscule chapeau. Petit poisson va le payer cher !
Encore une fois, Jon Klassen n'est pas tendre avec un de ses personnages ! Là où l'auteur est fort, c'est qu'il parvient à nous faire rire de quelque chose d'assez sombre finalement !
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Ricochet
22 mars 2013
Jon Klassen continue à se jouer de ses lecteurs et de ses personnages. Ses illustrations toutes douces forment un contraste saisissant avec le thème de l'histoire. Les trois héros - poissons et crabe - n'ont aucune expression : on ne peut pas savoir s'ils sont heureux, fâchés ou contrits.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Ce chapeau n'est pas à moi.
Je viens de le voler.
Je l'ai volé à un gros poisson.
J'en ai profité : il dormait.
Commenter  J’apprécie          190
Je sais que, voler un chapeau, ce n'est pas bien. Je sais qu'il ne m'appartient pas. Mais je vais le garder. Il était trop petit pour lui de toute façon. Moi, il est juste à ma taille.
Commenter  J’apprécie          20
Je sais que, voler un chapeau,
ce n'est pas bien.
Je sais qu'il ne m'appartient pas.
Mais je vais le garder.
Il était trop petit pour lui de toute façon.
Moi, il est juste à ma taille.
Commenter  J’apprécie          10
Je sais que, voler un chapeau, ce n'est pas bien.
Je sais qu'il ne m'appartient pas.
Mais je vais le garder.
Il était trop petit pour lui de toute façon.
Moi, il est juste à ma taille.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Jon Klassen (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jon Klassen
Mac Barnett et Jon Klassen sont les auteurs de Carré, Triangle et le loup, le canard et la souris
autres livres classés : chapeauxVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (115) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1521 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *}