AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2847202846
Éditeur : Gaïa (02/01/2013)

Note moyenne : 3.2/5 (sur 15 notes)
Résumé :
1941. Deux frères norvégiens engagés volontaires dans l’armée allemande ont déserté. Ils errent dans les environs de Kirkenes, dans le nord de la Norvège près de la frontière russe. Alors qu’ils pensent avoir trouvé refuge dans une chapelle, ils sont surpris par le pasteur et son fils. Ceux-ci ne parviennent pas à dissimuler leur secret, et la crainte qu’il soit découvert. La chapelle renferme un trésor : une icône de grande valeur, cadeau d’une ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
christinebeausson
  26 août 2014
Attention, départ pour des lieux magiques.
Kirkenes, extrême nord de la Norvège tout près de la frontière russe. Ville à la limite de 3 mondes que tout oppose : les déjà européens, les russes et le peuple Sami, détenteur de ses propres valeurs.
Longyearbyen, grande ville du Spitzberg, (la plus grande île de l'archipel du Svalbard, à moins de 500 km de la pointe nord de la Norvège).
Particularité : depuis le 9 février 1920 toutes les îles situées entre 74° et 81° de latitude nord et 10° et 35° de longitude est sont sous souveraineté norvégienne et ces îles sont déclarées zone démilitarisée. Cependant, selon les termes du traité, les citoyens de divers pays ont le droit d'exploiter les ressources naturelles « sur un pied d'égalité absolu ». Curieuse situation !
Voilà le point de départ, une région isolée de tout, qui a été pendant quelques temps le lieu de batailles économiques liées à l'exploitation de mines de charbon, et surtout de base stratégique pour les études météorologiques. le livre, respecte la grande Histoire. Monica nous promène dans ces temps troublés et troublants et, en même temps nous distille une intrigue qui nous entraîne dans ce grand nord avec une icône....
Après à nous de nous y retrouver entre ce qui c'est vraiment passé et ce que l'auteur a imaginé.
Les faits réels : la seconde guerre mondiale et ses expéditions dans l'arctique, le détournement d'un brise glace pour rejoindre le monde libre, l'évacuation de l'archipel, l'opération fritham, l'exécution des norvégiens mutins, ... L'intrigue retrace des événements incroyables et tragiques au Svalbard. Découverte d'un pan méconnu de l'histoire norvégienne.
Et la pure fiction : avec des meurtres, le vol d'un objet peut être précieux mais surtout symbolique d'une culture, d'un peuple qui a été oublié, qui n'est pas considéré comme existant, dont les valeurs sont piétinées. Rencontre avec des hommes invisibles, pour lesquels les frontières ne veulent pas dire grand chose !
Au milieu de tout ça une histoire humaine, la volonté d'être reconnu par ces pairs, la recherche de la résolution d'une énigme d'hier.
La reconnaissance est une valeur indispensable à une certaine qualité de vie et à une vraie estime de soi ... Passer sa vie à habiter des personnages auxquels on finit par croire, ce n'est pas une sinécure.
Plus qu'une visite virtuelle d'une région très peu touristique, nous allons à la rencontre d'une vie d'un autre temps dans un monde inhospitalier, avec des hommes qui un jour arrivent sur ces terres inconnues, qui pourtant y retournent encore et encore, la magie du grand nord, l'impression peut être de découvrir l'extrême, de se confronter à l'impossible, à chacun ses chimères et ses rêves !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
oran
  09 avril 2017
J'ai rencontré au Salon du Polar 2016, à Villeneuve-lès-Avignon, MONICA KRISTENSEN, une éminente glaciologue norvégienne (première femme à avoir dirigé des expéditions en Arctique et Antarctique). Elle est aussi une talentueuse écrivaine et ses romans policiers s'inspirent de ses expériences scientifiques, notamment des opérations menées dans l'archipel le plus septentrional du continent européen le Svalbard.
Nous avons échangé quelques mots en anglais, en français et elle m'a aimablement dédicacé ce livre.
L'intrigue démarre en 1941 en Norvège. Ottar et Nils, deux jeunes norvégiens ont intégré les Waffen SS. Mais ils vont vite déchantés et désertent. Ce sera le début d'une cavale sanglante, la découverte et le vol d'une icône russe de très grande valeur. Soixante ans plus tard, les Vétérans qui ont combattu dans cette zone géographique, amis et ennemis d'alors , décident de se retrouver au Svalbard , une dernière fois.
Le récit joue sur de nombreux analepses pour nous permettent de connaitre ce qui se passa en 1941, de progresser dans l'histoire en découvrant ce qui va advenir lors de ces retrouvailles .
Outre l'intérêt du récit , j'ai découvert une facette très intéressante de la guerre 39/45 en Norvège, une Histoire qui présente certaines similitudes avec celle de la France : invasion et occupation de la Norvège par la Wehrmacht, capitulation de l'armée norvégienne, mis en place d'un gouvernement collaborationniste , fuite en Grande-Bretagne du roi Haakon VII refusant de se plier aux injonctions de l'Allemagne nazie , constitution d' un gouvernement d'exil , organisation d'une Résistance…
C'est cela aussi l'intérêt d'un bon livre !
Et puis il y a aussi quelques descriptions de paysage magnifique, le soleil de minuit....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          123
pdupaty
  19 mars 2015
A notre époque dans le Svalbard, archipel du pôle nord situé à l'extrême nord de la Norvège, des vétérans anglais, allemands et norvégiens de la seconde guerre mondiale se retrouvent en souvenir de l'opération Fritham, qui était une tentative par les Anglais de libérer l'archipel pour avoir un contrôle stratégique des stations météorologiques en zone arctique et, accessoirement, des mines de charbon.
En 1941, un Norvégien engagé dans la Waffen SS déserte le front Est avec son frère. Ils se réfugient à Kirkenes, au nord de la Norvège (mais sur le continent) et tuent le pasteur de l'église pour une icône russe orthodoxe de grande valeur.
A mi-chemin entre polar, roman d'espionnage et roman historique, ce roman renvoie à chaque chapitre d'une époque à l'autre, les deux étant liées. Ca met aussi en lumière un épisode très peu connu de la seconde guerre mondiale. Par contre, il manque quelque chose pour que j'accroche complètement. Il n'y a pas beaucoup de suspense puisqu'on sait quasiment d'entrée qui a joué quel rôle. Mais ça, ce n'est pas un problème, l'intérêt est surtout de connaître les imbrications entre les personnages. Mais justement, l'auteure ne s'attarde pas trop sur ses personnages, elle ne développe pas assez leurs personnalités et leur psychologie. du coup, on ne s'y attache pas vraiment. J'ai préféré en fait l'aspect historique que le côté polar / roman d'espionnage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Zarps
  29 juin 2014
Un livre de saison en ces temps de commémoration du Débarquement en juin 44. Ici, nous sommes en Arctique, au Svalbard plus exactement. Un groupe de vétérans (norvégiens, anglais, allemands) se réunit pour se souvenir de l'opération Fritham. Mais de lourds secrets vont être dévoilés et les héros d'hier ne sont pas forcément ceux que l'on croit.
Alors, bien sûr, dès le départ on sait beaucoup de choses sur les personnages et on devine plus ou moins ce qui a pu se passer. Mais l'essentiel n'est pas là. L'atmosphère, l'ambiance, la psychologie des personnages priment. Qu'a-t-il bien pu se passer dans la tête de ce jeune norvégien en 1941 ? Qu'est-il devenu aujourd'hui ? Quel liens les rapprochent et qui mettra en lumière les failles de chacun ?
Un bon roman d'ambiance, qui mêle la Seconde Guerre mondiale dans ces aspects les moins connus (le combat pour les prévisions météorologiques dans le Nord de l'Europe) et le souvenir de ces années de guerre qui ont bouleversées le destin de ces hommes.
Une lecture qui m'a emballée, j'ai hâte de découvrir les autres textes de l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pris
  05 août 2014
Opération Fritham est un très bon roman policier alternant l'époque actuelle, avec une réunion de vétérans ayant participé à une même opération militaire dans l'Arctique mais de nationalités et de bords différents, et des événements qui ont eu lieu pendant la Seconde Guerre mondiale dans le nord de la Norvège.
Dès le début on suit l'assassin dans sa jeunesse mouvementée et sanglante -il n'y a donc guère de mystère pour le lecteur. Cependant, il est très intéressant d'aborder le thème de l'enquête policière sous l'Occupation allemande et de ses limites, ainsi que celui du camp que la plupart des Norvégiens ont choisi (ceux qu ont suivi leur roi ou qui se sont engagés aux côtés de l'Allemagne).
Je le conseille vivement à tous les amateurs de Henning Mankell.
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (1)
Actualitte   20 mai 2013
Sous la lumière particulière du soleil de minuit, à travers des paysages étonnants et déroutants qui révèlent, une fois de plus, que l'archipel des Svalbard est unique, encore authentique et décidemment attirant malgré un climat austère et une Histoire parfois sombre et ambigüe.
Lire la critique sur le site : Actualitte
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
christinebeaussonchristinebeausson   23 août 2014
D'ici peu, d'anciens amis deviendraient des ennemis, et les ennemis entre eux ne se considèreraient plus comme des êtres humains. Dans les deux camps, les soldats auraient oublié pourquoi ils se battaient. Personne ne sortirait gagnant de ce conflit qui semblait n'avoir qu'un seul but : se maintenir en vie jusqu'au lendemain.
Commenter  J’apprécie          30
namelessnameless   13 août 2014
« Ils étaient vieux maintenant. Mais ça allait plus loin que ça. Ils n'étaient plus les mêmes qu'autrefois, un demi-siècle de progrès social et le quotidien les avaient changés […] Ne serait-il pas temps de laisser le passé derrière eux ? »
Commenter  J’apprécie          30
oranoran   09 avril 2017
« Mon Dieu, comme c’est beau ! « Sebastian Rose pressa son visage contre la fenêtre. Sous leurs pieds, la cime des montagnes et les glaciers s’égrenaient comme un collier de perles brillant dans le soleil de minuit.
Commenter  J’apprécie          20
le-mange-livresle-mange-livres   14 mars 2015
Ces derniers mois son engouement avait commencé à retomber. Pour être parfaitement honnête même, il s'ennuyait un peu. Le train-train quotidien avait repris le dessus. Il restait de plus en plus souvent devant la fenêtre à regarder le mauvais temps qui faisait rage à l'extérieur.
Commenter  J’apprécie          10
christinebeaussonchristinebeausson   26 août 2014
Knut sourit intérieurement en repensant au lensmann de Drevsjø qui avait eu le carbone et la machine à écrire comme seuls outils de travail jusque tard dans les années 1980.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Monica Kristensen (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Monica Kristensen
Kristensen alla scoperta del profondo Nord
autres livres classés : norvègeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr