AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782266316002
288 pages
Pocket (17/06/2021)
4.27/5   49 notes
Résumé :
Pour évoquer l’enthousiasme qu’il suscite aujourd’hui, on parle de “boom”, de “phénomène”, de “déferlante”. Deux millions et demi d’individus pratiquent le yoga en France. Trois cents millions dans le monde.
Je fais partie de cette masse en constante expansion. Je suis journaliste et je fais du yoga depuis dix ans. Je l’enseigne depuis deux. À Paris, en Inde ou en Californie, je peux pratiquer un yoga qui me sera toujours familier, mélange de philosophie indi... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
4,27

sur 49 notes
5
3 avis
4
7 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Arimbo
  19 novembre 2021
Bien que je ne pratique pas personnellement le yoga (mais plutôt la méditation), j'attendais de ce livre, qui m'a été prêté par un proche, une meilleure compréhension de cette discipline, de cet art, qui restait pour moi un peu mystérieux et je dois l'avouer, un peu suspect, au vu de mon souvenir de la période hippie et du flower power des Années 60-70 .
Je n'ai pas été déçu. Voilà un ouvrage remarquable écrit par une journaliste qui pratique et commence à enseigner le yoga à mi-temps.
Remarquable car le livre explore toutes les facettes du yoga et j'ai appris plein de choses.
Il ne s'agit pas d'un livre pour la pratique du yoga, mais le propos de l'auteure est plutôt de nous faire comprendre ce qu'est le yoga, ou plutôt ce que sont les yogas à l'heure actuelle, son histoire surtout moderne, au 20ème siecle, ses implications politiques, son rôle économique, ses bienfaits pour la santé, etc…
Par ailleurs l'auteure nous fait partager ses interrogations sur sa propre pratique, en nous parlant de ses différentes voyages, en Inde, aux États-Unis ou ailleurs, de ses échanges aussi en France avec d'autres enseignants, pour finalement conclure de façon originale, après nous avoir exposé tout cela, sur son idée personnelle de ce qu'est l'authenticité de la pratique du yoga.
C'est un livre très riche, très « honnête », dont le but n'est pas, à l'évidence, de faire la promotion de cette discipline, et dont l'intérêt est, à mon point de vue, qu'il ne se contente pas d'une revue bibliographique, mais y mêle la relation de l'expérience personnelle de l'auteure.
On y découvre par exemple que le yoga pratiqué nos jours n'est pas cette discipline millénaire que certains, dont le gouvernement actuel de l'Inde, cherchent à nous vendre.
Non, le yoga, dont on retrouve certes des témoignages dans des textes très anciens, a surtout été façonné au 20ème siècle par une série de gourous entreprenants et dynamiques, installés principalement en Californie, et pour beaucoup américains, tout en ayant des racines indiennes, mais pas toujours.
Son expansion formidable dans les années 60 tient, entre autres, au sens des affaires des gourous, et à l'amplification donnée par des vedettes d'Hollywood, et plus généralement du show-biz (ainsi l'exemple célèbre des Beatles). Ainsi se sont constituées des sortes d'entreprises multinationales, avec la tentation pour certaines, de « breveter » leur enseignement, ce qui a échoué.
L'auteure nous apprend aussi qu'il y a deux tendances, ou deux écoles principales, de la pratique du yoga. L'une est essentiellement axée sur l'exercice physique, voire la performance. Ce courant a d'ailleurs cherché à faire reconnaître (sans succès) le yoga comme un sport. L'autre, plus souvent pratiqué en Inde, vise à équilibrer travail physique et psychique, à faire de la pratique un tout, et en cela sans doute plus proche du yoga des temps anciens.
Et puis, parmi les autres chapitres, que je ne commenterais pas tous, j'en ai noté un, très instructif, qui aborde les liens entre yoga et politique, qui rappelle notamment que, dans son histoire, les yogis n'ont pas toujours été des hommes pacifiques, mais au contraire, de terribles guerriers, mais aussi qu'il est actuellement revendiqué comme trésor national par les nationalistes indiens, et le premier d'entre eux, le Premier Ministre Narenda Modi, et en quelque sorte utilisé comme arme d'un « soft power»
Un autre chapitre relate quelques exemples des bienfaits du yoga, à la fois d'expériences le montrant comme moyen de soutien complémentaire dans la guérison de maladies graves, mais aussi dans son pouvoir d'atteindre, pour tout un chacun, un état de bien-être physique et psychique, par un parcours, l'auteure y insiste, difficile et souvent douloureux.
Enfin, l'auteure étant pratiquante et enseignante, elle nous livre au détour de certains chapitres et d'un épilogue passionnant, ses expériences personnelles et son propre point de vue.
En conclusion , un livre passionnant sur le yoga « dans tous ses états ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          255
Escartefigues
  20 août 2021
Le yoga est aujourd'hui très à la mode. En France, on ne compte plus les salles qui proposent des cours de yoga, une discipline aujourd'hui essentiellement appréhendée sous l'angle physique dont l'origine est un corpus philosophique traditionnel qui remonte au début du 1er millénaire de notre ère. Marie Kock, une journaliste qui a suivi un parcours pour devenir professeur de yoga, a mené une enquête intéressante et distanciée sur les origines du yoga, l'histoire de sa pratique en Occident (la Californie comme terre de prédilection, l'accueil des « gourous », la publicité faite par les vedettes d'Hollywood et de la chanson etc.) Elle montre également bien comment le yoga est devenu un puissant objet de marketing associé à un mode de vie empreint de principes écologistes qui peut devenir niais quand il singe des principes ou des gestes exotiques sans recul. C'est un livre assez complet qui balaye de nombreux sujets associés au yoga : la santé, l'économie, les phénomènes d'acculturation, les suites de la colonisation, le nationalisme hindou etc. Un livre agréable à lire, personnel et bien documenté qui permet de se faire une idée plus claire sur l'existence du yoga aujourd'hui et les enjeux généraux qu'il recoupe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jelydragon
  28 juillet 2021
Ce livre est un essai qui nous relate l'histoire du yoga et comment il a conquis le monde. L'autrice Marie Kock est journaliste, mais également pratiquante et enseignante de yoga.
Je fais du yoga depuis des années, d'abord en salle avec un professeur durant plusieurs années, puis seule avec youtube comme support. A une époque le yoga m'a passionnée, j'en ai même longuement parlé par ici, mais depuis quelques temps je ne m'y retrouve plus. J'ai perdu la flamme et j'en suis même venu à me demander si le yoga était bon pour moi, au vu de l'évolution de mes problèmes de dos.
J'ai plusieurs fois essayé de comprendre l'histoire du yoga, ses origines que l'ont dit ancestrales, mais à chaque fois les différentes informations que je trouvais étaient confuses et j'étais dans le flou à ce sujet, ce livre m'intéressait donc tout particulièrement, il était dans ma wish list et c'est à l'occasion de sa sortie en poche que je l'ai vu apparaitre lors d'une opération masse critique sur le site de babelio, je n'ai pas hésité une seconde avant de le choisir et j'étais vraiment contente de le recevoir. Merci aux éditions Pocket pour l'envoi.
Et j'ai trouvé cet essai passionnant, il a répondu à la plupart de mes questions. le yoga que l'on pratique aujourd'hui n'a rien à voir avec ce qu'on appelait yoga aux origines. le yoga postural n'est pas aussi vieux qu'on veut nous le faire croire et n'a rien d'ancestral en tout cas.
Comment tout cela s'est développé, comment le yoga s'est propagé depuis l'Inde, vers les Etats Unis, où il a été popularisé et comment c'est devenu très commercial, mais aussi politique pour l'Inde, tout est parfaitement expliqué et très intéressant.
J'ai appris énormément de chose, cet essai est bien écrit, très clair et instructif. Et je pense aussi avoir pris conscience que tout cela ne me correspond pas et que j'attendais probablement trop de ma pratique, sans m'y investir suffisamment et que l'aspect spirituel du yoga ne m'attire pas.
J'ai l'impression que cet essai est tombé à pic dans mon cheminement personnel. Je le recommande vraiment à ceux que ce sujet intéresse.
Lien : http://jelydragon.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Poudreboum
  16 janvier 2023
Pratiquant le ashtanga depuis bientot 10 ans, j'ai dévoré cette lecture. Si vous pensez que le yoga tel que vous le pratiquez est l'héritage ancestral direct de toute la sagesse asiatique (ce qui est souvent sous-entendu soyons honnêtes), n'hésitez pas à vous plonger dans ce livre qui, d'un oeil bienveillant, remet tout de même l'église au milieu du village.
Commenter  J’apprécie          10
lanard
  26 août 2021
D'aucuns trouveront peut-être la position de l'auteur ambiguë. En effet Marie Kock est ici à la fois juge et partie. Son approche n'est pas extérieure puisque elle pratique et enseigne le yoga. En fait sa défense du yoga ne se fonde que sur son expérience intérieure : elle dit que cela lui fait du bien et que d'autres en ont la même expérience. Mais ce qui est remarquable dans ce livre, c'est que tout en ne proposant aucune explication (scientifique ou spirituelle) à ces bienfaits, elle dresse une histoire honnête de la pratique du yoga qui prend le risque de présenter celle-ci comme infondée et arbitraire et uniquement déterminée par des phénomènes de modes.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
petitefadettepetitefadette   30 octobre 2020
Néanmoins, j'ai découvert aussi lors de cette retraite que le monde du yoga mélange souvent - ce que j'ai vu en Thaïlande, je l'ai vu à nouveau à Paris, à Los Angeles et même en Inde - et sans réserves les pratiques les plus accessibles des sagesses anciennes : mandala indien, "dreamcatchers" amérindiens, alimentation ayurvédique, lecture des taos et philosophie du "moment présent". Une sorte de menu best-of de la spiritualité, qui ne s'encombre jamais de contexte géopolitique, d'histoire, ni de pensée critique. Avec la mondialisation du yoga s'est créé un espace culturel mondialisé, qui emprunte aux autres cultures traditionnelles ce qui l'arrange pour constituer une philosophie hybride, capable de satisfaire le plus grand nombre. Sauf que, pour plaire au plus grand nombre, cet agrégat métaphysique qui n'hésite pas à se présenter comme une science ne s'embarrasse pas toujours de vérité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Rafael11Rafael11   25 mars 2021
Tout l'intérêt du yoga, c'est la respiration. Le souffle ne peut pas ne pas avoir d'effet sur le cerveau. Comme je dis souvent, cela crée de l'optimisme cellulaire. Avec la respiration, on s'adresse à l'organisme profond qui a besoin d'oxygène. C'est ça qui fait la force de l'Inde dans ces pratiques : travailler sur la charnière entre le physique et le spirituel. Et cette charnière-là, c'est l'air qu'on respire (Eva Ruchpaul
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Rafael11Rafael11   25 mars 2021
Cette philosophie du yoga, même dans ses versions déjà digérées et adaptées aux esprits occidentaux pour être plus séduisante, vient combler un manque : celui de la promesse d'une transcendance. Le yoga sous-entend, même dans ses formes les plus laïques, les plus débarrassées du vocabulaire mystique, la possibilité d'une spiritualité. D'une spiritualité légère, moins encombrante qu'une religion, et personnalisable à l'envi. Le yoga est tellement vaste et protéiforme que l'on réussira toujours à y trouver ce que l'on est venu y chercher.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Rafael11Rafael11   25 mars 2021
Savoir d'où vient le yoga, comment et sous quelle forme il nous est parvenu, ce qu'il est mais aussi ce qu'il n'est pas, accepter qu'il n'est pas et n'a jamais été une discipline figée dans le temps et dans l'espace, peut peut-être heurter notre désir de simplification, notre besoin d'un moyen rapide et soulager nos souffrances, notre croyance magique en l'existence d'une philosophie et d'une pratique prête à l'emploi. Pourtant […] cela n’empêchera pas les bienfaits qu'il procure ni ne diminuera sa richesse
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Jop93Jop93   15 mars 2020
La pratique du yoga, c'est aussi avoir la chance d'affronter sa propre solitude avec les autres. Pas besoin de se parler, le yoga est en lui-même un langage.
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Marie Kock (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie Kock
Le mouvement #MeToo a mis en lumière les difficultés des relations hétérosexuelles, régies par des logiques patriarcales, de violence, d'inégalités et de domination. Depuis, de nouveaux modèles de couple et de famille émergent, désirables, et avec eux l'horizon du célibat et de non-parentalité. La productrice de France Culture, Adila Bennedjaï-Zou, autrice du podcast “Ex-ologie : une vie de célibataire” (Les Pieds sur Terre) et l'essayiste Marie Kock, journaliste autrice de Vieille fille. Une proposition (La Découverte) en discutent.
#metoo #célibat #etmaintenant _____________
Retrouvez-nous sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture TikTok : https://www.tiktok.com/@franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : yogaVoir plus

Autres livres de Marie Kock (1) Voir plus




Quiz Voir plus

La littérature indienne : etes-vous intouchable ?

Quel est le nom de l'ancienne propriétaire de la maison qu'occupe le couple dans "Loin de Chandigarh" de Tarun Tejpal ?

Fizz
Karine
Catherine
Angela

10 questions
95 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature indienne , indeCréer un quiz sur ce livre