AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Alain Defossé (Traducteur)
EAN : 9782757823675
448 pages
Éditeur : Points (03/06/2011)

Note moyenne : 3.02/5 (sur 20 notes)
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Seuil, Policiers - 01/2010)
ISBN : 9782020979481


Cela fait sept ans que Frank Temple a appris L'horrible secret de son père : héros de la guerre du Vietnam, celui-ci l'était bien mais c'était aussi un tueur à gages, cette double existence le conduisant au suicide.

Bouleversé, Frank a passé sept ans à fuir ce sombre héritage et ne peut croire que son père ait été si ignoble: apr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
gridou
  25 avril 2013
Frank Temple 3ème du nom...Un nom lourd à porter. Une hérédité pesante. D'autant plus pesante, que durant toute son enfance, au lieu de lui apprendre à jouer au base ball ou au basket, son père a appris à Frank à se déplacer sans bruit, à tirer, à désarmer un adversaire. Un véritable entraînement de guerrier.
Après la mort de son père, Frank passe 7 ans à essayer de revenir à une vie normale, sans violence, à retrouver le droit chemin.
Mais quand il reçoit un coup de fil lui annonçant que celui qui a vendu son père est de retour, il oublie ses bonnes résolutions et fonce tête baissée à Tomahawk pour se venger.

Aucun doute là-dessus, Koryta sait raconter une histoire et prendre le lecteur dans ses filets.
Le personnage de Frank, torturé par son passé, est très bien campé, hyper attachant. Il est héroïque, doué, honnête et droit, et en même temps a du mal à lutter contre l'instinct de tueur qui sommeille en lui, celui que son père lui a inculqué.
Et puis quand on sent poindre un embryon d'attirance entre lui et la garagiste...on est carrément happé par l'histoire.

Un polar vraiment agréable à lire, plein d'action et au scénario bien ficelé, qui n'apparaîtra probablement pas dans mon classement des meilleurs polars de l'année (parce que quand même pas exceptionnel) mais un vrai bon moment de lecture.
Lien : http://lesgridouillis.over-b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
rabbid
  26 décembre 2012
Un excellent polar !
Les personnages sont attachants, on se prend tout de suite au suspence. Dans cette histoire de vengeance, de relation père/fils qui prend une dimension tout de suite différente lorsque le père est considéré comme un monstre, l'histoire de ce jeune homme à l'enfance troublée ne peut qu'aboutir à une fin violente. Comment l'aimer, ou comment ne pas l'aimer ?
A côté du héros, son pendant féminin et une autre relation père / fille, difficile.
Le tout écrit dans un style très classique, du polar comme on l'aime, noir et sanglant.
Commenter  J’apprécie          00
chris973
  30 avril 2018
Après la mort du privé , j'ai l'occasion de lire ce livre.
Au niveau du style on est pas dépaysé j'ai l'impression que tous les auteurs américains ont le même style (ou alors c'est les traducteurs)
Sur l'histoire elle est quelquefois confuse et on a l'impression de longueurs. Mais elle reste originale et qu'est-ce que l'on demande de plus à un livre ...
Commenter  J’apprécie          00
BurggraeveDidier
  30 octobre 2016
Je n'ai pas dépassé la moitié du livre. Il n'y a pas grand chose qui se passe et je trouve que cela fait trop cliché Amérique profonde série B. Je n'y ai pas trouvé un intérêt quelconque.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   26 décembre 2012
Le problème avec ces engins modernes et sophistiqués, c’était tous les petits trucs qu’on ne pouvait pas voir. Les capteurs, les puces électroniques et Dieu sait quoi encore. Certains devaient être cachés sous le pare-chocs, il devait donc déterminer à quoi chacun pouvait bien servir avant de le déposer.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 décembre 2012
De l’argent souillé de sang, naturellement ; le dépenser en haïssant la manière dont il avait été gagné faisait de lui un hypocrite dans le meilleur des cas, et dans le pire quelque chose d’infiniment plus sombre ; cela dit et quoi qu’il en soit, l’argent était là.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 décembre 2012
Un certain type de gens sur cette terre aiment bien se déplacer incognito, et parmi ceux-ci quelques-uns se retrouvent suivis à la trace par d’autres. Un dealer ? Un braqueur de banque ? Y avait-il des flics sur sa piste grâce à ce gadget ?
Commenter  J’apprécie          00
chris973chris973   30 avril 2018
Steve Gomes avait réussi à le convaincre d'abandonner sa ligne fixe pour un portable en lui disant qu'on pouvait y passer des appels longue distance gratuits et que cela évitait d'être harcelé par ces emmerdeurs du télémarketing.
(p 167)
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   26 décembre 2012
Mieux valait pouvoir avancer sans être alourdi par une quantité de trucs qui ne font que vous rappeler le passé.
Commenter  J’apprécie          00

Video de Michael Koryta (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michael Koryta
Michael Koryta - Une tombe accueillante
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2008 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre