AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782092529003
384 pages
Nathan (12/01/2012)
3.52/5   27 notes
Résumé :
Sous les glaces du Nord, il existe un monde à conquérir...

Un monde scintillant où l'or remplace le fer, où la lave coule au creux des rues, où les gens ont le pouvoir de se métamorphoser en faucon ou en léopard des neiges : c'est le monde fabuleux des Fels, inconnu des humains.
Or le royaume des Fels est menacé. Le sinistre Helva Gullkin est sur le point de s'emparer du trône, laissé vacant après la mort du grand roi Will Wolfkin. Pour l'en em... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (15) Voir plus Ajouter une critique
3,52

sur 27 notes
5
1 avis
4
6 avis
3
4 avis
2
4 avis
1
0 avis

InMyBookWorld
  08 novembre 2012
Ce livre est une bien jolie découverte qui m'a fait voyager et surtout, qui m'a émue.
Nous entrons dans cette histoire aux côtés de Toby, ce jeune garçon que la vie n'a pas épargné. Né avec "presque rien qui marche", Toby est prisonnier de son corps. Recueilli par un couvent quand il fut abandonné, il est élevé par la Soeur Marie, seule personne avec qui il peut communiquer par le regard, mais surtout grâce au lien qui les unie.
Le début de l'histoire est vraiment triste. On découvre tout ce qui fait le quotidien de Toby, c'est à dire pas grand chose, même si soeur Marie fait le maximum, voire plus, ce n'est clairement pas une vie, et le jeune garçon de 14 ans en a conscience.
Un jour, une étrange lettre d'un certain docteur va rallumer cette petite lueur d'espoir que Toby avait perdu. Puis une nuit, Toby va être entraîner un peu malgré lui dans un fantastique voyage au côté d'un jeune garçon très étrange.
Et l'aventure commence !
Ce roman est le premier roman jeunesse de l'auteur Steven Knight, et ça ne se voit pas !
C'est bien écrit, ça ne fait pas trop jeunesse et surtout on s'y croirait ! Il y a suffisamment de descriptions pour faire naître les images dans nos têtes, sans que tout cela deviennent trop lourd.
On s'attache immédiatement à Toby, qui est un garçon gentil et fort. Il est marqué à jamais par ce que fut son enfance et tout ce qu'il a subit, et malgré un courage incroyable, il se sentira longtemps inférieur aux autres, pas à la hauteur de la tache qui l'attend.
Emma non plus n'a pas eu une enfance agréable, dans un pays dur et ravagé par la guerre. Malgré son jeune âge, elle est forte et lucide sur la vie. Contrairement à Toby, elle aura du mal à accepter cette aventure, bien qu'elle semble être incroyablement douée.
J'ai eu un petit coup de coeur pour Egil, ce drôle de garçon qui m'aura fait sourire plus d'une fois. J'ai vraiment apprécié ses apparitions dans l'histoire, que j'ai trouvé insuffisantes, forcément ;)
Par contre, côté méchants, j'aurais aimé en voir plus, surtout le gros méchant de l'histoire, celui qui veut supprimer nos chers amis.
Après une première partie de découverte des personnages et des lieux, nous entrons dans la seconde partie, qui concerne l'apprentissage. C'était très intéressant, bien que un peu court, je dois le reconnaître. Mais d'un autre côté, les héros n'avaient que peu de temps pour cet apprentissage.
La troisième partie est intense, on ne cesse d'avoir peur pour nos héros. Ce fut d'ailleurs ma partie préférée du roman. Et la fin est suprenante, émouvante, mais personnellement, je n'ai pas trop aimé cette fin, je l'ai d'ailleurs relue plusieurs fois, et non, ce n'est pas une fin que j'ai beaucoup aimé.
Vous l'aurez compris, c'est dans une histoire pleine de magie et d'aventure que nous entrons, avec des métamorphoses, des trulls, du danger, de la rébellion, de la trahison...
Lien : http://www.inmybookworld.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Archessia
  19 décembre 2011
Je trouve ça dommage qu'il y ai autant de spoilers dans le quatrième de couverture, heureusement que je ne fais que les parcourir vaguement, j'ai donc eu droit à 100% de surprises ici.

Toby vit dans un couvent, avec des Soeurs. Il a toujours vécu dans un fauteuil, étant entièrement paralysé par une horrible maladie depuis sa naissance, il y a quatorze ans et demi.
Ne sachant ni parler, ni bouger la moindre partie de son corps, ses journées sont rythmées par son imagination, ses rêves et le temps que lui consacre la douce et gentille Soeur Mary.
Il imagine vivre des aventures incroyables avec le chat du couvent, se voyant batailler sur la lune ou parcourant d'étranges pays.
Quand, un jour comme les autres, un jeune homme vient voir Toby en lui disant être le chat qui lui rend visite depuis toutes ces années, et en lui annonçant qu'il est promis à un destin dépassant tout ses rêves les plus fous, Toby a du mal à y croire.
Et si il pouvait effectivement vivre une fantastique épopée hors de son fauteuil, quels choix ferait-il ?...

Alors là, voilà le livre parfait pour vivre d'incroyables aventures, au coin du feu, quand il fait froid dehors. Il est un peu tard pour le déposer au pied du sapin, mais c'est un titre à offrir en cadeau tardif aux enfants en janvier, je suis convaincue qu'ils vont tout bonnement l'adorer ! (en plus, après, les parents pourront le leur piquer pour le lire aussi )
J'ai trouvé le début de l'histoire très émouvante et écrit avec beaucoup de tact et de justesse. J'imagine que ça ne doit pas être facile d'écrire (et bien) quand son héros est une personne handicapée. Et pourtant, l'auteur arrive à nous décrire avec beaucoup d'émotions de quel façon Toby peut percevoir le monde qui l'entoure.
C'est touchant et beau à la fois, il m'est arrivée d'avoir les yeux humides alors qu'un sourire se dessinait sur mes lèvres. C'est tout en nuances et en subtilités, j'ai beaucoup aimé.
Mais ceci n'est que pour présenter le personnage principal et son envie d'aventures, car la suite s'annonce bien mouvementée et pleine de surprises !

Je ne vais pas trop dévoiler de détails sur cet extraordinaire évènement qui va propulser Toby là où il n'aurait jamais pu imaginer aller, mais sachez juste que j'ai été happée dès les premières pages, et que ça a été un réel plaisir de savourer ce récit.
Ce n'est pas un livre que j'ai dévoré de la première à la dernière page, le souffle coupé. C'est plutôt un conte que je fermais avec le sourire, en attendant patiemment le lendemain pour découvrir ce que me réservait Steven Knight comme surprise.
Chaque chapitre a son lot de découvertes, et c'est un enchantement d'y faire face en même temps que Toby.
Chacune d'entre elle est également une raison d'apprendre des choses sur lui-même, sur la vie, la famille, l'amitié, l'honneur, le respect, ... Ce sont des valeurs qui sont mises en avant délicatement, sans forcing, et je suis certaine que les parents adoreront cet aspect du livre.

Les personnages sont très attachants, surtout Toby, auquel on peut facilement s'identifier. Il a du mal à gérer tout ce qui lui arrive, et il fera des erreurs, il hésitera et fera parfois de mauvais choix dans son aventure, mais qui l'aideront à se connaître et à avancer.
Il y a une énorme dose d'humour grâce à Egil, qui a été mon personnage préféré pendant cette lecture.
Drôle, taquin, blagueur, courageux, mystérieux et ... très félin, il apporte de la couleur et des rires à l'histoire.
C'est un récit magique qui amènera forcément des étoiles dans les yeux du lecteur, grand ou petit. Gageons que Steven Knight fera parler de lui avec cette série trépidante !

J'ai été vraiment très surprise par la fin, je ne m'y attendais pas et j'ai été très émue lors de sa lecture. J'espère que le tome 2 sera à la hauteur de ce premier volume plein de magie !
Rendez-vous chez votre libraire le 12 janvier 2012 pour découvrir tout ça.
Lien : http://archessia.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Anneso
  20 janvier 2012
Toby est un héros de quatorze ans hors du commun. Lourdement handicapé, ses seules capacités sont de déglutir et de cligner des yeux. On ne lui connait pas de parents et il vit, depuis toujours, dans un couvent, où les soeurs prennent soin de lui, et en particulier Soeur Mary avec laquelle il entretient une sincère amitié. Un jour, il reçoit une lettre d'un soi-disant docteur qui prétend être capable de le soigner. Les soeurs pensent qu'il s'agit d'une mauvaise plaisanterie. Mais une nuit, le chat qu'il connait depuis six ans et qui se prénomme Egil, se transforme en humain et, grâce à ses pouvoirs, lui permet de quitter le couvent. Ils partent rejoindre les glaces de l'Islande où il fera la connaissance d'un nouveau peuple : les Fels, qui sont dotés de capacités magiques. Mais le roi des Fels est mort et Helva Gulkin a décidé de s'emparer du pouvoir. Toby et Emma, une jeune fille venue du Soudan qui a subi un voyage tout aussi extraordinaire que notre héros, sont le seul espoir des Fels. Seront-ils à la hauteur ?
Tout d'abord, il faut savoir que ce livre est très orienté jeunesse et que j'ai eu un peu de mal à entrer dans l'histoire. Alors qu'il était incapable de se débrouiller par lui-même, à cause d'une maladie qui n'est pas réellement expliqué, la magie opère et fait de Toby un garçon comme les autres. Après un étrange périple, il va se retrouver en Islande et faire la connaissance d'Emma, une jeune fille qui vivait jusqu'alors dans la guerre et la misère. Ils apprennent qu'ils sont tous les deux de lointains descendants du roi des Fels, qu'ils sont eux-mêmes mi-humains, mi-Fels, et qu'ils ont la lourde mission de sauver tout un peuple. On va tout d'abord suivre leur apprentissage, car devenir métamorphe (c'est-à-dire avoir la capacité de se transformer en animal) n'est pas une mince affaire, puis nous allons nous retrouver en présence de scènes de combat.
Mais j'ai trouvé que ce roman s'essoufflait rapidement. En effet, on se retrouve face à de longues descriptions – parfois inutiles à mon sens – qui cassent un peu le rythme de lecture. Par ailleurs, malgré le malheur qu'ils ont connu jusqu'alors, les héros m'ont semblé relativement lisses, manquant de profondeur. A la vue de ce que furent leurs enfances respectives, on aurait pu espérer qu'ils aient un plus fort tempérament. Or, Toby se laisse porter par l'histoire, s'étonnant de ce qu'il voit, ayant peur lorsqu'il le faut, mais il ne réserve aucune véritable surprise.
Il ne s'agit pour autant pas d'un mauvais livre. On y trouve des créatures très étonnantes, l'amitié y est une valeur sûre, et on se demande ce qui va advenir des Fels. Par ailleurs, Egil m'a beaucoup amusée et la lecture de l'apprentissage de nos deux héros est très intéressante. Néanmoins, il me semble que je suis un peu passée à côté de cette lecture. Mais je serais ravie d'avoir vos avis, si vous aussi l'avez-lu.

Lien : http://decouverteslivresques..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pomfresh
  09 mai 2012
Merci aux éditions Nathan pour ce livre. La couverture est très séduisante et à la lecture du résumé, je pensais me retrouver en pleine mythologie nordique, mais que nenni.
Cette aventure réunit deux enfants humains, chacun dans leur désespoir, dans un monde souterrain, où ils peuvent enfin se réaliser, entre fantastique et réalité. On s'attache vite aux personnages et leur cause ne laisse pas indifférent.
C'est un ouvrage assez volumineux pour des jeunes lecteurs, mais tout va très vite et le rythme entrainant chasse toute possibilité d'ennui.
+ : La fluidité, le décor.
- : La fin. Bah oui, j'ai gardé mon âme d'enfant…
Commenter  J’apprécie          20
Colibrille
  03 avril 2014
Toby, paralysé de naissance, voit sa vie bouleversée lorsqu'une étrange créature lui apprend qu'un fabuleux destin l'attend. Une nouvelle vie enfouie sous les glaciers d'Islande où il pourra marcher, courir mais où il devra surtout sauver un royaume !
Une aventure pleine de fantaisie mais qui manque un peu de consistance. L'écriture peine à nous fait vivre la même aventure fantastique qu'à Toby. Quant aux personnages, ils m'ont semblé un peu lisses.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MyrtleMyrtle   05 février 2012
Je jetai le caillou dans les broussailles. Quand il atterrit, il y eut une grosse explosion. Je crus d'abord que c'était le caillou qui avait explosé pour une raison ou une autre. Mais quand la pluie de pierres soulevée par la déflagration laissa place à un nuage de poussière, Emma prononça deux mots qui me firent froid dans le dos :
- Mines antipersonnel.
Elle observa le terrain, l'air aguerri. Le vent sec et chargé de sable gémit. Je me revis atterrir et rouler à travers les broussailles... Que nous n'ayons pas sauté sur une mine relevait du miracle. Emma se tenait parfaitement immobile et je savais que je devais faire de même. Les yeux plissés, elle étudiait le sol tout autour de nous. J'essayai de me montrer optimiste.
- Peut-être qu'il n'y en avait qu'une...
Elle secoua la tête.
- Ils les installent par lots : nous sommes tombés dans un champ de mines.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Pays_des_contesPays_des_contes   11 décembre 2011
- Qu’est-ce que tu as contre le mot magique ? me demanda-t-il.
Egil lisait dans mes pensées. S’il commençait à me parler de vêtements magiques ou de quoi que ce soit de magique, je penserais forcément que j’étais en train de vivre un nouveau rêve, ce que je redoutais par-dessus tout. Je voulais que ce soit vrai parce que, même si cela faisait moins d’une heure que j’étais sorti de mon fauteuil, j’avais déjà plus que tout au monde envie de courir et de faire la course et de sentir l’air froid dans mes narines.
- Si tu n’aimes pas le mot magique, dit doucement Egil, je vais employer le mot juste : ce sont des habits féliens. Et pour que tu marches et que tu parles, je me suis servi du pouvoir félien. Toby, est-ce que ce mot-là te convient mieux ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MyrtleMyrtle   05 février 2012
- Toby, si tu décides que tu ne veux vraiment pas venir avec moi, je vais retirer mon pouvoir de ton corps sur-le-champ. Ils te remettront dans ton fauteuil où tu resteras jusqu'à la fin de tes jours sans plus jamais bouger le moindre muscle. En revanche, si tu choisis de poursuivre, tu pourras courir, danser, tomber, batailler et vivre mille vies.
Commenter  J’apprécie          10
MyrtleMyrtle   05 février 2012
Je vous épargnerai les détails peu intéressants de ma maladie, mais on a diagnostiqué que j'étais né avec presque rien qui marche. Le nom savant de cet état, c'est "encéphalopathie statique", ce qui revient pour moi à "rien qui marche". (Pourquoi est-ce-que les docteurs se mettent brusquement à parler grec quand il s'agit de vous donner des informations cruciales? Imaginez que les garagistes fassent pareil. Qu'au moment de vous expliquer précisément ce qui cloche avec votre voiture, ils passent sans prévenir au mohican.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
MyrtleMyrtle   05 février 2012
- Impressionnant, non? commenta Egil avec une pointe de fierté. A côté, le monde des humains fait vraiment pain rassis. Et l'odeur... on dirait qu'il est resté enfermé longtemps dans un sac. Notre monde sent... le cuir de chaussure chaud. Et les folles aventures... Tu ne penses pas?
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : monde souterrainVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura




Quiz Voir plus

Livres et auteurs chez PKJ (pocket jeunesse)

Qui est l'auteure de "Eleanor & Park" et "Carry on" ?

Cat Clarke
Marika Gallman
Rainbow Rowell
Jo Witek

20 questions
75 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature pour adolescents , jeune adulteCréer un quiz sur ce livre