AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782811655389
Éditeur : Pika Edition (04/03/2020)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Autrefois, nombreux furent les aventuriers à se mettre en quête des dragons colossaux qui se dissimulaient dans les cieux… Aujourd’hui, le Quin Zaza est l’un des rares dirigeables dragonniers encore en activité. Chacun a ses raisons d’embarquer et de poursuivre les dragons qui sillonnent les mers de nuages : pour l’argent, pour fuir la vie terrestre ou pour les denrées que ces créatures offrent ! Mais à chaque voyage,c’est la vie de tout l’équipage qui est en danger... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
MassLunar
  10 mars 2020
Drifting Dragons... Une petite surprise de fantasy iconoclaste pour ce début Mars.
Je préviens de suite : Drifting Dragons ou D.D tant qu'on y est ne plaira pas aux vegan ni aux défenseurs des animaux y compris fictifs car ce premier volume nous plonge dans le bain en nous contant l'épopée de chasseurs et dépeceurs de dragon ni plus ni moins. Vous remplacez un navire par un dirigeable, des baleines par des dragons et vous avez l'impression de suivre un équipage de baleiniers qui aurait sans du séduit notre cher Melville. La finalité de la chasse aux dragons n'est autre que leur viande (apparemment succulente), leur huiles , leur os et j'en passe... C'est un scénario en apparence simple mais très efficace qui a le mérite de se recentrer sur l'essentiel. Une traque intense entre l'homme et l'animal.
Je trouve l'idée plutôt rafraîchissante en quelque part. Taku Kuwabara nous propose un titre de fantasy qui ne cherche pas à jouer la morale tout en n'étant pas non plus un titre réellement bourrin. Les confrontations sont dantesques et les apparitions dragoniques plutôt marquantes.
Le mangaka, dont c'est le premier titre publié en France, pose donc un univers symboliquement à contre-pied et qui joue la carte d'une aventure franche et plutôt attachante.
Ce premier volume sert parfaitement son office en nous présentant légèrement une galerie de personnages sympathiques même si nous en sommes encore qu'en surface. En comparaison, je trouve les bestiaux bien plus attrayants que les humains. Justement, les dragons bénéficient d'un design assez sympathique dans lequel l'auteur fait d'abord ressortir une certaine monstruosité un peu extravagante, plus "bestial" en quelque part que l'image iconique et gueularde que nous avons habituellement du dragon. C'est plutôt sympa et cela promet des rencontres intéressantes.
Je ne vais pas crier à la perfection car pour moi ce volume 1 n'est pas non plus une introduction du tonnerre. Même si quelques passages sont plutôt réussies comme , d'autres sont au final assez dérisoires telle que . le héros Mika apparaît quant à lui comme un personnage un peu lisse uniquement guidé par son estomac. Ces défauts inhérents à un premier volume restent malgré tout acceptables et il faudrait être complètement insensible à ce titre de fantasy un brin steampunk qui nous fait ressentir une véritable chasse céleste.
Une première chasse attrayante en espérant que le second volume nous en offre encore davantage avec un peu plus danger et d'enjeu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marlene_lmedml
  04 mars 2020
En découvrant la couverture et le résumé de cette nouvelle saga, j'ai de suite eu envie de me plonger dans cet univers... Je n'avais pas spécialement d'attente vis à vis de cette lecture, mais je vous avoue que je ne m'attendais pas au contenu de ce premier tome.
Mon avis est un peu mitigé mais pas suffisamment pour me stopper net dans la lecture de cette série. Je découvrirai donc la suite pour me faire un avis plus tranché. En ce qui concerne ce début, j'ai été surprise à différents niveaux. Il faut savoir que j'aime énormément les dragons, ces créatures mythologiques majestueuses. J'ai eu du mal à m'y retrouver avec ceux de Drifting dragons. J'ai trouvé la représentation de ceux-ci originale et en même temps très perturbante. Vous allez donc découvrir des dragons "rares" ayant des formes particulières. Cela dénote une envie de s'émanciper de ce que l'on peut s'imaginer quand on pense aux dragons tels que nous les connaissons. Cela m'a perturbée mais ce n'est pas le point qui m'a "dérangé" dans l'histoire.
Dès la première page, on est propulsé sur Quin Zaza, l'un des rares dirigeables dragonniers encore en activité. L'ambiance est haletante, nos personnages s'activent dans tous les sens avec pour seul objectif de pourchasser des dragons rares pour de multiples raisons... Pour leur viande, leur huile, leurs organes et parfois pour la prime offerte. C'est à ce moment-là que je me suis interrogé sur les tenants et les aboutissants de cette histoire. Va-t-il y avoir une quelconque morale ? Ou est-ce uniquement le quotidien d'un équipage risquant sa vie chasse après chasse ? Nous n'avons pas réellement de réponse en terminant cet opus.
Si j'ai lu ce premier tome avec facilité et intérêt, cette lecture a quand même eu un goût amer. J'ai eu du mal à m'attacher à l'équipage, Mika m'a insupporté, heureusement j'ai vraiment aimé Takita et Vana qui ont une vision de leur mission moins dénuée d'émotion.
Takita est un personnage central, nouvelle recrue à bord du Quin Zaza, elle va devoir se faire sa place dans un univers masculin et apprendre les ficelles du métier. Elle se retrouve au coeur de l'action et devra faire face à des dangers de taille. Comme elle, on découvre la vie à bord du dirigeable, on tâtonne dans cet univers fantastique qui nous est totalement inconnu.
Humains et dragons cohabitent dans un monde fantasy plutôt convaincant, nos héros embarquent sur le Quin Zaza pour diverses raisons, et j'espère que nous les connaîtront dans les tomes à venir. le côté dénué d'humanité envers les dragons m'a perturbé, je dois l'avouer. Hormis cela, j'ai été soufflé par le réalisme des graphismes. Cela colle parfaitement à l'univers, l'ambiance est exaltante et on ne s'ennuie pas une seule seconde. Les illustrations sont très détaillées, on plonge tête baissée dans le monde des dragonniers. On n'a aucun mal à s'imaginer les combats d'une rare intensité, les dangers insoupçonnés dans ce ciel.
En bref, un premier opus déroutant qui m'a laissé une impression mitigée quant à la finalité de l'histoire. Taku Kuwabara nous offre un manga de fantasy qui a le mérite de m'avoir surprise. J'ai été de suite immergée dans ce monde particulier, au milieu de personnages de tous horizons à la poursuite de dragons aux formes étranges. Les graphismes sont certainement le point fort avec un coup de crayon agressif et d'une précision sans faille. Beaucoup de détails, un univers richement décrit et des rebondissements qui donnent du rythme à l'histoire. Je ne me prononce pas totalement sur les bémols que j'ai mentionnés dans mon avis, je trancherai avec le second tome. Si vous aimez les univers fantasy steampunk, les combats épiques et les montées d'adrénaline, alors n'hésitez pas mais attention, il est question de chasse aux dragons avec tout ce que cela implique.
Lien : http://encore-un-manga.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
enairolf
  15 juin 2020
La couverture de ce manga a tout de suite attiré mon attention. Je l'ai trouvé vraiment merveilleusement belle. Elle nous promet un manga relativement beau et intéressant à suivre. le thème abordé est d'autant plus intéressant, les dragons, ces créatures légendaires et majestueuses! Ne sont elles pas incroyables? Un manga avec pour thème principal les dragons? Je signe directement! Malgré une bonne lecture dans l'ensemble, certains points m'ont un peu dérangés, je vous explique en détail après!
Le coup de crayon du mangaka est remarquable! Les illustrations sont vraiment magnifique! Ça se voit déjà rien qu'à la couverture de toute façon! Ça se lit extrêmement vite, pour ma part en moins de 20 minutes la lecture était terminé. La beauté des illustrations y est pour beaucoup, selon moi. A chaque page je me suis émerveillé devant ce si beau coup de crayon. Rien que pour ça, c'est une merveilleuse découverte.
Concernant l'histoire, et c'est là qu'on rentre dans ce qui m'a légèrement dérangé, on va suivre l'équipage du Quin Zaza, un des derniers dragonniers en activité. Leur but? Chasser les dragons dans les airs et les revendre derrière. Alors je sais que ça dépend des gens, certains ne vont pas être dérangé par ce point, d'autres vont au contraire crier au scandale. Moi personnellement ça m'a un peu dérangé, ça m'a mis mal à l'aise en fait. Les voir chasser les dragons c'est un fait. Mais les voir les dépecer et les manger juste après, ça m'a foutu un coup pour tout vous dire. Je sais bien que ce n'est qu'un manga mais tout de même. C'est assez déroutant à voir quand même. Surtout que chaque chapitre est ponctué par une recette de cuisine, encore plus dérangeant.. Ils chassent les dragons pour survivre mais j'ai plus l'impression d'avoir assisté un un braconnage en pur et due forme.. C'est vraiment CE point là qui m'a énormément dérangé pendant ma lecture.
On va donc suivre plusieurs membres de l'équipage de ce dragonnier. En particulier Takita, une nouvelle qui essaye tant bien que mal de se faire une place et ce n'est pas forcément très facile. On a ensuite Vanabel, que j'ai trouvé très intrigante dans sa façon d'être, elle parait très froide, comme si elle ne ressentait aucune émotion, il me tarde d'en savoir un peu plus sur elle. Mika, quant à lui, je ne sais pas trop quoi penser de lui, il m'a autant plu qu'il m'a gonflé. Je suis vraiment perplexe devant ce personnage. Il est totalement accro aux dragons, quitte à désobéir aux ordre tant qu'il peut attraper un dragon pour pouvoir le manger ensuite. J'attends de voir la suite pour en apprendre plus sur ce personnage.
Malgré tout ce fut une assez bonne lecture, certes qui m'a un peu dérangé, mais je n'hésiterais pas à lire la suite pour voir où le mangaka veut nous amener. Peut être qu'il finira par avoir une morale à toute cette chasse? Ce premier tome est tout de même déroutant, il est un peu plat mais en même temps est tout de même addictif. Je sors de cette lecture avec un sentiment bizarre mais ça ne m'empêchera certainement pas à lire la suite!
Lien : https://enairolf.home.blog/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
silvercrow
  27 mars 2020
Très bonne découverte, les dessin sont sublime et très détailler, malgré un équipage nombreux ont nous ne les introduits pas vite fais avec une banderole, on les découvre au fur et à mesure ce que je trouve agréable. Chaque personnage semble atypique, chacun à une raison d'être monté a bord du Quin Zaza que l'ont apprendra je pense dans les autres tomes.
Bref je remercie l'édition Pika pour la sortie de cette nouvelle série qui semble prometteuse avec au menue une aventure dans les nuage au coté d'un équipage chaleureux et semblable à une grande famille ainsi que de dragon magnifique et originaux.
Commenter  J’apprécie          20
pommerouge
  16 avril 2020
Je remercie les éditions Pika pour cette lecture. Un manga qui me tentait énormément à sa sortie. Alors quand les éditions Pika sont venues à moi me proposer de lire la version numérique de ce dernier, je n'ai pas hésité à accepter.
Nous suivons l'histoire d'un équipage, celui du Quin Zaza. C'est un Dragonnier. Il ressemble à un bateau, mais celui-là sert à voler dans les airs, afin de chasser des dragons.
Le Quin Zaza fait partie des rares dragonniers encore en activités. Sur ce dernier, on va y découvrir petit à petit tout l'équipage. Deux ont retenu mon attention pour le moment : une petite nouvelle et un chasseur fou de la viande des dragons !
Dans ce premier tome, il n'y a pas beaucoup d'action, contrairement à ce que je m'étais attendue, mais ce n'est pas pour autant négatif. J'ai apprécié ce manga et découvrir cet univers vraiment fort intéressant.
De plus, le style de dessin du mangaka est vraiment magnifique. Rien qu'à la couverture, j'étais déjà folle du coup de crayon, mais une fois dans le manga, tout cela se confirme !
Ici, on va surtout apprendre à découvrir l'équipage du Dragonnier et leur manière de vivre. Je pense que cela est sans doute nécessaire pour mettre en place l'intrigue à venir. Donc j'attends de voir ce que nous réserve le prochain tome.
En bref un manga un peu plat, mais que j'ai quand même beaucoup apprécié de par son style graphique ou l'histoire de fond. J'attends de voir ce que donneras la suite. J'espère qu'il mettra en avant le début d'une intrigue et qu'il sera un peu plus mouvementé. J'ai hâte de voir ça ! 😉
Lien : https://lapommequirougit.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
Actualitte   19 juin 2020
Les fans de L’attaque des titans sont en outre susceptibles d’être ravis par les ressemblances : l’ambiance générale, les géants à combattre, les lances explosives et le caractère de certains personnages rapprochent sans conteste les deux séries.
Lire la critique sur le site : Actualitte
BDGest   06 mars 2020
Se payant le luxe de s’affranchir du traditionnel message écologique et du poncif sur le bien-être animal, Drifting Dragons, à l’instar de Gloutons & Dragon, prouve la richesse de la production japonaise qui allie des thématiques aussi variées que l’art culinaire et la fantasy.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
pommerougepommerouge   16 avril 2020
On n'est pas là pour jouer à chat... Ceux qui ne sont pas prêts à tuer... Finissent par mourir.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : mangaVoir plus
Notre sélection Manga Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
900 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre